La Fin Du Monde Surviendra-t-elle en 2012 ?

Vous êtes ici

La Fin Du Monde Surviendra-t-elle en 2012 ?

Bon nombre de gens donneraient presque n’importe quoi pour connaître l’avenir. Ceci est vrai depuis que l’Homme est présent sur Terre. Les apôtres de Jésus-Christ ne faisaient pas exception à la règle. Celui-ci leur parlait souvent de Son retour, alors qu’Il reviendrait vivre de nouveau sur Terre – en tant que roi suprême dans le futur Royaume de Dieu.

Peu de temps avant Sa mort, Jésus était avec Ses 12 disciples à Jérusalem, dans la région du magnifique Mont du Temple. Jésus leur a dit que le temple, dont les juifs de l’époque tiraient une extraordinaire fierté, serait un jour rasé. (Matthieu 24:1-2 Matthieu 24:1-2 [1] Comme Jésus s'en allait, au sortir du temple, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. [2] Mais il leur dit: Voyez-vous tout cela? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.
Louis Segond×
)

Ses disciples ont sans doute été renversés en entendant leur Maître parler ainsi et cela les a poussés à poser la question à laquelle les chrétiens du premier siècle désiraient si ardemment obtenir une réponse : « Disnous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matthieu 24:3 Matthieu 24:3Il s'assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?
Louis Segond×
; c’est nous qui mettons l’accent sur certains passages.)

Cette conversation a eu lieu il y a près de 2 000 ans. Jésus n’est pas revenu avant la mort des personnes auxquelles Il s’était adressé, mais il semble que celles-ci L’ont attendu pendant de nombreuses années. Elles sont toutes décédées en attendant toujours le retour du Roi des rois (Apocalypse 19:16 Apocalypse 19:16Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.
Louis Segond×
).

De leur vivant, ces disciples de Jésus n’ont jamais cessé d’annoncer la promesse de Son retour et L’ont attendu avec impatience. L’un des douze apôtres, Pierre, a donné à ses contemporains une mise en garde qui demeure pertinente pour tous ceux qui la lisent de nos jours : il a écrit que certains sceptiques – « des moqueurs », dans ses propres termes, – allaient dire : « Où est la promesse de son avènement ? » (2 Pierre 3:4 2 Pierre 3:4et disant: Où est la promesse de son avènement? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.
Louis Segond×
) Et il leur a répondu d’avance : « Le Seigneur ne tarde pas dans l`accomplissement de la promesse. » (2 Pierre 3:9 2 Pierre 3:9Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.
Louis Segond×
)

Le retour de Jésus marquera la fin du « présent siècle mauvais » (Galates 1:4 Galates 1:4qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,
Louis Segond×
), la fin d’un monde dirigé par les hommes.

Prophéties humaines de l’apocalypse à venir

Lorsque Ses disciples Lui ont demandé quand viendrait la fin du monde, Jésus leur a parlé de signes et d’événements annonciateurs. Mais Il a ajouté : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. » (Matthieu 24:36 Matthieu 24:36Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.
Louis Segond×
)

Cette affirmation de Jésus n’a pas dissuadé l’Homme de faire ses propres prophéties impudentes. Des personnes de toutes les couches de la société ont été frappées d’une accoutumance aux prédictions. Dans son ouvrage de 2010 intitulé « Will the World End in 2012?, Raymond Hundley mentionne un site Web qui a « cité 149 prédictions distinctes de l’Apocalypse faites entre l’an 44 av. J.-C. et 2008. » (p. ix)

Les prédictions du moment où surviendrait la fin du monde n’ont pas cessé en 2008. Au contraire, l’avalanche de prédictions a pris de l’ampleur. Bon nombre des prophéties portent même sur un jour en particulier – le 21 décembre 2012.

On considère cette date comme la plus intrigante de l’Histoire. Pour ce qui est de ceux qui ont déterminé cette date en particulier, certains sont d’orientation religieuse et d’autres d’orientation séculière. Les événements qu’ils décrivent et qui, selon eux, déclencheront l’ultime cataclysme, comprennent toute une panoplie d’atrocités d’origine humaine.

Mais ces prédictions se réaliseront-elles ? Il est essentiel pour votre sécurité spirituelle et votre paix d’esprit que vous connaissiez bien la vérité biblique. Il existe de nombreuses personnes qui cherchent à tromper les autres dans le monde ; en fait, les Saintes Écritures nous disent que Satan « séduit toute la terre. » (Apocalypse 12:9 Apocalypse 12:9Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.
Louis Segond×
) C’est pourquoi Jésus a prévenu Ses disciples : « Prenez garde que personne ne vous séduise. » (Matthieu 24:4 Matthieu 24:4Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise.
Louis Segond×
)

Nombreux sont ceux qui mettent en avant leurs propres interprétations de la Bible concernant l’avenir, mais celle-ci doit être notre seul guide. Elle est remplie de prophéties à propos de la fin du monde. Nous devons aussi nous méfier des diverses interprétations des gens quant aux prophéties bibliques portant sur le sujet. Même si, au fil du temps, nous pouvons avoir une meilleure idée générale de l’époque du retour du Christ et même si nous voyons des prophéties se réaliser autour de nous, les pages de l’Histoire sont truffées de dates erronées pour lesquelles certains ont prédit ou attendent la fin du monde.

Comme Mark Hitchcock le fait remarquer dans son ouvrage intitulé 2012 : The Bible and the End of the World, « la plus ancienne prédiction qui existe encore aujourd’hui sur la fin imminente du monde a été trouvée gravée sur une tablette d’argile assyrienne portant le message suivant : “Notre Terre est dégénérée en ces temps des derniers jours. C’est un des signes que notre monde tire vite à sa fin. Les pots-de-vin et la corruption sont monnaie courante.” » (2009, p. 102)

Nous serions bien avisés de nous en tenir à ce que la Bible dit au lieu de tenir compte des soi-disant prophètes. Que font certains de ces oiseaux de malheur ? « Ils consultent la Bible et la considèrent comme fiable si elle soutient leur thèse liée à l’an 2012, mais si elle la contredit et met leurs croyances en doute, ils la rejettent, voire la ridiculisent. » (p. 92)

La date prévue : le 21 décembre 2012

Pourquoi le 21 décembre 2012 a-t-il été choisi par plusieurs comme étant le jour J de la catastrophe ? En majeure partie, c’est en raison de calculs basés sur les calendriers mayas de l’Antiquité.

Le peuple maya s’était aggloméré en Amérique centrale, l’apogée de sa civilisation se situant aux alentours des années 250 à 900 de notre ère. Les prêtres mayas ont conçu un système de calendrier basé sur leur observation astronomique que certains estiment plus exact que notre calendrier actuel, même s’ils n’étudiaient le ciel qu’à l’oeil nu, le télescope n’existant pas encore.

À quoi ressemblait ce calendrier ?

« En fonction de leur étude des astres, les Mayas ont créé un système de calendrier qui dresse un schéma du temps faisant débuter notre monde actuel le 11 août 3114 av. J.-C. Utilisant un système de calendrier lunaire, ils ont mesuré le temps en unités de vingt. Autrement dit, vingt kin (jours) représentaient un uinal (mois); 18 uinalob représentaient un tun (année); 20 tunob représentaient un katun (20 ans) et 20 katunob représentaient un baktun (400 ans).

Où les Mayas ont-ils puisé les concepts religieux et cosmologiques liés à leur calendrier ? Ces concepts ne provenaient certainement pas du Dieu de la Bible.

« Pour désigner une date précise, ils indiquaient dans quelle mesure cette date s’éloignait du commencement de la création […] La signification du calendrier maya est telle qu’il semble prédire que 13 baktunon représentent la fin de la présente ère. Après avoir daté chaque année depuis le début des temps, le calendrier se termine brusquement à la fin du treizième baktun.

« La transposition de cette date du calendrier maya dans le système du calendrier grégorien que nous utilisons aujourd’hui donne le 21 décembre 2012 comme date de la fin de la présente ère. » (Hundley, p. 7-8) Cette date coïncide avec le moment du solstice d’hiver.

« L’obsession des Mayas à l’égard du temps est évidente du fait que ceux-ci ont mis au point 20 calendriers différents […] et les Mayas comptaient sur trois principaux calendriers pour suivre le cours du temps – trois calendriers qui sont les plus pertinents quant au choix de la date de 2012 […] La troisième mesure du temps des Mayas est connue sous le nom de calendrier du compte long. On s’en servait pour documenter les cycles des âges du monde qui se répètent constamment.

« Ce calendrier était divisé en cinq unités qui précèdent et suivent la date de la création mythique des Mayas, qu’ils estimaient tomber le 11 août 3114 av. J.-C. […] L’an 2012 est l’année où le cinquième grand cycle est supposé se terminer, d’où la croyance que la fin des temps aura lieu en 2012. » (Hitchcock, p. 32-33)

Des croyances d’une origine autre que divine

Où les Mayas ont-ils puisé les concepts religieux et cosmologiques liés à leur calendrier ? Ces concepts ne provenaient certainement pas du Dieu de la Bible. En fait, les Mayas pratiquaient des rites religieux abominables qui sont sévèrement condamnés dans la Bible, tels des sacrifices humains.

« Les Mayas pratiquaient des sacrifices humains dans le cadre de leur religion et utilisaient souvent des enfants pour ce rituel dans lequel le prêtre maya ouvrait la poitrine de l’enfant encore vivant pour lui arracher le coeur en guise de sacrifice à offrir aux dieux.

En fait, pour célébrer l’arrivée de la nouvelle année, les Mayas “arrachaient le coeur de la victime qu’ils sacrifiaient […] et allumaient une flamme avec une baguette dans l’ouverture de sa cage thoracique.” » (Hundley, p. 5)

Comme le faisait remarquer Mark Hitchcock, « plusieurs des actes d’“adoration” barbares et sanguinaires des Mayas, y compris les sacrifices humains, peuvent se justifier si nous reconnaissons qu’ils découlaient d’une motivation démoniaque issue du véritable pouvoir qui se cache derrière leurs dieux de pierre. » (p. 41)

Les dieux des cultes païens ne sont pas réels, mais le diable et ses démons se trouvent à l’origine d’un grand nombre de fausses religions – se faisant parfois passer pour ces faux dieux. L’apôtre Paul a écrit que « ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. » (1 Corinthiens 10:20 1 Corinthiens 10:20Je dis que ce qu'on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.
Louis Segond×
; comparez ce passage à Lévitique 17:7 Lévitique 17:7Ils n'offriront plus leurs sacrifices aux boucs, avec lesquels ils se prostituent. Ce sera une loi perpétuelle pour eux et pour leurs descendants.
Louis Segond×
; Deutéronome 32:17 Deutéronome 32:17Ils ont sacrifié à des idoles qui ne sont pas Dieu, A des dieux qu'ils ne connaissaient point, Nouveaux, venus depuis peu, Et que vos pères n'avaient pas craints.
Louis Segond×
; Psaumes 106:35-38 Psaumes 106:35-38 [35] Ils se mêlèrent avec les nations, Et ils apprirent leurs oeuvres. [36] Ils servirent leurs idoles, Qui furent pour eux un piège; [37] Ils sacrifièrent leurs fils Et leurs filles aux idoles, [38] Ils répandirent le sang innocent, Le sang de leurs fils et de leurs filles, Qu'ils sacrifièrent aux idoles de Canaan, Et le pays fut profané par des meurtres.
Louis Segond×
)

Que croient les Mayas d’aujourd’hui ?

Alors que de nombreux occidentaux considèrent le 21 décembre 2012 comme étant la date d’une catastrophe sans précédent, les Mayas modernes ne voient habituellement pas les choses du même oeil. Don Alejandro, un leader maya contemporain, a exprimé son opinion concernant la signification de cette date. Il la présente en termes poétiques comme une période de changements positifs :

« Selon le calendrier du compte long maya, la période des 13 baktunob tire à sa fin et […] l’An Zéro approche [...] Le monde est transformé et nous entrons dans une ère de bonne entente et de coexistence harmonieuse où régneront la justice sociale et l’égalité pour tous.

« C’est un nouveau mode de vie. Avec ce nouvel ordre social s’ouvre une période de liberté au cours de laquelle nous pourrons nous déplacer comme le font les nuages, sans limites ni frontières. Nous voyagerons comme les oiseaux, sans avoir besoin de passeport. Nous voyagerons comme les rivières et les fleuves, tous dans la même direction […] avec le même objectif. » (Cité par John Major Jenkins dans The 2012 Story, 2009, p. 369)

Un autre leader, Benito Ramirez Mendota, offrait quant à lui ce point de vue : « Comme l’ont affirmé nos aînés, tout va changer. Le monde se transformera à cette date mémorable. Nos enfants auront une vision différente du monde. Le temps se sera écoulé et d’autres êtres habiteront l’Univers. » (p. 371)

La paix et l’harmonie universelles ne surviendront pas en 2012, mais elles existeront un jour – comme nous le verrons plus loin. Ces deux « prophéties » renferment certains éléments de vérité. Mais il convient de signaler que ces Mayas ne partagent pas les points de vue catastrophistes que bon nombre de gens ont au sujet de l’année qui s’annonce.

Pourquoi accepter une prophétie maya de toute façon ?

Hundley fait remarquer ceci concernant la légende maya : « Il semble que, si le 21 décembre 2012 avait représenté une terrible prédiction de la fin du monde pour les Mayas, celle-ci aurait été préservée comme une partie importante du patrimoine culturel et religieux de cette civilisation, même encore de nos jours. Mais apparemment, ce n’est pas le cas. De nombreux Mayas contemporains n’endossent pas cette interprétation de leur calendrier et de leurs croyances ; ils se plaignent plutôt du fait que les occidentaux leur ont imposé cette interprétation en s’appuyant sur leurs propres perspectives ou objectifs.

« Cela étant dit, même si l’on pouvait prouver que les Mayas ont prédit que la fin du monde surviendra en 2012, qu’est-ce qui leur donnerait cette autorité en tant que prophètes ? Bien qu’ils aient été des astronomes doués, ce simple talent n’en fait pas nécessairement des prophètes doués.

« Selon la même logique, nous attendonsnous à ce que nos astronomes contemporains, qui ont fait d’incroyables découvertes grâce à des télescopes et à des satellites évolués, possèdent les compétences requises pour faire des prédictions détaillées et dignes de foi au sujet de l’avenir de notre planète ? Bien sûr que non ! Le concept voulant que ceux qui font de remarquables observations astronomiques soient par conséquent des voyants et des prophètes compétents est sans fondement. » (p. 17)

Nous voyons donc que le concept selon lequel le calendrier maya prédit l’arrivée de la fin du monde en 2012 manque de crédibilité. Il ne veut rien dire et c’est seulement parce que notre monde est dans un si piètre état que certains accordent de l’attention à de telles abstractions.

D’autres prédictions alarmistes

De prétentieux prophètes de malheur racontent à tort et à travers d’autres récits de destruction effrayants qui, selon eux, se concrétiseront en 2012. Ils ont rassemblé une véritable collection de tragédies imaginaires imminentes !

« À l’échelle planétaire, des sécheresses, des inondations, des ouragans, des tsunamis, des tremblements de terre et des éruptions volcaniques causées par des tempêtes solaires, des fissures dans le champ magnétique terrestre et des extinctions massives provoquées par un hiver nucléaire, la famine, des maladies humaines, des guerres, un cataclysme économique, des éruptions solaires massives, l’inversion des pôles […] Tous ces phénomènes ont été prédits pour 2012. » (John Claeys, Apocalypse 2012, 2010, p. 1)

Certes, certains d’entre eux surviennent en ce moment dans diverses régions de la terre. Et la Bible annonce que certaines catastrophes prendront une envergure mondiale avant la fin des temps ! Toutefois, l’année 2012 n’est pas l’époque où se produiront les pires horreurs à venir.

Bien sûr, quelques-unes de ces menaces sont très réelles. L’un des scénarios qui semble le plus probable est l’éruption d’un supervolcan. La Geological Society of London (Société géologique de Londres) a déclaré que, « tôt ou tard », l’éruption d’un supervolcan refroidira la planète et menacera la civilisation humaine.

La gigantesque caldeira (cratère) située sous le parc national Yellowstone aux États-Unis demeure une nette possibilité. « L’éruption de magnitude 5 du Mont St. Helens en 1980 a fait exploser le flanc de la montagne, détruit des forêts des kilomètres à la ronde, causé des dommages d’une valeur de 3 milliards de dollars et tué 57 personnes. L’ U.S. Geological Survey (Institut d’études géologiques des É.-U.) l’a décrit comme étant le “pire désastre volcanique de toute l’histoire des États-Unis”. Une superéruption au parc Yellowstone serait mille fois plus puissante. » (Greg Breining, Super Volcano, 2007, p. 229)

« Mais Yellowstone n’est pas la seule caldeira de magna, même aux États-Unis. Il en existe au moins une autre, à Long Valley, en Californie, près du parc national Yosemite et du populaire centre de ski de Mammoth Lakes. Parmi les autres régions possibles, mentionnons le Japon, la Nouvelle-Zélande, les Andes et l’Indonésie. Yellowstone est la caldeira la plus souvent étudiée […] On a fait remarquer que cette zone fait l’objet d’une activité sismique continue et qu’une éruption s’y produira de nouveau à un moment donné. » (Sharan Newman, The Real History of the End of the World, 2010, p. 288)

L’envergure d’un tel désastre dépasse l’imagination. Qu’arrivera-t-il en 2012 ? Nous l’ignorons, mais rien ne porte à croire qu’il surviendra en 2012. Il pourrait très bien se produire en 2013 – ou plusieurs années plus tard. Ou encore, il pourrait ne jamais se concrétiser, du moins à l’échelle prévue, si le Christ prend en charge ce problème à Son retour sur Terre.

Par contre, les Saintes Écritures révèlent que le retour du Christ sera accompagné d’éruptions volcaniques : « Les montagnes se fondent comme la cire devant l’Éternel, Devant le Seigneur de toute la terre. » (Psaumes 97:5 Psaumes 97:5Les montagnes se fondent comme la cire devant l'Éternel, Devant le Seigneur de toute la terre.
Louis Segond×
) « Éternel, abaisse tes cieux, et descends! Touche les montagnes, et qu’elles soient fumantes! » (Psaumes 144:5 Psaumes 144:5Éternel, abaisse tes cieux, et descends! Touche les montagnes, et qu'elles soient fumantes!
Louis Segond×
)

Qu’en est-il de la « Planète X » ?

Le désastre « naturel » le plus cataclysmique à avoir été prophétisé pour la fin des temps est le scénario d’une collision ou d’une quasi-collision d’une autre planète avec la Terre.

L’astre mystérieux qui nous menace supposément a été nommé « Planète X » ou « Planète Nibiru » et certains s’attendent à ce qu’il fasse son apparition le 12 décembre 2012.

Mais quelles sont les preuves d’un tel événement ? Aucune preuve scientifique n’appuie cette hypothèse. Celle-ci tire son origine « non pas de signaux radio provenant du cosmos, mais [supposément] d’une médium et ambassadrice des Zétas, Nancy Lieder, qui a été en contact avec… des extraterrestres altruistes. » (Govert Schilling, The Hunt for Planet X, 2009, p. 115)

Qui sont les Zétas et Nancy Lieder ? Voici leur histoire : « Nancy était âgée d’à peine neuf ans lorsque cela s’est produit. Ce qui ressemblait à une lumière vive est venu du ciel et s’est effondré dans un champ situé près de sa maison. Ses parents étaient sortis faire des emplettes, de sorte qu’elle était seule pour aller voir de plus près ce qui avait pu causer cet événement des plus étranges. Alors qu’elle s’approchait du lieu de l’écrasement, elle a été effrayée de voir ce qui ressemblait à un vaisseau spatial planer au-dessus du sol. Lorsqu’une porte de l’engin s’est ouverte, Nancy s’est évanouie.

« Lorsqu’elle a repris connaissance, elle se trouvait à l’intérieur du vaisseau et d’étranges êtres l’entouraient. Lorsqu’elle a essayé de parler, un des Zétas lui a dit de rester couchée et de ne pas bouger. Un long bras mécanique doté d’un petit dispositif s’est approché de plus en plus de sa tête. Lorsque le dispositif a touché son cuir chevelu, elle a de nouveau perdu connaissance.

« Lorsqu’elle s’est réveillée, elle était chez elle. Un des extraterrestres la déposait doucement dans son lit. Puis il lui a dit : “Nancy, n’aie pas peur. Tu as été choisie parmi tous les êtres humains pour nous représenter sur Terre. La situation actuelle de ta planète nous inquiète beaucoup. Le dispositif que nous avons placé dans ta tête nous permettra de te communiquer des messages destinés à tous les Terriens.” » (Hundley, p. 63) Il s’agit ici soit d’une histoire inventée de toute pièce, soit d’une rencontre avec des démons.

Govert Schilling est un rédacteur en astronomie de réputation internationale. De concert avec des scientifiques éminents, il a démystifié la théorie de la Planète X ou Nibiru. Schilling a présenté ce commentaire convaincant concernant la Planète X : « Cela signifie que les personnes chargées de démystifier cette théorie auront beaucoup à faire – ces archéologues et ces astronomes qui examinent longuement d’un oeil sceptique le tsunami de bêtises au sujet de Nibiru et qui expliquent avec une précision scientifique en quoi ce conte de fées cosmique est erroné. Leur travail ne sera pas facile au cours des prochaines années.

Malheureusement, nombreux sont ceux qui profiteront de ce non-événement et d’autres prédictions ratées pour rejeter les prophéties bibliques.

« Et le 22 décembre 2012, une nouvelle histoire pseudo-scientifique sans queue ni tête fera surface et le cirque recommencera parce que, peu importe combien de nouveaux corps célestes sont repérés dans notre système solaire, le besoin d’une mystérieuse Planète X existera toujours. » (Schilling, p. 117)

À quoi pouvons-nous nous attendre ?

Certes, le 21 décembre 2012 viendra et fera place au 22 décembre, et la Terre continuera de tourner. Et d’autres théories portant sur des dates exactes de la fin du monde feront surface. L’appel a été lancé par des voix stridentes depuis des siècles et il en demeurera certainement toujours ainsi.

Malheureusement, nombreux sont ceux qui profiteront de ce non-événement et d’autres prédictions ratées pour rejeter les prophéties bibliques. Comme l’a mentionné l’apôtre Pierre, les moqueurs se feront sûrement de plus en plus nombreux concernant le retour du Christ. Mais n’ayez crainte : Les véritables prophéties bibliques ne sont pas de fausses prédictions comme le battage médiatique entourant 2012. Ce que Dieu a révélé dans Sa Parole se concrétisera à coup sûr. Nous en ignorons simplement la date exacte. Alors, que devrions-nous faire ?

Jésus-Christ l’explique clairement : « C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l`homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. » (Matthieu 24:44 Matthieu 24:44C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.
Louis Segond×
) Autrement dit, nous devons être prêts en tout temps en prévision de la fin des temps. Jésus reviendra effectivement – Il affirme six fois dans le livre de l’Apocalypse qu’Il « vient bientôt. »

Notre vie peut s’éteindre dès aujourd’hui ou demain. « […] car, qu’est-ce votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. » (Jacques 4:14 Jacques 4:14Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! car, qu'est-ce votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît.
Louis Segond×
) Quelle que soit l’heure de notre mort, le retour de Jésus surviendra pour nous au moment même où nous reprendrons conscience. Si nous avons servi Dieu tout au long de notre vie, Il nous fera don de la vie éternelle et rendra à chacun selon ses oeuvres. (Matthieu 16:27 Matthieu 16:27Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.
Louis Segond×
)

C’est là la bonne nouvelle de la Bible ! C’est une vérité inestimable qui peut ajouter un sens à notre vie d’une importance incommensurable.

Pour un trop grand nombre de personnes, la vie est vide de sens et sans but transcendant. Dans l’Encyclopedia of Biblical Prophecy, Barton Payne résume bien cet état de choses : « Nous vivons dans un monde d’incertitudes. Les hommes d’aujourd’hui sont avidement et presque lamentablement à la recherche d’un sens à donner à leur vie. Car, même si nous avons amassé des connaissances, il semble que nous ayons raté la cible de la vérité. En effet, mis à part Dieu et Sa Parole révélée dans la Bible, l’humanité, la vie et le temps semblent essentiellement dénués de sens.

« Car le Seigneur plein de grâce, qui a déjà envoyé son Fils Jésus-Christ pour que le monde soit sauvé (Jean 3:16 Jean 3:16Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Louis Segond×
), Le renverra de nouveau pour conduire ce monde vers son destin, celui de glorifier Dieu. (Romains 11:36 Romains 11:36C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!
Louis Segond×
) Voilà l’espoir qui imprègne l’ensemble des Saintes Écritures. » (1973, p. v)

Le retour de Jésus-Christ sur Terre est la plus certaine des prophéties bibliques devant s’accomplir. Plus de 500 versets de la Bible portent sur divers aspects et faits précis de cet événement monumental et stupéfiant.

Même si nous ignorons le moment exact du retour de Jésus, il existe des signes dans notre entourage qui révèlent que nous sommes arrivés à la fin des temps. L’affirmation de Paul dans 1 Corinthiens 7:31 1 Corinthiens 7:31et ceux qui usent du monde comme n'en usant pas, car la figure de ce monde passe.
Louis Segond×
fait peser sur nous une menace de plus en plus réelle chaque jour : « […] car la figure de ce monde passe. » Si nous regardons autour de nous, nous constatons que bon nombre des piliers qui assurent l’ordre au sein de notre société sont en danger. « Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » (1 Jean 2:17 1 Jean 2:17Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.
Louis Segond×
)

Les gens aspirent à un monde meilleur et à une vie meilleure depuis les débuts de l’histoire de l’humanité. Et cet espoir est en voie de se concrétiser ! Dieu ébranlera bientôt les nations et « les trésors de toutes les nations viendront. » (Agée 2:7)

Vous devez chercher à obtenir la connaissance de Dieu et ne jamais la laisser vous échapper ! Vous pouvez savoir ce que l’avenir vous réserve. Plus du quart de la Bible est constitué de prophéties et la plupart d’entre elles ne se sont pas encore réalisées.

La Bible nous dit que le règne millénaire de Jésus-Christ arrivera (Apocalypse 20:4 Apocalypse 20:4Et je vis des trônes; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.
Louis Segond×
) – non pas en l’an 2012, mais peut-être pas beaucoup plus tard ! Tous ceux qui se seront repentis et qui auront accueilli Jésus-Christ en tant que leur Sauveur personnel et qui auront obéi aux commandements de Dieu toute leur vie durant régneront alors avec Lui dans un monde de paix. L’invitation vous est lancée. L’heure est venue de passer à l’action !