Vie chrétienne : Outils pour croître spirituellement : Étudiez, vivez et aimez la Bible

Vous êtes ici

Vie chrétienne : Outils pour croître spirituellement

Étudiez, vivez et aimez la Bible

Je m'étais dit que la Bible était ennuyeuse. J'avais 10 ans, elle m'intimidait, mais j'avais décidé de la lire de la Genèse à l'Apocalypse. Je n'allais guère aller bien loin. J'étais bien parti, mais il y avait eu le chapitre 5. Des généalogies ennuyeuses ! Étant méthodique, mais n'ayant pas encore appris à survoler certaines parties, à sauter quelques versets au passage, j'eus bien du mal à progresser. Un verset à la fois. Puis survint le chapitre 10… encore des généalogies ! Ce fut à ce stade que cessa ma lecture de l'Ancien Testament.

Lisons au moins le Nouveau, me dis-je. Sans doute serait-ce plus intéressant. Malheureusement, le Nouveau Testament débute par … une généalogie ! Ayant un peu honte de mon manque de spiritualité et de persévérance, j'abandonnai la lecture du Livre des livres. Fort de ce bref échantillonnage, je me dis que la Bible n'était décidément pas facile à lire.

Lorsque j'eus 12 ans, l'un de mes jeunes frères mourut. Je me mis à réfléchir longuement sur le sens de la vie et sur l'au-delà.

Dieu nous a laissé Sa révélation, pour que nous sachions ce qu'il nous faut savoir et ne pourrions découvrir seuls. Ce Manuel d'instruction - ce Guide de l'art de vivre - c'est la Bible !

En rétrospective, je m'aperçois que Dieu S'est servi de ce souvenir douloureux pour m'inciter à changer.

Le tournant décisif

J'allais reprendre l'étude de la Bible, par obligation. L'une de mes classes à l'université était un cours d'un semestre intitulé Introduction à la Bible, et ce cours était obligatoire. Nous devions lire plusieurs sections de la Bible. Mes yeux s'ouvrirent. Je fus ébahi et fasciné par ce que j'y trouvai. J'appris une foule de faits intéressants la concernant, notamment qu'elle est l'une des plus grandes oeuvres littéraires de l'humanité. Même dans les écrits séculiers, elle est, consciemment ou non, citée beaucoup plus souvent que n'importe quel autre ouvrage littéraire.

Je me mis aussi à apprécier nettement plus notre héritage judéo-chrétien, la profonde influence que la Bible a eu sur la civilisation occidentale. Cette classe fut, pour moi, un tournant décisif dans ma vie. Je me mis à me procurer des ouvrages du genre de ceux offerts dans les pages de cette revue, et qui donnent des explications claires et fascinantes sur quasiment tous les sujets traités dans la Bible. Je découvris un nouvel univers. Je me rendis compte, peu à peu, à quel point les Écritures disent vrai et leur actualité dans la vie de tous les jours. Mes opinions, sur pratiquement tout dans la vie, se mirent à changer, pour le meilleur.

Non seulement j'apprenais qui est Dieu, et quelles sont Ses voies, mais je faisais aussi connaissance avec Lui d'une manière très personnelle, intime. Dorénavant, quand je lisais la Bible, c'était Lui qui me parlait.

J'étudiais aussi la science et les mathématiques, et je me rendis compte que chaque détail, dans l'univers, est le fruit d'une conception, d'une ingénierie et d'une construction parfaites et n'aurait en aucun cas pu être le fruit du hasard. Je compris que si la Bible venait de Dieu, elle devait, elle aussi, être parfaite. Je me mis donc en devoir de le prouver.

Dieu S'est effectivement fait connaître de deux manières : par Ses Paroles (la Bible), et par Ses oeuvres (toute Sa création) (Psaumes 19:1-4 Psaumes 19:1-4 [1] (19:1) Au chef des chantres. Psaume de David. (19:2) Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains. [2] (19:3) Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit. [3] (19:4) Ce n'est pas un langage, ce ne sont pas des paroles Dont le son ne soit point entendu: [4] (19:5) Leur retentissement parcourt toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde, Où il a dressé une tente pour le soleil.
Louis Segond×
; Romains 1:20 Romains 1:20En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,
Louis Segond×
).

Le Guide du Créateur

Il ne fait aucun doute que, de toutes les créatures terrestres, les êtres humains sont uniques. Nous sommes dotés d'un merveilleux intellect, et nous possédons des capacités mentales hors pair. Nous possédons en outre un potentiel spirituel et une certaine soif de spiritualité. Et cela ne devrait pas nous étonner, car « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu » pour qu'il puisse avoir des rapports intimes avec Lui (Genèse 1:27 Genèse 1:27Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.
Louis Segond×
).

Toutes les formes de vie physiques sont gouvernées par un instinct, mais ce n'est pas le cas pour les êtres humains. Nous avons besoin d'un manuel, d'un guide sur l'art de vivre, sinon, nos intérêts intellectuels et spirituels se canalisent mal.

Il serait totalement illogique que Dieu crée les chefs-d'oeuvre que nous sommes, et nous livre à nous-mêmes sans nous expliquer la raison de notre existence. En fait, Il nous a laissé Sa révélation, pour que nous sachions ce qu'il nous faut savoir et ne pourrions découvrir seuls. Il nous a laissé un manuel d'instruction, un guide de l'art de vivre, la Bible !

Le mot français bible vient du mot grec biblion, qui signifie les livres. La Bible est un recueil de 66 livres, 39 dans l'Ancien Testament et 27 dans le Nouveau. Ces livres ont été rédigés par une quarantaine de rédacteurs ayant des styles différents, vivant dans dix pays différents, sur une durée d'environ 1500 ans !

Néanmoins - et c'est là un prodigieux miracle - en dépit de sa grande diversité, la Bible forme un tout homogène.

Comment est-ce possible ? Grâce à Dieu, qui a inspiré et dirigé chacun de Ses rédacteurs. Car en fait, le véritable Auteur agissant en coulisse, c'est Lui ! (2 Timothée 3:16 2 Timothée 3:16Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,
Louis Segond×
)

La Bible est donc aussi un livre. Le Livre des livres. Toutes les religions prétendent posséder leurs écrits sacrés. La Bible est précisément cela : un livre sacré, celui de Dieu. C'est la révélation de notre Créateur aux êtres humains et, de ce fait, c'est « la Parole de Dieu ». Cette Parole est complète, et Dieu nous avertit, dans l'Ancien Testament comme dans le Nouveau, de ne rien y ajouter et de ne rien y retrancher (Deutéronome 12:32 Deutéronome 12:32Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne; vous n'y ajouterez rien, et vous n'en retrancherez rien.
Louis Segond×
; Apocalypse 22:18-19 Apocalypse 22:18-19 [18] Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; [19] et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.
Louis Segond×
).

En fait, dans maints passages, ce Livre des livres nous fournit même des citations directes de l'Éternel débutant par les mots : « Ainsi parle l'Éternel… »

Une Bible en deux parties

Il est étrange que tant de chrétiens ignorent l'Ancien Testament, l'estimant périmé, et tout aussi étrange que les Juifs rejettent le Nouveau. Ces deux positions sont erronées. Les deux Testaments représentent, ensemble, la Parole écrite du Dieu vivant.

Le Nouveau Testament ne peut pas être bien compris sans les connaissances de base de l'Ancien, et l'Ancien Testament doit être compris à la lumière du Nouveau. Ils se complémentent.

Jésus et les rédacteurs du Nouveau Testament citaient continuellement les Écritures hébraïques. Pendant de nombreuses années, ces dernières étaient les seules Écritures dont disposait l'Église chrétienne primitive. Celles-ci, amplifiées par les déclarations de Jésus, formaient le fondement des pratiques et des enseignements chrétiens. Par la suite, lorsque l'apôtre Pierre écrivit sa deuxième Épître, plusieurs parties de ce qui allait devenir le Nouveau Testament avaient été officiellement classées comme « Écritures » (2 Pierre 3:16 2 Pierre 3:16C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.
Louis Segond×
).

On croit souvent - à tort - que, pendant Son ministère, le Christ critiquait les pharisiens et autres Juifs d'enseigner et de pratiquer l'Ancien Testament. Ce n'est pas le cas. Notre Seigneur les réprimandait parce qu'ils ne se conformaient pas aux Écritures. C'était comme s'ils n'avaient même pas lu ces dernières ; en effet, à de nombreuses reprises, Jésus leur demanda : « N'avez-vous pas lu … ? ». Et Il leur reprocha aussi : « Vous rejetez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition » (Marc 7:9 Marc 7:9Il leur dit encore: Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.
Louis Segond×
; lire aussi les Marc 7:5-13 Marc 7:5-13 [5] Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent: Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures? [6] Jésus leur répondit: Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu'il est écrit: Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. [7] C'est en vain qu'ils m'honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. [8] Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. [9] Il leur dit encore: Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. [10] Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. [11] Mais vous, vous dites: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Ce dont j'aurais pu t'assister est corban, c'est-à-dire, une offrande à Dieu, [12] vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère, [13] annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d'autres choses semblables.
Louis Segond×
).

De nos jours, le judaïsme fait de même. Quant à la plupart des « chrétiens », ils préfèrent les traditions religieuses humaines, alors que la plupart de ces traditions contredisent la Bible.

Tout ce que Dieu fait est parfait. Les textes originaux hébreux, araméens et grecs de la Bible étaient infaillibles (même si aucune traduction humaine de ces textes n'est parfaite). La Bible est vraie, et elle représente la vérité (Jean 17:17 Jean 17:17Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.
Louis Segond×
).

Elle devrait servir de fondement à n'importe quelle sphère de connaissance. Pour qu'une chose soit vraie, il faut que cela s'harmonise avec la Bible. Si une idée ou une théorie s'oppose à la Bible, elle ne peut être correcte. La Bible est surtout nécessaire pour comprendre les absolus dans la vie, comme le bien et le mal.

L'Église du Nouveau Testament contre le scepticisme actuel

Notez cette déclaration sans équivoque de l'apôtre Paul : « Je t'avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu'ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes » (Actes 24:14 Actes 24:14Je t'avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu'ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes,
Louis Segond×
). Le vrai christianisme était appelé la voie, car c'était une voie, un mode de vie, pas seulement une croyance.

Incidemment, quand l'apôtre Paul déclara croire ce qui est écrit « dans la loi et dans les prophètes », il faisait allusion à ce que nous appelons l'Ancien Testament. Il croyait donc à tout ce qui est écrit dans ce dernier. De nos jours, bon nombre de soi-disant chrétiens ne croient pas la totalité du Nouveau Testament, et encore moins l'Ancien.

En ce bas monde, on a malheureusement tendance à ne pas prendre la Bible au sérieux. Le christianisme traditionnel s'éloigne de plus en plus de celle-ci. La plupart des « croyants » ne la lisent même pas, et il est rare qu'on suive ses enseignements. Les pratiques et les enseignements suivis par la majorité passent souvent pour bibliques, mais c'est rarement le cas.

Beaucoup de chrétiens évitent de lire la Bible, certains vont même jusqu'à la haïr, sachant pertinemment qu'elle les condamne et expose leurs péchés et d'autres habitudes qu'ils ne sont pas disposés à abandonner.

On nous bombarde en outre de scepticisme et l'on attaque de plus en plus violemment les croyances fondées sur la Bible. On traite d'ignorants ceux qui ont la naïveté d'y croire. Jude avait bien raison lorsqu'il rappelait les propos des Apôtres et de Jésus-Christ selon lesquels « dans les derniers temps, il y aurait des moqueurs ».

Tout ceci peut être plutôt déroutant et intimidant, mais armez-vous de courage. Souciez-vous plus de ce que Dieu pense, et moins de ce que les gens disent. Ne prenez pas pour acquis ce que l'on vous dit de la Bible. Lisez-la vous-même. Allez à contrecourant. Soyez de ces rares personnes qui entrent par « la porte étroite » qui mène à la vie, au lieu d'emboîter le pas à la majorité qui emprunte le chemin spacieux menant à la perdition (Matthieu 7:13-14 Matthieu 7:13-14 [13] Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. [14] Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.
Louis Segond×
).

Ne l'oubliez pas ; Noé prêcha la vérité tout le temps qu'il construisait l'arche, mais seulement huit personnes crurent, furent sauvées et ne périrent pas dans le Déluge (2 Pierre 2:5 2 Pierre 2:5s'il n'a pas épargné l'ancien monde, mais s'il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu'il fit venir le déluge sur un monde d'impies;
Louis Segond×
). Jésus prêcha aux foules pendant plus de trois ans, mais Son Église ne débuta qu'avec 120 disciples (Actes 1:15 Actes 1:15En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, le nombre des personnes réunies étant d'environ cent vingt. Et il dit:
Louis Segond×
). Soyez parmi les rares personnes qui écoutent attentivement. Puis pratiquez le bien.

La Bible est une « bonne nouvelle »

Le message de Jésus et des Apôtres était appelé la Bonne Nouvelle. Bonne nouvelle de quoi ? La plupart des chrétiens seraient bien en peine de vous l'expliquer. C'était « l'Évangile de Dieu » (Marc 1:14 Marc 1:14Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu.
Louis Segond×
). Par conséquent, le Christ proclamait la bonne nouvelle de Son retour futur, pour établir le Royaume de Dieu ici-bas, quand les êtres humains auront l'occasion de faire partie de ce règne éternel et de la famille divine. Il s'agit, à n'en pas douter, d'un message d'espoir pour l'humanité entière (Romains 15:4 Romains 15:4Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l'espérance.
Louis Segond×
).

On croit souvent qu'il n'y a que dans le Nouveau Testament qu'il soit question de l'Évangile. Or, l'Ancien Testament est rempli lui aussi du message de l'Évangile. Rappelezvous : La Bible forme un tout. Dans un sens, il est question de l'Évangile, de la Genèse à l'Apocalypse. L'Ecriture a beaucoup de mauvaises nouvelles pour le « présent siècle mauvais » (Galates 1:4 Galates 1:4qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,
Louis Segond×
), mais à longue échéance, les nouvelles sont bonnes. Un monde nouveau, merveilleux, gouverné par le Christ, va bientôt être instauré.

Des clefs permettant de comprendre la Bible

Que faire pour tirer le maximum de profit de la lecture et de l'étude de la Bible ? Voici quelques conseils. Prenez le temps, même si vous êtes très occupé, de lire la Bible tous les jours. Faitesen une priorité. Bon nombre de grands hommes et de personnes ayant réussi dans la vie étaient d'avides lecteurs du Livre des livres. Si des gens importants, y compris des chefs d'État, se sont toujours fait un devoir de lire la Bible chaque jour, cela ne peut pas nous faire de mal.

Réfléchissez profondément à ce que vous lisez. Tirez des leçons pouvant être appliquées dans votre vie de tous les jours. C'est un investissement de votre temps que vous ne regretterez pas.

Priez Dieu de vous aider à comprendre. « Demandez, et l'on vous donnera » (Matthieu 7:7 Matthieu 7:7Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.
Louis Segond×
). La prière et l'étude de la Bible vont de pair. Et n'hésitez pas à vous faire aider. Dans Actes 8, Philippe demanda au ministre éthiopien qui lisait le livre d'Ésaïe : « Comprends-tu ce que tu lis ? » L'eunuque répondit : « Comment le pourrais- je, si quelqu'un ne me guide ? » (Actes 8:28-31 Actes 8:28-31 [28] s'en retournait, assis sur son char, et lisait le prophète Ésaïe. [29] L'Esprit dit à Philippe: Avance, et approche-toi de ce char. [30] Philippe accourut, et entendit l'Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Il lui dit: Comprends-tu ce que tu lis? [31] Il répondit: Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide? Et il invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui.
Louis Segond×
). Il est fort utile d'avoir des maîtres capables de vous indiquer les passages à lire pour élucider les questions importantes de la vie. L'Église de Dieu Unie est à votre disposition pour vous aider en ce sens. Nous offrons de nombreux ouvrages destinés à vous fournir un solide fondement biblique et pour vous aider à comprendre la Bible (lire Comment lire, étudier et comprendre la Bible, à la page 13).

Incidemment, la Bible peut être comprise à bien des niveaux. Une personne qui ne s'intéresse pas à Dieu peut la lire d'une couverture à l'autre, et apprendre l'histoire (celle du Créateur Dieu !), ce qui touche aux rapports humains, et bien d'autres sujets. La Bible est une source de grande sagesse.

En revanche, pour s'imbiber spirituellement de cette dernière, le lecteur a besoin de remplir certaines conditions clefs. La première de ces clefs consiste à avoir une attitude humble, malléable, à être attentif et à prendre les instructions divines au sérieux.

Souciez-vous plus de ce que Dieu pense, et moins de ce que les gens disent. Ne prenez pas pour acquis ce que l'on vous dit de la Bible. Lisez-la vous-même.

« La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l'observent ont une raison saine » (Psaumes 111:10 Psaumes 111:10La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse; Tous ceux qui l'observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais.
Louis Segond×
). Pour vraiment comprendre la Parole de Dieu, il faut avoir une attitude de profond respect pour Dieu et se soumettre à Son autorité. L'Éternel bénit le lecteur, qui est disposé à obéir et à appliquer ce qu'il apprend, en l'aidant à comprendre.

Premièrement, il nous faut méditer les paroles du Christ : « L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Matthieu 4:4 Matthieu 4:4Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Louis Segond×
). Il faut bien se dire que si Dieu nous donne Sa Parole, c'est d'abord pour que nous en vivions, que nous la pratiquions.

Deuxièmement, cette Parole nous affermit et nous soutient spirituellement, comme le pain qui nous donne des forces physiques.

Troisièmement, nous devrions être curieux, avoir faim de la Parole de Dieu.

Quatrièmement, Jésus a parlé de toute parole qui sort de la bouche de Dieu, et non de quelques paroles seulement.

Cinquièmement, comment peut-on vivre des paroles de Dieu quand on ne les a même pas lues ?

Sixièmement, notre régime se reflète dans notre apparence. Au niveau spirituel, si nous nous nourrissons littéralement des Paroles de vie, nous reflétons de plus en plus notre Père céleste. Les enfants, eux aussi, peuvent acquérir une très bonne compréhension de la Bible, car ils ont souvent tendance à avoir une attitude humble, à être malléables.

N'oublions pas que les pensées de Dieu sont infiniment plus élevées que les nôtres (Ésaïe 55:9-11 Ésaïe 55:9-11 [9] Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées. [10] Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n'y retournent pas Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange, [11] Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.
Louis Segond×
). Nous avons absolument besoin du Saint-Esprit pour comprendre de mieux en mieux les vérités spirituelles et pour avoir la force de vivre par celles-ci. Nous vous conseillons, à cet effet, notre brochure gratuite intitulée Qu'est-ce que la conversion ?

La Bible n'a pas de prix

La révélation divine, qui explique comment Dieu va transposer dans Son Royaume la plupart des êtres humains, est un trésor incalculable, la « perle de grand prix » (Matthieu 13:44-46 Matthieu 13:44-46 [44] Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ. [45] Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. [46] Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée.
Louis Segond×
; Proverbes 3:13-18 Proverbes 3:13-18 [13] Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse, Et l'homme qui possède l'intelligence! [14] Car le gain qu'elle procure est préférable à celui de l'argent, Et le profit qu'on en tire vaut mieux que l'or; [15] Elle est plus précieuse que les perles, Elle a plus de valeur que tous les objets de prix. [16] Dans sa droite est une longue vie; Dans sa gauche, la richesse et la gloire. [17] Ses voies sont des voies agréables, Et tous ses sentiers sont paisibles. [18] Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, Et ceux qui la possèdent sont heureux.
Louis Segond×
). Elle vaut bien tous les sacrifices. Dieu veut que nous creusions, que nous fassions des recherches, que nous soyons assoiffés de Ses voies ; il faut être ainsi pour entrer dans Son Royaume.

L'une des définitions du « disciple » est étudiant. Dieu veut donc que nous devenions étudiants de Jésus-Christ. Dépoussiérez donc votre Bible. Ouvrez-la. Et ouvrez votre coeur pour écouter ce que Dieu a à vous dire.

La lecture de la Bible est utile pour plusieurs raisons (2 Timothée 3:16-17 2 Timothée 3:16-17 [16] Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, [17] afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.
Louis Segond×
). Les croyants de Bérée avaient « des sentiments plus nobles » car ils « examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact » (Actes 17:11 Actes 17:11Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.
Louis Segond×
).

L'étude de la Bible est une affaire sérieuse. Dans cette vie, la seule vraie sécurité que nous puissions avoir, c'est Dieu. Si nous n'écoutons pas aujourd'hui, nous ne serons peut-être plus là demain. Ce qui compte, surtout, c'est ce qui se passera après notre mort. Pour cela, nous devons devenir des disciples et « mettre en pratique la parole » (Jacques 1:21-25 Jacques 1:21-25 [21] C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été planté en vous, et qui peut sauver vos âmes. [22] Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. [23] Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, [24] et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. [25] Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.
Louis Segond×
). Tout sacrifice que nous faisons dans cette vie est insignifiant, comparé à la vie glorieuse et éternelle que Dieu nous offre (Romains 8:18 Romains 8:18J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.
Louis Segond×
).

Le chapitre le plus long dans la Bible est le Psaume 119. C'est une longue chanson d'amour louant Dieu pour Sa Parole et pour Ses lois ! Son auteur déclare : « Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier » (Psaumes 119:105 Psaumes 119:105Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.
Louis Segond×
). Puisse Sa Parole éclairer votre sentier !

Soyez enthousiaste et passionné pour Sa Parole, la Bible. Plongez-vous dans son étude. Une satisfaction et une joie accrues accompagnent une meilleure compréhension. Essayez donc. Vous verrez comment cela transformera votre vie.

Le verset d'Apocalypse 1:3 Apocalypse 1:3Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche.
Louis Segond×
s'applique, certes, au livre de l'Apocalypse, mais il s'applique aussi à toute la Bible : « Heureux celui qui lit et ceux qui entendent [comprennent] les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites [qui obéissent]! Car le temps est proche ».