Paul basait régulièrement ses enseignements sur l’autorité de l’Ancien Testament

Vous êtes ici

Paul basait régulièrement ses enseignements sur l’autorité de l’Ancien Testament

Dans de nombreuses versions de la Bible, il peut être difficile de discerner quand un auteur du Nouveau Testament cite des passages de l’Ancien Testament. Cependant, certaines versions, telle que la Bible Complete juive, rendent ces références évidentes.

Cette version souligne 183 passages de l’Ancien Testament que Paul cite ou paraphrase dans ses écrits. Ce chiffre ne tient pas compte des dizaines de références supplémentaires à des personnes, des lieux et des événements de l’Ancien Testament.

Curieusement, des théologiens mal avisés citent deux épîtres, pour faire valoir le fait que Paul rejette l’Ancien Testament. Toutefois, ces deux épîtres sont en fait celles qui contiennent le plus grand nombre de citations de l’Ancien Testament : Romains (contient 84 citations ou paraphrases de l’Ancien Testament) et Hébreux (de nombreux érudits pensent que cette épître fut écrite par Paul, en contient 83).

Les livres suivants de Paul citent également de nombreux passages de l’Ancien Testament :

  • 1 Corinthiens (26)
  • 2 Corinthiens (18)
  • Galates (14)
  • Éphésiens (12)
  • Philippiens (6)
  • Colossiens (3)
  • 1 Thessaloniciens (1)
  • 2 Thessaloniciens (7)
  • 1 Timothée (4)
  • 2 Timothée (9).

Seules deux courtes épîtres de Paul ne contiennent pas de citations de l’Ancien Testament, celles à Tite et à Philémon. Bien sûr, d’après ces chiffres, il devient évident que Paul utilisait les Écritures hébraïques pour soutenir son enseignement. En fait, il utilisait constamment l’Ancien Testament pour attester son enseignement ! Que dit Paul expressément au sujet de ces mêmes Écritures ?

• Dans 2 Timothée 3:16-17 2 Timothée 3:16-17 [16] Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, [17] afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.
Louis Segond×
, il écrit : « Toute Écriture est inspirée de Dieu [littéralement « venant du souffle de Dieu »], et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. » Cette « Écriture » mentionnée ici, et que Timothée connaissait depuis son enfance (2 Timothée 3:15 2 Timothée 3:15dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus Christ.
Louis Segond×
), ne pouvait être que l’Ancien Testament.

• Dans Romains 3:2 Romains 3:2Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.
Louis Segond×
, en parlant de l’Ancien Testament, Paul déclare concernant les Juifs que « les oracles de Dieu leur ont été confiés. »

• Se rapportant à divers évènements racontés dans l’Ancien Testament, il nous dit dans 1 Corinthiens 10:11 1 Corinthiens 10:11Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.
Louis Segond×
: « Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » 

• Dans Hébreux 3:7 Hébreux 3:7C'est pourquoi, selon ce que dit le Saint Esprit: Aujourd'hui, si vous entendez sa voix,
Louis Segond×
, il affirme que c’est le Saint-Esprit qui inspire de façon directe les paroles de l’Ancien Testament. 

• Dans Hébreux 4:12 Hébreux 4:12Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.
Louis Segond×
, en se référant à l’Ancien Testament, il écrit : « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. »

Ces passages sonnent-ils comme les déclarations d’un homme qui aurait enseigné que l’Ancien Testament était obsolète ou ne servait plus aucune utilité ?

La réponse est évidente !