Maintenant plus d'obstacles à l'instruction

Vous êtes ici

Maintenant plus d'obstacles à l'instruction

De nombreux passages bibliques indiquent que Dieu attache beaucoup d'importance à la responsabilité des parents d'enseigner Sa Vérité, régulièrement et de plein gré, à leurs enfants. Comme dans bien d'autres domaines dans nos vies, plusieurs obstacles semblent se dresser sur notre route quand nous avons l'intention d'accomplir ce devoir. De quels obstacles s'agit-il, et comment les contourner ?

L'un de ces obstacles, c'est qu'il n'y a tout simplement « pas assez de temps » pour nous en occuper. Effectivement, nous n'avons généralement pas le temps de faire dans la journée tout ce qui est prévu. Parents et enfants ont souvent à courir dans toutes les directions pour le travail ou l'école, faire leurs devoirs, se rendre et participer à leurs activités, à leurs loisirs, pour s'acquitter des obligations familiales et autres rubriques de notre emploi du temps. Néanmoins, si enseigner régulièrement à nos enfants la Parole divine est une priorité, nous devons trouver le temps de nous en acquitter. Rien ne compte autant.

Toutes les familles sont très occupées. Peu importe ! Suffisamment de temps doit être consacré à l'instruction spirituelle.

La déclaration de Paul dans Éphésiens 5:15-16 Éphésiens 5:15-16 [15] Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; [16] rachetez le temps, car les jours sont mauvais.
Louis Segond×
s'applique assurément : « Prenez donc garde afin de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages ; rachetez le temps, car les jours sont mauvais ». Nous devons faire un usage judicieux de notre temps. Les priorités spirituelles ne doivent pas être négligées. Beaucoup de familles trouvent préférable d'avoir ensemble une étude biblique familiale en début de journée, avant que les activités et les distractions ne réclament toute leur attention. D'autres s'arrangent pour avoir une étude biblique ensemble avec les enfants le soir. Quoiqu'il en soit, les familles doivent choisir le moment le plus propice de la journée pour cette activité. Ce qui compte, c'est qu'elles passent assez de temps pour l'instruction spirituelle.

Autre obstacle évoqué:« De toute manière, mes enfants ne comprennent pas la Bible ! » Supposer que les enfants ne peuvent pas comprendre la Bible, est une grossière erreur. Dieu ordonna à tous les parents de Sa nation d'Israël de Le faire connaître à leurs enfants et de leur enseigner Ses lois. Dieu sait que les enfants peuvent comprendre ! L'Éternel qualifia Sa nation d'« assemblée » et Il appelle Son Église « l'Israël de Dieu » (Galates 6:16 Galates 6:16Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!
Louis Segond×
). Il existe des parallèles frappants entre ceux que Dieu fit sortir d'Égypte et « l'Israël de Dieu » actuel.

Nous ne devons pas oublier la signification énorme de la destinée spirituelle de nos enfants. Ils reçoivent la même invitation que leurs parents à rechercher la vérité divine et à recevoir le Saint-Esprit. (Actes 2:38-39 Actes 2:38-39 [38] Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. [39] Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
Louis Segond×
). Certes, ils peuvent choisir de ne pas aussitôt donner suite à un appel spirituel. Si certains de nos enfants décident de ne pas adopter la vérité divine, cela ne provient pas nécessairement de ce que nous avons négligé de la leur enseigner pendant qu'ils grandissaient.

L'apôtre Paul expliqua aux membres de l'Église de Corinthe que « le mari non croyant est sanctifié par la femme, et la femme non croyante est sanctifiée par le mari ; autrement vos enfants seraient impurs [ordinaires, comme les autres enfants dans le monde], tandis que maintenant ils sont saints » (1 Corinthiens 7:14 1 Corinthiens 7:14Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints.
Louis Segond×
). Nos enfants peuvent apprendre la vérité divine.

Autre obstacle:Certains parents peuvent avoir l'impression que leurs enfants risquent de trouver cet enseignement ennuyeux. Soyons francs:il n'est pas rare que nos jeunes trouvent ennuyeuse n'importe quelle activité autre que les jeux, les loisirs ou le temps passé avec les copains. Les cours de maths, d'histoire ou de science peuvent, pour certain, paraître ennuyeux ; allons-nous les dispenser, pour cela, de se rendre à leurs cours ?

Les parents et les professeurs savent que nos enfants ont besoin d'étudier ces sujets ; aussi nous attendons-nous à ce qu'ils écoutent ce qui leur est présenté, et à ce qu'ils l'apprennent. L'étude de la Bible n'est peut-être pas toujours fascinante, mais il y a toujours moyen de la rendre plus intéressante et plus facile à retenir.

Autre obstacle:« Je ne sais pas enseigner ! » Que vous le vouliez ou non, tout parent est un maître [ou une maîtresse]. Tous les jours, nous enseignons à nos enfants certaines leçons par les choix qu'ils nous voient faire. Par exemple :
- Ils remarquent les valeurs que nous chérissons.
- Ils voient si nous sommes sincères dans notre respect des lois divines.
- Ils remarquent l'importance que la Parole divine revêt pour nous.
- Ils savent si, oui ou non, nous prions.
- Ils voient bien si nous nous soucions d'eux et de leur avenir. Assurons-nous de leur enseigner convenablement les précieuses vérités que Dieu veut nous voir leur inculquer.