Glossaire

Glossaire

Voici un glossaire biblique pour mieux comprendre certains termes employés dans le Cours de Bible.

La Bible :

Les livres (en grec : biblia) qui sont reconnus comme canoniques (comme faisant autorité) par l’Église primitive. Elle contient à la fois les livres des anciens prophètes hébreux et ceux des auteurs apostoliques témoins de Jésus-Christ.

La Bible hébraïque :

Les livres de l’Ancien Testament

Les langues de la Bible :

Essentiellement l’hébreu ancien pour l’Ancien Testament (l’araméen pour une petite portion du livre de Daniel) et le grec ancien pour le Nouveau Testament.

Le Nouveau Testament :

Les 27 livres reconnus des écrits apostoliques : les Quatre Évangiles, les Actes (une histoire), les 21 Épîtres apostoliques, et le livre de l’Apocalypse.

L’Ancien Testament :

Les livres composant la Bible hébraïque étant généralement acceptés par les chrétiens, les Juifs et, dans une certaine mesure les musulmans. Elle contient trois parties : la Loi (les 5 livres de Moïse), les Prophètes, et les Écrits.

Les oracles :

Dans le Nouveau Testament, ce terme est synonyme de déclarations divines et fait généralement allusion à l’Ancien Testament en partie ou dans son entier.

Les Écritures :

Les écrits divinement inspirés — l’Ancien et le Nouveau Testaments. Le mot « Écritures » est employé dans le Nouveau Testament pour décrire à la fois la Bible hébraïque (Luc 24:44-45 Luc 24:44-45 [44] Puis il leur dit: C'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. [45] Alors il leur ouvrit l'esprit, afin qu'ils comprissent les Écritures.
Louis Segond×
) et les nouveaux écrits apostoliques inspirés et reconnus (2 Pierre 3:16 2 Pierre 3:16C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.
Louis Segond×
; 1 Timothée 5:18 1 Timothée 5:18Car l'Écriture dit: Tu n'emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain. Et l'ouvrier mérite son salaire.
Louis Segond×
).

La sécularisation ou sécularisme :

L’objection au surnaturel, le refus implicite du miraculeux pour expliquer l’existence humaine.