Luttez-vous contre Dieu ?

Vous êtes ici

Luttez-vous contre Dieu ?

Une des déclarations les plus effrayantes de la Bible est celle que fit Jésus, vers la fin de Son Sermon sur la montagne : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7:21-23 Matthieu 7:21-23 [21] Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. [22] Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? [23] Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
Louis Segond×
; c’est nous qui mettons l’accent sur certains passages.)

« Je ne vous ai jamais connus... » Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement, je trouve ces paroles très consternantes. Cela me porte à réfléchir et à me demander si Jésus pourrait m’en dire autant. Je suis un disciple du Christ et je me dis « chrétien », et je ne veux surtout pas qu’Il me regarde dans les yeux et qu’Il me dise la même chose.

Ce sont là des paroles que l’on pourrait dire à un ennemi. Est-il possible que vous ou moi, puissions être des ennemis de Dieu ?

Ennemis de Dieu

Prenons un exemple spectaculaire. Le livre de l’Apocalypse nous dépeint un tableau prophétique d’armées se rassemblant pour lutter contre Jésus-Christ à Son retour sur Terre.

« Le sixième ange versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, pour préparer la voie aux rois qui viennent de l’Orient. Je vis sortir de la gueule du dragon, de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. – Voici, je viens comme un voleur. Heureux celuiqui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte ! – Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon. » (Apocalypse 16:12-16 Apocalypse 16:12-16 [12] Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l'Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l'Orient fût préparé. [13] Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. [14] Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout puissant. [15] Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu'il ne marche pas nu et qu'on ne voie pas sa honte! - [16] Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon.
Louis Segond×
)

Paul fut confronté par Dieu parce qu’il luttait contre Lui. Cette rencontre eut un impact profond sur le reste de sa vie.

Le chapitre 19 de l’Apocalypse nous donne plus de précisions :

« Et je vis un ange qui se tenait dans le soleil. Il cria d’une voix forte, disant à tous les oiseaux qui volaient au milieu du ciel : Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu, afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands. Et je vis la bête, les rois de la terre et leurs armées, rassemblés pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée. » (Apocalypse 19:17-19 Apocalypse 19:17-19 [17] Et je vis un ange qui se tenait dans le soleil. Et il cria d'une voix forte, disant à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel: Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu, [18] afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands. [19] Et je vis la bête, et les rois de la terre, et leurs armées rassemblés pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée.
Louis Segond×
)

Qu’est-ce que cela signifie ? Comment est-il possible que des hommes se réunissent pour lutter contre Dieu ? Il s’agit de l’une des scènes les plus intrigantes de la Bible. Mais c’est pourtant bien écrit dans la Bible !

Voici la question épineuse que chacun de nous devrait se poser : Ferai-je partie de cette armée ? Est-il possible que nous nous retrouvions tous ensemble à lutter contre Jésus à Son retour ? La seule façon d’éviter de faire partie de cette armée, c’est en nous assurant de ne pas lutter contre Dieu dans notre vie personnelle, dès aujourd’hui. Nous devons donc dès maintenant nous soumettre à Dieu, chaque jour de notre vie.

Résister à Dieu

Les paroles mêmes du Christ obligent chacun d’entre nous à examiner de plus près le véritable message qu’Il nous livre.

Dans le Nouveau Testament, on trouve l’histoire d’un homme qui se croyait l’ami de Dieu, mais qui, un jour, découvrit que ce n’était pas le cas. Cet homme était très religieux et pieux. Il fréquentait la synagogue toutes les semaines.Il connaissait la Bible en profondeur, à tel point qu’il pouvait la citer textuellement. Or, un jour, Dieu le confronta à la rude réalité selon laquelle il était Son ennemi.

Cet homme était Saul de Tarse, connu plus tard sous le nom de l’apôtre Paul. Il avait consacré sa vie entière à lutter contre ce qu’il considérait comme de faux enseignements, alors qu’en réalité, il luttait contre Son Créateur, Jésus-Christ.

Se pourrait-il que cela nous arrive également, à vous ou à moi ? Croire faire le bien, alors qu’en réalité, nous luttons contre Dieu ? Nous devons ouvrir notre coeur et notre esprit et, qui sait, nous reconnaître dans le récit de Paul.

Même les chrétiens peuvent se retrouver dans une position où ils deviennent des ennemis de Dieu en luttant contre Sa volonté dans leur vie. L’histoire de Paul donne beaucoup à réfléchir. C’était un homme pieux et, selon ses propres termes, il pratiquait sa religion d’une « manière irréprochable ». Si un tel homme a pu se tromper quant à son culte, n’est-il pas important que nous examinions notre façon de pratiquer notre religion ? Êtes-vous ami ou ennemi de Dieu ?

Commettre l’iniquité

Songez à l’armée prophétisée dans l’Apocalypse, qui se rassemblera pour « faire la guerre » contre Jésus-Christ à Son retour. Qui forme cette armée ? Qui sont ces gens qui luttent contre Jésus-Christ ? Cette armée réunit des personnes auxquelles Jésus dira : « Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7:23 Matthieu 7:23Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
Louis Segond×
)

Posez-vous alors la question : Est-ce que je commets l’iniquité ?

Paul fut confronté par Dieu parce qu’il luttait contre Lui. Cette rencontre eut un impact profond sur le reste de sa vie. C’est à partir de ce moment qu’il sut que l’humanité avait un problème fondamental. Et il en parle dans son épître aux chrétiens de Rome. Voici ses propos :

« Comme ils [les païens] ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes… » (Romains 1:28-31 Romains 1:28-31 [28] Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, [29] étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; [30] rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence, [31] de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde.
Louis Segond×
) Voilà une affirmation puissante qui devrait faire réfléchir chacun d’entre nous !

Paul énumère ensuite des comportements. Il mentionne les passions infâmes (verset 26), c’est-à-dire l’immoralité sexuelle, la méchanceté et le meurtre — ce que nous serions tentés d’appeler des « péchés mortels » — des péchés que l’on s’attend à voir dans la liste des dix péchés les plus graves. Des péchés qui, selon vous, ne font pas partie de votre vie.

Mais attention !

Il mentionne aussi la ruse, la malignité et la médisance. Il ajoute que l’orgueil pose un problème également. Il parle aussi de la vantardise et de la désobéissance aux parents. Il met le lecteur en garde contre l’incapacité de pardonner ou de faire preuve de miséricorde.

Paul est sévère dans cette liste. Il énumère les erreurs humaines qui reflètent d’une manière ou d’une autre l’incapacité de l’homme de garder Dieu dans son coeur et dans son esprit au quotidien. De tels comportements enveniment notre relation avec Dieu. Ce sont des comportements de ce genre qui font de nous des ennemis de Dieu. Le péché, c’est le péché, et il a de graves conséquences !

Dans Romains, Paul nous dit pourquoi une armée luttera contre le Christ à Son retour. C’est parce que les gens « ne se sont pas souciés de connaître Dieu » ; ils développent une animosité envers Dieu qui déforme Son image véritable. L’humanité ne peut reconnaître Dieu à cause du péché.

La transgression anarchique de la voie que Dieu nous invite à suivre est ce qui, de nos jours, garde le monde dans l’obscurité, et ce qui poussera les peuples à se soulever contre le Christ à Son retour glorieux. Encore une fois, nous devons nous demander si nous ferons partie de cette armée des temps de la fin.

Qui sont les amis de Dieu ?

Si Dieu a des ennemis, comme nous venons de le constater, a-t-Il aussi des amis ?

La Bible nous donne l’exemple d’un homme que Dieu considérait comme Son ami: « Ainsi s’accomplit ce que dit l’Écriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu. » (Jacques 2:23 Jacques 2:23Ainsi s'accomplit ce que dit l'Écriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu.
Louis Segond×
)

Aimeriez-vous que Dieu vous considère comme Son ami ? Moi, oui ! Que faut-il faire pour être ami de Dieu ?

Dieu dit à Abraham de partir vers un nouveau pays, d’oublier son passé pour se mettre en quête d’une nouvelle vie : « Va-t’en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. » La Bible nous dit : « Abram [nom qu’il portait à l’époque] partit… » (Genèse 12:1-4 Genèse 12:1-4 [1] L'Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. [2] Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. [3] Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. [4] Abram partit, comme l'Éternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de Charan.
Louis Segond×
) Qu’auriez-vous fait à sa place ?

Abraham obéit à Dieu. En quittant son foyer pour se rendre dans le pays que Dieu lui avait promis, il commença à faire preuve de foi — la foi vivante et active qu’il faut pour devenir ami de Dieu. Il partit vers un monde inconnu en s’appuyant uniquement sur la Parole et l’ordonnance de Dieu.

Il délaissa les enseignements religieux qui lui étaient familiers. Abraham obéit à un dieu que personne d’autre ne connaissait ou ne souhaitait connaître. Il commença à croire et à observer certaines pratiques afin de suivre et d’obéir à Dieu — des croyanceset des pratiques que personne d’autre ne partageait. Il commença à découvrir Dieu en vivant d’une manière juste — selon la voie divine.

Tout comme Il l’a fait pour Paul, Dieu peut transformer votre vie et faire de vous un de Ses disciples. Il n’en tient qu’à vous !

C’est en suivant la voie divine qu’on apprend à connaître Dieu de façon plus intime. Et ce faisant, on devient Son ami plutôt que Son ennemi. Et nous découvrons Sa façon de vivre — la vie telle qu’Il avait l’intention que nous la vivions.

Je vous repose la question : Êtes-vous ami ou ennemi de Dieu ?

Vous pouvez devenir l’ami de Dieu dès maintenant

À son insu, l’apôtre Paul fut l’ennemi de Dieu pendant une bonne partie de sa vie. À la suite d’un choc intense, il cessa de lutter contre Dieu et devint Son ami en Lui obéissant.

Abraham devint l’ami de Dieu en L’écoutant et en Lui obéissant. Nous pouvons suivre son exemple en nous engageant fermement à découvrir le véritable Dieu et Son fils, Jésus-Christ.

Comprendre et respecter les Dix Commandements de Dieu constitue un important point de départ pour apprendre à connaître Dieu et pour devenir Son ami. Mais cela ne suffit pas. Il faut un désir sincère et profond de connaître Dieu et Jésus-Christ. C’est en cherchant à connaître Dieu et à Lui obéir que nous commencerons à développer le type de foi dont fit preuve Abraham, l’ami de Dieu.

Réfléchissez de nouveau au sujet de l’armée qui luttera contre le Christ à Son retour. Où serez-vous lorsque cela se produira ? Ferezvous partie de cette armée, en train de lutter contre votre Sauveur ? Si Dieu n’est pas au coeur de notre vie à l’heure actuelle, nous risquons de nous retrouver parmi Ses ennemis.

Or, la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons connaître Dieu, et que nous pouvons devenir Son ami, tout comme Abraham. Dieu veut vous compter parmi Ses amis, mais vous devez d’abord cesser de lutter contre Lui.

Qu’attendez-vous ?

Tout comme Il l’a fait pour Paul, Dieu peut transformer votre vie et faire de vous un de Ses disciples. Il n’en tient qu’à vous ! Est-il possible que vous ne connaissiez et ne compreniez pas pleinement Dieu en tant que Père — le seul vrai Dieu, et Celui qu’Il a envoyé, Jésus-Christ ? (Jean 17:3 Jean 17:3Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
Louis Segond×
)

Luttez-vous contre Dieu ? Ne présumez pas que ce n’est pas le cas ! Il faut plus que de la foi pour devenir l’ami de Dieu. Il faut une foi active.

L’armée des temps de la fin qui luttera contre Dieu sera formée de personnes qui ne se seront pas posé ces questions épineuses. Elles ne se seront pas distinguées en faisant de l’introspection et en comparant les choix qu’elles auront faits dans la vie avec la Parole de Dieu. Elles suivront la foule et aboutiront du mauvais côté de la bataille.

Lorsque Jésus reviendra et que l’armée se soulèvera contre Lui, à qui ressembleront les soldats en question ?

Ils seront comme vous et moi. Si nous ne nous demandons pas où nous nous situons par rapport à Dieu et que nous ne nous efforçons pas de Lui obéir en tant que Ses amis, nous risquons de nous retrouver en train de Lui livrer bataille.

Êtes-vous ami ou ennemi de Dieu ? Nous sommes tous l’un ou l’autre. Que serezvous ?