La corruption de la chrétienté apostolique

Vous êtes ici

La corruption de la chrétienté apostolique

Presque immédiatement après que les armées romaines aient détruit la ville de Jérusalem et son temple en 70 après Jésus-Christ, d’intenses préjugés contre les croyances et les coutumes juives se répandirent comme une traînée de poudre dans tout l’Empire romain. Puis suite à la mort de Paul et de Jean, ces préjugés conduisirent à la première grande « apostasie » des enseignements de la Nouvelle Alliance tels que les apôtres de Christ les expliquaient (2 Thessaloniciens 2:3 2 Thessaloniciens 2:3Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition,
Louis Segond×
).

Avant cet événement destructif, les membres des congrégations que Paul avait établies, principalement composées de Gentils, étaient « devenus les imitateurs des Églises de Dieu qui sont en Jésus-Christ dans la Judée » (1 Thessaloniciens 2:14 1 Thessaloniciens 2:14Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Églises de Dieu qui sont en Jésus Christ dans la Judée, parce que vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu'elles ont soufferts de la part des Juifs.
Louis Segond×
). Ils suivaient la même façon de vivre dans le domaine spirituel que les chrétiens juifs.

Cependant, après la chute de Jérusalem, vivre ce mode de vie devint beaucoup plus difficile.

Un niveau plus élevé de foi et de courage était nécessaire et de nombreux convertis ne le possédaient pas. Par conséquent, les préjugés de ce monde contre tout ce qui est juif commencèrent à entrer dans le christianisme païen. Les écrits de Paul furent déformés par des « personnes ignorantes et mal affermies » qui commencèrent à détruire cette voie de vie et le modèle de culte que les anciens chrétiens Gentils avaient appris de leurs frères juifs (2 Pierre 3:16 2 Pierre 3:16C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.
Louis Segond×
).

De la dernière partie du premier siècle jusqu’au quatrième siècle, les adeptes de la religion chrétienne sur lesquels les historiens portent principalement leur attention, sont ceux qui acceptèrent d’y apporter des changements dramatiques. Un nouveau concept de « révélation progressive » permit aux chefs de l’église de réviser la doctrine en fonction de leur perception des besoins de cette dernière – au lieu de respecter à la lettre les enseignements transmis par les apôtres. Tout le mode de vie enseigné par les apôtres, fut progressivement abandonné jusqu’à ce que tout ce qui composait la religion chrétienne ne ressemble guère aux enseignements apostoliques originaux.

Jésus savait que cette forme corrompue d’un christianisme qui rejette la loi émergerait. Il mettait en garde contre cela : « Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? […] Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7:22-23 Matthieu 7:22-23 [22] Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? [23] Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
Louis Segond×
) (La version du monde Nouveau utilise les termes suivants : « Éloignez-vous de moi, vous qui agissez en hommes qui méprisent la loi. »)

Ceux qui restent fidèles à l’enseignement des apôtres utilisent systématiquement la parole de Dieu comme fondement pour déterminer leur mode de vie. L’Église que Jésus a fondée n’est désormais qu’un « petit troupeau », décrite comme telle par Ses disciples (Luc 12:32 Luc 12:32Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.
Louis Segond×
).

(Pour plus d’informations sur la façon dont ce « petit troupeau » a survécu jusqu’à aujourd'hui, demandez ou téléchargez notre brochure gratuite « L’Église que Jésus a fondée »)