Les paroles de Paul aux Galates contredisent-elles ses actes ?

Vous êtes ici

Les paroles de Paul aux Galates contredisent-elles ses actes ?

L’interprétation la plus fréquente de l’épître aux Galates dit que Paul critiquait les Galates pour leur observance des sabbats et des Jours Saints. Beaucoup de théologiens pensent que Paul se réfère à ces jours lorsqu’il écrit : « comment retournez-vous à ces faibles et pauvres principes élémentaires auxquels vous voulez vous asservir encore ? Vous observez les jours, les mois, les temps et les années ! » (Galates 4:9-10 Galates 4:9-10 [9] mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore? [10] Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!
Louis Segond×
)

Paul critiquait-il l’observance du Sabbat et des Jours Saints dans ce passage ? Le livre des Actes nous donne des indications importantes montrant clairement que ce n’était pas le cas. Paul visita plusieurs villes dans la province romaine de Galatie (qui est aujourd’hui le centre de la Turquie) lors de son premier voyage vers 46-48 après J.-C. Il écrivit son épître aux Galates après ce voyage.

Mais remarquez ce que Luc dit dans Actes 13 au sujet des actions de Paul lors de sa visite à Antioche de Pisidie, une région de la province de Galatie :

  • Paul participe aux assemblées de sabbat à la synagogue locale (Actes 13:14 Actes 13:14De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent.
    Louis Segond×
    ).
  • Paul, en tant qu’invité et érudit, enseigne dans la synagogue (Actes 13:15-41 Actes 13:15-41 [15] Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire: Hommes frères, si vous avez quelque exhortation à adresser au peuple, parlez. [16] Paul se leva, et, ayant fait signe de la main, il dit: Hommes Israélites, et vous qui craignez Dieu, écoutez! [17] Le Dieu de ce peuple d'Israël a choisi nos pères. Il mit ce peuple en honneur pendant son séjour au pays d'Égypte, et il l'en fit sortir par son bras puissant. [18] Il les nourrit près de quarante ans dans le désert; [19] et, ayant détruit sept nations au pays de Canaan, il leur en accorda le territoire comme propriété. [20] Après cela, durant quatre cent cinquante ans environ, il leur donna des juges, jusqu'au prophète Samuel. [21] Ils demandèrent alors un roi. Et Dieu leur donna, pendant quarante ans, Saül, fils de Kis, de la tribu de Benjamin; [22] puis, l'ayant rejeté, il leur suscita pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage: J'ai trouvé David, fils d'Isaï, homme selon mon coeur, qui accomplira toutes mes volontés. [23] C'est de la postérité de David que Dieu, selon sa promesse, a suscité à Israël un Sauveur, qui est Jésus. [24] Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance à tout le peuple d'Israël. [25] Et lorsque Jean achevait sa course, il disait: Je ne suis pas celui que vous pensez; mais voici, après moi vient celui des pieds duquel je ne suis pas digne de délier les souliers. [26] Hommes frères, fils de la race d'Abraham, et vous qui craignez Dieu, c'est à vous que cette parole de salut a été envoyée. [27] Car les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, et, en le condamnant, ils ont accompli les paroles des prophètes qui se lisent chaque sabbat. [28] Quoiqu'ils ne trouvassent en lui rien qui fût digne de mort, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir. [29] Et, après qu'ils eurent accompli tout ce qui est écrit de lui, ils le descendirent de la croix et le déposèrent dans un sépulcre. [30] Mais Dieu l'a ressuscité des morts. [31] Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins auprès du peuple. [32] Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle que la promesse faite à nos pères, [33] Dieu l'a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui. [34] Qu'il l'ait ressuscité des morts, de telle sorte qu'il ne retournera pas à la corruption, c'est ce qu'il a déclaré, en disant: Je vous donnerai Les grâces saintes promises à David, ces grâces qui sont assurées. [35] C'est pourquoi il dit encore ailleurs: Tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. [36] Or, David, après avoir en son temps servi au dessein de Dieu, est mort, a été réuni à ses pères, et a vu la corruption. [37] Mais celui que Dieu a ressuscité n'a pas vu la corruption. [38] Sachez donc, hommes frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé, [39] et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse. [40] Ainsi, prenez garde qu'il ne vous arrive ce qui est dit dans les prophètes: [41] Voyez, contempteurs, Soyez étonnés et disparaissez; Car je vais faire en vos jours une oeuvre, Une oeuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait.
    Louis Segond×
    ).
  • À la fin de l’assemblée, « on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses » (Actes 13:42 Actes 13:42Lorsqu'ils sortirent, on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses;
    Louis Segond×
    ).
  • Lors du sabbat suivant, « presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu » expliquée par Paul et Barnabas (Actes 13:44 Actes 13:44Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu.
    Louis Segond×
    ).

Si, dans Galates 4:9-10 Galates 4:9-10 [9] mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore? [10] Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!
Louis Segond×
, Paul condamnait vraiment l’observance du Sabbat, une question évidente se pose : pourquoi aurait-il enseigné aux gentils et aux juifs le jour du sabbat, lors d’une de ses visites aux églises de Galatie ? Et pourquoi, après son départ, les aurait-il réprimandés par lettre, pour avoir observé ce jour ?

Nous devrions également nous poser une autre question : si Paul croyait que le fait d’observer les sabbats et les Jours Saints bibliques était une « servitude », pourquoi ne l’a-t-il donc pas fait lorsqu’il avait eu une occasion aussi parfaite de le faire ?

Quand « on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses », pourquoi Paul ne leur a-t-il pas tout simplement dit qu’il les enseignerait le lendemain – le dimanche ou un autre jour ? Au lieu de cela, « presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu » une semaine plus tard pour entendre Paul et Barnabas – pendant le jour du sabbat !

Dans Galates 4:9-10 Galates 4:9-10 [9] mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore? [10] Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!
Louis Segond×
, si Paul voulait dire qu’observer le Sabbat était de l’esclavage, ses actions rapportées dans le livre des Actes montrent qu’il devait être soit confus, soit être hypocrite. D’autre part, si l’on comprend vraiment la véritable intention des paroles de Paul (voir l’article « Galates 4:9-10 : les lois divines sont-elles un joug ? »), on se rend compte que ses actions et ses paroles sont cohérentes et parfaitement sensées.