L’utopie est-elle humainement possible ?

Vous êtes ici

L’utopie est-elle humainement possible ?

Avez-vous déjà aspiré à un endroit où la paix et l’harmonie entre les hommes ne soient pas seulement un rêve ? Un lieu où les gens travailleraient ensemble, partageraient et prendraient vraiment soin les uns des autres ? Au coeur des États-Unis, une ville fut entièrement conçue à cet effet. Ce projet fut-il un succès ? Les habitants réussirent-ils à créer une utopie dans ce lieu appelé New Harmony ?

Il y a environ 200 ans, cette ville qui se situe maintenant dans l’État de l’Indiana, fut tracée et bâtie sur les territoires encore vierges du Midwest américain par un groupe religieux appelé les Harmonistes. Leur objectif était de fonder une communauté autonome.

Leur communauté dura environ 10 ans. La ville et ses bâtiments furent vendus à un autre groupe qui cherchait également à créer une société utopique parfaite. Cette deuxième entreprise échoua en moins de trois ans.

Qu’est-il arrivé ? Pourquoi ces efforts humains pour instaurer la paix et l’égalité dans le monde s’avérèrent-ils aussi décevants ? Pourquoi ces nobles efforts échouèrent-ils ? Examinons l’histoire des deux communautés qui s’établirent en ce lieu, afin de comprendre pourquoi elles furent un échec. Les leçons apprises ici s’appliquent à toutes les autres tentatives humaines de création d’une société parfaite.

Les tentatives humaines pour créer le paradis Les Harmonistes — groupe fondamentaliste allemand — s’installèrent dans une région inhabitée de l’Indiana lors de l’été 1814. Ils étaient dirigés par un chef charismatique nommé George Rapp. M. Rapp avait commencé à prêcher que le retour de Jésus-Christ était imminent et que, lui et ses disciples devaient, afin d’être bien préparés pour cette seconde venue, se retirer littéralement dans un endroit isolé et créer un lieu de préparation afin d’accomplir Apocalypse 12:6 Apocalypse 12:6Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.
Louis Segond×
.

Les Harmonistes pensaient pouvoir y créer quelque chose de révolutionnaire — un lieu où les gens pourraient vivre ensemble dans la paix, dans l’amour et dans l’unité parfaite. Harmonie, pour ces gens, était un lieu où l’essence même du Royaume de Dieu sur terre pouvait être atteinte.

Les Harmonistes interprétaient l’Église primitive du livre des Actes comme étant une société communautaire où tous les biens matériels étaient mis en commun. Ils modelèrent leur ville sur cette croyance. New Harmony était une ville où les membres possédaient tout en commun au bénéfice de leur travail.

Le travail était organisé en commun. Ils ne connaissaient pas le chômage. Les gens travaillaient par rotation afin d’apprendre tous les métiers et éviter l’ennui d’un travail répétitif. Tous les métiers essentiels nécessaires à la construction et à l’entretien d’une ville du XIXe siècle étaient représentés : tailleurs de pierres, maçons, briqueteurs, charpentiers, tisserands, fileurs, cordonniers, tailleurs et forgerons. Ils avaient aussi les compétences nécessaires pour planter, récolter et transporter les denrées alimentaires produites, depuis les champs jusqu’aux tables de la ville.

Ils prônaient une éducation universelle. Leur approche était à l’avant-garde de plusieurs décennies sur tout autre système d’enseignement public en Amérique.

Ils enseignaient à leurs enfants ce qui rendrait leur société totalement différente — et leurs promettaient de vivre dans une société parfaite. Ils partageaient une certaine vision de société, en travaillant ensemble dans la paix et l’harmonie, tout en préparant le retour de Jésus-Christ.

À bien des égards, les efforts des gens de cette communauté de croyants furent remplis de succès. Ils créèrent un sanctuaire qui permettait aux membres de poursuivre leur version de la perfection chrétienne. Pendant presque dix ans, ils vécurent dans un environnement stable en attendant le second avènement de Jésus-Christ et la fin de l’histoire humaine.

Paradis perdu

Cependant, les Harmonistes avaient une conviction fondamentale qui comportait un problème inhérent. Pour préparer le futur âge d’or de la seconde venue du Christ, Rapp interprétait certains passages bibliques selon lesquels le célibat serait exigé — c’est-àdire aucune relation sexuelle. Bien que cette règle ne fut pas strictement appliquée, elle eut toutefois des répercussions inévitables.

En 1824, Rapp décida de vendre la ville de Nouvelle Harmonie et de ramener ses partisans en Pennsylvanie pour créer une nouvelle colonie. Le Christ n’était pas revenu comme il l’avait prédit, et comme tout mouvement construit autour d’une prophétie non réalisée, le dirigeant ressentit le besoin de renouveler l’engagement des fidèles à travers la création d’une nouvelle vie dans une nouvelle ville. Le 24 mai, Rapp quitta la ville avec une première vague de ses disciples, et ne revint jamais.

Un des disciples sculpta cette dernière pensée sur la cage d’escalier de sa maison : « Le 24 mai 1824, nous sommes partis. Seigneur, par Ta grande aide et Ta bonté, protège nos corps et nos âmes ».

Que s’est-il donc passé ? Pourquoi ce groupe n’a-t-il pas réussi à créer la société parfaite ? En examinant attentivement les Harmonistes, nous voyons un groupe de personnes sincères qui, en 10 ans dans la ville de New Harmony, accomplirent énormément de choses. Ils laissèrent leur marque sur l’État de l’Indiana et sur l’histoire américaine. Mais la communauté dût faire face aux problèmes fondamentaux de la nature humaine, même dans ce milieu protégé.

En dépit du fait qu’ils croyaient sincèrement pouvoir se préparer à la seconde venue de Jésus-Christ, leurs efforts afin de créer à l’avance le Royaume de Dieu sur terre, furent loin de devenir une réalité.

Une autre tentative afin de créer le paradis

Ironiquement, Rapp et ses Harmonistes vendirent leur ville à un autre visionnaire utopiste, Robert Owen. L’histoire de la New Harmony d’Owen fut, sans surprise, similaire à celle de Rapp. Malgré toutes les bonnes intentions et les meilleurs efforts, la leçon à apprendre de cette tentative est que l’humanité est incapable de concevoir une société parfaite.

MM. Rapp et Owen furent tous deux incapables d’atteindre leur objectif. Ils ne réussirent pas à créer le Royaume de Dieu sur terre. Pourquoi ont-ils échoué ? Pourquoi d’innombrables autres efforts humains dans le but de concevoir un ordre social et gouvernemental utopiques furent-ils également infructueux ?

Seul Dieu peut créer le paradis

En partie, la réponse se trouve dans le nom même donné à ces initiatives. J’entends par là, le mot « utopie ». Ce mot est formé de racines grecques signifiant littéralement « en aucun lieu » ou « nulle part ». Il est utilisé pour décrire les rêves humains d’un environnement bon ou parfait. La réalité est qu’il n’y a jamais eu d’endroit sur terre où les êtres humains établirent une communauté paisible parfaite — en dépit de nombreux et nobles efforts pour y parvenir.

Cela signifie-t-il que nous ne pourrons jamais atteindre l’objectif d’une communauté emplie de paix ? La bonne nouvelle est que la Bible nous montre comment la paix sera établie sur la terre entière.

Ésaïe 26 nous dit : « Aussi nous t’attendons, ô Éternel ! Sur la voie de tes jugements … ; car, lorsque tes jugements s’exercent sur la terre, les habitants du monde apprennent la justice… Éternel, tu nous donnes la paix. » (Versets 8-9, 12)

Remarquez également ce qui est écrit dans le livre des Actes. Pierre, sous l’inspiration divine, incita à la repentance et à la conversion pour que nos « péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois. » (Actes 3:19-21 Actes 3:19-21 [19] Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, [20] afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, [21] que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes.
Louis Segond×
)

Voici la clé pour comprendre la raison pour laquelle les efforts humains en vue de construire une société utopique parfaite ont échoué. Voici quelle est la vérité révélée qui nous montre comment cet objectif sera enfin atteint — par Jésus-Christ revenant sur terre pour sauver l’humanité du néant et pour créer l’harmonie à travers le règne équitable du Royaume de Dieu.

Ésaïe prophétise un paradis sur terre

Le prophète Esaïe prophétise plus loin : « Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre. » (Ésaïe 2:4 Ésaïe 2:4Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre.
Louis Segond×
)

Ceci est l’une des images les plus marquantes de la Bible — un homme prenant son épée et, au lieu de la brandir contre son ennemi, la forge à l’aide d’un marteau pour la transformer en un outil agricole. Il prend alors sa lance et la change en faucille utilisée dans les vergers, les vignobles, ou pour les récoltes.

Un autre passage d’Ésaïe décrit un royaume de paix dans lequel même la nature des animaux sauvages est apprivoisée : « Le loup habitera avec l’agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira. La vache et l’ourse auront un même pâturage, leurs petits un même gîte ; et le lion, comme le boeuf, mangera de la paille. Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. » (Ésaïe 11: 6-9)

Ce sont des Écritures puissantes. Beaucoup d’autres versets bibliques parlent d’un temps où le désert fleurira comme une rose (Ésaïe 35:1 Ésaïe 35:1Le désert et le pays aride se réjouiront; La solitude s'égaiera, et fleurira comme un narcisse;
Louis Segond×
), où les rues des villes seront sûres pour les enfants et les personnes âgées (Zacharie 8:5 Zacharie 8:5Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues.
Louis Segond×
).

Dieu veut établir un paradis où Sa relation avec l’homme sera basée sur la confiance, la bonne volonté et l’amour. C’est ce qu’Il désire plus que tout.

La clé de la paix — un changement de coeur

Pourquoi les efforts des Harmonistes n’ont-ils pas réussi à développer une utopie religieuse ? Qu’est-ce qui sera différent dans le Royaume de Dieu ?

Tous les efforts humains pour créer une société parfaite échouent à cause d’un élément essentiel — la nature humaine.

Dieu apporte la solution à ce problème. Notez ce que Dieu dit par le prophète Ézéchiel : « Je leur donnerai un même coeur, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de leur corps le coeur de pierre, et je leur donnerai un coeur de chair, afin qu’ils suivent mes ordonnances, et qu’ils observent et pratiquent mes lois ; et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. » (Ézéchiel 11:19-20 Ézéchiel 11:19-20 [19] Je leur donnerai un même coeur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau; J'ôterai de leur corps le coeur de pierre, Et je leur donnerai un coeur de chair, [20] Afin qu'ils suivent mes ordonnances, Et qu'ils observent et pratiquent mes lois; Et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.
Louis Segond×
)

Seul l’Éternel Dieu peut changer le coeur de pierre de l’homme, inflexible et dur. Et, c’est exactement ce qu’Il fera !

Dieu changera la nature même de l’humanité et la remplacera par la Sienne. Voici la clé. La nature humaine devra être profondément changée avant que la paix ne puisse s’établir au sein de la famille humaine. Ce changement est basé sur le choix volontaire de chaque personne d’admettre qu’elle a besoin de Dieu. Ensuite, vient le désir de se soumettre à Sa volonté dans tous les aspects de la vie.

Dieu nous a donné la liberté de choisir. Partout, Il demande aux peuples de se repentir, de changer et de choisir la vie. Une fois que les hommes auront fait ce choix, Dieu pourra commencer à créer un paradis sur terre — établir ici-bas Son Royaume.

Ce processus peut commencer dans votre vie actuelle. Dès aujourd’hui, vous pouvez décider de vivre selon les enseignements et le mode de vie que Dieu établira dans Son futur Royaume. Jésus ouvrit la voie de ce changement quand Il dit : « Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. » (Marc 1:14-15 Marc 1:14-15 [14] Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu. [15] Il disait: Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle.
Louis Segond×
)

Il nous montra la façon de vivre qu’Il désire que nous suivions. Si nous voulons entrer dans Son Royaume, nous devons nous efforcer, avec Son aide, de vivre ainsi.

Pierre expliqua que Dieu nous a donné « les plus grandes et les plus précieuses promesses », afin que nous devenions « participants de la nature divine. » (2 Pierre 1:4 2 Pierre 1:4lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise,
Louis Segond×
)

Quelle est cette nature divine ? C’est l’esprit et le caractère de Dieu ! C’est la façon dont Il pense, croit, juge et agit. Cette nature vertueuse et juste — ce changement de coeur — est générée par le Saint-Esprit de Dieu ! Cet Esprit peut demeurer en vous lors du processus de repentance qui mène au baptême (Actes 2:38 Actes 2:38Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.
Louis Segond×
).

Le futur paradis de Dieu

Diverses expériences utopiques, comme celle de New Harmony, cherchèrent à améliorer l’humanité et à créer un environnement pacifique. La paix fut recherchée à tous les niveaux, et par pratiquement toutes les formes de croyance. Chacune de ces tentatives échouèrent. Toutefois, les efforts divins pour apporter la paix ne seront pas un échec. Ils atteindront leur objectif, grâce à Jésus-Christ et l’établissement du Royaume de Dieu.

Si vous croyez en Dieu et en Sa Parole, alors il vous convient de croire en Ses promesses également. Dieu est fidèle, et Lui seul a le pouvoir d’instaurer le paradis sur terre. La bonne nouvelle, c’est qu’Il le fera !