Avons-nous besoin d’un renouveau spirituel ?

Vous êtes ici

Avons-nous besoin d’un renouveau spirituel ?

Le 6 août 2011, quelque 30.000 personnes se sont rassemblées dans un grand stade à Houston, au Texas, pour demander l’aide de Dieu pour la résolution des problèmes politiques, économiques et sociaux de l’Amérique. Le gouverneur du Texas, Rick Perry, qui était l’un des concurrents à la nomination présidentielle du parti républicain, demanda aux gens de se joindre à lui dans la prière pour « l’unité et la droiture – pour ce grand état, pour cette grande nation et pour l’humanité toute entière. »

Dans une proclamation officielle, M. Perry a déclaré : « Compte tenu des épreuves qui ont assailli notre pays et le monde – de la récession économique mondiale aux catastrophes naturelles en passant par le danger persistant du terrorisme et des guerres… il semble impératif que notre nation s’unisse une fois de plus lors d’un jour solennel de jeûne et de prière au nom de notre nation troublée. »

Son appel fut accueilli, à la fois avec enthousiasme et approbation par de nombreux évangélistes, et en même temps, fut rejetée par des groupes hostiles, humanistes laïques et militants gays qui prônent la séparation de l’Église et de l’État.

Deal Hudson, Président de Catholic Advocate à Washington D.C, répondit cyniquement lorsqu’il fut interrogé par le Dallas Morning News pour savoir s’il assisterait à ce rassemblement religieux :

« Oui, je m’y rendrais bien, mais je sais qu’un tel événement est politisé jusqu’à la moelle. Je ne pense pas que le Gouverneur Perry nierait l’aspect politique de l’événement… Très probablement, cet évènement fera appel uniquement d’un point de vue stylistique aux évangélistes … et les catholiques ou les protestants plus traditionnels qui s’y rendront auront l’impression d’assister à un rassemblement pour le renouveau spirituel. »

Pourquoi le mot « renouveau » a-til une connotation négative pour beaucoup de gens ? Parce qu’ils associent ce genre de rassemblement avec une sensiblerie indisciplinée, voire indigne. Certains grincent des dents dès qu’il s’agit de dévotion religieuse exprimée publiquement surtout si elle est associée à la politique.

Bien sûr, le Gouverneur Perry n’est pas le premier politicien à se tourner vers la prière et le jeûne en cas de problème national. Comme il l’a mentionné dans sa déclaration, les Présidents américains John Adams (1797-1801) et Franklin Delano Roosevelt (1933-1945) ont publiquement encouragé les gens à prier pour rechercher les conseils et la bénédiction de Dieu pour la nation.

Il a également mentionné que lorsque la guerre civile éclata, Abraham Lincoln proclama une journée nationale de prière et de jeûne. De plus, en 1952, Harry Truman promulgua une résolution instituant une journée nationale annuelle de prière.

Une journée nationale de prière et de jeûne pourrait-elle amener un grand réveil chrétien aux États-Unis ? Une revitalisation spirituelle pourrait-elle ranimer la nation et l’aider à trouver des solutions à ses problèmes sociaux, économiques, éducatifs et moraux ?

La nécessité d’un renouveau, mais de quelle sorte ?

Il est certain que le monde est en crise. Nos pays sont en difficulté. Vous pouvez l’être aussi personnellement. Vous pouvez avoir des inquiétudes pour payer vos factures. Les politiciens semblent plus intéressés à s’enrichir que d’aider à résoudre nos problèmes.

Les étudiants accumulent des dettes universitaires énormes pour finalement travailler dans la restauration rapide. Les infrastructures de la nation américaine – les routes, ponts, barrages, impôts – se détériorent.

Notre système éducatif a chuté et se situe derrière celui d’une grande partie du reste du monde. Les bulletins d’informations sont remplis de violence et de vols. Pour rendre les choses encore pires, vous venez peut-être de découvrir que votre affiliation religieuse envisage de redéfinir le mariage.

La nation a perdu son chemin et a besoin d’un renouveau spirituel. Depuis déjà un bon moment, vous souffrez d’une anxiété indéfinie, sans vraiment pouvoir dire pourquoi. Vous ne savez pas où aller pour trouver des réponses, mais vous ressentez un besoin désespéré de réveil spirituel.

« Devant cette Puissance que nous avons offensée, il nous appartient donc de nous humilier, de confesser nos péchés nationaux, et de prier pour la clémence et le pardon. » — Abraham Lincoln

Quel genre de renouveau pourrait réussir à traiter le désespoir d’un déclin national, le rejet de Dieu, la pauvreté, la maltraitance des enfants, la délinquance, la toxicomanie, l’éclatement des familles et une foule d’autres problèmes – y compris les vôtres ?

Au début des années 1900, il y eut un renouveau religieux à Los Angeles dans lequel les participants impliqués se sont mis à parler en langues et sont tombés sur le sol dans des accès d’exaltation spirituelle. Ce renouveau a engendré le mouvement moderne des Pentecôtistes. Est-ce ce genre d’expérience religieuse qui fait que les gens se tournent vers Dieu et trouvent une solution à leurs nombreux problèmes ?

Pendant les années folles et la Grande Dépression, il était très à la mode de se réunir sous des tentes lors de tels renouveaux spirituels. Les évangélistes voyageaient de ville en ville, installaient des grands chapiteaux et invitaient les gens à croire en Jésus et à être sauvés.

Dans les années soixante et soixante dix, le « peuple de Jésus » jaillit de la culture hippie. Ceux qui étaient impliqués dans ce mouvement, parfois appelés « les fous de Jésus », rejetèrent le christianisme traditionnel, considéré comme ritualiste et rigide pour adhérer à une religion prônant l’amour libre et la vie communautaire.

A quoi ressemblerait un renouveau chrétien au 21e siècle ? Ferait-il la promotion des idées courantes du protestantisme traditionnel sur l’enfer et la damnation? Épouserait-il le concept du Nouvel Âge qui prétend que tous les chemins mènent à Dieu pour autant que nous nous aimions les uns les autres ? Un renouveau religieux peut-il avoir des motivations politiques ? Quel Jésus suivriez-vous – un Jésus de gauche ou de droite ?

Voici les difficultés auxquelles les vrais chrétiens doivent faire face : Le renouveau spirituel que vous désirez ne va pas se produire parce que des dizaines de milliers de personnes se rassemblent pendant une journée de prières publiques et de jeûne. Cela ne va pas consolider le pouvoir politique à travers le processus électoral.

Cette restauration spirituelle n’aura pas lieu en revenant vers la « foi des Pères Fondateurs » ou dans la promotion d’un mouvement œcuménique. Un renouveau centré sur Dieu demande beaucoup plus d’examen de soi que de simplement prendre publiquement position contre l’avortement ou l’homosexualité.

Dans votre vie, à quoi ressemblerait vraiment cette renaissance chrétienne, biblique et centrée sur Dieu – un renouveau spirituel incluant un changement de vie, non plus basé sur un événement politique médiatisé, mais sur une relation personnelle entre vous et votre Créateur ?

Une vraie renaissance fondée sur la Bible, centrée sur Dieu implique un changement radical dans vos réflexions et vos actions. Elle exige un changement radical dans votre vie. Elle va même complètement influencer votre manière de définir le christianisme !

L’appel de Jésus – devenir un disciple totalement dévoué

Jésus-Christ, le fondateur du christianisme, est venu pour instituer le plus grand renouveau religieux dans l’histoire de l’humanité. Il en a souligné les exigences quand Il déclara : « Si quelqu’un vient à moi, sans me préférer à son père, à sa mère, à sa femme, à ses enfants, à ses frères, et à ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple. » (Luc 14:26-27 Luc 14:26-27 [26] Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. [27] Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple.
Louis Segond×
)

Il n’enseigne pas que nous devrions tous abandonner ou maltraiter nos proches. Le but de Son affirmation était que vous devez être prêt à renoncer à tout ce que vous avez et à tout ce que vous êtes pour être Son disciple.

Un disciple est plus qu’un élève. Un disciple est une personne qui veut ressembler au Maître. Si vous désirez être chrétien plus que de nom, vous devez vivre comme Il a vécu. Le christianisme a suffisamment de croyants. Ce que Jésus-Christ désire, ce sont des disciples.

Les mots que Christ emploie pour conclure ici peuvent être difficiles à comprendre dans notre contexte moderne : « Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple ». Que signifie porter une croix ?

En Judée, à l’époque de Jésus, l’idée de porter sa croix avait de fortes implications. Les gens de l’époque voyaient les soldats romains fouetter ou bousculer une personne traînant une lourde poutre à travers les rues. C’était un terrible spectacle parce que cette personne portait littéralement son propre instrument d’exécution.

Elle le portait jusqu’à ce qu’elle soit clouée dessus. C’est ce même niveau d’engagement que Dieu veut de vous, si vous souhaitez participer à Son renouveau. La « religion d’autrefois » n’est pas ce qui apportera une solution, ni ce qui est proclamé derrière la chaire politique.

Être un vrai disciple de Jésus-Christ implique que vous vous abandonniez entiè- rement à Lui. Cela signifie être en décalage avec la société, car vous devez accepter le fait que notre nature humaine est fondamentalement viciée et que toute solution politique, économique et œcuménique que nous concevons finira par échouer.

C’est la mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c’est qu’un véritable renouveau est à l’horizon et qu’il vous est possible d’en faire partie !

L’engagement envers Dieu par le jeûne

Chaque fois qu’un appel au renouveau religieux est fait, il est généralement accompagné par la prière et le jeûne. Comment le jeûne peut-il aider à apporter un renouveau spirituel personnel ?

Commençons par regarder ce que nous dit la Bible au sujet du jeûne. Le jeûne, dans son application la plus simple, est le fait de ne pas manger ni boire pendant une certaine période de temps. C’est un moyen de ressentir l’humilité, de se repentir devant Dieu et de Lui demander conseil.

Le jeûne est un aspect important d’un regain chrétien personnel. C’est une idée nouvelle, même pour de nombreux chrétiens. Lorsqu’une personne entend parler du jeûne pour la première fois, la question naturelle qui vient est la suivante : Qu’estce qu’une prière intense et une privation de nourriture sont censées produire dans ma relation avec Dieu ?

Dans Son Sermon sur la Montagne, Jésus a donné des instructions sur le jeûne : « Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. » (Matthieu 6:16-18 Matthieu 6:16-18 [16] Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. [17] Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, [18] afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Louis Segond×
)

Le prophète Ésaïe parla d’une époque où le peuple de l’ancien Israël avait prié et jeûné pour demander l’aide de Dieu. À leur grande surprise, au lieu de recevoir une bénédiction de Dieu, ils reçurent une réprimande cinglante ! Dieu avait réellement rejeté leur jeûne.

Ésaïe fut inspiré d’écrire la réponse de Dieu au sujet de leurs jours de jeûnes et de prières : « Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent connaître mes voies ; comme une nation qui aurait pratiqué la justice et n’aurait pas abandonné la loi de son Dieu … Ils désirent l’approche de Dieu. » (Ésaïe 58:2 Ésaïe 58:2Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent connaître mes voies; Comme une nation qui aurait pratiqué la justice Et n'aurait pas abandonné la loi de son Dieu, Ils me demandent des arrêts de justice, Ils désirent l'approche de Dieu. -
Louis Segond×
)

Dieu fait remarquer que le peuple de l’ancien Israël avait une apparence religieuse, mais que dans sa vie quotidienne, il ignorait Ses instructions sur la façon de L’adorer et de se comporter avec autrui.

Les dirigeants religieux de l’époque demandèrent à Dieu pourquoi Il n’avait pas répondu à leurs jours de jeûne et de prières. Dieu répliqua très franchement ! « Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, et vous traitez durement tous vos mercenaires. Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, pour frapper méchamment du poing ; vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, pour que votre voix soit entendue en haut. » (Ésaïe 58:3-4 Ésaïe 58:3-4 [3] Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard? -Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires. [4] Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, Pour frapper méchamment du poing; Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en haut.
Louis Segond×
)

Pensez à ce que Dieu dit dans ce passage. Il dit à ces personnes religieuses qu’Il a rejeté leurs demandes parce que leurs motivations pour prier et jeûner étaient une tentative de Le forcer à écouter leurs revendications. Ils avaient, en fait, peu d’intérêt à écouter les demandes de Dieu !

Le jeûne n’est pas un rituel fait pour préparer Dieu à être attentif à vos désirs et vos actions. Le jeûne est une humble recherche de Dieu qui vous prépare à écouter attentivement Ses désirs et Ses actes ! Le but ultime du jeûne est d’apprendre à dominer nos propres désirs, de soumettre complètement notre vie aux buts spirituels transcendants de Dieu.

Les chrétiens doivent venir devant Dieu dans la prière et le jeûne, et ne pas rechercher des solutions politiques à leurs problèmes ; ils doivent chercher à impliquer Dieu dans leurs vies. Vous devez ressentir un grand besoin de vous tourner vers Dieu, de confesser vos péchés et d’implorer Son pardon. Vous devez aussi chercher Sa volonté dans votre vie et avoir confiance aux instructions qu’Il vous donne dans la Bible.

Le renouveau spirituel ne peut se produire que lorsque vous êtes disposé à abandonner complètement votre vie, à porter votre croix et à dire à Dieu : « Tu es mon Père, je suis Ta création. Fais de ma vie ce que tu crois être le mieux, et je Te suivrai. » Comme Jésus Lui-même a prié Dieu le Père en disant ces paroles : « Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » (Luc 22:42 Luc 22:42disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.
Louis Segond×
)

C’est une question de changement !

Les chrétiens veulent changer le monde, mais la vraie question que vous devez vous poser est la suivante : Suis-je vraiment soumis à Dieu et est-ce que je Lui permets de me changer ? Ce changement implique bien plus que d’aller à l’église. C’est un bouleversement complet de la vie.

Nous pouvons nous sentir justifiés en dénonçant publiquement certains « grands » péchés tels que le terrorisme fanatique – il est facile de s’opposer à celui-ci ; ou de dénoncer l’avortement comme étant un terrible crime contre l’humanité, ou n’importe quels autres péchés. Mais avant d’appeler la société à se repentir, nous devons premièrement le faire nous-mêmes humblement.

Comment les chrétiens peuvent-ils avoir une quelconque crédibilité dans la promotion des valeurs familiales alors qu’ils en sont presque arrivés eux-mêmes aux mêmes taux de divorce que les non-chrétiens ?

Comment les chrétiens peuventils défendre l’importance des Dix Commandements comme étant le fondement de leur héritage judéo-chrétien, si leurs propres vies témoignent d’une adoration du dieu de l’argent, s’ils utilisent le nom de Dieu en vain, s’ils ignorent le sabbat du septième jour et s’ils déshonorent leurs parents ?

Tous ces problèmes sont mentionnés dans les « Dix Commandements ». Les fidèles se battent pour qu’ils soient affichés dans les lieux publics mais dès qu’une personne nous dit que nous devrions véritablement y obéir, elle est considérée comme étant légaliste !

Il est intéressant d’examiner « La proclamation d’un jour de prière » par Abraham Lincoln en 1863. Nous en citons une partie : « Sachant qu’il est du devoir des nations ainsi que des hommes de reconnaître leur dépendance au pouvoir incontestable de Dieu, de confesser leurs péchés et leurs transgressions, dans une profonde humilité, mais avec l’espoir assuré que le véritable repentir mènera à la miséricorde et au pardon ; et de reconnaître la vérité sublime, annoncée dans les Saintes Ecritures et prouvée par toute l’Histoire que seules sont bénies les nations qui ont pour Dieu le Seigneur… » Lincoln poursuivi en déclarant : « Devant cette Puissance que nous avons offensée, il nous appartient donc de nous humilier, de confesser nos péchés nationaux, et de prier pour la clémence et le pardon. »

Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez entendu parler de Dieu comme étant « une Puissance offensée » ? Un véritable réveil spirituel doit impliquer votre soumission à Dieu et à Sa loi, en Le reconnaissant comme le Créateur juste contre Lequel vous avez péché. Il est vrai que Dieu vous aime, mais l’amour de Dieu n’est pas un laissez-passer gratuit qui nous permet de Lui manquer de respect. Un renouveau personnel vous oblige à vous mettre à genoux et à admettre que vos façons de faire ne fonctionnent pas et que vous devez chercher Sa volonté dans votre vie. Une renaissance nationale impliquerait plus qu’une journée de prière et de jeûne, mais exigerait d’implorer Dieu pour qu’Il pardonne nos péchés nationaux.

Cela signifierait qu’il faudrait admettre qu’aucun candidat ni aucun parti politique ne possèdent les vraies solutions à la dette, à l’injustice nationale, au crime et aux préjugés.

Un retour vers les Dix Commandements serait exigé, non du bout des lèvres mais par un engagement à les suivre.

Nous avons besoin de l’aide de Dieu pour changer radicalement nos vies personnelles et nos assemblées de culte au lieu d’attendre que Dieu change la nation ! Et si cela était le cas, Il le ferait sans aucun doute. Comme Dieu l’a dit à l’ancien Israël : « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. » (2 Chroniques 7:14 2 Chroniques 7:14si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.
Louis Segond×
)

Que Dieu veut-Il accomplir dans votre vie ?

Au début de Son ministère terrestre, Jésus-Christ se tenant dans la synagogue de Nazareth, ouvrit le livre d’Ésaïe et lut : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; [Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,] pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur. » (Luc 4:18-19 Luc 4:18-19 [18] L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, [19] Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur.
Louis Segond×
)

Bien qu’Il en ait donné un aperçu durant Son ministère, ce que le Christ annonça était un monde futur merveilleux qui aura lieu après Son second avènement – lorsque tous les habitants de la Terre, dans le Royaume de Dieu, seront enfin vraiment libérés, guéris et conduits dans la voie de la justice et de la paix de Dieu.

Dieu veut vous préparer au plus grand renouveau que le monde ait jamais connu. Cette grande renaissance spirituelle représente beaucoup plus qu’un simple rêve pour un meilleur futur. C’est une époque où toute l’humanité recevra les solutions réalistes aux problèmes politiques, économiques et sociaux.

Le Christ va revenir pour prendre en charge ce renouveau – non pas sous des chapiteaux ou par des partis politiques, mais littéralement en établissant le Royaume de Dieu sur la terre. Vous pouvez prendre part à ce renouveau spirituel en vous soumettant à Lui dès aujourd’hui !