AIDER CEUX QUI SOUFFRENT

AIDER CEUX QUI SOUFFRENT

Christ et Dieu le Père ont-Ils de la compassion pour ceux qui souffrent ?

  « Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades » (Matthieu 14:14 Matthieu 14:14Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades.
Louis Segond×
).

  « Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu'elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n'ont point de berger » (Matthieu 9:36 Matthieu 9:36Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu'elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n'ont point de berger.
Louis Segond×
).

  « Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent » (Matthieu 7:11 Matthieu 7:11Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
Louis Segond×
).

Pourquoi Dieu ne soulage-t-Il pas maintenant les hommes de leurs souffrances?

  « Il ne put faire là aucun miracle si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit. Et il s'étonnait de leur incrédulité » (Marc 6:5-6 Marc 6:5-6 [5] Il ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit. [6] Et il s'étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d'alentour, en enseignant.
Louis Segond×
).

  « Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! » (Matthieu 23:37 Matthieu 23:37Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu!
Louis Segond×
).

  Si le monde souffre tant, c'est qu'il refuse d'obéir à son Créateur et refuse de Le croire. Ce n'est que lorsque l'homme se repentira sincèrement, après le Second Avènement du Christ, qu'il comprendra le lien entre la foi et la miséricorde. L'Éternel a hâte de nous envelopper de Sa miséricorde, de Sa compassion et de Son affection.

  Malheureusement, la plupart des êtres humains vont devoir attendre que Christ change leur attitude et leur comportement. L'humanité, dans son ensemble, ne veut tout simplement pas se soumettre à son Créateur. Comme l'a expliqué Jésus : « Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi » (Matthieu 15:8 Matthieu 15:8Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi.
Louis Segond×
). Cet éloignement lui en coûte.

Comment le Christ a-t-Il déjà soulagé les souffrances ?

  « ...Il a pris nos infirmités et il s'est chargé de nos maladies » (Matthieu 8:17 Matthieu 8:17afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète: Il a pris nos infirmités, et il s'est chargé de nos maladies.
Louis Segond×
).

  Christ a offert Sa vie pour le pardon de nos péchés, rendant possible notre réconciliation avec Dieu (Colossiens 1:21-22 Colossiens 1:21-22 [21] Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, [22] pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche,
Louis Segond×
). Alors, pourquoi les gens continuentils de souffrir ?

  Bien que notre Seigneur ait payé à notre place l'amende de la mort encourue par nos péchés (Romains 6:23 Romains 6:23Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.
Louis Segond×
; Hébreux 10:12 Hébreux 10:12lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu,
Louis Segond×
), cela ne signifie pas pour autant que toutes les conséquences immédiates de nos transgressions soient effacées.

  Le péché inflige d'énormes souffrances au corps et à l'esprit. En effet, les deux sont étroitement liés. Un état mental et émotionnel négatif peut causer certains types de maladies physiques. L'une des raisons pour lesquelles Christ est venu sur terre était de se préoccuper de nos afflictions physiques et émotionnelles. Ses propres souffrances rendent possible notre guérison spirituelle et physique. Avant Sa crucifixion, Il fut cruellement battu au point d'être méconnaissable. Il S'est chargé des conséquences physiques de nos péchés pour que nous puissions, à travers Lui, être guéris (I Pierre 2:24). De plus, grâce à Son sacrifice, un jour viendra où toutes les souffrances seront abolies à jamais (Apocalypse 21:4 Apocalypse 21:4Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
Louis Segond×
).

Comment Christ a-t-Il défini Sa mission au début de Son ministère ?

  « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur » (Luc 4:18-19 Luc 4:18-19 [18] L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, [19] Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur.
Louis Segond×
citant Esaïe 61:1-2).

  Le Père envoya Jésus pour accomplir ce passage de l'Écriture (Luc 4:20-21 Luc 4:20-21 [20] Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. [21] Alors il commença à leur dire: Aujourd'hui cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie.
Louis Segond×
), annoncé des centaines d'années auparavant par le prophète Esaïe. Ces éléments venaient s'ajouter à Sa mission principale qui était de mourir pour les péchés de l'humanité. Les récits des quatre Évangiles attestent de la vie exemplaire de Christ qui soulageait les souffrances de Ses semblables.

Comment Jésus-Christ a-t-Il accompli cette mission inscrite dans les Écritures ?

  « Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ; et il les guérissait » (Matthieu 4:23-24 Matthieu 4:23-24 [23] Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. [24] Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques; et il les guérissait.
Louis Segond×
).

Jésus a-t-Il donné à Ses disciples le pouvoir de guérir ?

  « Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies. Il les envoya prêcher le Royaume de Dieu et guérir les malades » (Luc 9:1-2 Luc 9:1-2 [1] Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies. [2] Il les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades.
Louis Segond×
, à comparer avec Marc 6:13 Marc 6:13Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient.
Louis Segond×
; Luc 10:1-2 Luc 10:1-2 [1] Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. [2] Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.
Louis Segond×
, 9).

  La guérison a toujours été l'une des bénédictions de Dieu pour les hommes. Malgré tout, peu ont confiance en cette merveilleuse vérité biblique. Quand nous sommes malades, la Bible nous dit de demander aux anciens de prier pour nous, en nous oignant d'huile au nom du Seigneur (Jacques 5:14 Jacques 5:14Quelqu'un parmi vous est-il malade? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur;
Louis Segond×
). Puis il est dit au verset 15 : « La prière de la foi sauvera le malade » .

  L'huile utilisée pour l'onction symbolise le pouvoir de guérison de l'Esprit de Dieu.

  Quand un ancien n'est pas disponible dans une région particulière – parce que l'Église a toujours été un peuple dispersé – Dieu indique dans les Écritures une façon de pallier cette situation. Des linges spécialement oints peuvent être envoyés aux malades à leur demande (voir Actes 19:11-12 Actes 19:11-12 [11] Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, [12] au point qu'on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient.
Louis Segond×
).

  Christ et l'apôtre Paul ont tous deux enseigné aux chrétiens de célébrer la Pâque du Nouveau Testament et de prendre part à ses symboles (Luc 22:19-20 Luc 22:19-20 [19] Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. [20] Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.
Louis Segond×
; I Corinthiens 11:23-25).

  Le vin que nous utilisons lors de cette assemblée représente le sang du Christ versé pour nos péchés, et le pain représente Son corps qui a été rompu pour nous. Notre Seigneur S'est chargé de nos souffrances physiques, mentales et émotionnelles. Il est le serviteur prophétisé dans Esaïe 52 et 53, qui a souffert à notre place. Lisez attentivement ces chapitres pour comprendre les souffrances ressenties par Christ pour nous. Puis, comparez-les avec les récits des témoins oculaires de Ses souffrances dans Matthieu 26 à 28.

Grâce aux souffrances de Christ, une autre aide spéciale nous est maintenant disponible.

  « En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu'il soit un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l'expiation des péchés du peuple ; car du fait qu'il a souffert lui- même et qu'il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés » (Hébreux 2:17-18 Hébreux 2:17-18 [17] En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu'il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l'expiation des péchés du peuple; [18] car, ayant été tenté lui-même dans ce qu'il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.
Louis Segond×
).

  Seul Jésus-Christ a montré un exemple parfait en ne péchant pas une seule fois. Durant toute Sa vie en tant qu'homme, Il résista fermement à la tentation et ne pécha jamais (I Pierre 2:22). Il était toujours en communion avec le Père, et priait ardemment quand Il en avait besoin (Marc 1:35 Marc 1:35Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria.
Louis Segond×
; Jean 11:41-42 Jean 11:41-42 [41] Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé. [42] Pour moi, je savais que tu m'exauces toujours; mais j'ai parlé à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé.
Louis Segond×
), ce qui ne L'empêcha pas de présenter « avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications » (Hébreux 5:7 Hébreux 5:7C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété,
Louis Segond×
).

  Quand nous nous approchons de notre Père céleste par nos prières pour recevoir l'aide dont nous avons besoin, nous savons que Jésus-Christ, notre intercesseur, comprend les combats que nous menons du fait de nos faiblesses humaines et physiques (Hébreux 4:15 Hébreux 4:15Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Louis Segond×
). Le péché nous menaçant tous, nous avons besoin d'aide pour le surmonter. Comme l'expliqua l'Apôtre Paul : « Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est à dire dans ma chair : J'ai la volonté mais non le pouvoir de faire le bien » (Romains 7:18 Romains 7:18Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.
Louis Segond×
).

  Paul savait de qui il pouvait recevoir l'aide dont il avait besoin pour combattre le péché : « Misérable que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !... » (Romains 7:24-25 Romains 7:24-25 [24] Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... [25] Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.
Louis Segond×
).

  Dans les Évangiles, Jésus de Nazareth est décrit à de nombreuses reprises soulageant les souffrances d'êtres humains. Il était plein de compassion et Il nous a laissé un exemple parfait. Notre Sauveur est le premier à savoir ce que c'est que de résister à la pression de la chair et d'en sortir gagnant. Il sait exactement quand et comment nous aider à combattre le péché. Il veut que nous allions courageusement à Lui pour être soulagés – pour obtenir la force de pouvoir résister – peu importe le moment où nous en avons besoin (Hébreux 4:14-16 Hébreux 4:14-16 [14] Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. [15] Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. [16] Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.
Louis Segond×
).

De quelle autre façon importante Jésus soulageait-Il les souffrances ?

  « Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont point de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses » (Marc 6:34 Marc 6:34Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont point de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.
Louis Segond×
) .

  Le monde a désespérément besoin d'être éduqué sur les principes bibliques afin d'apprendre comment vivre. Dieu, par la bouche du prophète Osée, a déclaré « Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance » (Osée 4:6 Osée 4:6Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J'oublierai aussi tes enfants.
Louis Segond×
).

  Le principe de cause à effet agit toujours. Les souffrances résultent souvent de l'ignorance et du péché. Pour lutter efficacement contre les souffrances, nous devons vivre en harmonie avec les lois et les principes bibliques. Autrement, nous nous attirons des souffrances inutiles.