Les « Fêtes de l'Éternel » dans le livre des Actes

Vous êtes ici

Les « Fêtes de l'Éternel » dans le livre des Actes

À propos des Fêtes de l'Éternel, l'étude de l'histoire des trente premières années de l'Église chrétienne mentionnée dans les Écritures s'avère révélatrice. Quels jours Saints observait-elle ? Les Fêtes de l'Éternel sont mentionnées dans le livre des Actes.

La première allusion aux Fêtes Divines, dans ce dernier, se trouve dans Actes 2:1 Actes 2:1Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.
Louis Segond×
" Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu ". La Pentecôte est l'une des Fêtes divines mentionnées dans les Écritures.

Dans Actes 12, deux des " Fêtes de l'Éternel " sont mentionnées - la Pâque, et les jours des Pains sans Levain (Actes 12:3-4 Actes 12:3-4 [3] Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. -C'était pendant les jours des pains sans levain. - [4] Après l'avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.
Louis Segond×
). Pierre fut miraculeusement libéré de ses chaînes à cette époque-là,et l'Église se réjouit de sa libération.Plusieurs durent se souvenir qu'à la même date, des siècles auparavant, les Israélites avaient enfin été libérés de l'esclavage en Egypte.

Par la suite, Luc - décrivant ses voyages avec Paul - évoque leur voyage en bateau après les jours des Pains sans Levain, indiquant qu'ils avaient observé cette Fête à Philippes, avant de poursuivre leur périple (Actes 20:6 Actes 20:6Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours.
Louis Segond×
)

Luc mentionne que Paul " se hâtait pour se trouver […] à Jérusalem le jour de la Pentecôte " (Actes 20:16 Actes 20:16Paul avait résolu de passer devant Éphèse sans s'y arrêter, afin de ne pas perdre de temps en Asie; car il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte.
Louis Segond×
).Si ces Fêtes étaient seulement pour les Juifs et avaient été abolies pour les chrétiens, elles n'auraient pas été aussi importantes pour Paul et ses compagnons.

Lors d'un voyage, Luc mentionne en outre une autre Fête - le jour des Expiations - : " Un temps assez long s'était écoulé,et la navigation devenait dangereuse,car l'époque même du jeûne était déjà passée " (Actes 27:9 Actes 27:9Un temps assez long s'était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l'époque même du jeûne était déjà passée.
Louis Segond×
). Le " jeûne " s'applique au jour des Expiations, le seul jour que Dieu nous ordonne d'observer en jeûnant (Lévitique 23:27 Lévitique 23:27Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations: vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu.
Louis Segond×
).

Dans le livre des Actes - une chronique des trente premières années de l'Église -- pas la moindre insinuation n'est faite que les jours de Fêtes aient été changés ou abolis,ou que d'autres jours les aient remplacés. Elles revêtaient, au contraire, un sens plus profond pour la communauté chrétienne.

L'Encyclopaedia Britannica le confirme, mentionnant que " les premiers chrétiens … continuaient à observer les fêtes juives, bien que dans un esprit nouveau, comme commémorations d'événements que ces Fêtes avaient préfigurés " (11e édition,vol.8, p 828).