Dieu, la science et la Bible : La Bible a été préservée

Vous êtes ici

Dieu, la science et la Bible

La Bible a été préservée

Qu'est-ce qu'un « pim » ? Cette question, les traducteurs de la King James (Bible anglaise) se la posèrent quant au XVIIe siècle, ils finirent de traduire cette dernière. Ils n'avaient jamais vu ce terme ailleurs que dans la Bible, ils le traduisirent d'une certaine manière, et il se trouve que leur traduction était erronée.

Dans 1 Samuel 13:20-21 1 Samuel 13:20-21 [20] Et chaque homme en Israël descendait chez les Philistins pour aiguiser son soc, son hoyau, sa hache et sa bêche, [21] quand le tranchant des bêches, des hoyaux, des tridents et des haches, était émoussé, et pour redresser les aiguillons.
Louis Segond×
, ils traduisirent le mot hébreu pim par aiguiser (comme dans la plupart de versions françaises). A l'époque, cela paraissait logique. On peut lire par exemple : « Et chaque homme en Israël descendait chez les Philistins pour aiguiser son soc, son hoyau, sa hache et sa bêche, quand le tranchant des bêches, des hoyaux, des tridents et des haches était émoussé, et pour redresser les aiguillons » (Nouvelle Edition de Genève).

C'est seulement quand l'archéologie, au siècle dernier, vint à la rescousse, que l'on comprit enfin ce que le terme signifiait. Des archéologues effectuant des fouilles à divers endroits en Israël, à Guézer, à Thimna, à Asdod, à Ekron, trouvèrent plusieurs poids en pierre portant l'inscription « pim ». Ils se rendirent alors compte que ce terme décrivait un poids pesant environ 8 g, l'équivalent des 2/3 d'un sicle d'argent, dont on se servait dans des transactions.

La Nouvelle Bible Segond, tenant compte de cette découverte, a corrigé les versets concernés. On peut y lire à présent : « Le prix était d'un pim pour les bêches et pour les socs de charrue, d’un tiers de sicle pour affuter les haches et redresser les aiguillons » (1 Samuel 13:21 1 Samuel 13:21quand le tranchant des bêches, des hoyaux, des tridents et des haches, était émoussé, et pour redresser les aiguillons.
Louis Segond×
).

Cette découverte confirme l'authenticité de la Bible, car ces poids n'ont été découverts que dans la strate des IXe et VIIe siècles avant notre ère et, par la suite, d'autres unités de mesures furent adoptées. Cela veut dire que le récit de I Samuel a été rédigé à l'époque où les événements décrits eurent lieu. le terme pim étant tombé en désuétude peu après.

L'archéologue William Dever mentionne la découverte du pim comme unité de poids comme preuve de l'exactitude historique de la Bible. « L'archéologie est toujours un précieux atout. Plusieurs passages jusque là énigmatiques ont été clarifiés… La traduction de  1 Samuel 13:19-21 1 Samuel 13:19-21 [19] On ne trouvait point de forgeron dans tout le pays d'Israël; car les Philistins avaient dit: Empêchons les Hébreux de fabriquer des épées ou des lances. [20] Et chaque homme en Israël descendait chez les Philistins pour aiguiser son soc, son hoyau, sa hache et sa bêche, [21] quand le tranchant des bêches, des hoyaux, des tridents et des haches, était émoussé, et pour redresser les aiguillons.
Louis Segond×
était pure spéculation, jusqu'à ce que l'archéologie mette à jour de petits poids en pierre comportant l'inscription, en paléo-hébreu, pim qui, nous le savons à présent désigne une fraction de sicle d'argent, soit 7,8 g » (Biblical Archeology Review, mai/ juin 1990, p 55).

Une fois de plus, l'archéologie confirme l'exactitude de la Bible.