Questions et réponses au sujet de la dîme

Vous êtes ici

Questions et réponses au sujet de la dîme

Le paiement de la dîme est-il volontaire ?

Oui, dans le sens où chaque personne qui honore Dieu en obéissant à Ses instructions le fait sur une base volontaire. Dieu ne force jamais personne à agir contre sa volonté. Cependant, Il s’attend à ce que nous nous en acquittions et, selon la Parole de Dieu, ne pas le faire équivaut à Le voler et attire ainsi une malédiction (Malachie 3:8 Malachie 3:8Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes.
Louis Segond×
). Donc, la dîme n’est pas volontaire, dans le sens où ce serait quelque chose de facultatif. Dieu ne nous permet pas, non plus, de décider arbitrairement du montant minimum que nous devrions Lui donner. Grâce à Son système de la dîme, Il révèle le montant minimum que nous devrions Lui retourner pour tout ce qu’Il nous donne. Puisque Dieu est notre Créateur et parce que tout Lui appartient (Psaumes 24:1 Psaumes 24:1Psaume de David. A l'Éternel la terre et ce qu'elle renferme, Le monde et ceux qui l'habitent!
Louis Segond×
; Aggée 2:8 Aggée 2:8L'argent est à moi, et l'or est à moi, Dit l'Éternel des armées.
Louis Segond×
), Il a le droit d’établir ce système de soutien financier pour accomplir Ses objectifs spirituels.

La dîme était-elle pratiquée avant l’alliance nationale de Dieu avec Israël ?

Abraham et Jacob avaient tous les deux compris et pratiquaient le principe de la dîme. Abraham donna la dîme de tout le butin d’une bataille (Genèse 14:20 Genèse 14:20Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout.
Louis Segond×
) ; et Jacob, afin de s’approcher davantage de Dieu, promit de donner la dîme (un dixième, 10 pour cent) des bénédictions que Dieu répandrait sur lui (Genèse 28:22 Genèse 28:22cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.
Louis Segond×
).

Les sacrificateurs et Lévites payaient-ils la dîme?

Dieu donna la dîme aux Lévites pour leur travail dans le tabernacle et cela, en tant qu’héritage (Nombres 18:21 Nombres 18:21Je donne comme possession aux fils de Lévi toute dîme en Israël, pour le service qu'ils font, le service de la tente d'assignation.
Louis Segond×
; Nombres 18:24 Nombres 18:24Je donne comme possession aux Lévites les dîmes que les enfants d'Israël présenteront à l'Éternel par élévation; c'est pourquoi je dis à leur égard: Ils n'auront point de possession au milieu des enfants d'Israël.
Louis Segond×
). À partir des dîmes qu’ils recevaient, ils devaient aussi payer la dîme (Nombres 18:26 Nombres 18:26Tu parleras aux Lévites, et tu leur diras: Lorsque vous recevrez des enfants d'Israël la dîme que je vous donne de leur part comme votre possession, vous en prélèverez une offrande pour l'Éternel, une dîme de la dîme;
Louis Segond×
). Parmi les Lévites, Dieu choisit Aaron et sa famille pour servir en tant que sacrificateur (Exode 4:14 Exode 4:14Alors la colère de l'Éternel s'enflamma contre Moïse, et il dit: N'y a t-il pas ton frère Aaron, le Lévite? Je sais qu'il parlera facilement. Le voici lui-même, qui vient au-devant de toi; et, quand il te verra, il se réjouira dans son coeur.
Louis Segond×
; Nombres 3:10 Nombres 3:10Tu établiras Aaron et ses fils pour qu'ils observent les fonctions de leur sacerdoce; et l'étranger qui approchera sera puni de mort.
Louis Segond×
). Parce qu’Aaron et sa famille étaient également Lévites, eux aussi devaient payer la dîme.

Le paiement de la dîme n’est-il réservé qu’à Israël ?

L’intention de Dieu était qu’Israël soit un modèle pour les autres nations (Deutéronome 28:1 Deutéronome 28:1Si tu obéis à la voix de l'Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui, l'Éternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre.
Louis Segond×
). Dans Romains 2:6-15 Romains 2:6-15 [6] qui rendra à chacun selon ses oeuvres; [7] réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité; [8] mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice. [9] Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec! [10] Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec! [11] Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes. [12] Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. [13] Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. [14] Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; [15] ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour.
Louis Segond×
, l’apôtre Paul explique que toutes les nations seront jugées par la même loi de Dieu. Le christianisme de la Bible ne renie pas la loi ou sa connexion avec Israël. Au lieu de cela, ceux qui sont devenus membres de l’Église du Nouveau Testament étaient appelés « l’Israël de Dieu » (Galates 6:16 Galates 6:16Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!
Louis Segond×
).

La dîme se limite-t-elle aux produits agricoles ?

Dans Genèse 14, Abraham ramena des personnes et des biens (Genèse 14:16 Genèse 14:16Il ramena toutes les richesses; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple.
Louis Segond×
). De ce butin, Abraham donna la dîme « de tout » (Genèse 14:20 Genèse 14:20Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout.
Louis Segond×
; Hébreux 7:2 Hébreux 7:2et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d'abord roi de justice, d'après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix, -
Louis Segond×
). Sa dîme ne se limitait pas aux produits agricoles. Dans 2 Chroniques 31:5-6 2 Chroniques 31:5-6 [5] Lorsque la chose fut répandue, les enfants d'Israël donnèrent en abondance les prémices du blé, du moût, de l'huile, du miel, et de tous les produits des champs; ils apportèrent aussi en abondance la dîme de tout. [6] De même, les enfants d'Israël et de Juda qui demeuraient dans les villes de Juda donnèrent la dîme du gros et du menu bétail, et la dîme des choses saintes qui étaient consacrées à l'Éternel, leur Dieu, et dont on fit plusieurs tas.
Louis Segond×
, nous lisons que « les enfants d’Israël donnèrent en abondance les prémices du blé, du moût, de l’huile, du miel et de tous les produits des champs ; ils apportèrent aussi en abondance la dîme de tout. » Puisque l’économie de l’ancien Israël était essentiellement agricole, ce verset identifie correctement ces produits. Mais il faut noter aussi que l’expression « la dîme de tout » inclut les produits non agricoles. De même, Proverbes 3:9 Proverbes 3:9Honore l'Éternel avec tes biens, Et avec les prémices de tout ton revenu:
Louis Segond×
nous dit d’honorer « l’Éternel avec tes biens, et avec les prémices de tout ton revenu. » Dieu veut que nous L’honorions avec tous nos revenus, et non seulement avec les revenus agricoles. Il est incohérent de supposer que Dieu puisse demander seulement aux agriculteurs de payer la dîme en excluant tout autre personne de ce commandement.

Combien de dîmes sont citées dans la Bible ?

La Bible explique que les dîmes (les dixièmes, Lévitique 27:32 Lévitique 27:32Toute dîme de gros et de menu bétail, de tout ce qui passe sous la houlette, sera une dîme consacrée à l'Éternel.
Louis Segond×
) étaient utilisées pour trois raisons : soutenir le ministère lévitique (Nombres 18:21 Nombres 18:21Je donne comme possession aux fils de Lévi toute dîme en Israël, pour le service qu'ils font, le service de la tente d'assignation.
Louis Segond×
), s’assurer que le peuple de Dieu puisse observer Ses fêtes ordonnées (Deutéronome 14:22-27 Deutéronome 14:22-27 [22] Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année. [23] Et tu mangeras devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l'Éternel, ton Dieu. [24] Peut-être lorsque l'Éternel, ton Dieu, t'aura béni, le chemin sera-t-il trop long pour que tu puisses transporter ta dîme, à cause de ton éloignement du lieu qu'aura choisi l'Éternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom. [25] Alors, tu échangeras ta dîme contre de l'argent, tu serreras cet argent dans ta main, et tu iras au lieu que l'Éternel, ton Dieu, aura choisi. [26] Là, tu achèteras avec l'argent tout ce que tu désireras, des boeufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l'Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille. [27] Tu ne délaisseras point le Lévite qui sera dans tes portes, car il n'a ni part ni héritage avec toi.
Louis Segond×
) et aider les pauvres (Deutéronome 14:28-29 Deutéronome 14:28-29 [28] Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes. [29] Alors viendront le Lévite, qui n'a ni part ni héritage avec toi, l'étranger, l'orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains.
Louis Segond×
). Bien que certains pensent qu’une seule dîme doit être mise de côté, puis divisée entre ces trois catégories comme bon leur semble, les instructions de la Bible contredisent cette hypothèse. Nombres 18:21 Nombres 18:21Je donne comme possession aux fils de Lévi toute dîme en Israël, pour le service qu'ils font, le service de la tente d'assignation.
Louis Segond×
dit que Dieu donne aux enfants de Lévites toutes les dîmes, ou dixièmes, des revenus. Si les Lévites ne devaient recevoir qu’une partie de la dîme, Dieu ne leur aurait pas promis 10 %. Il est évident que Dieu ne ment pas (Nombres 23:19 Nombres 23:19Dieu n'est point un homme pour mentir, Ni fils d'un homme pour se repentir. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu'il a déclaré, ne l'exécutera-t il pas?
Louis Segond×
; Tite 1:2 Tite 1:2lesquelles reposent sur l'espérance de la vie éternelle, promise dès les plus anciens temps par le Dieu qui ne ment point,
Louis Segond×
). De même, Deutéronome 14:23 Deutéronome 14:23Et tu mangeras devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l'Éternel, ton Dieu.
Louis Segond×
parle d’une personne qui utilise un dixième, c’est-à-dire dix pour cent de son revenu pour les fêtes, et Deutéronome 14:28-29 Deutéronome 14:28-29 [28] Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes. [29] Alors viendront le Lévite, qui n'a ni part ni héritage avec toi, l'étranger, l'orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains.
Louis Segond×
parle de dix pour cent tous les trois ans pour aider ceux qui en ont besoin. Seules trois dîmes distinctes correspondent correctement aux différentes instructions données dans ces passages.

Y a-t-il des preuves historiques, en dehors de la Bible, attestant l’existence de plus d’une dîme ?

Josèphe, historien juif du premier siècle, qui a écrit abondamment sur l’histoire et les coutumes juives, explique deux fois de suite l’existence de plus « d’une dîme. » Tout d’abord, il écrit : « Prélevons de nos fruits un dixième, outre ce qui est alloué au sacrificateur et aux Lévites. Ainsi, vous pourrez le vendre dans le pays, mais cela doit être utilisé lors de ces fêtes et de ces sacrifices qui doivent être célébrés dans la ville sainte : car il est bon que vous profitiez des fruits de la terre que Dieu te donne en possession, et ainsi, honorer Celui qui donne. » (Josephus, Antiquities of the Jews [Antiquités Judaïques], 4ème Tome, chapitre 8, section 8)

Il poursuit : « En plus de ces deux dîmes que, comme je viens d’expliquer, vous devez payer chaque année, la première pour les Lévites, la deuxième pour les fêtes, vous devez aussi, tous les trois ans, apporter une troisième dîme qui sera distribuée aux nécessiteux, les veuves et les enfants orphelins. » (Antiquities of the Jews [Les Antiquités Judaïques] 4ème Tome, chapitre 8, section 22)

D’anciennes sources historiques, y compris le Septuagint (moitié du IIe siècle av. J.-C., traduction grecque de l’Ancien Testament) et le Livre des Jubilés (moitié du IIe siècle av. J.-C., œuvre pseudépigraphique), décrivent plusieurs dîmes. Plus tard, Jérôme, écrivain ecclésiastique (ca. 347-420, traducteur principal de la Vulgate, la version latine de la Bible) et Chrysostome (347-407) ont également enseigné que les Israélites donnaient plusieurs dîmes.

Quelle est l’importance de payer la dîme à Dieu ?

Dans Malachie 3:8 Malachie 3:8Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes.
Louis Segond×
Dieu dit : « Un homme trompe-t-il Dieu ? Car vous me trompez, et vous dites : En quoi t’avons-nous trompé ? Dans les dîmes et les offrandes. » Dieu dit que ceux qui refusent de Lui donner les dîmes et les offrandes Le volent, donc transgressent l’un des Dix Commandements (Exode 20:15 Exode 20:15Tu ne déroberas point.
Louis Segond×
; Deutéronome 5:19 Deutéronome 5:19Tu ne déroberas point.
Louis Segond×
).

Les commentaires à propos de la dîme dans le livre de Malachie se réfèrent-ils uniquement aux sacrificateurs ou se réfèrent-ils également à d’autres personnes ?

Certaines instructions divines dans le livre de Malachie étaient adressées aux sacrificateurs (Malachie 1:8 Malachie 1:8Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n'est-ce pas mal? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n'est-ce pas mal? Offre-la donc à ton gouverneur! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil? Dit l'Éternel des armées.
Louis Segond×
) parce qu’ils avaient la responsabilité d’enseigner le peuple sur la loi de Dieu (Deutéronome 33:8-10 Deutéronome 33:8-10 [8] Sur Lévi il dit: Les thummim et les urim ont été confiés à l'homme saint, Que tu as tenté à Massa, Et avec qui tu as contesté aux eaux de Meriba. [9] Lévi dit de son père et de sa mère: Je ne les ai point vus! Il ne distingue point ses frères, Il ne connaît point ses enfants. Car ils observent ta parole, Et ils gardent ton alliance; [10] Ils enseignent tes ordonnances à Jacob, Et ta loi à Israël; Ils mettent l'encens sous tes narines, Et l'holocauste sur ton autel.
Louis Segond×
; Malachie 2:7 Malachie 2:7Car les lèvres du sacrificateur doivent garder la science, Et c'est à sa bouche qu'on demande la loi, Parce qu'il est un envoyé de l'Éternel des armées.
Louis Segond×
). Mais Dieu n’a pas accusé uniquement les sacrificateurs d’être coupables de désobéissance. En référence au fait de ne pas payer les dîmes et les offrandes, Dieu dit que : « la nation tout entière » était coupable de ce péché (Malachie 3:9 Malachie 3:9Vous êtes frappés par la malédiction, Et vous me trompez, La nation tout entière!
Louis Segond×
). Bien que les deux premiers chapitres de Malachie traitent des péchés d’Israël à cette époque, les deux derniers chapitres parlent de la seconde venue de Christ et de l’étang de feu. Fait intéressant, le reproche concernant la dîme de Dieu se trouve dans cette section clairement prophétique. En outre, les questions abordées dans Malachie (concernant le respect de la loi de Dieu, et des enseignants fidèles, d’éviter le divorce, et de payer ses dîmes) étaient des questions importantes pour tous les Israélites au moment où Malachie écrivit, et ces questions continuent à être importantes pour le peuple de Dieu.

La dîme a-t-elle été abolie sous la Nouvelle Alliance?

Non, elle ne l’a pas été. Bien que certains supposent que les lois de Dieu furent abolies par la Nouvelle Alliance, Jérémie 31:31-33 Jérémie 31:31-33 [31] Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, [32] Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Égypte, Alliance qu'ils ont violée, Quoique je fusse leur maître, dit l'Éternel. [33] Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.
Louis Segond×
et Hébreux 8 et 10 confirment que sous la Nouvelle Alliance, les lois de Dieu seraient écrites dans le cœur des croyants — et non abolies ou inexistantes. Bien que la Nouvelle Alliance ait entraîné des changements, d’un sacerdoce physique au sacerdoce spirituel de Jésus-Christ en supplantant les sacrifices qui Le désignaient, ces ajustements sont tous documentés dans le Nouveau Testament. Hébreux 7 traite de la modification relative au sacerdoce. Jésus-Christ, sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek (Jésus-Christ, qui apparut en tant que sacrificateur, recevait les dîmes d’Abraham), remplaça la famille d’Aaron. L’implication évidente est que, puisque Jésus-Christ a maintenant remplacé la famille d’Aaron comme Souverain Sacrificateur, le ministère de Jésus-Christ a lui aussi, repris le rôle des Lévites et ainsi, doit recevoir les dîmes pour accomplir l’œuvre continue de Dieu. Il est également important de noter que, même si Dieu a donné temporairement la dîme aux Lévites pour leur service, elle est restée sainte et, finalement, elle Lui appartient (Lévitique 27:30 Lévitique 27:30Toute dîme de la terre, soit des récoltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient à l'Éternel; c'est une chose consacrée à l'Éternel.
Louis Segond×
). Quand Dieu attribua la dîme aux Lévites et que le peuple refusait de leur donner, Dieu dit que ces gens Le volaient — Il ne dit pas qu’ils volaient les Lévites (Malachie 3:8 Malachie 3:8Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes.
Louis Segond×
). Les chrétiens, qui sont sous les termes de la Nouvelle Alliance, continuent à honorer Dieu par leurs dîmes et leurs offrandes.

Que dit Jésus à propos de la dîme ?

Dans Matthieu 23:23 Matthieu 23:23Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.
Louis Segond×
, Jésus critique sévèrement les autorités religieuses de Son époque pour leur compréhension spirituelle déformée. Ils étaient méticuleux dans la dîme des épices et des fines herbes, dit Jésus, mais ils laissaient « ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité ». Ils auraient dû mettre davantage l’accent sur ces principes spirituels qui sont les plus importants. Il dit : « sans négliger les autres choses. » Ici, le Christ confirma que la dîme, en tant que pratique, devrait être observée.

Pourquoi Paul ne mentionne-t-il pas la dîme dans ses épîtres ?

Sachant que toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner (2 Timothée 3:16-17 2 Timothée 3:16-17 [16] Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, [17] afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.
Louis Segond×
) et que les seules Écritures disponibles à l’époque étaient les livres que nous connaissons sous le nom d’Ancien Testament, Paul ne jugea pas nécessaire de répéter toutes les lois de Dieu dans ses épîtres. Ses épîtres contiennent les réponses à des questions spécifiques et ne furent pas écrites dans le but de former un nouvel ensemble de lois qui remplacerait les instructions de Dieu mentionnées dans les livres précédents de la Bible.

Pourquoi Paul ne prenait-il pas les dîmes des Corinthiens ? Est-ce le modèle du Nouveau Testament pour les ministres ?

Certains, à Corinthe étaient parmi les détracteurs les plus féroces de l’apôtre Paul. Dans 1 Corinthiens 9:1-23 1 Corinthiens 9:1-23 [1] Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon oeuvre dans le Seigneur? [2] Si pour d'autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. [3] C'est là ma défense contre ceux qui m'accusent. [4] N'avons-nous pas le droit de manger et de boire? [5] N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas? [6] Ou bien, est-ce que moi seul et Barnabas nous n'avons pas le droit de ne point travailler? [7] Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais? Qui est-ce qui plante une vigne, et n'en mange pas le fruit? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, et ne se nourrit pas du lait du troupeau? [8] Ces choses que je dis, n'existent-elles que dans les usages des hommes? la loi ne les dit-elle pas aussi? [9] Car il est écrit dans la loi de Moïse: Tu n'emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain. Dieu se met-il en peine des boeufs, [10] ou parle-t-il uniquement à cause de nous? Oui, c'est à cause de nous qu'il a été écrit que celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain fouler avec l'espérance d'y avoir part. [11] Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une grosse affaire si nous moissonnons vos biens temporels. [12] Si d'autres jouissent de ce droit sur vous, n'est-ce pas plutôt à nous d'en jouir? Mais nous n'avons point usé de ce droit; au contraire, nous souffrons tout, afin de ne pas créer d'obstacle à l'Évangile de Christ. [13] Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel? [14] De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Évangile de vivre de l'Évangile. [15] Pour moi, je n'ai usé d'aucun de ces droits, et ce n'est pas afin de les réclamer en ma faveur que j'écris ainsi; car j'aimerais mieux mourir que de me laisser enlever ce sujet de gloire. [16] Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile! [17] Si je le fais de bon coeur, j'en ai la récompense; mais si je le fais malgré moi, c'est une charge qui m'est confiée. [18] Quelle est donc ma récompense? C'est d'offrir gratuitement l'Évangile que j'annonce, sans user de mon droit de prédicateur de l'Évangile. [19] Car, bien que je sois libre à l'égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre. [20] Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi (quoique je ne sois pas moi-même sous la loi), afin de gagner ceux qui sont sous la loi; [21] avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi. [22] J'ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver de toute manière quelques-uns. [23] Je fais tout à cause de l'Évangile, afin d'y avoir part.
Louis Segond×
, il défendit son rôle ministériel et fit valoir que lui et Barnabas avaient le droit de recevoir un soutien financier des Corinthiens pour leur service à l’Église (1 Corinthiens 9:13-14 1 Corinthiens 9:13-14 [13] Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l'autel ont part à l'autel? [14] De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Évangile de vivre de l'Évangile.
Louis Segond×
). Même s’ils avaient ce droit, Paul expliqua qu’ils ne l’exerceraient pas, car ils craignaient que cela puisse créer un « obstacle à l’Évangile de Christ » (1 Corinthiens 9:12 1 Corinthiens 9:12Si d'autres jouissent de ce droit sur vous, n'est-ce pas plutôt à nous d'en jouir? Mais nous n'avons point usé de ce droit; au contraire, nous souffrons tout, afin de ne pas créer d'obstacle à l'Évangile de Christ.
Louis Segond×
). Il ne voulait pas être accusé de cupidité ou d’être à la charge des membres de cette ville. Pour éviter de telles accusations, il ne bénéficia d’aucune aide financière de leur part. Pour subvenir à leurs besoins financiers, Paul travailla en faisant des tentes (Actes 18:1-3 Actes 18:1-3 [1] Après cela, Paul partit d'Athènes, et se rendit à Corinthe. [2] Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont, récemment arrivé d'Italie avec sa femme Priscille, parce que Claude avait ordonné à tous les Juifs de sortir de Rome. Il se lia avec eux; [3] et, comme il avait le même métier, il demeura chez eux et y travailla: ils étaient faiseurs de tentes.
Louis Segond×
). 

Dans 2 Corinthiens 11:7-13 2 Corinthiens 11:7-13 [7] Ou bien, ai-je commis un péché parce que, m'abaissant moi-même afin que vous fussiez élevés, je vous ai annoncé gratuitement l'Évangile de Dieu? [8] J'ai dépouillé d'autres Églises, en recevant d'elles un salaire, pour vous servir. Et lorsque j'étais chez vous et que je me suis trouvé dans le besoin, je n'ai été à charge à personne; [9] car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. En toutes choses je me suis gardé de vous être à charge, et je m'en garderai. [10] Par la vérité de Christ qui est en moi, je déclare que ce sujet de gloire ne me sera pas enlevé dans les contrées de l'Achaïe. [11] Pourquoi?... Parce que je ne vous aime pas?... Dieu le sait! [12] Mais j'agis et j'agirai de la sorte, pour ôter ce prétexte à ceux qui cherchent un prétexte, afin qu'ils soient trouvés tels que nous dans les choses dont ils se glorifient. [13] Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ.
Louis Segond×
Paul réfléchit sur sa décision : « Ou bien, ai-je commis un péché en m’abaissant moi-même afin que vous soyez élevés quand je vous ai annoncé gratuitement l’Évangile de Dieu ? J’ai dépouillé d’autres Églises, en recevant d’elles un salaire pour vous servir. » Il explique ensuite que les frères en Macédoine payaient les frais alors qu’il se trouvait à Corinthe : « car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. En toutes choses, je me suis gardé d’être à votre charge, et je m’en garderai. » (2 Corinthiens 11:9 2 Corinthiens 11:9car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. En toutes choses je me suis gardé de vous être à charge, et je m'en garderai.
Louis Segond×
) La décision de Paul de ne pas bénéficier du soutien financier des Corinthiens était une situation inhabituelle provoquée par les attitudes accusatoires d’autres personnes.

Comment dois-je calculer et payer ma dîme ?

Les dîmes sont calculées sur le « revenu » d’une personne (Deutéronome 14:22 Deutéronome 14:22Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année.
Louis Segond×
; Deutéronome 14:28 Deutéronome 14:28Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes.
Louis Segond×
; 2 Chroniques 31:5 2 Chroniques 31:5Lorsque la chose fut répandue, les enfants d'Israël donnèrent en abondance les prémices du blé, du moût, de l'huile, du miel, et de tous les produits des champs; ils apportèrent aussi en abondance la dîme de tout.
Louis Segond×
). Pour déterminer son revenu, il faut déduire les taxes du revenu brut. Par exemple, dans le cas d’un agriculteur, le coût des semences, des engrais, du matériel et d’autres dépenses liées à l’agriculture doit être déduit du bénéfice des cultures pour déterminer le revenu. 

Après avoir déterminé notre revenu, nous devons donner un dixième à Dieu pour le soutien de Son œuvre. Si nous sommes rémunérés sur une base régulière, il est préférable d’envoyer notre dîme lorsque notre chèque de paie est encaissé. 

Les travailleurs indépendants, qui subissent des fluctuations importantes de revenus et de dépenses, ne peuvent pas toujours déterminer précisément leur revenu jusqu’à ce que l’année ne finisse. En plus de donner à Dieu un dixième de notre revenu, Dieu nous dit d’économiser un autre dixième pour observer Ses fêtes. Nous devrions également mettre fidèlement ces fonds de côté tout au long de l’année afin qu’ils soient facilement disponibles le moment venu. Enfin, si nous le pouvons, Dieu espère que nous aidions les pauvres avec une troisième dîme payée toutes les troisièmes et sixièmes années d’un cycle de sept ans (Deutéronome 14:28-29 Deutéronome 14:28-29 [28] Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes. [29] Alors viendront le Lévite, qui n'a ni part ni héritage avec toi, l'étranger, l'orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains.
Louis Segond×
; Deutéronome 15:1 Deutéronome 15:1Tous les sept ans, tu feras relâche.
Louis Segond×
). Aujourd’hui, presque tous les gouvernements perçoivent des impôts au-delà de ce pourcentage pour aider les nécessiteux. Dans ces circonstances, la plupart des gens paient déjà cette troisième dîme sous forme d’impôt. Alors que nous conservons encore des obligations chrétiennes envers les nécessiteux, il n’est pas nécessaire de contribuer également à des fonds supplémentaires pour les pauvres au-delà de nos impôts si nous ne sommes pas en mesure de le faire.


Si vous voulez en savoir davantage…

Qui nous sommes : cette publication est fournie gratuitement par l’Église de Dieu Unie, association internationale, qui a des ministres et des congrégations de par le monde. Nous traçons nos origines depuis l’Église que Jésus fonda au début du premier siècle. Nous suivons les mêmes enseignements, doctrines et pratiques établies depuis lors. Notre mission est de proclamer l’Évangile du futur Royaume de Dieu à tout le monde en tant que témoignage et d’enseigner à toutes les nations à observer ce que le Christ a ordonné (Matthieu 24:14 Matthieu 24:14Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.
Louis Segond×
; Matthieu 28:19-20 Matthieu 28:19-20 [19] Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, [20] et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.
Louis Segond×
).

Gratuité : Jésus-Christ a dit : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Matthieu 10:8 Matthieu 10:8Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.
Louis Segond×
). L’Église de Dieu Unie offre cette publication ainsi que bien d’autres gratuitement en tant que service éducatif dans l’intérêt du public. Nous vous invitons à demander votre abonnement à la revue Pour l’Avenir et à vous inscrire à notre Cours de Bible de 12 leçons, également gratuit. Nous sommes reconnaissants pour les dîmes et les offrandes des membres de l’Église et d’autres participants qui contribuent volontairement à soutenir cette œuvre généreuse. Nous ne sollicitons pas de fond du grand public. Toutefois, les contributions pour nous aider à partager ce message d’espoir avec les autres sont les bienvenues. Tous les fonds sont vérifiés annuellement par un cabinet comptable indépendant. 

Conseils personnels disponibles : Jésus a commandé à Ses disciples de nourrir Ses brebis (Jean 21:15-17 Jean 21:15-17 [15] Après qu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. [16] Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. [17] Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M'aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.
Louis Segond×
). Pour aider à remplir cette demande, l’Église de Dieu Unie a des congrégations à travers le monde. Dans ces congrégations, des croyants se réunissent pour être instruits sur les Écritures et pour fraterniser. L'Église de Dieu Unie est déterminée à comprendre et à pratiquer le christianisme du Nouveau Testament. Nous désirons partager la voie de vie de Dieu avec ceux qui cherchent sincèrement à suivre notre Sauveur, Jésus-Christ. Nos ministres sont disponibles pour conseiller, répondre aux questions et expliquer la Bible. Si vous souhaitez contacter l’un d’eux ou l’une de nos congrégations, vous pouvez contacter notre bureau le plus proche. 

Pour plus d'informations : Pour télécharger, ou pour commander l’une de nos publications, y compris les numéros de la revue Pour l’Avenir, nos brochures gratuites et bien plus encore, il vous suffit de visitez notre site web www.pourlavenir.org