La prière d’une enfant

Vous êtes ici

La prière d’une enfant

J’ai récemment acheté une poupée à ma petite-fille, Stella Rose. Quelqu’un fit un commentaire en disant qu’elle leur rappelait les poupées Cabbage Patch Kids. Cette remarque raviva en moi de très bons souvenirs.

Il y a des années, lorsque ma fille Michelle avait 4 ans, les poupées Cabbage Patch Kids étaient très populaires. Toutes ses amies en avaient, mais nous ne pouvions pas lui en acheter une. Elles coûtaient 45 $ à l’époque, et nous pouvions à peine mettre de la nourriture sur la table, alors nous n’allions certainement pas dépenser cette somme pour acheter une poupée.

Je dis à ma fille de prier pour en avoir une, et elle le fit.

Le week-end suivant, elle reçut non seulement une poupée, mais deux ! Une poupée lui fut donnée à l’église par la mère de son amie et le lendemain, elle en reçu une autre de sa grand-mère. Les deux étaient neuves et différentes l’une de l’autre. Maintenant, 36 ans plus tard, ma fille a encore ces poupées ! Pour nous, ces poupées symbolisent l’intérêt que Dieu porta à ma fille ainsi qu’à sa petite demande quand elle était enfant. Je considère ces poupées comme un cadeau de Dieu !

Dieu donne tellement de la valeur à nos enfants que Jésus le démontra en donnant une leçon à Ses disciples : « Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moimême. » (Matthieu 18 :2-5)

Quand on amena des petits enfants à Jésus pour qu’Il prie pour eux, Ses disciples réprimandèrent ces gens et les renvoyèrent. Mais Jésus les repris en disant : « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Il leur imposa les mains, et il partit de là. » (Matthieu 19 :14-15)

Il continua à donner des instructions à Ses disciples : « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits ; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 18:10 Matthieu 18:10Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux.
Louis Segond×
) Dieu désire avoir une relation avec nos enfants, alors nous devons leur enseigner à prier !

Voici quelques exemples sur la façon dont nous pouvons le faire :

• Commencez par leur lire, dans la Bible, des exemples qui montrent l’importance des petits enfants aux yeux de Dieu.

• Dites-leur de parler à Dieu comme ils parlent à maman et à papa.

• Enseignez-leur, par exemple en priant avec eux.

• Encouragez-les à prier pour leurs amis et leur famille.

• Enseignez-leur à remercier Dieu pour tout ce qu’ils possèdent.

• Partagez avec votre enfant des exemples où Dieu exauça vos prières.

Enseignez-leur qu’ils peuvent s’adresser à Dieu, à toute heure de la journée et qu’Il sera toujours là pour eux.

• Rappelez-leur de demander à Dieu de les protéger, eux et leur famille, tout au long de la journée et pour que Dieu protège leur esprit.

• Dites-leur qu’il est bon de demander à Dieu des bénédictions personnelles, comme ma fille le fit pour la poupée Cabbage Patch Kids.

• Enseignez-leur à demander de la sagesse. Lisez-les histoires de Salomon, comment il avait souhaité la sagesse plus que toutes autres choses matérielles, et comment Dieu le béni en lui donnant les deux.

• Avant toutes choses, enseignez- leur combien ils sont précieux aux yeux de Dieu et combien Celui-ci désire que les enfants Lui parlent.

• Enseignez-leur que, parfois, Dieu ne répond pas à nos prières selon nos attentes et que l’on ne comprend pas toujours pourquoi, mais Il sait toujours ce qui nous convient le mieux.

Romains 8:28 Romains 8:28Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
Louis Segond×
déclare : « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. »

Ma fille Michelle est une femme, qui de nos jours, continue de prier régulièrement ! Elle sait que Dieu répond aux prières. Parfois, ces prières ne sont pas exaucées aussi rapidement que celles qu’elle fit pour ses poupées ; il lui a fallu attendre huit ans avant que ses prières pour avoir un enfant ne soient exaucées. Mais elle pria avec conviction, sachant que Dieu savait ce qui était le mieux pour elle.

Alors, enseignez à vos enfants à prier, car leurs prières sont importantes aux yeux de Dieu !