Comment l’OEuvre de Dieu est-elle financée ?

Vous êtes ici

Comment l’OEuvre de Dieu est-elle financée ?

Il est indéniable que de nombreux charlatans religieux semblent être principalement motivés par un profit personnel. Cette situation fait que les gens renoncent à soutenir des causes religieuses dignes. Cependant, l’OEuvre de l’Église de Dieu a des besoins financiers. Cette nécessité ne s’est certainement pas terminée avec la conclusion de l’ère apostolique.

Jésus-Christ donna des instructions à Ses apôtres et également à tous ceux qui viendraient après eux, « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. » (Marc 16:15 Marc 16:15Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
Louis Segond×
) Plus loin, Il leur donne une mission, « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28:19-20 Matthieu 28:19-20 [19] Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, [20] et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.
Louis Segond×
, nous mettons en italique)

Donc, l’Église de Dieu contemporaine doit poursuivre la mission de proclamation de l’Évangile du Royaume de Dieu dans le monde, et d’aider ceux qui y répondent à devenir des disciples du Christ. C’est un énorme travail, mais Dieu institua un moyen de le financer, avec l’aide de nombreux participants. Ce moyen est la dîme, un dixième de nos revenus est mis de côté pour Lui.

Des besoins continus pour prêcher l’Évangile

Jésus ne commença pas Son Église au premier siècle pour la voir disparaître au deuxième ou lors des siècles suivants. Christ savait que la majorité de Ses apôtres seraient martyrisés, mais Il savait aussi que leurs enseignements perdureraient à travers les siècles. Dans Sa prière, la nuit avant Sa mort, Jésus dit : « Ce n’est pas pour eux seulement [Ses disciples de l’époque] que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole. » (Jean 17:20 Jean 17:20Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
Louis Segond×
)

Juste avant d’être martyrisé, l’apôtre Pierre fit une promesse dans sa dernière lettre, « Mais j’aurai soin qu’après mon départ vous puissiez toujours vous souvenir de ces choses. » (2 Pierre 1:15 2 Pierre 1:15Mais j'aurai soin qu'après mon départ vous puissiez toujours vous souvenir de ces choses.
Louis Segond×
) Les enseignements et les écrits apostoliques furent conservés pour nous à travers les âges dans les pages du Nouveau Testament.

Dieu le Père envoya Son Fils dans le monde avec un message d’espoir et de salut éternel. Christ choisit spécialement Ses 12 apôtres et leur donna directement la mission de partager ce message. Ils prêchèrent l’Évangile du Royaume, établirent des congrégations de l’Église, ordonnèrent des ministres et des diacres qui répandaient la bonne nouvelle et servaient le peuple de Dieu. Il y aura toujours besoin d’enseignants et de pasteurs pour proclamer la bonne nouvelle de la venue du Royaume de Dieu, pour guider spirituellement et pour prendre soin de ceux qui arrivent dans la communauté fraternelle de l’Église.

Bien que ses membres soient peu nombreux, l’Église que Jésus fonda est bien vivante aujourd’hui, elle prêche activement et publie le vrai Évangile (pour en savoir plus, téléchargez ou demandez notre brochure gratuite « L’Église que Jésus a fondée). Dieu continue à ajouter des membres à l’Église actuelle en les appelant au salut (voir Jean 6:44 Jean 6:44Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour.
Louis Segond×
, Jean 6:65 Jean 6:65Et il ajouta: C'est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père.
Louis Segond×
; Actes 2:39 Actes 2:39Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
Louis Segond×
, Actes 2:47 Actes 2:47louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés.
Louis Segond×
), que ce soit par la prédication télévisée, par Internet, ou par des publications imprimées ou par une présence physique.

Démontrer la lumière de Dieu et récolter Sa moisson

Satan le diable a rempli ce monde de ténèbres et d’ignorance. Il est « le dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4:4 2 Corinthiens 4:4pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu.
Louis Segond×
). L’apôtre Paul décrit notre époque en la qualifiant de « présent siècle mauvais » (Galates 1:4 Galates 1:4qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,
Louis Segond×
). Le diable a influencé les moyens de communications d’aujourd’hui pour promouvoir le mal ou le péché — la transgression de la loi de Dieu — à travers le monde.

Dans l’ensemble, cette présente génération a pratiquement perdu le contact avec Dieu et, comme conséquence tragique, a pris une très mauvaise direction. Autrefois, notre Créateur avait personnellement déploré l’apostasie de la nation de Juda, en s’écriant : « Mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre. » (Jérémie 2:32 Jérémie 2:32La jeune fille oublie-t-elle ses ornements, La fiancée sa ceinture? Et mon peuple m'a oublié Depuis des jours sans nombre.
Louis Segond×
) De nos jours, cela est plus vrai que jamais auparavant !

Pourtant, le Christ dit à Ses disciples : « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée… Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 5:14 Matthieu 5:14Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;
Louis Segond×
, Matthieu 5:16 Matthieu 5:16Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
Louis Segond×
) L’Église de Dieu, aujourd’hui, doit être visible. Elle doit également porter le précieux message de l’Évangile de Dieu devant les nations.

L’apôtre Paul écrit : « … malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile ! » (1 Corinthiens 9:16 1 Corinthiens 9:16Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile!
Louis Segond×
) La même chose est vraie aujourd’hui.

Après avoir choisi et personnellement enseigné Ses apôtres, le Christ commença à concentrer leur attention sur la récolte spirituelle de Dieu, c’est-à-dire, tous ceux qui ont besoin du salut. « Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. » (Jean 4:35-36 Jean 4:35-36 [35] Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. [36] Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble.
Louis Segond×
)

Cependant, les apôtres ne pouvaient pas faire tout cela seuls. Des ministres instruits et qualifiés seraient très vite nécessaires pour récolter cette moisson spirituelle du milieu de ce monde hostile. Jésus donna une instruction très claire : « Alors Il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson [Dieu le Père] d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. » (Matthieu 9:37-38 Matthieu 9:37-38 [37] Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. [38] Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.
Louis Segond×
)

« L’OEuvre à laquelle je les ai appelés »

Dans l’ancienne ville syrienne d’Antioche (de nos jours, Antakya en Turquie), il y avait un certain nombre de prophètes et de docteurs (Actes 13:1 Actes 13:1Il y avait dans l'Église d'Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.
Louis Segond×
). Dieu les instruisait par Son Esprit : « Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul [plus tard Paul] pour l’OEuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir. » (Actes 13:2-3 Actes 13:2-3 [2] Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés. [3] Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir.
Louis Segond×
)

Avec l’entière bénédiction de Dieu, Paul et Barnabas commencèrent donc à répandre l’Évangile dans les différentes villes se trouvant sur leur trajet (Actes 13:6 Actes 13:6Ayant ensuite traversé toute l'île jusqu'à Paphos, ils trouvèrent un certain magicien, faux prophète juif, nommé Bar Jésus,
Louis Segond×
, Actes 13:14 Actes 13:14De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent.
Louis Segond×
, Actes 13:51 Actes 13:51Paul et Barnabas secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds, et allèrent à Icone,
Louis Segond×
; Actes 14:6-7 Actes 14:6-7 [6] Paul et Barnabas, en ayant eu connaissance, se réfugièrent dans les villes de la Lycaonie, à Lystre et à Derbe, et dans la contrée d'alentour. [7] Et ils y annoncèrent la bonne nouvelle.
Louis Segond×
, etc.) En fait, les apôtres et lesévangélistes (prédicateurs de l’Évangile) du premier siècle amenèrent la bonne nouvelle au monde civilisé.

Cette mission d’évangélisation fut parfois appelée « l’OEuvre » (Actes 13:2 Actes 13:2Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'oeuvre à laquelle je les ai appelés.
Louis Segond×
; Actes 15:38 Actes 15:38mais Paul jugea plus convenable de ne pas prendre avec eux celui qui les avait quittés depuis la Pamphylie, et qui ne les avait point accompagnés dans leur oeuvre.
Louis Segond×
). Aujourd’hui nous nous y référons toujours ainsi et parlons de l’OEuvre de Dieu.

L’OEuvre que Dieu confia aux disciples du Christ à Jérusalem, il y a près de 2000 ans, doit continuer et doit encore être financée aujourd’hui. Quelle méthode Dieu a-t-Il instituée pour cela ?

La loi de la dîme

La loi financière que Dieu révéla bien avant, à l’époque de l’Ancien Testament, ne s’applique-t-elle plus aujourd’hui, comme beaucoup le soutiennent ? Jésus a-t-Il annulé la dîme — le don d’un dixième de son revenu à Dieu ?

Ceux qui sont impliqués dans la prédication de l’Évangile, dans l’enseignement de ceux que Dieu appelle et qui dirigent les congrégations du peuple de Dieu, doiventils compter uniquement sur les offrandes décidées de façon volontaire et individuelle, toutes aussi importantes et utiles qu’elles soient ? L’obole de la veuve, puissant exemple d’une telle offrande (Luc 21:1-4 Luc 21:1-4 [1] Jésus, ayant levé les yeux, vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc. [2] Il vit aussi une pauvre veuve, qui y mettait deux petites pièces. [3] Et il dit: Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres; [4] car c'est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle avait pour vivre.
Louis Segond×
), devrait tous nous rendre humbles. Dieu, ainsi que Ses ministres, en sont très reconnaissants ainsi que de toutes les offrandes volontaires de la sorte.

Pourtant, la dîme faisait partie de l’enseignement donné par notre Créateur Lui-même, bien avant Moïse, aux anciens patriarches (Genèse 14:18-20 Genèse 14:18-20 [18] Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut. [19] Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre! [20] Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout.
Louis Segond×
; Genèse 28:20-22 Genèse 28:20-22 [20] Jacob fit un voeu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, [21] et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Éternel sera mon Dieu; [22] cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.
Louis Segond×
).

Cette pratique financière continua lorsque les lois divines furent codifiées pour l’ancien Israël (Lévitique 27:30 Lévitique 27:30Toute dîme de la terre, soit des récoltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient à l'Éternel; c'est une chose consacrée à l'Éternel.
Louis Segond×
; Nombres 18:24 Nombres 18:24Je donne comme possession aux Lévites les dîmes que les enfants d'Israël présenteront à l'Éternel par élévation; c'est pourquoi je dis à leur égard: Ils n'auront point de possession au milieu des enfants d'Israël.
Louis Segond×
, Nombres 18:26 Nombres 18:26Tu parleras aux Lévites, et tu leur diras: Lorsque vous recevrez des enfants d'Israël la dîme que je vous donne de leur part comme votre possession, vous en prélèverez une offrande pour l'Éternel, une dîme de la dîme;
Louis Segond×
). La dîme demeurait pleinement en vigueur à la fin de la période de l’Ancien Testament (2 Chroniques 31:11-12 2 Chroniques 31:11-12 [11] Ézéchias donna l'ordre de préparer des chambres dans la maison de l'Éternel; et on les prépara. [12] On y apporta fidèlement les offrandes, la dîme, et les choses saintes. Le Lévite Conania en eut l'intendance, et son frère Schimeï était en second.
Louis Segond×
; Néhémie 10:38 Néhémie 10:38Le sacrificateur, fils d'Aaron, sera avec les Lévites quand ils lèveront la dîme; et les Lévites apporteront la dîme de la dîme à la maison de notre Dieu, dans les chambres de la maison du trésor.
Louis Segond×
; Malachie 3:8-10 Malachie 3:8-10 [8] Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes. [9] Vous êtes frappés par la malédiction, Et vous me trompez, La nation tout entière! [10] Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu'il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l'épreuve, Dit l'Éternel des armées. Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.
Louis Segond×
).

Dieu ordonna à Moïse d’écrire ces statuts et ces lois dans les premiers livres de la Bible. Le roi David le résuma ainsi : « Il a manifesté ses voies à Moïse. » (Psaumes 103:7 Psaumes 103:7Il a manifesté ses voies à Moïse, Ses oeuvres aux enfants d'Israël.
Louis Segond×
). Comme dans la plupart des Bibles, le dernier chapitre du dernier livre de l’Ancien Testament nous dit : « Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, auquel j’ai prescrit en Horeb [Mont Sinaï], pour tout Israël, des préceptes et des ordonnances. » (Malachie 4:4 Malachie 4:4Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, Auquel j'ai prescrit en Horeb, pour tout Israël, Des préceptes et des ordonnances.
Louis Segond×
)

La dîme dans le Nouveau Testament

Malheureusement, la plupart des gens qui se disent chrétiens supposent que Jésus- Christ délaissa ou annula de nombreux enseignements de l’Ancien Testament. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Jésus Luimême dit clairement : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir [ou compléter]. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota [la plus petite lettre de l’écriture hébraïque] ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. » (Matthieu 5:17-19 Matthieu 5:17-19 [17] Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. [18] Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. [19] Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
Louis Segond×
)

Jésus dit aussi : « Il est plus facile que le ciel et la terre passent, qu’il ne l’est qu’un seul trait de lettre de la loi vienne à tomber. » (Luc 16:17 Luc 16:17Il est plus facile que le ciel et la terre passent, qu'il ne l'est qu'un seul trait de lettre de la loi vienne à tomber.
Louis Segond×
)

Bien que Jésus réprimanda les chefs religieux de Son époque pour avoir négligé les questions importantes de la loi — la justice, la miséricorde, la foi et l’amour — Il insista fortement sur la dîme (Matthieu 23:23 Matthieu 23:23Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.
Louis Segond×
et Luc 11:42 Luc 11:42Mais malheur à vous, pharisiens! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu: c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses.
Louis Segond×
). Christ dit aux pharisiens de « rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » (Matthieu 22:21 Matthieu 22:21De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.
Louis Segond×
). La dîme appartient à notre Créateur. Ce n’est pas la nôtre.

Toutefois, il est évident que vous ne pouvez pas voyager dans le ciel à travers l’espace pour donner vos dîmes directement à Dieu. Il y a toujours eu des représentants sur terre pour les recevoir. Premièrement, il y avait Melchisédech, à qui Abraham paya la dîme. (Ce haut prêtre était en fait le Christ dans une existence antérieure, notre brochure gratuite « Dieu existe-t-il ? » l’explique) Puis ce fut le sacerdoce lévitique. À notre époque, cette dîme revient de nouveau à Melchisédech (Hébreux 7:1-17 Hébreux 7:1-17 [1] En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très Haut, -qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, [2] et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d'abord roi de justice, d'après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix, - [3] qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité. [4] Considérez combien est grand celui auquel le patriarche Abraham donna la dîme du butin. [5] Ceux des fils de Lévi qui exercent le sacerdoce ont, d'après la loi, l'ordre de lever la dîme sur le peuple, c'est-à-dire, sur leurs frères, qui cependant sont issus des reins d'Abraham; [6] et lui, qui ne tirait pas d'eux son origine, il leva la dîme sur Abraham, et il bénit celui qui avait les promesses. [7] Or c'est sans contredit l'inférieur qui est béni par le supérieur. [8] Et ici, ceux qui perçoivent la dîme sont des hommes mortels; mais là, c'est celui dont il est attesté qu'il est vivant. [9] De plus, Lévi, qui perçoit la dîme, l'a payée, pour ainsi dire, par Abraham; [10] car il était encore dans les reins de son père, lorsque Melchisédek alla au-devant d'Abraham. [11] Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, -car c'est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, -qu'était-il encore besoin qu'il parût un autre sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek, et non selon l'ordre d'Aaron? [12] Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi. [13] En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a fait le service de l'autel; [14] car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n'a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce. [15] Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek, [16] institué, non d'après la loi d'une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d'une vie impérissable; [17] car ce témoignage lui est rendu: Tu es sacrificateur pour toujours Selon l'ordre de Melchisédek.
Louis Segond×
), le Grand- Prêtre, Jésus-Christ par l’intermédiaire de Ses représentants terrestres de l’Église de Dieu.

L’apôtre Paul enseigna clairement l’application du système de la dîme aujourd’hui. Dans 1 Corinthiens 9:13 1 Corinthiens 9:13Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel?
Louis Segond×
, il s’y réfère directement : « Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l’autel ont part à l’autel ? » Le verset suivant continu : « De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’Évangile de vivre de l’Évangile. » Paul montre que le même système de dîme continue pour l’OEuvre de Dieu aujourd’hui et qu’il a été commandé par Jésus-Christ.

Son application dans l’OEuvre de Dieu aujourd’hui

Pour réaliser la mission donnée par Jésus de proclamer Son Évangile et de prendre soin de Ses disciples, l’Église de Dieu Unie publie et distribue gratuitement, en plusieurs langues, le magazine Bonnes Nouvelles, le Cours de Bible, ainsi que de nombreuses brochures et articles en réimpression. Le programme télévisé Beyond Today proclame l’Évangile sur de nombreuses stations aux États-Unis, en Australie et au Canada. Nous avons également des sites internet, des ministres disponibles pour enseigner et s’occuper des diverses congrégations de l’Église à travers le monde, des camps d’été pour les jeunes. Certains de nos ministres répondent aux questions bibliques de nos lecteurs.

Toutes ces activités coûtent beaucoup d’argent. Les membres de l’Église, les co-ouvriers et les donateurs répondent à ces dépenses selon ce que Dieu leur permet. Nous ne pouvons pas faire ce travail sans leur aide et nous apprécions profondément leurs dîmes ainsi que leurs dons. Ce sont des compagnons d’oeuvre qui contribuent à proclamer l’Évangile du Christ.

Bien sûr, nous pourrions faire beaucoup plus si nos fonds augmentaient de manière substantielle. Nous demandons régulièrement à Dieu d’ouvrir le coeur de nos lecteurs afin qu’ils puissent contribuer en fonction de leurs possibilités personnelles. Toutefois, c’est une oeuvre de foi, nous nous joignons collectivement à Paul pour dire que « Dieu peut vous combler de toutes ses grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne oeuvre. » (2 Corinthiens 9:8 2 Corinthiens 9:8Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne oeuvre,
Louis Segond×
) Dieu bénit les gens qui donnent généreusement (2 Corinthiens 9:6-7 2 Corinthiens 9:6-7 [6] Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. [7] Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.
Louis Segond×
) et Il ne néglige pas celui qui paye la dîme (Malachie 3:8-10 Malachie 3:8-10 [8] Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes. [9] Vous êtes frappés par la malédiction, Et vous me trompez, La nation tout entière! [10] Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu'il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l'épreuve, Dit l'Éternel des armées. Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.
Louis Segond×
). Les bénédictions n’apparaissent peut-être pas immédiatement, mais en temps voulu, elles arriveront si nous continuons à obéir à Dieu. Au fil des années, beaucoup partagent leurs témoignages reconnaissants avec nous à ce sujet.

Une précision : nous ne nous attendons pas à ce que les gens donnent ce qu’ils n’ont pas. Certains ont de petites pensions pour vivre. La dîme concerne les gens qui gagnent leur vie. Les offrandes volontaires concernent tout le monde, mais les obligations personnelles et familiales nécessaires ne doivent pas être négligées.

Par-dessus tout, les prières sincères de ceux qui ne peuvent pas contribuer financièrement — et de ceux qui le peuvent — sont grandement appréciées. « La prière agissante du juste a une grande efficacité. » (Jacques 5:16 Jacques 5:16Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.
Louis Segond×
). Un soir, Jésus dit qu’« il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20:35 Actes 20:35Je vous ai montré de toutes manières que c'est en travaillant ainsi qu'il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.
Louis Segond×
). De nos jours, ce grand principe divin assure la vie et le bon fonctionnement de l’Église !