Le mystère de l’existence humaine : : Pourquoi êtes-vous né ?

Vous êtes ici

Le mystère de l’existence humaine :

Pourquoi êtes-vous né ?

Avez-vous déjà observé votre main — la façon dont elle bouge et fonc- tionne ? D’un point de vue moderne, nous pourrions la considérer comme une merveille absolue de technologie robotique. Pourtant, ses origines remontent loin dans le passé. Bien sûr, chaque partie du corps humain ainsi que leur fonctionnement sus- cite l’émerveillement.

Peut-être, lors d’une promenade le long des sentiers de montagne, avez-vous jeté les regards au-delà de votre propre existence en admirant des paysages à couper le souffle, des sommets enneigés surplombant des col- lines et des vallées herbeuses survolées par des aigles ? Ou bien, debout sur la plage, écoutant le ressac et humant les embruns de l’océan,avez-vous eu la sensation d’être tel- lementpetitdevantcesvaguesincessanteset ces eaux qui s’étendent à l’infini ?

Nul doute que vous avez levé les yeux vers le coucher de soleil à l’horizon lorsque le ciel devient une belle toile striée de rouge et de violet. Que dire si, loin de la ville, lors d’une nuit claire et sans lune,vous avez pu admirer le ciel parsemé d’innombrables étoiles flamboyantes per- çant les ténèbres ?

Pourquoi tout cela ? Pourquoi êtes-vous ici-bas ? Pourquoi sommes-nous tous sur cette terre ? Au plus profond de nous- mêmes, bien que nous tentions de le nier, nous savons que toutes ces merveilles ne sont pas apparues d’elles-mêmes par des processus aléatoires. Elles sont le produit de la conception d’un maître artiste — de cet Artiste, le Créateur de toutes choses.

Mais dans quel but ? L’incroyable vérité est que notre Créateur énonce le but fondamental de notre existence dans sa Parole révélée à l’humanité, la Sainte Bible. Cela comprend le destin extraor- dinaire qu’Il a planifié pour nous dans le cadre de la relation qu’Il veut avoir avec vous et moi.

Il y a trois mille ans, David, roi d’Israël réfléchissait sur l’apparente insignifiance de l’être humain par rapport à la grandeur des cieux. Ilnota ses pensées sur le sujet sous forme de prières à Dieu dans le Psaume 8: « Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, la lune et les étoiles que tu as créés : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? » (Psaumes 8:4-5 Psaumes 8:4-5 [4] (8:5) Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui? [5] (8:6) Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l'as couronné de gloire et de magnificence.
Louis Segond×
)

« Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, la lune et les étoiles que tu as créés : qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? »

Cependant, David reconnut que Dieu se soucie des êtres humains puisqu’Il leur a confié une certaine autorité sur la création. Le psaume continue : « Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, tu as tout mis sous ses pieds les brebis comme les boeufs et les animaux des champs, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers. » (Psaumes 8:6-9 Psaumes 8:6-9 [6] (8:7) Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds, [7] (8:8) Les brebis comme les boeufs, Et les animaux des champs, [8] (8:9) Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les sentiers des mers. [9] (8:10) Éternel, notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre!
Louis Segond×
, c’est nous qui soulignons).

David réfléchissait au sujet de la domination que Dieu a donnée à l’homme sur la création, en utilisant un peu le même langage que dans Genèse 1:26 Genèse 1:26Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Louis Segond×
. Ici, Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. »

La forme impérative du verbe « faire » au pluriel et l’adjectif possessif « notre » désigne ici une pluralité en Dieu. Comme l’explique Jean dans son chapitre 1 et au verset 1-3, il y avait deux entités qui, ensemble, étaient Dieu — Dieu et la Parole, qui était aussi Dieu. Ces deux êtres furent plus tard révéléscomme étant Dieu le Père et Jésus- Christ. Nous reviendrons sur cette question de la pluralité en un seul Dieu, car elle est essentielle pour comprendre le but de l’existence de l’homme. Néanmoins, notons tout d’abord l’attention que David porte aux cieux lorsqu’il mentionne la domination que Dieu donna à l’homme.

Toutes choses ne sont pas encore sous la domination de l’homme

Les paroles de David dans le Psaume 8 sont citées dans Hébreux 2:6-8 Hébreux 2:6-8 [6] Or quelqu'un a rendu quelque part ce témoignage: Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, Ou le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui? [7] Tu l'as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, [8] Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises.
Louis Segond×
: « Or, quelqu’un a rendu quelque part ce témoignage : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui ? Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur, tu as mis toutes choses sous ses pieds... »

Mais un peu plus loin, le verset suivant explique : « En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n’a rien laissé, qui ne lui soit soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. » (Hébreux 2:8 Hébreux 2:8Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises.
Louis Segond×
) Lors d’une lecture rapide, il semblerait, d’après les écrits de David, que seules les créatures terrestres furent soumises à l’homme. Pourtant, le passage d’Hébreux souligne que David mentionne que « toutes choses » furent confiées à l’homme — oui toutes choses, l’univers en son entier. Cependant, il souligne également que celui-ci n’a pas encore été placé sous la domination de l’homme. Donc, cette déclaration incroyable implique qu’il le sera dans le futur.

David et l’auteur du livre des Hébreux, probablement l’apôtre Paul, connaissaient avec certitude la promesse de Dieu faite par l’intermédiaire de Moïse affirmant que « le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux…ce sont des choses que l’Éternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier. » (Deutéronome 4:19 Deutéronome 4:19Veille sur ton âme, de peur que, levant tes yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l'armée des cieux, tu ne sois entraîné à te prosterner en leur présence et à leur rendre un culte: ce sont des choses que l'Éternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier.
Louis Segond×
)

Donc l’homme est destiné à partager l’autorité avec Dieu au-dessus de toute la création, de l’univers tout entier ! Mais ce n’est qu’une partie d’un ensemble bien plus grand.

Vous êtes des dieux ?

Étudions ce sujet un peu plus profondément. Les Juifs de l’époque de Jésus l’accusèrent de blasphème parce qu’Il affirmait être le Fils de Dieu : «…parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. » (Jean 10:33 Jean 10:33Les Juifs lui répondirent: Ce n'est point pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.
Louis Segond×
) Notez Son intéressante réponse : « Jésus leur répondit : n’est-il pas écrit dans votre loi [Psaumes 82:6 Psaumes 82:6J'avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut.
Louis Segond×
] : ″J’ai dit [C’est Dieu qui parle] : ‘vous êtes des dieux ? ’Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie, Celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu..? » (Jean 10:34-36 Jean 10:34-36 [34] Jésus leur répondit: N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux? [35] Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie, [36] celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites: Tu blasphèmes! Et cela parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu.
Louis Segond×
)

En d’autres termes, le Christ dit : « Si l’Écriture a vraiment appelé dieux des êtres humains, pourquoi êtes-vous en colère lorsque je dis simplement que je suis le Fils de Dieu ? »

Cependant, les êtres humains sont-ils actuellement des dieux ? Que voulait-Il dire ? Dans le Psaumes 82:6 Psaumes 82:6J'avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut.
Louis Segond×
cité par Jésus, Dieu dit à l’homme: « J’avais dit : Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut. » Le mot hébreu traduit par « dieux » est élohim. Il signifie littéralement « dieux » ou « toutpuissants » — malgré que dans la Bible, il soit souvent traduit par « Dieu » (c’est-àdire, le vrai Dieu). Bien qu’il soit de forme plurielle, le mot élohim est souvent utilisé au singulier.

Certains affirment que le mot dans ce contexte devrait être traduit par « juges » (« hommes puissants » expression comprise par certains comme s’agissant simplement d’êtres humains puissants). Mais les manuscrits originaux du Nouveau Testament traduisent la citation de Christ dans Jean 10 par le mot grec theoi – « dieux ».

En effet, il est évident que Jésus voulait dire « dieux ». S’Il avait voulu simplement dire « juges », le reste de la phrase ne serait pas logique. Voyons cette phrase : « Si l’Écriture a vraiment appelé juges des êtres humains, pourquoi êtes-vous en colère lorsque je dis simplement que je suis le Fils de Dieu. » Cela n’a aucun sens. Ce n’est qu’avec le mot « dieux » — compris comme tels — que les paroles du Christ deviennent logiques.

Mais, à nouveau, les êtres humains peuvent-ils légitimement être considérés comme des dieux, comme le dit Jésus ? Comment doit-on comprendre cela ?

Les Écritures révèlent une famille divine

Le mot clé ici est le mot fils dans le Psaume 82. Nous devons comprendre que Dieu est une famille — une famille divine composée de plus d’une personne. Il ya un seul Dieu (la famille Dieu) comprenant plus d’un Être divin. La famille de Dieu depuis le commencement comprenait deux êtres divins, comme cela est mentionné précédemment, Dieu le Père et Dieu la Parole qui s’est faite chair en tant que Fils de Dieu, Jésus-Christ. Après Sa vie et Sa mort en tant qu’homme, Jésus fut ressuscité en un esprit divin devenant le « premier-né d’entre les morts » (Colossiens 1:18 Colossiens 1:18Il est la tête du corps de l'Église; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.
Louis Segond×
) et le « premier-né de plusieurs frères » (Romains 8 :29). Donc Jésus fut spirituellement né lors de la résurrection devenant le premier de nombreux « frères » ou enfants qui Le suivront plus tard.

En effet, depuis le commencement, il est dans les intentions de Dieu d’ajouter de nombreux enfants à Sa famille. Lisons Genèse 1:26 Genèse 1:26Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Louis Segond×
. Après avoir créé les plantes et les animaux dans le but qu’ils se reproduisent chacun « selon son espèce » Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance », montrant ainsi que l’homme fut créé selon « l’espèce de Dieu. »

Pour nous aider à comprendre le parallèle avec Dieu créant l’homme à Son image et à Sa ressemblance, Genèse 5:3 Genèse 5:3Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth.
Louis Segond×
nous dit que plus tard le premier homme, Adam « engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. » Donc Dieu Se reproduit uniquement à travers l’humanité.

L’apôtre Paul dit aux hommes d’Athènes : « C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : de lui nous sommes la race. » (Actes 17:28 Actes 17:28car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l'être. C'est ce qu'ont dit aussi quelques-uns de vos poètes: De lui nous sommes la race...
Louis Segond×
)

Le Psaume 82 est beaucoup plus facile à comprendre dans ce contexte. Au verset 6, le mot dieux est attribué aux « enfants du Très- Haut ». Cela prend tout son sens. Quand une entité engendre une progéniture, ses descendants sont des entités du même genre. Les petits des chats sont des chats. Les chiens engendrent des chiens. Les enfants des êtres humains sont des êtres humains. Les enfants de Dieu sont, selon les paroles mêmes de Christ, des « dieux ».

Dans un sens restreint pour l’instant

Mais nous devons être prudents. Les êtres humains ne sont pas littéralement des dieux — pas encore en tout cas. En effet, en tout premier lieu, les êtres humains ne sont pas des enfants de Dieu, littéralement, sauf dans le sens où Dieu a créé l’humanité et l’a faite à Son image et à Sa ressemblance.

Dieu est un esprit éternel. Les êtres humains sont composés de chair mortelle, mais avec une composante spirituelle — l’esprit de l’homme qui nous donne la compréhension (Job 32:8 Job 32:8Mais en réalité, dans l'homme, c'est l'esprit, Le souffle du Tout Puissant, qui donne l'intelligence;
Louis Segond×
; 1 Corinthiens 2:11 1 Corinthiens 2:11Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu.
Louis Segond×
). Cette distinction est importante et nous aide à voir ce que Dieu a réellement dit.

Le chrétien engendré spirituellement est un enfant de Dieu. Au retour du Christ, les vrais chrétiens seront changés en êtres spirituels de nature divine.

Les êtres humains dont Dieu parle dans le Psaume 82 se tenaient devant Dieu pour le jugement en tant qu’élohim (Psaumes 82:1 Psaumes 82:1Psaume d'Asaph. Dieu se tient dans l'assemblée de Dieu; Il juge au milieu des dieux.
Louis Segond×
). Cependant, Dieu leur reproche leurs erreurs de jugement et leur manque de compréhension (Psaumes 82:2-5 Psaumes 82:2-5 [2] Jusques à quand jugerez-vous avec iniquité, Et aurez-vous égard à la personne des méchants? Pause. [3] Rendez justice au faible et à l'orphelin, Faites droit au malheureux et au pauvre, [4] Sauvez le misérable et l'indigent, Délivrez-les de la main des méchants. [5] Ils n'ont ni savoir ni intelligence, Ils marchent dans les ténèbres; Tous les fondements de la terre sont ébranlés.
Louis Segond×
). Pourtant, dans le Psaumes 82:6 Psaumes 82:6J'avais dit: Vous êtes des dieux, Vous êtes tous des fils du Très Haut.
Louis Segond×
, verset cité par Christ, Dieu confirme qu’ils sont élohim. Psaumes 82:7 Psaumes 82:7Cependant vous mourrez comme des hommes, Vous tomberez comme un prince quelconque.
Louis Segond×
: « Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince quelconque. » Donc bien qu’étant des êtres physiques et sujets à la mort, ils étaient élohim dans un sens limité — celui d’avoir été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, et d’avoir ainsi le potentiel ultime de devenir semblables au Père et à Christ.

En fait, souvent Dieu « appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. » (Romains 4:17 Romains 4:17Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.
Louis Segond×
) — regardant Son but comme étant déjà accompli. Étonnamment, le dessein de Dieu est d’élever l’existence charnelle des êtres humains au même niveau d’existence spirituelle et divine qu’Il possède Lui-même comme nous allons le voir.

Une transformation menant à la gloire divine

Cela implique un processus de reproduction spirituelle par lequel Dieu nous engendre en tant que Ses enfants. Il commence par joindre Son Esprit à notre esprit humain : « L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » (Romains 8:16 Romains 8:16L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
Louis Segond×
) Grâce à cette union miraculeuse, nous devenons « participants de la nature divine » (2 Pierre 1:4 2 Pierre 1:4lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise,
Louis Segond×
).

En effet, les chrétiens sont décrits dans 1 Pierre 1:23 1 Pierre 1:23puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.
Louis Segond×
comme ayant « été régénérés, non par une semence corruptible [grec sperma – ce qui signifie : non pas par un spermatozoïde fécondant un ovule pour produire seulement une vie mortelle et périssable] mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. »

Cette vie impérissable et incorruptible vers laquelle ils sont conduits par les Écritures vient de Dieu qui implante Son Esprit en eux, car « c’est l’Esprit qui vivifie ; la chair ne sert à rien » (Jean 6:63 Jean 6:63C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.
Louis Segond×
). En effet, l’Esprit Saint est l’intermédiaire en vue d’une conception spirituelle. Le chrétien engendré spirituellement est un enfant de Dieu, un membre d’élohim, la famille de Dieu — mais pas encore dans son sens ultime. Il y a encore un processus de développement par lequel nous devons passer dans cette vie — une période de construction d’un caractère pieux pour ressembler de plus en plus à Dieu dans notre façon de penser et d’agir. Au terme de cette vie, lors de la résurrection qui aura lieu au retour du Christ, les vrais chrétiens seront changés en êtres spirituels de nature divine, comme le sont le Père et le Christ.

L’apôtre Jean a écrit : « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jean 3:2 1 Jean 3:2Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.
Louis Segond×
) En fait, ces nombreux passages des Écritures nous disent que nous recevrons la gloire divine du Père et du Christ (Romains 5:2 Romains 5:2à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu.
Louis Segond×
; 2 Corinthiens 3:18 2 Corinthiens 3:18Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.
Louis Segond×
; 1 Thessaloniciens 2:12 1 Thessaloniciens 2:12vous exhortant, vous consolant, vous conjurant de marcher d'une manière digne de Dieu, qui vous appelle à son royaume et à sa gloire.
Louis Segond×
; 2 Thessaloniciens 2:14 2 Thessaloniciens 2:14C'est à quoi il vous a appelés par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus Christ.
Louis Segond×
; Colossiens 1:27 Colossiens 1:27à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l'espérance de la gloire.
Louis Segond×
; Hébreux 2:10 Hébreux 2:10Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut.
Louis Segond×
; 1 Pierre 5:10 1 Pierre 5:10Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.
Louis Segond×
)

De plus, étant cohéritiers avec Christ, nous recevrons la domination sur toutes choses, y compris la domination sur le vaste univers — tout comme le Christ l’a reçue (Romains 8:17 Romains 8:17Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui.
Louis Segond×
; Hébreux 1:1-3 Hébreux 1:1-3 [1] Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, [2] Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, [3] et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts,
Louis Segond×
; Hébreux 2:5-9 Hébreux 2:5-9 [5] En effet, ce n'est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons. [6] Or quelqu'un a rendu quelque part ce témoignage: Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, Ou le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui? [7] Tu l'as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, [8] Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. [9] Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.
Louis Segond×
; Apocalypse 21:7 Apocalypse 21:7Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.
Louis Segond×
). La toute-puissance de Dieu est nécessaire pour exercer réellement cette domination sur toutes choses ! En effet, à ce moment-là, comme Jésus, nous serons enfin « remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu » (Éphésiens 3:19 Éphésiens 3:19et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu.
Louis Segond×
; comparez Colossiens 1:19 Colossiens 1:19Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui;
Louis Segond×
et Colossiens 2:9 Colossiens 2:9Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
Louis Segond×
). Comment une personne peut-elle être remplie de toute la plénitude de Dieu et être inférieure à ce que Dieu est ? Par conséquent, lors notre ultime changement, nous serons nous aussi divins — bien que le Père et le Christ soient à tout jamais plus grands que nous. (Voir encart « déification en tant qu’enfants de Dieu. »)

Nous sommes nés pour devenir littéralement les enfants de Dieu !

« Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. » (2 Corinthiens 6:18 2 Corinthiens 6:18Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout puissant.
Louis Segond×
) Il le pense. Le Père veut nous amener à devenir Ses enfantsà part entière, Il veut nous transformer afin que nous puissions devenir des êtres en tous points semblables à Lui et à Christ — mais, encore une fois, en étant toujours soumis à Leur autorité pleine d’amour.

En effet, même si les êtres humains sauvés seront véritablement élevés à un niveau d’existence divine comme de vrais enfants de Dieu et membres à part entière de la famille Dieu, ils ne pourront jamais contester, individuellement ou collectivement, la prééminence du Père et du Christ en tant que leaders de la famille. En vérité, tout sera soumis à Jésus, sauf le Père bien entendu,et le Christ Lui-même sera soumis au Père (cf. 1 Corinthiens 15:24-28 1 Corinthiens 15:24-28 [24] Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. [25] Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. [26] Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. [27] Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu'il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. [28] Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.
Louis Segond×
). Le Père et le Christ demeurent chefs de la famille pour toujours, régnant suprêmement sur les milliards d’enfants divins qui s’y seront ajoutés.

Voici donc la raison pour laquelle vous et moi sommes nés ! Ceci est l’ultime destin potentiel de toute l’humanité. C’est le but grandiose pour lequel nous avons été créés ! La Bible commence et se termine en faisant référence à ce but incroyable. Nous avons déjà vu Genèse 1:26 Genèse 1:26Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Louis Segond×
: « Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine... » Ce verset montre que Dieu Lui-même Se reproduit à travers l’humanité et partage avec lui la domination sur la création.

Passons maintenant au dernier livre de la Bible. Dieu dit dans Apocalypse 21:7 Apocalypse 21:7Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.
Louis Segond×
: « Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils... » Encore une fois, nous voyons que notre destinée comprend la domination sur toutes choses ainsi qu’une filiation divine ! Incroyable ! Par conséquent, comme le montrent ces versets situés au début et à la fin de la Bible, ainsi que d’autres citations dans les livres intermédiaires, Dieu veut avoir un lien familial proche avec nous par lequel Il partagera, de manière ultime, à la fois tout ce qu’Il a mais aussi tout ce qu’Il est !

C’est le vrai sens de la vie — merveilleux, au-delà de tout ce que l’on peut imaginer. Gardez-le précieusement, vivez pour Dieu de tout votre coeur et recevez le destin extraordinaire pour lequel vous existez !