Lettre du Président du Conseil des Anciens - Len Martin : 21 décembre 2022

Vous êtes ici

Lettre du Président du Conseil des Anciens - Len Martin

21 décembre 2022

Chers frères et sœurs,

Une nouvelle année du calendrier civil touche à sa fin. Pour ceux d’entre nous qui vivent dans l’hémisphère nord, les jourssont plus courts et plus froids. Aujourd’hui est le jour de l’année où la lumière du jour est la plus courte, c’est le solstice d’hiver. Pour ceux d’entre vous qui vivent dans l’hémisphère sud, c’est le jour où la lumière du jour est la plus longue, le solstice d’été.

Ces événements annuels récurrents du calendrier ne sont guère remarqués par la plupart des gens, mais ces dernières années, de nombreux livres ont été écrits au sujet d’autres signes célestes ou codes secrets dans le but de prédire l’accomplissement des événements de la fin des temps et le retour de Jésus-Christ.

Notez l’avertissement de Dieu par l’intermédiaire du prophète Jérémie : « Ainsi parle l’Éternel : N’imitez pas la voie des nations, Et ne craignez pas les signes du ciel, Parce que les nations les craignent. » (Jérémie 10:2 Jérémie 10:2Ainsi parle l'Éternel: N'imitez pas la voie des nations, Et ne craignez pas les signes du ciel, Parce que les nations les craignent.
Louis Segond×
) Le mot pour craindre peut signifier consterner ou briser.

L’avertissement de Dieu est tout aussi vrai aujourd’hui. Nous ne devons pas suivre les coutumes et les pratiques du monde dans lequel nous vivons maintenant, ni être ébranlés ou effrayés par des signes célestes ou des codes secrets. Nous sommes « l’Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité. » (1 Timothée 3:15 1 Timothée 3:15mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l'Église du Dieu vivant, la colonne et l'appui de la vérité.
Louis Segond×
) Nous connaissons les réponses auxproblèmes du monde et nous offrons le seul véritable espoir pour l’humanité.

L’apôtre Paul a écrit : « Pour ce qui est des temps et des moments, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous en écrive. Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprennecomme un voleur ; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. » (1 Thessaloniciens 5:1-6 1 Thessaloniciens 5:1-6 [1] Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive. [2] Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. [3] Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. [4] Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur; [5] vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. [6] Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres.
Louis Segond×
)

Chacun d’entre nous doit être vigilant et faire preuve de sobriété. Ce monde s’effondre à un rythme que je n’ai jamais observé de toute ma vie. Qui aurait pu penser que nous débattions de l’existence de plus de deux sexes ? Une fois que l’humanité a tourné le dos à la seule source de vérité réelle, elle a été abandonnée à son propre raisonnement humain, etc’est ainsi que « se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; » (Romains 1:22 Romains 1:22Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous;
Louis Segond×
)

Tel est l’état du monde aujourd’hui, mais là encore, Dieu nous a appelés des ténèbres à la lumière ! Nous avons les réponses et Dieu nous a béni avec de nombreuses ressources. Il attend de nous que nous soyons de sages intendants en prêchant l’Évangile et en préparant un peuple. La mission de l’Église est de prêcher l’Évangile de Jésus-Christ et le Royaume de Dieu dans le monde entier, de faire des disciples et de prendre soin de ces disciples.

Permettez-moi donc de vous faire part de quelques commentaires concernant les réunions de décembre du Conseil des Anciens (Conseil), qui se sont terminées il y a deux semaines, car le travail du Conseil, de ses divers comités et certainement du bureau central se poursuit tout au long de l’année.

 

Le Comité de Planification Stratégique et des Finances continue de travailler avec l’administration pour compléter un plan stratégique, un plan d’opération et un budget unifiés qui seront présentés au Conseil lors de sa réunion de février 2023, puis à la Conférence Générale des Anciens pour ratification lors de la réunion annuelle du mois de mai. Ces trois éléments mettent en marche la manière dont l’Église de Dieu Unie, une association internationale, allouera les ressources que Dieu a fournies par les dîmes et les offrandes de tous les frères fidèles.

Le Comité de Doctrine poursuit son travail sur plusieurs projets. Le plus important est une mise à jour plus complète du document d’étude sur le calendrier hébraïque. Le document « Résumé du calendrier hébraïque » est déjà approuvé et disponible en ligne sur www.ucg.org/study-papers. D’autres sections seront mises en ligne au fur et à mesure qu’elles seront complétées et approuvées. L’autre document concernant « Le Père a-t-il abandonné Jésus ? » est toujours en cours de révision et le Conseil a déterminé que les concepts de ce document devaient être séparés en deux documents différents.

Le Comité de l’Éducation a trois projets principaux : la préparation d’un document sur le caractère sacré du mariage, lapréparation d’un sondage sur le ministère pour déterminer les besoins en matière de formation continue, et un examen de nos pratiques et coutumes actuelles pour les assemblées du sabbat, dans un souci de continuité.

Au cours des réunions, le département des médias a fourni au Conseil une mise à jour des progrès réalisés en vue de la refonte massive de notre site Internet actuel, ainsi que d’autres domaines de prédication de l’Évangile en utilisant les médias sociaux. Nous sommes passés de la presse écrite à la radio, à la télévision, et maintenant au streaming par Internet et aux médias sociaux.

En dépit de ce qui se passe autour de nous, nous ne devons jamais nous décourager et abandonner. Nous devons avoir de la joie et de l’espoir pour l’avenir. Nous devons en parler à nos jeunes. Certains m’ont confié, lors de conversations personnelles, qu’ils sont découragés. Ils écoutent les sermons et entendent parler des maux de l’époque actuelle, mais eux aussi ont besoin d’entendre parler de vision et d’espoir !

La semaine prochaine, plus de 120 adolescents participeront au camp d’hiver. Les registres dont je dispose indiquent qu’ils’agit de la plus grande participation jamais enregistrée pour un camp d’hiver, dépassant de près de 30 % le chiffre record précédent. En outre, M. Shabi rapporte que plus de 1 000 personnes ont prévu de participer au week-end familial d’hiver à Cincinnati, qui commence vendredi 24 décembre. Ce rassemblement dépasse notre plus grand site de la Fête des Tabernacles et comprend de nombreuses familles, adolescents, enfants et jeunes adultes. Il pourrait bien s’agir du plus grand rassemblement de nos jeunes et il est impératif que nous leur enseignions l’espoir de leur avenir, indépendamment de ce qui se passe dans le monde.

L’Église d’aujourd’hui est similaire à ce que nous lisons dans Jérémie. Nous vivons dans une captivité spirituelle, une « Babylone » de ce monde, mais ne nous décourageons pas : « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. » (Jérémie 29:11 Jérémie 29:11Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance.
Louis Segond×
)

Jésus a prié le Père avant d’être crucifié : « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du malin. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. » (Jean 17:15-16 Jean 17:15-16 [15] Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. [16] Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Louis Segond×
). La question est de savoir si nous ne sommes vraiment « pas du monde » ?

Restons tous fermes dans notre résolution de continuer à croître pour ressembler à notre frère aîné Jésus-Christ. Veuillez continuer à prier pour le Conseil et l’administration en nous soumettant à la direction de Dieu dans la tâche qui nous attend.

Au service du Christ,

Len Martin