Pouvons nous croire à la Bible et à l'Évolution ?

Vous êtes ici

Pouvons nous croire à la Bible et à l'Évolution ?

Sommes-nous les descendants d'Adam et Ève, ou Dieu a-t-Il guidé notre voyage vers la vie par une lente évolution ? L'intelligentsia adopte de plus en plus souvent l'idée qu'il est possible d'accepter à la fois les enseignements de la Bible et la théorie de l'Évolution. Or, sont-ils compatibles ?

Clive Cookson a écrit, dans le Financial Times : « Le Vatican qui, de par le passé, a souvent adopté des positions contradictoires, s'est coupé en quatre pour affirmer qu'il y a compatibilité entre la science évolutionniste et la Bible » (23 décembre 2005, c'est nous qui soulignons tout au long de cet article).

Le clergé croit souvent à l'Évolution

Outre Atlantique, dix mille prêtres et ministres du culte ont signé un mémento (Clergy Letter Project) dans lequel ils ont affirmé : « Nous croyons que la théorie de l'Évolution est une vérité scientifique fondamentale, qui a résisté à un examen rigoureux et qu'une grande partie des connaissances et des réalisations humaines reposent sur elle. Rejeter cette vérité ou la traiter de « théorie parmi tant d'autres » revient à ignorer délibérément la science et transmettre cette ignorance à ses enfants » (ibid).

Il est déconcertant de constater l'emprise que la théorie de l'Évolution a sur un nombre accru de gens qui disent croire en Dieu et en Sa Parole (la Bible). Et pendant ce temps-là, de plus en plus de savants compétents critiquent ouvertement le darwinisme !

On croit souvent que Dieu S'est servi du processus évolutif de la sélection naturelle pour accomplir Son ultime dessein pour la famille humaine.

Comme l'a écrit le biologiste moléculaire et médecin australien Michael Denton, un agnostique : « la théorie évolutionniste est toujours, comme du temps de Darwin, une hypothèse hautement spéculative, sans aucun soutien factuel direct, et est encore très loin d'être l'axiome allant de soi, auquel certains de ses avocats les plus agressifs voudraient nous faire croire » (Evolution : A Theory in Crisis, 1986, p. 77).

Même parmi les partisans du Dessein Intelligent, certains, on se demande comment, pensent que ce dernier est aussi compatible avec le darwinisme. On a en effet pu lire dans The Economist : « Si Dieu a un plan pour le monde, il est alors bien plus facile d'imaginer une évolution prenant place sous la supervision divine que des mutations dues au hasard et à la survie du plus fort ».

On croit souvent que Dieu S'est servi du processus évolutif de la sélection naturelle pour accomplir Son ultime dessein pour la famille humaine.

Le paléontologue agnostique connu Stephen Jay Gould a lui-même jugé bon de déclarer : « Ou bien la moitié de mes collègues sont complètement stupides, ou bien la science du darwinisme est pleinement compatible avec les croyances religieuses, et l'athéisme » (Impeaching a Self-Appointed Judge, cité dans Dawkins' God, 2005, p. 80).

Ce point de vue, selon lequel un être divin aurait guidé le processus évolutionniste est appelé: Évolution théiste. Or, selon la Bible, Dieu Se serait-Il pris de cette manière ? Le titre du présent article est « Pouvons-nous croire à la Bible et à l'Évolution ? » J'aurais pu tout aussi bien lui donner le titre : « Pouvez-vous croire à la fois Dieu et l'Évolution ? »

Qui a créé un homme de la poussière ?

Puisque si peu de gens comprennent ce que l'Écriture déclare à ce propos, clarifions son point de vue sans équivoque. Le récit biblique de la création de l'homme débute au premier chapitre de la Bible.

« Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre » (Genèse 1:26 Genèse 1:26Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Louis Segond×
).

L'Écriture établit clairement ici une distinction entre l'homme et le règne animal. Les versets précédents (Genèse 1:20-25 Genèse 1:20-25 [20] Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel. [21] Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. [22] Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre. [23] Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième jour. [24] Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. [25] Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
Louis Segond×
) indiquent clairement que les mammifères, les oiseaux et les poissons n'ont pas été créés à l'image de Dieu. Seul l'homme bénéficie de cette formidable distinction, et à dessein !

Dieu commence par faire connaître Son intention de créer les êtres humains, puis « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme » (Genèse 1:27 Genèse 1:27Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.
Louis Segond×
).

Des détails supplémentaires sont donnés dans le second chapitre : « L'Eternel Dieu forma l'homme [Adam] de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint une âme vivante » (Genèse 2:7 Genèse 2:7L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.
Louis Segond×
).

Le texte biblique diffère considérablement de l'idée que l'Évolution a fait l'humanité de poussière. En somme, la croyance évolutionniste est de l'idolâtrie puisqu'elle a été substituée à Dieu.

Le récit biblique se poursuit avec la création d'Ève : « Alors l'Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L'Eternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. Et l'homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme » (Genèse 2:21-23 Genèse 2:21-23 [21] Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. [22] L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. [23] Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme.
Louis Segond×
).

Ce récit indique que c'est Dieu qui a créé les deux sexes, et non une lente évolution, comme beaucoup de savants le prétendent. « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair » (Genèse 2:24 Genèse 2:24C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
Louis Segond×
).

Les Psaumes confirment la création

D'autres livres bibliques, comme celui des Psaumes, confirment le récit de la création de l'homme dans la Genèse.

Prenons le cas de l'oeil. On peut se demander qui a bien pu le concevoir. Et comment aurait-il pu être le fruit d'une mutation accidentelle ? Comment cet organe infiniment complexe, qui a besoin de toutes ses composantes hautement sophistiquées pour fonctionner, aurait-il pu se former à la suite de changements graduels interminables durant des siècles ou des millénaires ? Le Psalmiste attribue à l'Éternel cette étonnante création : « Celui qui a planté l'oreille n'entendrait-il pas ? Celui qui a formé l'oeil ne verrait-il pas ? » (Psaumes 94:9 Psaumes 94:9Celui qui a planté l'oreille n'entendrait-il pas? Celui qui a formé l'oeil ne verrait-il pas?
Louis Segond×
).

Et que déclara encore le roi David à propos de ses propres origines ? « Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse » (Psaumes 139:14 Psaumes 139:14Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien.
Louis Segond×
). Pour David, le mérite en revenait encore à Dieu, et il mentionne ensuite que Son Créateur voyait son corps se former quand il n'était encore qu'un foetus (Psaumes 139:15-16 Psaumes 139:15-16 [15] Mon corps n'était point caché devant toi, Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. [16] Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât.
Louis Segond×
).

David pose en outre une question cruciale : « Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui ?... Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu » (Psaumes 8:5-6 Psaumes 8:5-6 [5] (8:6) Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l'as couronné de gloire et de magnificence. [6] (8:7) Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds,
Louis Segond×
). Et David d'expliquer que l'homme a reçu la domination sur toute la terre, y compris la faune et la flore (Psaumes 8:7-9 Psaumes 8:7-9 [7] (8:8) Les brebis comme les boeufs, Et les animaux des champs, [8] (8:9) Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les sentiers des mers. [9] (8:10) Éternel, notre Seigneur! Que ton nom est magnifique sur toute la terre!
Louis Segond×
).

L'éditorialiste britannique Mark Steyn, dans Spectator, a déclaré que ce passage clef « traduit véritablement la caractéristique principale de notre monde, à savoir notre domination sur pratiquement tout ». Il ajoute que l'auteur de ce psaume a « saisi l'essence de notre réalité mieux que votre généticien moyen » (O Come, All Ye Faithless, 17 décembre 2005).

Christ et Paul croyaient en la création de l'homme

Veuillez noter ce que le Christ Luimême a déclaré : « Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme » (Marc 10:6 Marc 10:6Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme;
Louis Segond×
). Dans le récit parallèle de Matthieu, notre Seigneur pose la question suivante : « N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme… ? » (Matthieu 19:4 Matthieu 19:4Il répondit: N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme
Louis Segond×
). Sa question souligne à quel point il importe de lire la Bible et de croire ce qu'elle déclare ; dans le cas présent, de croire aux récits de la création décrits dans les premiers chapitres de la Genèse.

Quand l'apôtre Paul confronta l'idolâtrie éhontée des philosophes athéniens à l'aréopage, il leur dit : « Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre… a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitent sur toute la surface de la terre » (Actes 17:24 Actes 17:24Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme;
Louis Segond×
, Actes 17:26 Actes 17:26Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure;
Louis Segond×
).

Toutes les générations d'êtres humains sont issues d'un seul homme - Adam. Paul a d'ailleurs précisé : « Il est écrit [dans la Genèse] : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante » (1 Corinthiens 15:45 1 Corinthiens 15:45C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
Louis Segond×
).

Paul savait également dans quel ordre nos premiers parents furent créés : « Adam a été formé le premier, Eve ensuite » (1 Timothée 2:13 1 Timothée 2:13Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;
Louis Segond×
). Et aussi surprenant que cela puisse paraître, il a aussi écrit que « l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme ; et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme » (1 Corinthiens 11:8-9 1 Corinthiens 11:8-9 [8] En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme; [9] et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
Louis Segond×
)

Pour tous leurs descendants : « Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu » (1 Corinthiens 11:12 1 Corinthiens 11:12Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
Louis Segond×
), Paul n'aurait pas écrit ce passage s'il n'avait pas cru implicitement au récit de la Genèse.

Tirons les conclusions qui s'imposent

Gardons-nous bien de faire dire à la Bible ce qu'elle ne dit pas. Elle ne supporte pas du tout la théorie de l'Évolution. Si nous avons le courage d'accepter, tel quel, le récit biblique de la Création, il devient impossible de croire à l'Évolution théiste. On ne peut pas croire à la fois à la Bible et à l'Évolution. L'Ancien et le Nouveau Testament soutiennent que Dieu a créé Adam et Ève.

Logiquement, ce qui nous reste à faire, c'est d'examiner les preuves en faveur de l'authenticité et de l'autorité de la Bible, les preuves de l'existence de Dieu, et d'évaluer la théorie de l'Évolution. Nous vous proposons, à cet effet, notre nouvelle brochure gratuite intitulée « Dieu existe- t-Il ? » qui est disponible sur simple demande de votre part, ou sur notre site Internet www.revuebn.org.