Ces Noces d’Or allez-vous les célébrer ?

Vous êtes ici

Ces Noces d’Or allez-vous les célébrer ?

Il y a quelques jours, j'ai eu le plaisir d'assister à une réception en honneur des cinquante ans de mariage de mes parents. George et Karen Meeker se sont mariés civilement le 14 novembre et reçu la bénédiction religieuse le lendemain au nord de Londres en 1960. Beaucoup d'amis, la plupart faisant partie de congrégations que mon père a servies comme pasteur à travers les années pendant sa carrière active, se sont réunis pour commémorer un évènement qui devient de plus en plus rare de nos jours.

Selon l'INSEE, en France 4,2 personnes sur mille seulement se sont mariées en 2008 (une baise de 33% depuis 1980) alors que 2,1 personnes sur mille ont divorcées (une hausse de 25% depuis 1980). Toujours selon l'INSEE, en Belgique le taux de nuptialité en 2008 était légèrement plus élevé que celui de la France, mais le taux de divorce plus élévé de presque 50%. En Suisse, selon l'Office fédéral de la statistique, le taux de mariages qui se terminent par le divorce avoisine aujourd'hui les 48%. La plupart des Européens croient que le mariage est dépassé et ne convient plus à l’homme moderne. Mais qui n'a pas rêvé, peut-être sans jamais se l'avouer, d'un mariage de conte de fées, où comme le veut le dicton « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants » ?

Malheureusement aujourd'hui on se marie moins et on divorce plus souvent parce qu'on ne sait plus comment réussir son mariage. Pourtant a en croire mes parents, un mariage soudé et durable est une des plus grandes joies dans la vie.

Il y a aussi d'importants avantages pour les enfants qui grandissent dans un tel foyer. Ils voient jour après jour un exemple de stabilité et un exemple d'amour réciproque. Je me sens privilégié d'avoir grandi dans une telle famille. Dans mon enfance, j'ai cru sans y penser que tous les mariages étaient automatiquement comme cela. C'est seulement en grandissant, par le contact des parents de mes amis et connaissances que j'ai appris à quel point un tel couple devenait exceptionnel et les malheurs et les complications créés par des familles dissoutes, plus nombreux.

À ceux qui leur posent la question, mes parents offrent un secret pour réussir sa vie de couple : impliquer consciemment notre Créateur dans la vie commune. Nous qui trop souvent oublions Dieu dans notre monde soi-disant moderne, nous oublions encore plus facilement que c'est Lui qui a créé le mariage, presque aussitôt après avoir créé le premier homme et la première femme. Jésus-Christ a expliqué ce fait important dans Matthieu 19:4-10 Matthieu 19:4-10 [4] Il répondit: N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme [5] et qu'il dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair? [6] Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. [7] Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner à la femme une lettre de divorce et de la répudier? [8] Il leur répondit: C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes; au commencement, il n'en était pas ainsi. [9] Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère. [10] Ses disciples lui dirent: Si telle est la condition de l'homme à l'égard de la femme, il n'est pas avantageux de se marier.
Louis Segond×
en citant le deuxième chapitre de la Genèse :

« N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme et qu'il dit : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. » Dieu nous a créés pour vivre en ménage et Il veut que nos mariages soient réussis. Si nous L'impliquons dans nos vies de couple, en cherchant et en suivant Ses instructions dans la Bible et si nous demandons Son aide pour manifester Son amour les uns pour les autres, notre vie conjugale sera bénie et affermie par une force qui dépasse nos faibles moyens humains.

L'apôtre Paul a souligné une vérité étonnante à propos de l'union sacré du mariage. Après avoir expliqué les rôles de l'époux et de l'épouse, il explique que cette union en préfigure une bien plus grandiose : « Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise » (Éphésiens 5:32 Éphésiens 5:32Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église.
Louis Segond×
). Nous apprenons dans la vie conjugale des leçons touchant le rapport du chrétien avec Jésus-Christ, dans cette vie et la vie à venir.

Au moment de leur mariage, il y a de cela cinquante ans, mes parents ont choisi un passage biblique particulier comme guide dans leur vie commune. Ils disent y avoir pensé souvent et avoir demandé à Dieu d’être guidés par l’amour et l’assurance spirituels dont il est question dans Romains 8:35-39 Romains 8:35-39 [35] Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? [36] selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. [37] Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. [38] Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, [39] ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.
Louis Segond×
: « Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ? Selon qu'il est écrit : C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » L'amour divin peut se traduire par un amour puissant qui dépasse une simple attraction physique dans sa vie maritale.

C'est pour cela que plusieurs fois dans l'année, nous publions dans les pages de Bonnes Nouvelles des articles qui expliquent la base biblique d'un mariage réussi. Même au 21e siècle, il est possible de profiter pleinement des joies que Dieu a prévues pour notre vie conjugale, tout en apprenant beaucoup de leçons d'ordre spirituel qui nous aident à nous rapprocher de Dieu et à mieux Le comprendre, Lui et l'avenir auquel Il nous destine.