Relevez le défi que Dieu vous lance

Vous êtes ici

Relevez le défi que Dieu vous lance

Ces globe-trotters d'antan consacrèrent leur vie à la découverte de ces terres lointaines et inconnues, espérant, dans certains cas, y découvrir aussi des richesses. Bien des voyageurs s'embarquèrent sur de frêles embarcations dans des eaux inexplorées, pour des périples qui durèrent, dans certains cas, bien des années. Ils le faisaient pour Dieu et pour la patrie (bien que l'argent et l'aventure y soient pour quelque chose aussi) exposant parfois leur vie à de graves dangers, risquant d'être attaqués par des sauvages ou de devenir la proie de terribles maladies. Époque, certes, dramatique !

Vous êtes-vous jamais demandé comment les gens vivaient en ce temps-là ? J'y ai souvent réfléchi. De nos jours, on peut généralement, en un temps record, se rendre dans ces contrées jadis exotiques. Ayant beaucoup voyagé, du hublot de l'avion en regardant les vastes terres survolées, je me souviens m'être demandé quelle vie pouvaient bien avoir ces anciens explorateurs. Nous avons tous entendu parler de Stanley et de Livingston, de leurs péripéties dans les jungles africaines. L'Afrique demeure mystérieuse. À quoi ressemblait-elle en ce tempslà ?

À des milliers de kilomètres de là, en lointaine Australie, à quoi pouvait bien penser le capitaine Cook quand son vaisseau pénétra dans Botany Bay, en avril 1770 ? À quoi le capitaine hollandais Willem Jansz pouvait-il bien penser quand, 164 ans plus tôt, il s'était approché de l'Australie ?

Ces deux « maîtres à bord » se trouvaient à des milliers de kilomètres, et à de longs mois de route de leurs ports d'attache. Qui eut pu prévoir ce qu'ils allaient affronter dans ces terres si lointaines ? Peu importe leurs pensées à l'époque, ce qui est certain, c'est qu'ils étaient loin de se douter de l'aisance avec laquelle nous accomplissons des faits si difficiles pour eux.

Nous prenons aujourd'hui pour acquis les vols de quelques heures nous projetant sur des distances qu'il fallait jadis des semaines ou des mois pour parcourir. Ces individus étaient isolés de leurs bases pendant des mois, pour ne pas dire des années. A présent, nous survolons des continents et des océans sans même nous soucier du temps qu'il fait à quelques milliers de mètres en dessous.

Nos maisons sont équipées de boîtes à images nous montrant, technicolor oblige, un univers qu'il leur fallut toute une vie pour découvrir. Les maladies dont ils furent affectés ont quasiment toutes été vaincues par la médecine moderne. Les satellites permettent de nous situer quasi instantanément, à la simple pression d'un bouton.

Tous ces gadgets sont notre lot quotidien. Et nous sommes plutôt blasés. Or, du temps des grandes explorations, ces « luxes » passaient non seulement pour impossibles, mais surtout pour inimaginables. Si l'on avait parlé de telles choses, on aurait risqué d'être accusé de sorcellerie ou de blasphème contre le Tout- Puissant.

Les mentalités changent au fil du temps. Les explorateurs se reposaient sur leurs convictions et sur leur devoir envers Dieu. A présent, nous sommes bien plus difficiles à convaincre, et la réalité de Dieu est douteuse dans l'esprit de beaucoup. On va bien jusqu'à mentionner une Force motrice supérieure ou une Source originale, mais dans les sphères scientifiques, ces qualificatifs ne sont employés qu'avec parcimonie.

Les faits confirment la Bible

Peut-on savoir si Dieu est réel et si la Bible représente Sa Parole ? Au début du XIXe siècle, on se mit à douter de l'authenticité des Saintes Écritures. Or, les découvertes et les fouilles de cités anciennes comme Babylone, Ur, Ninive et Calach, étonnèrent les intellectuels.

À présent, plusieurs villes clefs de l'Ancien Testament ont été découvertes, ainsi que les noms de beaucoup d'individus particuliers cités dans la Bible. Et pourtant, en dépit de tant de découvertes étonnantes, nombreux sont ceux qui doutent encore de la validité des Écritures et de l'existence de Dieu.

Pour bon nombre d'érudits, les premiers chapitres de la Bible sont pure mythologie. Selon eux, il s'agit d'anciens écrits d'une nation minuscule assoiffée de célébrité et prétendant, pour y parvenir, que Dieu l'aurait guidée. L'ancienne nation d'Israël, notamment le peuple juif, aurait, selon, eux, inventé Dieu en racontant des fables de ses interventions dans les affaires humaines.

Ces érudits s'étonnent parfois quand on parle de découvertes comme celle annoncée par les archéologues israéliens Eli Shukron et Ronny Reich. Dans un communiqué de l'Associated Press, le 23 décembre 2004, ils ont en effet publié la remarquable découverte du réservoir biblique de Siloé mentionné dans l'Évangile de Jean (Jean 9:7 Jean 9:7et lui dit: Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s'en retourna voyant clair.
Louis Segond×
, Jean 9:11 Jean 9:11Il répondit: L'Homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, a oint mes yeux, et m'a dit: Va au réservoir de Siloé, et lave-toi. J'y suis allé, je me suis lavé, et j'ai recouvré la vue.
Louis Segond×
), enseveli depuis la destruction de Jérusalem en l'an 70 de notre ère. « Dès que nous l'avons découvert, il y a quatre mois, nous avons aussitôt été convaincus qu'il s'agit du réservoir de Siloé », déclara Shukron.

En plus de son emplacement, décrit dans plusieurs documents anciens, cette découverte a été confirmée par des fragments de poteries, un bouchon d'amphore, et plusieurs pièces de monnaie de l'ère biblique se trouvant sur ledit lieu.

Dieu est-Il réel ?

Il y a quelque temps, on a pu lire dans plusieurs journaux occidentaux les résultats d'un sondage religieux. Quand on demanda à un échantillon d'adultes s'ils croyaient en Dieu, entre 60 et 75% d'entre eux répondirent par l'affirmative. Néanmoins, ils précisèrent que leur foi modifiait très peu leur vie de tous les jours, leur lieu de travail et leur profession, et n'avait aucun rapport avec leurs fausses déclarations d'impôts ou les mensonges qu'ils profèrent à propos de telle ou telle chose.

Un pourcentage encore moindre d'entre eux déclara croire au ciel. Un nombre encore plus réduit croyait aux miracles, même s'ils espéraient souvent en voir un, et seulement 25% d'entre eux croyaient aux anges. Le public, dans son ensemble, se déclarait plutôt non pratiquant.

Peut-être vous demandez-vous si Dieu est réel. Dites-vous bien que son existence ne dépend pas de pourcentages, de sondages ou de votes majoritaires.

Dieu existe. Il est réel. Il est maître de l'ultime destinée de l'humanité. Le fait que vous y croyiez ou non ne fait aucune différence.

Dieu vous lance un défi. Peu importe vos doutes : « Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens ; car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi. J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli ; je dis : Mes arrêts subsisteront, et j'exécuterai toute ma volonté » (Ésaïe 46:9-10 Ésaïe 46:9-10 [9] Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens; Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, Je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi. [10] J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli; Je dis: Mes arrêts subsisteront, Et j'exécuterai toute ma volonté.
Louis Segond×
). Certaines déclarations ont été faites il y a bien longtemps. Certains événements, qui avaient été annoncés, se sont accomplis. L'humanité a beau en douter, cela ne change rien.

Comprenons-nous ce qu'Il déclare ici ? L'Éternel se dit si puissant qu'Il est à même de prophétiser l'issue d'une chose dès le commencement. Il choisit les circonstances adéquates, et les fait s'accomplir.

Une autre déclaration merveilleuse est faite un peu plus loin, au verset 13. Il annonce son salut. Le restant de la Bible enseigne précisément cela, nous pouvons tous, individuellement, partager cette promesse. Mais qu'est-ce que cela signifie ?

Par « salut », il faut entendre « vie éternelle ». Pouvez-vous vous imaginer vivant éternellement dans la joie et l'abondance ? Dans la vie que Dieu promet, rien ne se détériorera ; point de vieillissement au fil des années, aucune limitation liée à la santé ni à l'apparence physique ou le genre.

L'humanité se débat autant qu'elle peut pour découvrir d'autres moyens de prolonger la vie. Dans bien trop de cas, il s'agit de prolonger de plusieurs mois ou de quelques années une santé chancelante. Dieu, lui, nous propose de vivre éternellement, non de vivre avec une santé précaire, une ouïe ou une vue s'amenuisant, mais une vie abondante avec une parfaite santé, et une existence sans limites, pleine de réalisations merveilleuses. Quel don ineffable !

Avons-nous honte d'être croyants ?

Michael Mann, un éditeur occidental connu, a déclaré ceci à propos de la religion : « Nous avons un peu honte de la religion. Les médias n'en parlent guère, et les marchands de livres refusent d'évoquer le succès remporté par la section spirituelle souvent reléguée au 3e étage de leurs magasins. Les gens craignent toujours de passer pour des farfelus ».

Que c'est triste ! Nous autres occidentaux, nous craignons souvent de passer pour des gens bizarres devant nos amis ou nos connaissances et, ce faisant, nous évitons les questions importantes de la vie, préférant nous attarder sur des sujets moins débattus.

Nous avons besoin de connaître la réalité de Dieu. Son existence est aisément prouvable. Êtes-vous disposé à contempler la possibilité qu'un Dieu omniscient et omnipotent règne sur les affaires humaines ?

Le défi qui nous est lancé est infiniment plus important que les défis lancés aux explorateurs d'autrefois ; Il est porteur de récompenses bien plus magistrales.

Nous devrions nous soucier de ce que Dieu pense plutôt que de l'opinion des autres. Que dirons-nous à Dieu au jour du jugement ? « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps » (2 Corinthiens 5:10 2 Corinthiens 5:10Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps.
Louis Segond×
).

Cette vérité est réitérée dans Romains 14:11-12 Romains 14:11-12 [11] Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu. [12] Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.
Louis Segond×
: « Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera gloire à Dieu. Ainsi, chacun rendra compte à Dieu pour lui-même ».

Ne pas être incrédule

Dieu comprend nos faiblesses et notre manque de foi. Songez à l'exemple de l'apôtre Thomas. Il n'était guère pressé de croire en la résurrection de notre Seigneur. Ses amis ne pouvaient pas le convaincre : « Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point » (Jean 20:24-25 Jean 20:24-25 [24] Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. [25] Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.
Louis Segond×
).

Huit jours plus tard, Jésus apparut aux disciples : « Puis il dit à Thomas : Avance 12 Bonnes Nouvelles Le défi qui nous est lancé est infiniment plus important que les défis lancés aux explorateurs d'autrefois ; Il est porteur de récompenses bien plus magistrales. ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois » (Jean 20:27 Jean 20:27Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.
Louis Segond×
).

Cela s'applique aussi à nous, en ce XXIe siècle. « Ne sois pas incrédule, mais crois ». Jésus fournit une preuve à Thomas. Il dit : « Avance ta main, et mets-la dans mon côté ». Plutôt dramatique, comme preuve qu'Il était mort, puis ressuscité !

Vous pouvez, vous aussi, prouver l'existence de Dieu. Vous le pouvez, si vous êtes disposé à le faire. Nous ne pouvons pas littéralement mettre notre main dans les cicatrices de Jésus, mais nous disposons du témoignage de ceux qui étaient présents quand cela eut lieu. Il a dit et fit accomplir des choses étonnantes; vous pouvez en prendre connaissance dans la Bible. Vous pouvez lire la vraie histoire de Jésus-Christ.

Il importe que vous sachiez que Dieu est réel, qu'Il est le Créateur de toutes choses, l'Auteur de la vie. Qu'Il est notre rédempteur !

Nos publications expliquent ces choses en détail. Nous vous lançons le défi de les lire, et de prouver ce que nous déclarons. Jésus est vivant, et vous pouvez en être certain.

Êtes-vous disposé à vous laisser convaincre ?

Personne ne peut vous obliger à croire tant que vous n'êtes pas disposé à faire preuve d'objectivité. Croire au Dieu vivant et en Son Fils Jésus-Christ est une étape majeure. Il importe que vous soyez disposé à vous laisser convaincre.

Que faut-il qu'il arrive pour que ce soit le cas ? Pour certains, une prière exaucée de manière émouvante ; pour d'autres, une intervention divine dans un problème familial majeur ; pour tel autre, la découverte d'un conjoint quand cela semblait une impossibilité.

Cela peut exiger des prières. Peut-être ne croyez-vous pas qu'on puisse être exaucé ? Ne sous-estimez pas cette étape. Relevez le défi et parlez à Dieu. Vous risquez d'être surpris de ce qui peut se produire.

Souhaitez-vous croire ? Des prières sont exaucées. Comme nous l'avons vu plus haut, un défi fut lancé aux incrédules de l'époque d'Ésaïe. Cela vaut bien d'être répété : « Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens ; car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi. J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli ; je dis : Mes arrêts subsisteront, et j'exécuterai toute ma volonté » (Ésaïe 46:9-10 Ésaïe 46:9-10 [9] Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens; Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, Je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi. [10] J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli; Je dis: Mes arrêts subsisteront, Et j'exécuterai toute ma volonté.
Louis Segond×
).

Vous pouvez étudier plusieurs prédictions

que Dieu fit jadis, et qui se sont accomplies. L'accomplissement de la majorité des prophéties bibliques est encore pour l'avenir, mais un certain nombre d'entre elles se sont déjà réalisées.

D'anciens historiens ont confirmé que le Christ a existé. Jésus et loin d'être un mythe. Les prophéties bibliques annonçant qu'Il naîtrait, vivrait, puis mourrait comme sacrifice pour nos péchés, se sont toutes accomplies à la lettre, comme cela avait été annoncé des siècles à l'avance.

Il avait été prophétisé que l'ancienne nation d'Israël irait en captivité. C'est précisément ce qui s'est produit ; beaucoup d'historiens le reconnaissent. Les tribus d'Israël devaient devenir les nations les plus puissantes au monde, quelque temps avant le retour de Jésus-Christ sur terre. Aussi incroyable que cela puisse paraître, dans la Bible, il est question des États- Unis et du Royaume Uni, mais sous les noms d'Éphraïm et de Manassé, deux des tribus de l'ancienne nation d'Israël.

Dieu est bel et bien réel. Il exauce des prières, même s'Il n'agit pas toujours comme nous le voudrions. Nous cherchons généralement à obtenir quelque chose, mais Il sait ce dont nous avons réellement besoin. Il est donc possible que Sa réponse soit : « Non, tu n'as pas besoin de cela ! »

Il a créé toutes choses, et Il surveille ce que font les hommes, intervenant toujours quand c'est nécessaire, pour que Sa volonté soit faite. Comme l'a fait remarquer le prophète Daniel, c'est Lui qui « renverse et qui établit les rois » (Daniel 2:21 Daniel 2:21C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l'intelligence.
Louis Segond×
).

Il s'apprête maintenant à intervenir. Et quand cela aura lieu, personne ne pourra le nier. Le règne des hommes touche à sa fin. Bientôt, l'humanité apprendra comment vivre dans le bonheur, l'abondance et paisiblement. Elle va devoir apprendre à ne plus haïr, à ne plus envier et à ne plus tuer. Tous les êtres humains apprendront à traiter leur prochain comme ils voudraient l'être eux-mêmes.

Cela fait, les hommes deviendront membres de la famille de Dieu, dans le Royaume éternel du Tout-Puissant. Ce Royaume, vous pouvez en faire partie, vous aussi. Vous pouvez vivre éternellement.

Le défi qui nous est lancé est infiniment plus important que les défis lancés aux explorateurs d'autrefois ; Il est porteur de récompenses bien plus magistrales.