La Bible aide à cimenter les relations brisées

La Bible aide à cimenter les relations brisées

De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible traite de relations — expliquant comment elles peuvent être ravivées et restaurées. Rien ne caractérise plus notre ère moderne que les relations personnelles brisées ou chancelantes. En effet, la rupture initiale eut lieu peu après la création de la vie humaine elle-même. Adam et Eve devinrent des étrangers pour Dieu ; leur fils aîné assassina son frère, et de telles ruptures n’ont cessé de se produire depuis lors ; il en va de même en cette ère moderne de relations humaines disloquées.

Le rabbin Jonathan Sacks décrit ainsi l’état général de nos relations : « Aujourd’hui, de nombreux endroits en [Occident] sont marqués par le vandalisme, les crimes, la violence et l’impertinence ; par la désintégration de la famille et la négligence infantile fréquente ; par une érosion de la confiance ; une perte générale de confiance dans le pouvoir des gouvernements à résoudre nos problèmes les plus tenaces ; et par le sentiment quasi général que les questions cruciales pour notre futur bien-être dérapent de manière incontrôlée. »

Nous ne nous faisons plus confiance les uns aux autres. Les relations ont perdu de leur durabilité. Les mariages de toute une vie ont cessé d’être la norme. Les carrières jadis stables sont dorénavant éphémères. Il n’y a pas si longtemps, on pouvait espérer travailler dans la même entreprise pendant quarante ans, puis se voir offrir une montre en or et prendre sa retraite. Ce n’est plus le cas. Les jeunes gens doivent maintenant s’attendre à apprendre plusieurs métiers, et à traverser plusieurs ruptures dans leurs relations, dans un climat de survie économique.

Le diagnostic est simple. Les relations positives sont basées sur des règles communes. Quand les standards deviennent flous et que les gens ne sont pas d’accord pour accepter et adhérer aux mêmes valeurs, la société dévie. Certains principes doivent être respectés si nous ne voulons pas continuer à connaître le chaos dans nos relations.

La Bible est le manuel des relations par excellence ; elle met l’accent sur les rapports les plus importants qu’un être humain puisse avoir avec son Créateur. Elle explique comment la réconciliation avec Dieu conduit à la restauration de nos rapports avec notre prochain — conjoints, amis, collègues et autres membres de l’Église.

Quelle est la nature des rapports entre Dieu et Son fils Jésus-Christ ?

« Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains » (Jean 3:35 Jean 3:35Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains.
Louis Segond×
).

« Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait... » (Jean 5:20 Jean 5:20Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l'étonnement.
Louis Segond×
).

De nombreux passages bibliques indiquent que leur relation est amour, harmonie, coopération et bienveillance réciproques. Leurs rapports sont parfaits.

Le Père et le Christ prévoient-Ils d’étendre leur amour aux êtres humains faits à leur image ?

« Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai et je me ferai connaître à lui » (Jean 14:21 Jean 14:21Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui.
Louis Segond×
).

Dieu le Père et Christ, Son Fils, étendent leur amour aux êtres humains. Mais remarquez que cet amour est basé sur l’adhésion aux valeurs et aux standards éternels venant du Père. « Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la Parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé » (Jean 14:24 Jean 14:24Celui qui ne m'aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.
Louis Segond×
; à comparer avec 1 Jean 4:16-19 1 Jean 4:16-19 [16] Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. [17] Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement. [18] La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour. [19] Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier.
Louis Segond×
; Jean 17:22-26 Jean 17:22-26 [22] Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, - [23] moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. [24] Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde. [25] Père juste, le monde ne t'a point connu; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé. [26] Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.
Louis Segond×
).

Le Père et le Fils sont pleinement unis dans les lois par lesquelles Ils gouvernent l’humanité. Ces lois montrent leur voie d’amour et existent pour notre bien (1 Jean 5:3 1 Jean 5:3Car l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles,
Louis Segond×
; 2 Jean 1:6 2 Jean 1:6Et l'amour consiste à marcher selon ses commandements. C'est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l'avez appris dès le commencement.
Louis Segond×
; Deutéronome 5:33 Deutéronome 5:33Vous suivrez entièrement la voie que l'Éternel, votre Dieu, vous a prescrite, afin que vous viviez et que vous soyez heureux, afin que vous prolongiez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession.
Louis Segond×
). Ceux qui s’opposent à ces dernières s’attirent maintes souffrances et la misère sur eux-mêmes et leur prochain. Souvent, ces souffrances prennent la forme d’angoisses dans leurs relations brisées.

Qu’offre Dieu, maintenant et pour toujours, à ceux qui désirent suivre Ses valeurs et Ses critères spirituels ?

« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jean 14:23 Jean 14:23Jésus lui répondit: Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.
Louis Segond×
).

« À tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle [la Parole] a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu... » (Jean 1:12 Jean 1:12Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
Louis Segond×
).

« ...La piété est utile à tout : elle a la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir » (1 Timothée 4:8 1 Timothée 4:8Exerce-toi à la piété; car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.
Louis Segond×
).

Le salut est offert gratuitement à ceux qui sont appelés maintenant et qui désirent se repentir de leurs fautes passées, en devenant obéissants au Père (comparer avec Actes 2:37-39 Actes 2:37-39 [37] Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? [38] Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. [39] Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
Louis Segond×
). Notez que la repentance, le baptême d’eau et l’imposition des mains sont des conditions exigées si l’on veut recevoir le Saint-Esprit. Et la réception de l’Esprit de Dieu est nécessaire à notre salut (comparer avec Tite 3:4-7 Tite 3:4-7 [4] Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, [5] il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit, [6] qu'il a répandu sur nous avec abondance par Jésus Christ notre Sauveur, [7] afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.
Louis Segond×
).

Nos relations doivent-elles refléter l’harmonie entre le Père et le Fils ?

« Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère » (1 Jean 4:21 1 Jean 4:21Et nous avons de lui ce commandement: que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.
Louis Segond×
).

« Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements » (1 Jean 5:2 1 Jean 5:2Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements.
Louis Segond×
).

L’amour est gouverné et défini par les valeurs éternelles issues directement du trône de Dieu (1 Jean 2:3-7 1 Jean 2:3-7 [3] Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. [4] Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. [5] Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. [6] Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. [7] Bien-aimés, ce n'est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement; ce commandement ancien, c'est la parole que vous avez entendue.
Louis Segond×
). La seule solution à notre triste état de relations brisées consiste à nous repentir et à respecter les Dix Commandements de l’Éternel — qui définissent l’amour envers Dieu et envers le prochain — non seulement selon la lettre, mais aussi selon l’esprit (à comparer avec Jacques 2:8-12 Jacques 2:8-12 [8] Si vous accomplissez la loi royale, selon l'Écriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien. [9] Mais si vous faites acception de personnes, vous commettez un péché, vous êtes condamnés par la loi comme des transgresseurs. [10] Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. [11] En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d'adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d'adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi. [12] Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté,
Louis Segond×
; Romains 13:8-10 Romains 13:8-10 [8] Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. [9] En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. [10] L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.
Louis Segond×
; 1 Jean 3:10-11 1 Jean 3:10-11 [10] C'est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n'est pas de Dieu, non plus que celui qui n'aime pas son frère. [11] Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c'est que nous devons nous aimer les uns les autres,
Louis Segond×
). De bons rapports avec Dieu et avec les hommes mènent à une plus grande compréhension du but de la vie.