Pourquoi le Moyen-Orient est-il important ?

Vous êtes ici

Pourquoi le Moyen-Orient est-il important ?

En 1971, je me trouvais à Jérusalem pour travailler pendant un été sur un projet de fouilles archéologiques autour du Mont du Temple. L’Université hébraïque ne ménageait pas ses efforts pour creuser à travers 2000 ans de vestiges afin de découvrir la dernière période de domination juive à Jérusalem. La guerre des Six Jours avait eu lieu seulement quatre ans auparavant, guerre au cours de laquelle Israël avait repris le contrôle de cette incroyable et importante partie historique de son territoire.

Au cours de nos fouilles, nous avons découvert une section du mur sud qui faisait partie des fondations de l’ancien Mont du Temple. De gros blocs de pierres caractéristiques de l’époque du roi Hérode apparurent alors que nous creusions en dessous de la surface.

Un jour, un directeur de projet s’approcha de notre équipe alors que nous faisions apparaitre une de ces grosses pierres. « Regardez cette pierre qui date de l’époque d’Hérode, il y a 2 000 ans ! » ditil. « C’est la découverte la plus précieuse que vous ayez faite de tout l’été ! »

Je ne compris ce qu’il voulait dire que quelques années plus tard. Il savait que nous venions de découvrir les preuves d’un immense temple de l’État juif de l’époque romaine. Pour l’État d’Israël, cela représentait une preuve importante de leur certitude de la présence juive en ce lieu dans l’histoire antique. Le temple se trouvait à cet endroit. C’était le lieu de culte des Juifs et de bien d’autres personnes. C’était également le lieu où Jésus- Christ et Ses disciples avaient enseigné le peuple et où ils avaient marché.

Le Mont du Temple à Jérusalem est sans doute la partie de territoire la plus contestée et la plus importante sur terre. Jérusalem est le centre de la cible des prophéties bibliques.

Jérusalem est au carrefour de ce Moyen- Orient instable, où aujourd’hui, des nations comme la Syrie, l’Irak et l’Iran se trouvent dans la tourmente des révolutions, des conflits ethniques et des activités terroristes qui chassent des millions de gens de leurs maisons et menacent l’existence des nations et la paix de l’ensemble de la région.

Le décor est planté pour l’accomplissement des principales prophéties bibliques qui auront lieu avant la seconde venue de Jésus-Christ. Que se passe-t-il et pourquoi est-ce important ?

Les nouvelles nations dessinées sur une carte

Dans la foulée de « la Grande Guerre », la Première Guerre mondiale, les nations alliées victorieuses furent confrontées à un dilemme au Moyen-Orient. L’Empire ottoman, qui, pendant près de 500 ans s’étendait depuis l’Afrique du Nord à la Mésopotamie, s’était effondré. Les dirigeants de la Grande-Bretagne et de la France étaient désireux de former des états séparés pour servir leurs intérêts nationaux. En outre, des promesses devaient être tenues — promesses faites à certaines tribus arabes qui les avaient soutenus contre les Ottomans pendant la guerre.

Une autre promesse avait été faite — promesse qui aurait un impact significatif sur la politique de la région. En 1917, au cours de la Première Guerre mondiale, le gouvernement britannique s’était engagé par contrat à promouvoir la création d’une patrie juive.

La Déclaration Balfour, tel était son nom, engageait le gouvernement britannique à soutenir la création d’un foyer national juif au Moyen-Orient. Elle répondait à un fort mouvement sioniste en Europe. Des milliers de Juifs s’étaient déjà installés en Terre Sainte, et avaient acheté des dizaines de milliers d’hectares de terres aux occupants arabes. Beaucoup de terres restaient encore vacantes, anciennement détenues par les dirigeants de l’Empire ottoman qui, désormais, n’existait plus.

La présence juive était importante et en pleine croissante. Sa reconnaissance officielle par la Grande-Bretagne accéléra l’immigration juive après la guerre. La pression pour accueillir les Juifs était forte.

En 1922, la carte du Moyen-Orient avait été complètement redessinée. De nouveaux États apparurent à partir des restes de l’Empire ottoman. Le Liban et la Syrie furent créés et gérés par les Français. L’Irak et la Jordanie virent le jour et furent transmis à une famille arabe hachémite, descendant de Muhammad.

L’Arabie Saoudite était née. Une nouvelle nation appelée Palestine fut créée et dirigée sous un mandat britannique. L’Égypte fut également sous la tutelle britannique.

Les frontières des cartes actuelles délimitant ces nations modernes, furent dessinées par des hommes, lors d’une conférence d’après-guerre à Paris. Les nombreuses divisions religieuses et ethniques entre les nombreux peuples de la région ne furent pas pleinement prises en considération, ni comprises ou mesurées.

Qu’il s’agisse des chrétiens maronites et des peuples musulmans essayant de coexister au Liban, des sunnites et des chiites musulmans vivant côte à côte en Irak, ou bien des Kurdes dispersés parmi les musulmans en Turquie, en Irak, en Syrie et en Iran, ils représentent des défis importants à la paix et à la coopération.

En Jordanie, la famille Hachémite transplantée réussit à maintenir l’unification de l’état malgré les différences entre les Bédouins et les réfugiés palestiniens. L’État d’Israël, déclaré en 1948, dut repousser les diverses attaques et coalitions de la Syrie, de la Jordanie, du Liban, de l’Irak et de l’Égypte ainsi que des attaques terroristes persistantes du Hezbollah, du Hamas et du Fatah, entre autres.

Pourquoi tant de troubles dans cette région ?

La plupart d’entre nous avons du mal à avoir une lecture aisée des intervenants et des événements au Moyen-Orient. Nous voyons les images de guerre en Syrie avec des centaines de milliers de réfugiés fuyant vers l’Europe pour échapper à la guerre civile qui fait rage depuis plus de cinq ans — et honnêtement, nous ne comprenons pas les questions qui divisent le peuple en factions belligérantes.

Nous entendons parler de la fracture entre les musulmans sunnites et chiites, mais nous ne pouvons ni comprendre ni expliquer pourquoi ces deux plus grandes divisions de l’Islam sont en désaccord et pourquoi ils se massacrent mutuellement par milliers.

Malheureusement, les turbulences au sein de ces pays ont un impact sur les pays occidentaux. Le terrorisme engendré dans ces régions a étendu ses tentacules mortels pour affecter Londres, Madrid, New York, Paris, Bruxelles, Nice et San Bernardino en Californie. La peur et l’incertitude sont les fruits amers de ces conflits. Ils ont un rôle important, et ont des conséquences sur nos vies.

Des forces puissantes furent déclenchées au Moyen-Orient actuel. Ce que les dirigeants de 1922 pensaient avoir résolu, est aujourd’hui en train de se démanteler. La Grande-Bretagne et la France échouèrent dans leurs efforts visant à ce que les États et les dynasties créés dans cette période perdurent.

Plus récemment, les États-Unis ne réussirent pas à établir un gouvernement stable en Irak après l’invasion du pays en 2003, bouleversant l’ordre régnant qui était corrompu et ignoble. L’Amérique retira ses dernières troupes en 2011 et laissa le pays livré à lui-même. Le résultat engendra le chaos, l’État islamique, et les musulmans sunnites et chiites s’entre-déchirent à nouveau. Le même schéma se produisit en Afghanistan.

Le Printemps arabe, en 2011, renversa les gouvernements des pays tels que la Libye et l’Égypte, tandis que la Syrie fut déchirée par la guerre civile. Maintenant, l’État islamique se vante d’avoir atteint son objectif qui était d’effacer toutes ces anciennes frontières nationales et d’unir les musulmans en un seul grand état islamique.

L’ordre anciennement établi dans la région fut balayé

Dans son livre, « Une paix pour en finir avec toute forme de paix » l’auteur David Fromkin écrivit en 1989 que pendant et après la Première Guerre mondiale « la Grande-Bretagne et ses alliés détruisirent l’ordre anciennement établi dans la région de manière irrévocable ; ils brisèrent la domination turque du Moyen-Orient arabophone sans aucun espoir de rétablissement. . . et introduisirent un système étatique qui existait partout ailleurs ; mais ils ne parvinrent pas à réprimer les importantes oppositions locales à ces décisions. » (p. 563)

Vers la fin de son livre, Fromkin parle du problème fondamental du Moyen- Orient. L’« idée moderne d’un gouvernement civil laïque, est un principe étranger dans une région dont la plupart des habitants, pendant plus de mille ans, dédièrent leur foi en une sainte loi qui régissait toute leur vie, y compris celle du gouvernement et de la politique. » (p. 564) Les politiciens et les hommes d’État occidentaux supposèrent pendant longtemps que les peuples du Moyen-Orient, ayant constaté le progrès des nations occidentales modernes par rapport aux leurs, désireraient naturellement imiter les schémas occidentaux de gouvernement, d’éducation et de tous autres aspects de la société. Il fut prouvé qu’ils avaient cruellement tort, années après années, lorsque les tentatives de création de nations occidentales échouèrent, en générale de façon spectaculaire (et particulièrement coûteuses).

La religion, que ce soit l’islam, le christianisme ou le judaïsme, continue d’être une force puissante dans les affaires quotidiennes de la région. Les litiges sont beaucoup plus importants et plus profonds que les hommes d’État actuels ne le pensent. Les solutions se trouvent dans la source qui est la plus rejetée, la Bible.

Les racines anciennes des conflits modernes

J’ai affirmé, au début de cet article, que le Moyen-Orient est important parce qu’il se situe où Dieu avait Sa maison — le temple construit à Jérusalem. C’est le lieu où Dieu plaça Son nom. C’est l’endroit où Il installa Sa nation afin qu’elle soit un royaume de sacrificateurs, un exemple qui démontre aux nations comment un peuple peut être béni lorsqu’il vit selon Sa loi éternelle.

Dieu possède la terre et ceux qui y vivent aujourd’hui n’en sont que locataires. Dieu détient le titre de propriété. Dans Genèse 17, nous trouvons l’engagement fait par Dieu à Abraham et à ses descendants en ce qui concerne ce pays : « Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu. » (Verset 8) Aujourd’hui, les descendants d’Abraham, y compris ceux de son fils Ismaël, se trouvent au Moyen-Orient, dont les frontières sont assez larges.

Une ancienne rivalité entre les descendants d’Abraham est au coeur des problèmes du Moyen-Orient et remonte à près de 4000 ans. Le conflit va au-delà du fait de savoir qui est propriétaire de la terre et de qui a le droit d’exister dans la région. Les États arabes, persuadés d’être les peuples divinement choisis, n’ont jamais vraiment accepté l’État juif d’Israël. Les Arabes exilés, en perdant leurs terres ou étant obligés de les abandonner pendant les grandes guerres entre eux et Israël, n’ont pas été équitablement traités, même par leurs propres frères des États arabes — leur statut d’apatrides provoquant des rivalités depuis près de 70 ans.

Une partie de cette hostilité émane de l’existence même d’un État juif au sein d’une terre qui, selon la foi musulmane, fait partie d’un droit islamique sacré. Cela constitue un élément d’une longue et difficile hostilité entre les descendants d’un seul homme, Abraham. Les Juifs et les Arabes se disputent donc un héritage, une relativement minuscule bande de terre qui, en fait, appartient à Dieu.

Ce sujet est d’une importance cruciale. Si vous voulez comprendre l’importance des événements qui se déroulent au Moyen-Orient, il est essentiel de découvrir cette vérité biblique importante. Le désordre religieux et politique actuel au Moyen-Orient est au coeur d’une querelle de famille entre les descendants d’Abraham. Il faudra le retour d’un autre descendant d’Abraham, Jésus-Christ, pour régler ce différend — différend prophétisé qui déclenchera un conflit plus grand, beaucoup plus tôt que nous le pensons.

Le centre d’un conflit à venir

Le roi Abdallah de Jordanie déclara récemment que la crise actuelle dans la région est équivalente à une troisième guerre mondiale. L’Europe, l’Amérique et l’Asie ont été entraînées dans le conflit à des degrés divers. Nous assistons à des changements majeurs dans l’équilibre des pouvoirs dans la région et dans le monde.

L’Amérique a perdu sa position dominante en tant que principal soutien de l’ordre mondial après la Guerre froide. L’Union européenne fait face à des changements fondamentaux. Nous assistons à des modifications dans la région en accord avec ce que Dieu décrivit au prophète Habakuk: « Jetez les yeux parmi les nations, regardez, et soyez saisis d’étonnement, d’épouvante ! Car je vais faire en vos jours une oeuvre, que vous ne croiriez pas si on la racontait. » (Habakuk 1:5) En fin de compte, Dieu contrôle l’Histoire et l’évolution des puissances mondiales. Elles s’élèvent et s’effondrent en fonction de Son plan éternel.

L’État islamique a prouvé qu’il était capable d’étendre sa terreur meurtrière en Europe et aux États-Unis. Les récentes attaques terroristes à Paris et à Bruxelles sont annonciatrices d’une époque future pendant laquelle une plus grande puissance du Moyen-Orient, le « roi du Midi », selon la Bible, « se heurtera » (attaquera) au « roi du Nord » (Daniel 11:40 Daniel 11:40Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête, avec des chars et des cavaliers, et avec de nombreux navires; il s'avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera.
Louis Segond×
). Ces récentes attaques font partie d’un effort historique de longue date de la part des armées de l’Islam pour étendre sa portée en Europe. Le livre de Daniel détient la clé pour comprendre que cela fait partie d’un conflit spirituel plus vaste qui entraîne les nations vers des guerres et des souffrances.

Le Moyen-Orient est le chaudron central du conflit qui attirera les nations dans le combat final « du grand jour du Dieu tout-puissant » (Apocalypse 16:14 Apocalypse 16:14Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout puissant.
Louis Segond×
). C’est la raison pour laquelle ce qui se passe dans cette partie du monde est très important et pourquoi il est essentiel de comprendre les enjeux et l’histoire biblique en amont des gros titres des journaux. Parce que cette histoire est de nature spirituelle et il y a des leçons spirituelles à apprendre — leçons qui sont essentielles pour votre vie éternelle.

En raison de la réticence humaine à faire preuve d’un véritable changement de coeur, les traités de paix ont été faits et rompus de générations en générations. L’envie, la jalousie et les luttes intestines, — ce que nous pouvons voir également au sein d’une famille divisée et en désaccord depuis longtemps — dominent une grande partie de la façon de penser dans la région.

Pourquoi le Moyen-Orient est important pour vous ?

Maintenant plus que jamais, il est temps de comprendre l’importance du Moyen-Orient dans votre vie. Les événements actuels devraient nous motiver à chercher le vrai Dieu vivant. Il contrôle ces événements, et ils ne se produisent pas à Son insu et sans Son consentement.

Il est temps de réfléchir et d’examiner votre vie, votre conduite et la façon dont vous vivez. Votre vie est-elle en accord avec les principes bibliques que les pages de notre revue Bonnes Nouvelles vous révèlent ? La Bible nous demande de respecter des normes beaucoup plus élevées.

La vérité biblique représente le chemin vers un esprit et un coeur sains — la clé de la paix d’esprit dans ce monde changeant et souvent chaotique.

C’est maintenant que nous devons vivre une vie sainte et pieuse. Examinez votre façon de vivre ! Les informations que nous vous donnons dans Bonnes Nouvelles, à propos de la prophétie biblique et du Moyen-Orient, vous sont essentielles afin de comprendre les évènements et l’actualité d’aujourd’hui, ainsi que leurs significations pour votre avenir.

Changer votre façon de vivre pour obéir à Dieu et vous mettre au diapason de Sa voie. Agissez ainsi maintenant en préparation de l’époque où le Dieu d’Abraham commencera à imposer une paix, non seulement au Moyen-Orient, mais au monde entier au retour sur terre de Son Fils. Jésus-Christ reviendra en tant que Messie — le Messie que toutes ces religions ne reconnaitront pas, parce qu’elles ne le connaissent pas aujourd’hui.

Apprenez dès maintenant à connaître Jésus-Christ, le Prince de la paix, et vous serez prêts à travailler avec Lui, à Son retour, afin d’apporter la paix à ces familles en conflit depuis si longtemps. Passez à l’action et vous apporterez la paix et un but à votre vie, à votre propre famille, aujourd’hui et pour l’éternité !