Les adolescents contre les parents qui gagne ?

Vous êtes ici

Les adolescents contre les parents qui gagne ?

Dernièrement, je regardais avec incrédulité un enregistrement vidéo portant sur une élève d’un niveau avancé dans un lycée du New Jersey qui intentait une poursuite contre ses parents. Elle affirmait que ceux-ci l’avaient essentiellement abandonnée, principalement parce qu’elle refusait de laisser tomber son petit ami. Ayant quitté le foyer familial deux jours avant ses 18 ans, elle vivait chez les parents de sa meilleure amie.

Dans cette affaire, la jeune fille demandait au tribunal que ses parents paient le reste de ses frais de scolarité à son lycée privé ainsi que ses frais de subsistance et de transport pour un avenir assez rapproché, et qu’ils utilisent un fonds d’études existant pour payer au moins une partie de ses études universitaires et de ses frais juridiques. Elle réclamait également la somme de 651 $ par semaine pour payer ses frais de subsistance.

Le juge a fait remarquer qu’elle avait déjà été suspendue de l’école à deux reprises, qu’elle avait un problème d’alcool et qu’on lui avait enlevé son poste de capitaine de l’équipe de Cheerleading. Le juge s’est adressé à elle et aux personnes rassemblées devant le tribunal en ces termes : « Quel genre de parents seraient [tes parents] s’ils n’établissaient pas des règles strictes ? »

Le juge a donné gain de cause aux parents en précisant que cette affaire risquait de nous mener sur une « pente potentiellement glissante » de revendications faites par des adolescents contre leurs parents. Dans la vidéo, on pouvait apercevoir brièvement les parents en larmes. J’avais le coeur gros en les regardant. C’était particulièrement difficile de voir la mère pleurer, car moi aussi, je suis une mère.

Combien d’entre nous, les mères, passons des nuits blanches à nous inquiéter de nos enfants, même à l’âge adulte ? Les parents de cette jeune fille l’avaient apparemment envoyée dans les meilleures écoles et lui avaient même acheté une voiture neuve. Ils voulaient tout simplement qu’elle obéisse à leurs règles pour son propre bien alors qu’elle habitait avec eux.

Parfois, les parents doivent faire des choix difficiles, comme dans le cas de cette adolescente. Et maintenant, celle-ci est venue raviver la plaie en traînant ses parents en justice. Cela me rappelle Proverbes 10:1 Proverbes 10:1Proverbes de Salomon. Un fils sage fait la joie d'un père, Et un fils insensé le chagrin de sa mère.
Louis Segond×
: « Un fils sage fait la joie d’un père, Et un fils insensé le chagrin de sa mère. » Les accusations et la poursuite de leur propre fille ont sûrement bouleversé ces parents.

Cette histoire me fait penser aux prophéties concernant les événements qui surviendront à la fin des temps, avant le retour de Jésus-Christ : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux. » (2 Timothée 3:1-2 2 Timothée 3:1-2 [1] Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. [2] Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
Louis Segond×
)

De plus, ils seront « insensibles » (2 Timothée 3:3 2 Timothée 3:3insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
Louis Segond×
) et « traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu). (2 Timothée 3:4 2 Timothée 3:4traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
Louis Segond×
) Cela n’évoque-t-il pas de nombreuses manchettes de journaux ? Que dit Dieu au sujet de notre responsabilité d’honorer nos parents — et comment pouvons-nous faire Sa volonté à cet égard ?

Dieu nous ordonne d’honorer nos parents

Dieu nous dit d’honorer nos parents pour que nous puissions jouir d’une longue vie. Il y attache tellement d’importance qu’Il en a fait un des Dix Commandements (Exode 20:12 Exode 20:12Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
Louis Segond×
).Remarquez que ce commandement est réitéré dans Deutéronome 5:16 Deutéronome 5:16Honore ton père et ta mère, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
Louis Segond×
: « Honore ton père et ta mère, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. »

Plus tard, l’apôtre Paul répéta ce commandement : « Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse, afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. » (Éphésiens 6:1-3 Éphésiens 6:1-3 [1] Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. [2] Honore ton père et ta mère (c'est le premier commandement avec une promesse), [3] afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre.
Louis Segond×
)

Remarquez que la nécessité d’honorer nos parents est le seul commandement biblique rattaché à des promesses de longue vie en guise de récompense. Ceux qui honorent leurs parents sont bénis. Par contre, ceux qui ont l’« esprit dépravé » et qui font preuve d’impiété à la fin des temps se caractérisent par leur désobéissance envers leurs parents (Romains 1:28 Romains 1:28Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,
Louis Segond×
, Romains 1:30 Romains 1:30rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence,
Louis Segond×
; 2 Timothée 3:2 2 Timothée 3:2Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
Louis Segond×
).

Dieu était si sérieux au sujet de la nécessité d’honorer nos parents que, dans Lévitique 29:9 Lévitique 29:9
Louis Segond×
, Il a ordonné que quiconque maudirait son père ou sa mère soit condamné à mort. Cela peut sembler sans coeur, mais ce décret ne vise pas les petits enfants. Il cible plutôt ceux qui sont assez âgés pour savoir ce qu’ils font et pour être tenus responsables de leurs actes. Songez au danger que poserait pour la société une personne qui manquerait de respect envers les autres au point de maudire ses propres parents. Une personne qui manquerait à ce point de décence et de respect pour les normes sociétales finirait par poser un risque pour son entourage — comme Dieu l’a si bien reconnu.

En honorant nos parents, nous apprenons de précieuses leçons qui s’appliquent à plusieurs niveaux. C’est la trame de notre vie quotidienne. Si nous leur manquons de respect, nous manquons aussi de respect envers Dieu. Lorsque nous n’honorons pas nos parents, notre manque de reconnaissance et de gratitude peut faire naître en nous des sentiments d’amertume, de ressentiment et de colère. Lorsque nous laissons d’autres facteurs devenir des excuses pour ne pas honorer notre père et notre mère, nous permettons que d’autres barrières soient érigées entre Dieu et nous.

Jésus donna un exemple extraordinaire d’amour, de bienveillance et d’honneur à l’égard de Ses parents. Dans Jean 19:26-27 Jean 19:26-27 [26] Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. [27] Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.
Louis Segond×
, on lit qu’Il fit preuve d’amour et de bienveillance envers Sa mère dans l’un de Ses derniers gestes en tant qu’être humain. À la toute fin de Sa vie physique, alors qu’Il souffrait énormément, Jésus demanda à Jean, Son ami et disciple, de prendre soin de Sa mère, Marie.

Des façons positives d’honorer nos parents

Comment pouvons-nous honorer nos parents ? Examinons sept façons particulières de le faire.

1. Priez pour vos parents. Combien d’enfants — quel que soit leur âge — prient pour leurs parents tous les jours ? La prière constitue un excellent moyen d’honorer nos parents. Ce n’est pas facile d’être un parent. Souvent, en raison du stress et des pressions exercées sur eux, nos parents peuvent commettre des erreurs, mais il n’en demeure pas moins qu’ils restent nos parents. Pour que notre relation avec nos parents soit solide, nous devons commencer par prier pour eux et par demander à Dieu de les aider et de nous montrer comment leur manifester de l’amour et du respect.

2. Mettez-vous à leur place. Imaginezvous à leur place et constatez tout ce qu’ils ont fait pour vous. Évaluez les décisions qu’ils ont prises en vous demandant comment vous auriez géré la situation si vous étiez le parent d’un adolescent ? Cherchez à comprendre le stress que représentent travailler, payer les comptes, nourrir une famille, vous conduire à diverses activités, et ainsi de suite.

Imaginez que vous endossez les responsabilités de votre père ou de votre mère. Dans la nouvelle version parue en 2003 d’un film intitulé Freaky Friday (Dans la peau de ma mère ou Un vendredi dingue, dingue, dingue au Québec), une mère surmenée et sa fille avec laquelle elle ne s’entend pas bien voient leurs rôles inversés tout à coup. Chacune d’elle est obligée de s’adapter à la vie de l’autre pendant une journée complète. À mesure qu’elles s’adaptent à leur nouvelle réalité, elles apprennent à mieux se comprendre.

3. Cherchez à comprendre. Prenez conscience du fait que vos parents ne sont pas parfaits, pas plus que vous ne l’êtes. Cherchez à les comprendre tout comme vous aimeriez être compris.

4. Réfléchissez avant de parler. Les paroles prononcées sous l’effet de la colère peuvent faire beaucoup de tort. Lorsque vous atteignez un point critique, prenez le temps de réfléchir avant de dire quelque chose que vous pourriez regretter plus tard. Ce conseil vaut autant pour les parents que pour leurs enfants.

5. Rappelez-leur que vous les aimez. Vous ne savez pas ce que vous réserve l’avenir. Mieux vaut montrer à vos parents que vous les aimez et que vous appréciez tout ce qu’ils font pour vous. Dites-leur que vous les aimez (cela leur ira immanquablement droit au coeur.).

6. Apprenez à pardonner. Souvenez-vous que nous sommes tous humains et que nous faisons tous des erreurs de parcours, mais que le pardon est l’outil essentiel pour garder une relation intacte. Comme le faisait remarquer le célèbre auteur C.S. Lewis, « Être un chrétien signifie pardonner l’inexcusable, parce que Dieu a pardonné l’inexcusable en vous. » (The Weight of Glory, 1947, p. 25) Ses paroles reflètent celles de Jésus- Christ qui déclara : « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » (Matthieu 6:14-15 Matthieu 6:14-15 [14] Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; [15] mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.
Louis Segond×
). Pardonnez !

7. Exprimez votre gratitude pour tout ce que vos parents ont fait pour vous jusqu’à présent. Selon William Arthur Ward, un écrivain souvent cité pour ses maximes inspirantes : « Ressentir de la gratitude sans toutefois l’exprimer, c’est comme envelopper un cadeau sans l’offrir. » La gratitude peut s’exprimer tout simplement, en donnant une étreinte, en disant merci ou en offrant de l’aide sans qu’on nous l’ait demandée. Prenez le temps de rédiger un petit mot gentil en dressant une liste de tout ce que vos parents font pour vous tout au long de la journée.

L’amour et le respect attirent les bénédictions divines

Vous n’êtes peut-être pas toujours d’accord avec vos parents, mais si vous les aimez et que vous les respectez, Dieu vous bénira en conséquence. (Je fais allusion à des parents normaux et imparfaits qui s’efforcent de bien faire, et non à des parents abusifs. Ce dernier cas est différent.)

Cette année, aux États-Unis, la fête des Mères tombait le dimanche 11 mai et la fête des Pères, le dimanche 15 juin. Mais n’attendez pas cette occasion annuelle pour honorer vos parents. Célébrez ces deux fêtes chaque jour et remerciez vos parents en les honorant, afin que Dieu vous bénisse.

Pour certains parents, ces fêtes peuvent être pénibles en raison de relations tendues avec leurs enfants. Si votre relation avec votre enfant est rompue, ne désespérez pas. Ne cessez jamais de prier pour lui ou elle ! Rappelez-vous l’histoire de l’enfant prodigue relatée dans Luc 15:11-32 Luc 15:11-32 [11] Il dit encore: Un homme avait deux fils. [12] Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. [13] Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. [14] Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. [15] Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux. [16] Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. [17] Étant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! [18] Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, [19] je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires. [20] Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. [21] Le fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. [22] Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. [23] Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; [24] car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. [25] Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. [26] Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c'était. [27] Ce serviteur lui dit: Ton frère est de retour, et, parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras. [28] Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d'entrer. [29] Mais il répondit à son père: Voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis. [30] Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c'est pour lui que tu as tué le veau gras! [31] Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi; [32] mais il fallait bien s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé.
Louis Segond×
. Dieu finira par renouer votre relation.

Dans le Royaume de Dieu à venir, aucun adolescent ne poursuivra ses parents en justice. Nous sommes les enfants de Dieu et Il nous aime beaucoup. Il nous a ordonné d’honorer nos parents à une fin particulière : pour notre propre bien et pour que nous apprenions à vivre éternellement dans Sa famille !