L’Égypte dans l’histoire et les prophéties

Vous êtes ici

L’Égypte dans l’histoire et les prophéties

Depuis le début de l’année 2011, une série de crises se sont propagées dans les pays islamiques, du Maroc à l’ouest, jusqu’au Bahreïn à l’est.

Au moment où nous écrivons cet article, deux dirigeants de longue date ont déjà été expulsés en Tunisie (Zine al-Abidine Ben Ali) et en Égypte (Hosni Moubarak). La Libye a été plongée dans une guerre civile de facto, les forces loyales à Mouammar Kadhafi essayant d’étouffer la rébellion qui cherche à l’expulser également. L’Égypte, le pays arabe le plus populeux du Moyen- Orient avec ses 83 millions d’habitants, est maintenant dirigée par un conseil militaire, et des élections présidentielles et parlementaires y sont prévues d’ici la fin de cette année. Le groupe radical des Frères musulmans étant maintenant l’un des plus influents sur la scène politique, il existe une forte crainte qu’il dispose d’un pouvoir considérable au sein du prochain gouvernement.

Comme Joe Klein de la revue Time le faisait remarquer : « “Ce qui arrive en Libye reste en Libye”, m’a confié un diplomate du Moyen-Orient. “Ce qui arrive en Égypte touche toute la région” ». La révolution en Égypte est loin d’être terminée. Elle commence à peine. L’armée est au pouvoir comme elle l’a en pratique été au cours des 60 dernières années. Et une crise se prépare, une crise classique, suscitée par les attentes grandissantes de la population : Que se produira-t-il d’ici trois mois, si la vie n’a pas changé d’une manière appréciable pour les centaines de milliers de jeunes qui sont descendus dans la rue au Caire ?...

« Il faut agir et vite, car la place Tahrir peut se remplir de nouveau, dans six mois, de manifestants qui seront beaucoup moins paisibles – et leur radicalisme risque de se répandre partout au Moyen-Orient. » (Middle East Priority : A Regional Infrastructure Bank, 28 mars 2011)

Qu’arrive-t-il dans cette région troublée et comment ces événements nous touchent-ils personnellement ? L’Égypte est mentionnée partout dans la Bible depuis le premier livre de la Genèse jusqu’au dernier livre de l’Apocalypse. Ce pays est destiné à jouer un rôle important dans la réalisation des prophéties bibliques. À la suite des récents événements qui y sont survenus, c’est un bon moment pour faire une pause et étudier l’Égypte dans l’histoire et les prophéties.

La naissance d’un peuple

Dans la Bible, l’histoire de l’Égypte commence au chapitre 10 de la Genèse, qui énumère les 70 familles issues des fils de Noé. Ces familles seront à l’origine de la fondation de quelque 70 peuples importants dans le monde.

William Albright, célèbre archéologue, a déjà fait les commentaires suivants au sujet du 10e chapitre de la Genèse : « Le dixième chapitre de la Genèse... est absolument unique dans les textes de l’Antiquité, sans qu’il en existe le moindre parallèle, même chez les Grecs chez qui nous retrouvons ce qui ressemble le plus à une distribution de peuples dans un cadre généalogique. Une grande partie des noms de peuples et de pays mentionnés dans ce chapitre ont été découverts sur des monuments pour la première fois... La Table des peuples demeure un document étonnamment exact. » (Recent Discoveries in Bible Lands, 1955, p. 70-71)

Dans Genèse 10:6 Genèse 10:6Les fils de Cham furent: Cusch, Mitsraïm, Puth et Canaan.
Louis Segond×
, nous lisons que : « Les fils de Cham furent: Cusch, Mitsraïm, Puth et Canaan. » Mitsraïm est le nom biblique de l’Égypte, et ce fut l’une des premières civilisations à faire son apparition sur Terre. L’Égypte était un lieu où il faisait bon vivre en raison du Nil qui lui fournissait de l’eau en abondance. Son débordement annuel apportait un riche limon aux champs qui le bordaient – produisant généralement une abondance de nourriture dans une région où la sécheresse était courante.

Le Nil a fait pour l’Égypte ce que le Tigre et l’Euphrate ont fait pour l’ancienne Mésopotamie – il lui a fourni un apport constant en eau potable, une voie de transport naturelle et un sol fertile. Les terres qui bordent le Nil ne représentent que 4 % des terres de toute l’Égypte, mais on estime que 99 % des Égyptiens habitent dans cette région.

L’Égypte est entourée de déserts. Le désert libyen à l’ouest et la péninsule du Sinaï à l’est lui servaient de grandes « murailles » qui la protégeaient contre les invasions terrestres. Les Égyptiens étaient connus pour leur esprit novateur et entrepreneur (à en juger par les pyramides) et leur optimisme. Leur dirigeant, ou pharaon, a même fini par être adoré comme un dieu.

En général, les historiens divisent la première ère dynastique de l’histoire de l’Égypte antique en trois périodes principales : l’Ancien Empire, le Moyen Empire et le Nouvel Empire, s’étendant sur plus d’un siècle. Et c’est un siècle après la chute du Nouvel Empire que le dernier pharaon officiel a été déchu par les Romains, comme nous le verrons plus loin.

Histoire biblique et moderne de l’Égypte

Le livre de la Genèse décrit fidèlement la réalité géographique de l’Égypte comme étant dotée d’une source d’eau potable fiable, tandis que le pays de Canaan subissait des sécheresses périodiques. Nous lisons ainsi comment Abraham, en raison d’une sécheresse, a dû se rendre en Égypte pour trouver des vivres et de l’eau. (Genèse 12:10 Genèse 12:10Il y eut une famine dans le pays; et Abram descendit en Égypte pour y séjourner, car la famine était grande dans le pays.
Louis Segond×
) Puis, les fils de Jacob ont dû faire de même. (Genèse 42:1-3 Genèse 42:1-3 [1] Jacob, voyant qu'il y avait du blé en Égypte, dit à ses fils: Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres? [2] Il dit: Voici, j'apprends qu'il y a du blé en Égypte; descendez-y, pour nous en acheter là, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas. [3] Dix frères de Joseph descendirent en Égypte, pour acheter du blé.
Louis Segond×
) C’est Joseph qui, en tant que vizir ou premier ministre d’Égypte, a pu fournir de la nourriture à ses frères et ouvrir la voie pour que tout son clan aille s’installer en Égypte. Leur séjour allait durer plus de deux siècles.

L’Exode, le deuxième livre de la Bible, débute par la description de la vie des Israélites en Égypte et de leur oppression sous le régime égyptien, leur libération guidée par Moïse et leur retour vers Canaan, la Terre promise. Toutefois, Dieu se souvient de l’hospitalité initiale des Égyptiens à l’égard des Israélites et leur dit : « Tu n`auras point en abomination l`Égyptien, car tu as été étranger dans son pays. »

Après l’entrée des Israélites dans la Terre promise, les pharaons ont malgré tout ordonné des invasions occasionnelles de ce territoire de Canaan qu’ils considéraient comme une partie de la zone d’influence de l’Égypte.

Plus de quatre siècles plus tard, le roi Salomon a épousé la fille du pharaon et a entretenu de nombreux liens commerciaux avec l’Égypte. (1 Rois 9:16 1 Rois 9:16Pharaon, roi d'Égypte, était venu s'emparer de Guézer, l'avait incendiée, et avait tué les Cananéens qui habitaient dans la ville. Puis il l'avait donnée pour dot à sa fille, femme de Salomon.
Louis Segond×
) Par la suite, le roi Nabuchodonosor de Babylone a conquis toute cette région, y compris Israël et l’Égypte, autour de l’an 600 av. J.-C. Moins d’un siècle plus tard, les Perses ont envahi l’Égypte, puis ce fut le tour des Grecs, sous Alexandre le Grand, de conquérir l’Égypte, en 333 av. J.-C. Les Grecs qui se sont succédé sur le trône d’Égypte, les Ptolémées, se sont donné le rôle de pharaons – le dernier de ceux-ci étant la célèbre Cléopâtre, qui est décédée en 30 av. J.-C., lors de la prise du pouvoir par les Romains.

Dans le Nouveau Testament, le père adoptif de Jésus, Joseph, s’est enfui en Égypte avec sa famille pour la protéger contre la colère d’Hérode le Grand. Plus tard, certains des disciples du Christ ont prêché l’Évangile en Égypte, et des églises y ont été établies. Étant donné que l’Égypte faisait partie de l’Empire romain, lorsque l’empereur Constantin s’est rangé du côté de l’église romaine, dans les années 300 apr. J.-C., la majorité des Égyptiens sont finalement devenus chrétiens.

L’Empire romain de l’époque a été divisé entre l’est et l’ouest, et l’Égypte a fait partie de l’Empire romain d’Orient ou l’Empire byzantin jusque dans les années 600. L’église égyptienne, connue sous le nom d’église copte, dont le nom provient de la langue parlée en Égypte à cette époque, s’est éloignée des enseignements catholiques orthodoxes dans les années 400 pour devenir un courant distinct. Puis, en 641, peu après la naissance de l’islam, les arabes ont conquis l’Égypte et y ont établi le régime islamique, qui demeure la religion dominante dans ce pays à l’heure actuelle. (Les coptes, qui représentent aujourd’hui environ 10 % de la population d’Égypte, sont généralement des descendants des Égyptiens de l’Antiquité et sont principalement chrétiens.)

Après son assimilation dans le monde islamique qui ne cesse de s’étendre, l’Égypte est tombée sous le règne de divers royaumes musulmans, y compris l’Empire ottoman (turc). À la suite de la chute de cet empire au cours de la Première Guerre mondiale, l’Égypte est devenue un protectorat de la Grande-Bretagne, mais le pays devint indépendant en 1922, alors qu’il était dirigé par un roi.

L’Égypte a eu son dernier roi en 1952, alors que le roi Farouk a été détrôné par l’armée, sous la direction de Gamal Abdel Nasser. Celui-ci a été remplacé par Anouar el-Sadate, qui a été assassiné en 1981, puis par Hosni Moubarak, qui a pris la relève jusqu’au début de 2011. À la suite du départ de Moubarak, l’avenir politique de l’Égypte est maintenant incertain – surtout du fait que des groupes islamiques radicaux attendent leur heure dans les coulisses.

Que révèlent les prophéties bibliques au sujet de l’Égypte ?

La Bible renferme un certain nombre de prophéties importantes au sujet de l’Égypte – certaines ayant déjà été réalisées et d’autres qui ne le sont pas encore.

L’Égypte était une civilisation fière, convaincue d’être presque autosuffisante grâce à la constance de son approvisionnement en eau et en aliments. C’était une puissance majeure du Moyen-Orient et, à l’occasion, elle a cruellement assujetti bon nombre de pays plus petits qu’elle.

Une prophétie remarquable a prédit que le puissant et hautain pharaon, considéré comme divin par son peuple, finirait par être remplacé par des dirigeants étrangers. On lit cette prophétie dans Ezéchiel 30:13 : « Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: J’anéantirai les idoles, Et j’ôterai de Noph [c’està- dire Memphis, la capitale du nord de l’Égypte] les vains simulacres ; Il n’y aura plus de prince du pays d’Égypte, Et je répandrai la terreur dans le pays d’Égypte. »

Cette prophétie au sujet des « princes du pays d’Égypte » est généralement comprise comme signifiant que la fière Égypte ne serait plus dirigée par ses propres chefs d’État, mais plutôt par des étrangers. C’est précisément ce qu’il est advenu une fois que les Babyloniens ont conquis l’Égypte, car les pharaons sont devenus de simples laquais des rois babyloniens.

Dans son ouvrage intitulé Exposition of the Bible, John Gill explique ceci au sujet de cette Écriture : « Il n’y aura plus de prince du pays d’Égypte... c’est-à-dire un prince originaire de ce pays ; qui régnera sur l’ensemble de son territoire et qui jouira de la même grandeur que les rois d’Égypte de jadis, ou, du moins, il n’habitera plus à Memphis, qui était le siège des rois d’Égypte : lorsque l’Égypte fut conquise par le roi Nabuchodonosor, elle était sous le règne des Babyloniens, puis elle est passée sous celui des Perses, puis sous celui des Grecs et, enfin, sous celui des Romains..., de sorte qu’elle n’a jamais retrouvé sa gloire d’antan et, en fait, une fois que Nectanébus eut été expulsé par Ochus, roi de Perse, l’Égypte n’a plus jamais eu de roi. »

Le rôle de l’Égypte à la fin des temps

Les prophéties bibliques indiquent également que l’Égypte aura un rôle à jouer à la fin des temps, avant le retour du Christ. Nous y lisons des passages au sujet d’une guerre entre « le roi du Midi » (qui inclut l’Égypte) et le « roi du Nord ».

Selon Daniel 11:40-45 Daniel 11:40-45 [40] Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires; il s'avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera. [41] Il entrera dans le plus beau des pays, et plusieurs succomberont; mais Édom, Moab, et les principaux des enfants d'Ammon seront délivrés de sa main. [42] Il étendra sa main sur divers pays, et le pays d'Égypte n'échappera point. [43] Il se rendra maître des trésors d'or et d'argent, et de toutes les choses précieuses de l'Égypte; les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite. [44] Des nouvelles de l'orient et du septentrion viendront l'effrayer, et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes. [45] Il dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la glorieuse et sainte montagne Puis il arrivera à la fin, sans que personne lui soit en aide.
Louis Segond×
, « Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires ; il s`avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera. Il entrera dans le plus beau des pays [le pays d’Israël], et plusieurs succomberont ; mais Édom, Moab, et les principaux des enfants d`Ammon [ces noms désignant la région de la Jordanie moderne] seront délivrés de sa main.

« Il [encore une fois, le roi du Nord] étendra sa main sur divers pays, et le pays d’Égypte n’échappera point. Il se rendra maître des trésors d’or et d`argent, et de toutes les choses précieuses de l’Égypte ; les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite.

« Des nouvelles de l’orient et du septentrion viendront l’effrayer, et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes. Il dressera les tentes de son palais entre les mers, vers [ou sur] la glorieuse et sainte montagne [c’est-à-dire entre la mer Morte et la mer Méditerranée, à Jérusalem] ; puis il arrivera à la fin, sans que personne lui soit venu en aide. »

Ce que l’on comprend ici, c’est qu’à la fin des temps, l’Égypte et les pays limitrophes finiront par être envahis par le « roi du Nord ». Dans une bonne partie de ce chapitre, le « roi du Nord » se réfère à l’Empire séleucide grec qui couvrait un territoire situé au nord du pays d’Israël et qui a lutté contre le « roi du Midi » (le roi d’Égypte et des pays voisins du sud d’Israël) pour obtenir le contrôle de toute la région.

À la fin des temps, nous verrons de nouveau un « roi du Midi » apparaître, approximativement dans la même région géographique qu’auparavant, lequel jouera un rôle important dans la provocation d’une invasion en provenance du nord. Cette prophétie révèle également que le « roi du Nord » conquerra temporairement ces territoires du Sud.

Ce qui se déroule actuellement sous nos yeux au Moyen-Orient pourrait donner lieu à la formation d’une coalition de peuples arabes et musulmans, avec le « roi du Midi » à sa tête. Il y aura également un « roi du Nord » qui dirigera une coalition d’États européens dans le cadre d’une future renaissance de l’Empire romain. (L’ancien royaume séleucide a été envahi par les Romains, dont l’empire a connu plusieurs renaissances au cours de l’Histoire – la dernière renaissance étant encore à venir.)

Il est édifiant d’observer ce qui se passe actuellement, alors que le conflit en Libye « provoque » une réaction de la part des pays européens, entre autres, qui ont envoyé des aéronefs bombarder certaines cibles libyennes. Nous assistons donc à un ensemble d’événements dans le « Sud » qui incitent le « Nord » à intervenir du point de vue militaire, ce qui correspond précisément à la prophétie biblique figurant dans le chapitre 11 du livre de Daniel ! Malgré le fait que la description qui en est faite concerne des événements qui se passent à une échelle beaucoup plus vaste.

Bien que l’histoire de l’Égypte contienne de nombreuses périodes de guerres, de fausse religion et d’humiliation, elle se termine toutefois sur une note très positive.

Nous voyons clairement, selon le contexte des chapitres 11 et 12 du livre de Daniel, que ces événements surviendront peu de temps avant le retour du Christ, la résurrection du peuple de Dieu et l’établissement de Son Royaume. Il se peut que nous nous rapprochions de façon alarmante de cette époque !

De bonnes nouvelles pour l’Égypte

Dieu dit que l’Égypte sera livrée « entre les mains d’un maître sévère ; un roi cruel dominera sur eux. » (Ésaïe 19:4 Ésaïe 19:4Et je livrerai l'Égypte entre les mains d'un maître sévère; Un roi cruel dominera sur eux, Dit le Seigneur, l'Éternel des armées.
Louis Segond×
) Cependant, de bonnes nouvelles attendent l’Égypte à la fin des temps. Dieu ne l’a pas oubliée, ni aucun autre pays. Il ne fait exception de personne – ni d’aucune nation en fait (Actes 10:34-35 Actes 10:34-35 [34] Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, [35] mais qu'en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.
Louis Segond×
), et bon nombre de gens finiront par connaître Ses méthodes.

La Bible nous dit qu’au retour de Jésus- Christ, l’Égypte apprendra à observer les lois divines. Au début, il lui faudra une certaine discipline pour y arriver.

Selon Zacharie 14:17-19 Zacharie 14:17-19 [17] S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem Pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, La pluie ne tombera pas sur elles. [18] Si la famille d'Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, La pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappée de la plaie dont l'Éternel frappera les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. [19] Ce sera le châtiment de l'Égypte, Le châtiment de toutes les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles.
Louis Segond×
, « S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l`Éternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles. Si la famille d`Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle ; elle sera frappée de la plaie dont l’Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des Tabernacles. Ce sera le châtiment de l’Égypte, le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des Tabernacles. »

En effet, la Bible fournit des preuves concrètes voulant que la fête des Tabernacles, l’une des Fêtes de Dieu révélée dans Lévitique 23:33-36 Lévitique 23:33-36 [33] L'Éternel parla à Moïse, et dit: [34] Parle aux enfants d'Israël, et dis: Le quinzième jour de ce septième mois, ce sera la fête des tabernacles en l'honneur de l'Éternel, pendant sept jours. [35] Le premier jour, il y aura une sainte convocation: vous ne ferez aucune oeuvre servile. [36] Pendant sept jours, vous offrirez à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une sainte convocation, et vous offrirez à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu; ce sera une assemblée solennelle: vous ne ferez aucune oeuvre servile.
Louis Segond×
, soit observée dans le monde entier, au retour de Jésus sur Terre !

Mais remarquez comment l’histoire de l’Égypte se termine sur une note très positive : « En ce même temps, il y aura un autel à l’Éternel au milieu du pays d`Égypte, Et sur la frontière un monument à l’Éternel. Ce sera pour l’Éternel des armées un signe et un témoignage dans le pays d’Égypte ; ils crieront à l`Éternel à cause des oppresseurs, et il leur enverra un sauveur et un défenseur pour les délivrer.

« Et l’Éternel sera connu des Égyptiens, et les Égyptiens connaîtront l’Éternel en ce jour-là… Ainsi l’Éternel frappera les Égyptiens, Il les frappera, mais il les guérira ; et ils se convertiront à l’Éternel, qui les exaucera et les guérira. En ce même temps, il y aura une route d’Égypte en Assyrie [une référence à la puissance du Nord], les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie, et les Égyptiens avec les Assyriens serviront l`Éternel.

« En ce même temps, Israël sera, lui troisième, uni à l’Égypte et à l’Assyrie, et ces pays seront l’objet d’une bénédiction. L’Éternel des armées les bénira, en disant : Bénis soient l’Égypte, mon peuple, et l’Assyrie, oeuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage ! » (Ésaïe 19:19-25 Ésaïe 19:19-25 [19] En ce même temps, il y aura un autel à l'Éternel Au milieu du pays d'Égypte, Et sur la frontière un monument à l'Éternel. [20] Ce sera pour l'Éternel des armées un signe et un témoignage Dans le pays d'Égypte; Ils crieront à l'Éternel à cause des oppresseurs, Et il leur enverra un sauveur et un défenseur pour les délivrer. [21] Et l'Éternel sera connu des Égyptiens, Et les Égyptiens connaîtront l'Éternel en ce jour-là; Ils feront des sacrifices et des offrandes, Ils feront des voeux à l'Éternel et les accompliront. [22] Ainsi l'Éternel frappera les Égyptiens, Il les frappera, mais il les guérira; Et ils se convertiront à l'Éternel, Qui les exaucera et les guérira. [23] En ce même temps, il y aura une route d'Égypte en Assyrie: Les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie, Et les Égyptiens avec les Assyriens serviront l'Éternel. [24] En ce même temps, Israël sera, lui troisième, Uni à l'Égypte et à l'Assyrie, Et ces pays seront l'objet d'une bénédiction. [25] L'Éternel des armées les bénira, en disant: Bénis soient l'Égypte, mon peuple, Et l'Assyrie, oeuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage!
Louis Segond×
)

Mais d’ici à ce que la paix domine finalement le Moyen-Orient, nous devons garder un oeil sur l’agitation récente en Égypte et dans les pays avoisinants, et nous devons surveiller la manière dont ces événements façonneront la région en prévision de la réalisation de ces prophéties bibliques de la fin des temps !