Bénéficier de la perspective de Dieu

Bénéficier de la perspective de Dieu

Une grande société d’investissement respectée rassure ses clients de pouvoir les aider à atteindre leurs objectifs financiers avec le slogan « Bénéficiez de notre perspective » (Gain From Our Perspective). Les experts de l’entreprise savent et discernent certaines choses que les clients ne peuvent pas discerner. Leur perspective reflète des années d’expérience en investissement, ils ont une vue d’ensemble des techniques et des pratiques nécessaires au succès et à la prospérité. Ils offrent aux clients des conseils à cette fin, ce qui les aident à éviter la ruine financière.

Le slogan « Bénéficiez de notre perspective » m’a intrigué parce que ce principe peut être appliqué à une entreprise beaucoup plus précieuse et durable que celle dont le simple but est de gagner de l’argent. Réfléchissez un instant : Aimeriez-vous avoir une vision plus claire de la vie qui vous révèlerait de façon certaine ce que nous sommes, d’où nous venons, ce qui nous attend et comment y parvenir ?

N’aimeriez-vous pas recevoir des nouvelles de Celui qui existe depuis toujours, Celui qui a conçu et créé tout, Celui dont la perspective extraordinaire englobe tout, et qui voit tant de choses que nous ne pouvons pas voir ? Ne serait-il pas formidable de découvrir ce qui fait vraiment marcher le monde – et de l’apprendre d’un Dieu aimant et Tout-puissant désireux de nous en faire bénéficier ?

Beaucoup sauteraient sur cette occasion. Dans ce cas, voici la question qui se pose : Pouvons-nous y accéder et en expérimenter les effets ? Beaucoup ont cherché, spéculé et conçu diverses philosophies, fondé de nombreuses religions qui prétendent offrir un éclairage sur ces questions. Beaucoup d’autres n’ont aucune idée en la matière et demeurent dans l’obscurité et l’ignorance.

Au début, nous risquons de nous sentir trop dépassés pour y réfléchir davantage. Choisir une idéologie particulière sur le sens de la vie peut nous sembler être un grand défi, Après tout, beaucoup ont déjà exploré cela. Qui, pourrait-on penser, serait capable de s’opposer aux connaissances accumulées par une légion de penseurs et de théologiens ? La réponse, comme nous le verrons, est à la fois surprenante et satisfaisante.

Depuis toujours, les hommes se sont posés des questions quant au sens de leur vie. Il y a environ 3 000 ans, le roi David évoqua l’apparente insignifiance des êtres humains lorsqu’elle est comparée à l’immensité majestueuse du ciel nocturne. En tant que berger, avant de devenir roi, David passa de nombreuses nuits à contempler le ciel étoilé. Remarquez comment il formula ses pensées dans le Psaumes 8:3-4 Psaumes 8:3-4 [3] (8:4) Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créées: [4] (8:5) Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui? Et le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui?
Louis Segond×
;: « Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as créées: Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui [ou que Tu t’occupes de lui ] ? »

Quand j’étais adolescent, je réfléchissais beaucoup à ces sujets. Je me demandais ce qui arriverait après la mort. Est-ce que je cesserais d’exister ? J’ai passé de nombreuses nuits à réfléchir longuement à ces questions dans mon lit, quand tout était silencieux. Cela me troublait beaucoup. Mais à travers les pages de la Bible, Dieu me donna une perspective impressionnante. J’ai fait mienne, cette perspective merveilleuse et certaine, et ma vie en fut énormément enrichie. J’aimerais partager avec vous quelques réflexions à ce sujet.

Dieu désire nous offrir cette vision, mais il y a des obstacles

Un fait souvent négligé est que l’intention première de notre Dieu Créateur, notre divin Parent, était de nous révéler le sens de notre existence. C’est en effet Son désir que nous comprenions ce qu’Il fait avec, et pour, toute l’humanité, y compris vous personnellement. Mais cette perspicacité ne vient pas seulement de l’intellect, sinon les philosophes laïcs auraient découvert la vérité et se seraient déjà entendus à son sujet. Les penseurs les plus érudits du monde ne peuvent pas saisir le sens de la vie. Il leur est actuellement caché, même s’il se trouve juste devant leurs yeux. Pourtant, ce manque de perspicacité en la matière n’est pas entièrement de leur faute.

Le problème de la perception est principalement un problème d’obstructions et de barrières mentales. Cela signifie qu’une fois ces obstacles levés, tout un monde d’intentions divines, de relation personnelle avec Dieu et de signification profonde de la vie devient désormais très clair.

En voici l’historique : Jésus-Christ est venu prêcher l’Évangile du Royaume de Dieu. Cet évangile (le mot grec ici signifie littéralement « bon message » ou « bonne nouvelle ») aborde les grandes questions de la vie – concernant Dieu, l’Homme, la relation entre Dieu et l’Homme, et notre avenir éternel.

Lorsque Jésus prêcha dans les anciennes villes de Chorazin et Bethsaïda dans le nord de la Galilée, Il se heurta à des esprits fermés et à beaucoup de résistance. Dans sa prière à Son Père céleste, Jésus fit une déclaration remarquable : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. » (Matthieu 11:25 Matthieu 11:25En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.
Louis Segond×
)

Nous devons devenir comme des petits enfants

Jésus nous donna ici une clé importante pour saisir ces précieuses vérités sur notre avenir. La compréhension du Royaume de Dieu est d’abord donnée à ceux qui sont comme des enfants, comme des petits enfants. Jésus le souligna pendant Son ministère lorsque des petits enfants Lui furent amenés pour être bénis : « Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. » (Marc 10:14-15 Marc 10:14-15 [14] Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. [15] Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point.
Louis Segond×
)

Ce qu’Il veut dire ici est que nous devons être prêts à recevoir cette vérité dans une attitude confiante et humble, en étant ouverts et enseignables.

Nous voyons donc que le message de Dieu au sujet de Son Royaume est largement caché aux grands penseurs du monde, même à certains qui prétendent être de grands théologiens. Mais il est compréhensible pour ceux qui ont une relation enfant-parent avec leur Créateur. Cette relation est construite sur l’amour, l’obéissance, le respect et l’humilité, ce qui est dans la capacité de chaque être humain dans une certaine mesure. C’est dans ce positionnement mental que cette compréhension et cette perspective s’établissent. La bonne nouvelle de Jésus-Christ et du Royaume de Dieu devait finalement être comprise par tous – par les pauvres, les riches, les bien éduqués et les analphabètes.

L’apôtre Paul rappelle aux chrétiens de Corinthe quelles sont les personnes que Dieu amène généralement à voir et à comprendre Ses vérités sacrées : « Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que personne ne se glorifie devant Dieu. Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ qui, par la volonté de Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice, sanctification et rédemption, afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. » (1 Corinthiens 1:26-31 1 Corinthiens 1:26-31 [26] Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. [27] Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; [28] et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, [29] afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. [30] Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, [31] afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.
Louis Segond×
)

Une fois que cette perspective devient claire, nous pouvons voir se déssiner une fantastique fresque panoramique allant des racines préhistoriques de l’Homme à la gloire éternelle. Tous ces éléments sont reliés entre eux de manière significative. Ils dévoilent le plan méticuleux de Dieu pour que l’humanité, créée à Son image et à Sa ressemblance, puisse exister dans une relation familiale avec Lui pour toujours.

Les tromperies de l’ennemi et la myopie des êtres humains

Un autre obstacle qui empêche les gens de voir la dimension et le but de la vie est celui qu’on appelle le maître de ce monde et le dieu de ce siècle. En effet, Satan le diable a altéré les perceptions des êtres humains, aveuglant leurs yeux et leur esprit pour qu’ils ne puissent pas discerner. Écrivant à nouveau aux Corinthiens, Paul déclara : « Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent, pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne voient pas briller la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu. Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes ; c’est Jésus-Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus. Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. » (2 Corinthiens 4:3-6 2 Corinthiens 4:3-6 [3] Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; [4] pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu. [5] Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes; c'est Jésus Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus. [6] Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.
Louis Segond×
)

Notre vision peut également être limitée parce que nous ne voyons ou ne considérons que ce qui est proche et immédiatement devant nos yeux. Il nous est bien entendu impossible de voir ce que Dieu voit parce que nous ne cherchons pas à considérer ce qui est au-delà de notre environnement immédiat. Tout comme dans nos premières années, nous ne connaissions guère plus que notre environnement familier, nous risquons de ne rien percevoir au delà de ce que nous avons appris et vécu en grandissant.

Alors, qu’en est-il de notre perspective personnelle ? Nos premiers souvenirs sont probablement centrés sur nos parents. Nous nous souvenons de la maison dans laquelle nous avons grandi. Nous nous souvenons des gens qui nous entourent et de nos relations avec eux. Nos croyances, en général, étaient calquées sur celles de notre entourage, ce qui influençait encore notre façon de penser alors que nous nous aventurions sur nos propres opinions. Il est important de reconnaître que notre conception initiale de Dieu, ou l’absence totale de cette dernière, est basée sur notre environnement proche. Nous avons également appris l’existence du mal et en avons fait l’expérience.

Avec l’âge, notre perspective s’élargie. Nous acquérons une compréhension plus approfondie du monde qui nous entoure. Grâce à la curiosité et à l’éducation, nous prenons conscience de notre ville, de notre état, de notre pays et du monde en général. Cette même curiosité s’étend simultanément à une prise de conscience de notre être, contribuant à la formation de notre propre compréhension humaine de la vie et de sa signification.

Où trouver les réponses et la perspective nécessaire ?

Cela nous amène à nous poser des questions essentielles : Pourquoi sommes-nous nés ? L’existence humaine a t-elle une raison et un objectif ? D’où venons-nous? Cette vie physique est-elle tout ce à quoi nous pouvons nous attendre ? Ma vie a-t-elle un but ? Pouvons-nous discerner un objectif pour notre propre vie avec ses hauts et ses bas, un mélange de joies et de peines ? Ressentons-nous une valeur durable dans son labeur, ses défis et ses incertitudes?

Saisir les réponses à ces questions importantes demande plus que de la spéculation et le raisonnement humain. Il faut que cela nous soit révélé, et qu’une lumière nous guide vers tout cela – une « lumière pour illuminer les ténèbres » !

Où pouvons-nous, en tant qu’êtres humains, trouver les réponses que nous cherchons ? La seule source faisant autorité qui résiste à l’épreuve du temps et à une analyse approfondie est la Bible, qui fut étonnamment et précisément préservée. Plus de 40 auteurs sur une période de 1 500 ans ont participé à sa rédaction. En soi, c’est la chronique de plusieurs siècles de l’expérience humaine. Si nous la considérons avec respect et humilité, nous y trouverons la conception, l’accomplissement, le but et les leçons qui nous donnent une perspective couvrant toutes les époques – d’avant la création de l’Univers jusqu’à très loin dans le futur.

Mais alors, que veut nous faire comprendre Dieu ? Que voit-Il que nous ne voyons pas ?

Pour mieux comprendre une chose, il faut la regarder dans une optique différente et plus large. La meilleure des vues s’obtient toujours à partir d’un point de vue plus élevé, d’où l’on peut tout voir et comprendre dans toute sa plénitude. Si nous devions expliquer la géographie de la Terre en nous contentant de ce que nous savons de notre quartier, ce serait très insuffisant.

Beaucoup ont utilisé Google Earth, un programme informatique avec des images satellitaires, au niveau du sol et générées par ordinateur qui permet aux utilisateurs de visualiser et de naviguer virtuellement dans les villes et les paysages du monde entier. Nous pouvons commencer par notre localité, en montrant nos rues et même notre propre maison.

Nous pouvons alors rapidement faire un zoom arrière pour gagner de la hauteur et voir davantage l’environnement dont nous faisons partie. Nous commençons à voir les contours de notre département, et puis nous distinguons la forme de notre pays. Si nous continuons, nous pouvons voir la courbure de la Terre, et lorsque la limite de ce programme est atteinte, nous pouvons observer la sphère de la planète Terre dans l’espace. Nous pouvons ainsi avoir une vue d’ensemble de la place que nous occupons dans le monde.

Mais notre position dans l’Univers se situe à une échelle bien plus grande que celle à laquelle Google Earth peut nous conduire. La Terre est l’une des petites planètes intérieures de notre système solaire. Notre Soleil est l’une des centaines de milliards d’étoiles de la Voie lactée. Même notre galaxie ne représente qu’un seul des groupes de galaxies proches au sein d’un superamas local de galaxies qui en compte beaucoup plus. Au fur et à mesure que l’on élargi notre point de vue, on commence à acquérir la perspective impressionnante d’un Univers incroyablement grand avec des centaines de milliards de galaxies que seul Dieu peut percevoir pleinement. Nous pouvons facilement admettre que, depuis notre rue, notre ligne de vue de l’endroit où l’on se situe au sein de notre voisinage galactique est très limitée.

Pouvons-nous en arriver au point où il nous est possible de reconnaître que nous ne percevons pas tout concernant notre place dans l’Univers et le but de notre vie ? Se peut-il que nous ne sachions tout simplement pas parce que nous n’avons pas cette vision expansive qui prend en compte le passage du temps, les événements, l’Histoire et bien d’autres facteurs?

Comme nous l’avons mentionné, la Bible offre le témoignage de nombreux auteurs qui décrivirent les aspects cruciaux de l’Histoire et de la moralité depuis les premiers jours de la Terre et de l’Homme. Avec autorité, cet ouvrage prédit également l’avenir, nous catapultant ainsi bien au-delà de notre temps présent. Il s’agit en fait d’une histoire assez simple qui présente une perspective dont nous pouvons tirer des enseignements et des bénéfices.

Alors que nous nous efforçons maintenant de nous enrichir de la perspective de Dieu, considérons la Bible, Sa Parole, comme un livre qui nous offre une optique beaucoup plus élargie et très utile, de laquelle nous pouvons tirer un bénéfice incommensurable.

Zoom arrière pour tout comprendre

Certains trouvent que la Bible est difficile à comprendre. Si vous ouvrez les pages de la Bible au hasard, vous y découvrez des récits biographiques et historiques, certains violents où d’autres qui ont l’air bizarres. Vous lirez des passages sur le meurtre, la polygamie, la guerre, l’esclavage, l’idolâtrie, le génocide et d’autres maux. Voir ces récits comme des événements isolés peut nous amener à nous interroger sur l’utilité de les raconter.

Mais voici la clé : en faisant un zoom arrière et considérant l’ensemble de l’expérience humaine depuis une position plus élevée, l’histoire globale du vécu des êtres humains tel que la Bible le raconte, une image indélébile et pleine de signification commence à se dessiner.

L’histoire de l’Homme commence au jardin d’Eden. Le livre de la Genèse décrit deux arbres remarquables dans ce jardin – l’arbre de vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Dieu créa les êtres humains à Son image et à Sa ressemblance (Genèse 1:27 Genèse 1:27Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.
Louis Segond×
), en désirant qu’ils fassent partie de Sa famille pour toujours. Il demanda à Adam et Ève de manger de l’arbre de vie, car il symbolisait la source de la vie éternelle.

Dieu les mit en garde contre le fait de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, qui représentait l’apprentissage de la vie par essai-erreur, en rejetant l’autorité de Dieu pour la remplacer par la relativité morale. La mort serait le résultat certain de cette approche.

La Bible rapporte qu’Adam et Ève firent le mauvais choix et furent expulsés du jardin d’Éden et donc de l’accès à l’arbre de vie, c’est-à-dire de l’accès à la vie éternelle. En tant qu’êtres mortels coupés de cet accès à la vie, Adam et Ève sont finalement morts. Cette condition a également été transmise à toute l’humanité (Romains 5:12 Romains 5:12C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...
Louis Segond×
). Le monde dans son ensemble n’a pas accès à l’arbre de vie.

Considérez cette perspective : l’histoire de l’Homme telle qu’elle est racontée dans la Bible, et l’Histoire en général est le récit de l’être humain essayant de trouver sa propre voie – avec des résultats calamiteux. Peut-être que cela ne vous a jamais effleuré l’esprit, mais un peu plus de 1 500 ans après la création de l’Homme, la société est devenue si corrompue et imprégnée de mal qu’elle en devint irrécupérable. Dieu provoqua alors un déluge mondial et, dans un sens, redémarra la civilisation humaine avec seulement quelques survivants. Toutefois, même après le Déluge, l’humanité retomba dans une façon de vivre malfaisante. Aucune amélioration de la nature fondamentale de l’Homme ne se produisit.

Les civilisations impérialistes se sont élevées et sont tombées, à commencer par la cité-État de Babylone. À travers les âges, une civilisation qui a rejeté Dieu produira, comme le révèle le livre de l’Apocalypse, une terrible « Babylone » de la fin des temps, connue également sous le nom de « la Bête ».

En cours de route, l’Homme expérimenta toutes les formes de gouvernement imaginables. Chacune d’entres elles eut ses défauts, certaines se terminant en catastrophe. L’Homme conçoit ses propres lois. Embrassant le relativisme moral, l’humanité a créé ses propres dieux, religions et philosophies. Les conflits furent réglés par des guerres meurtrières et destructrices encore et toujours. De génération en génération, les sociétés dûrent se relever et essayer de trouver leur propre voie.

Environ 65 millions de personnes (3% de la population mondiale) périrent pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce conflit éclata dans toutes les civilisations humaines et laissa un monde dévasté. En fin de compte, l’état du monde actuel représente ce que l’Homme a à offrir à ses semblables.

Pourtant, aussi grave qu’il le fut dans les années 1940, le futur conflit mondial sera bien pire ! En fait, la Bible prédit que les événements deviendront si turbulents et périlleux que la survie ne sera possible que grâce à une intervention et un sauvetage dirigés par Dieu Lui-même !

Jésus-Christ donna cet avertissement : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé […] » (Matthieu 24:21-22 Matthieu 24:21-22 [21] Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. [22] Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Louis Segond×
).

C’est une bonne nouvelle incroyable ! « […] Mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.  » (Matthieu 24:22 Matthieu 24:22Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Louis Segond×
)

Alors que la saga imparfaite de l’Homme se poursuit, Dieu travaille en coulisse pour l’établissement de Son plan merveilleux, dont le point culminant est encore à venir. Une histoire longue, réfléchie et pleine d’amour s’est développée parallèlement à la douleur du drame humain.

Comprendre le plan que Dieu élabore

Dès le début, Dieu avait mis en marche un plan pour racheter l’humanité. Il commença par travailler avec certaines personnes entre les récits de la Création et du Déluge, et plus tard à travers la famille d’Abraham, puis à travers ses descendants, devenus une nation. Comme le rapporte la Bible, la nation de l’ancien Israël devait être le cadre par lequel la rédemption – le rachat de l’Homme du péché et de la mort – finirait par venir.

Dieu sauva Israël de l’esclavage national par l’Exode. Les alliances qu’Il fit avec le peuple allaient leur permettre de démontrer Sa justice et Sa bonté aux nations environnantes et au monde entier. Mais ils échouèrent. Chacune des générations suivantes rejeta Dieu et Ses voies. La désobéissance d’Israël le conduisit directement dans une autre période d’esclavage.

Mais le plan de Dieu ne fut pas déjoué pour autant. Cela faisait partie de Son plan. Il voulait montrer que l’Homme avait besoin non seulement de Ses bénédictions et de Ses lois, mais aussi d’un nouvel esprit et d’un nouveau cœur qu’Il avait promis de donner. Dieu allait pourtant s’attaquer directement aux problèmes fondamentaux qui continuent à produire de la douleur et du mal. En fin de compte, ce changement fondamental et permanent de la nature de l’Homme se produira comme Jérémie le prophétisa : « Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, […] Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, je l’écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » (Jérémie 31:31 Jérémie 31:31Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,
Louis Segond×
et 33)

Une étape cruciale et très importante de ce plan est survenue il y a environ 2 000 ans. Dieu est venu sur la Terre en tant qu’Homme en la personne de Jésus-Christ, lequel avait été envoyé par le Père. Par le sacrifice de Jésus-Christ, l’Homme est racheté. Les problèmes de l’Homme sont corrigés lorsqu’il reçoit une nouvelle nature par le Saint-Esprit.

A ce point précis, nous commençons à entrevoir le réel bénéfice de connaître la perspective de Dieu.

Par le don de l’Esprit Saint, les hommes et les femmes convertis possédant cette nouvelle nature recevront le don gracieux de l’immortalité, qui inclura un nouveau corps spirituel éternel. Si vous avez le Saint-Esprit de Dieu vivant en vous, voici ce à quoi vous pouvez vous attendre : « Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. » (Romains 8:11 Romains 8:11Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
Louis Segond×
)

À la toute fin de la Bible, dans le dernier chapitre du livre de l’Apocalypse, l’arbre de vie réapparaît (Apocalypse 22:2 Apocalypse 22:2Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.
Louis Segond×
; Apocalypse 22:14 Apocalypse 22:14Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville!
Louis Segond×
). Cette fois, son fruit spirituel – l’accès à la merveilleuse vie éternelle avec Dieu le Père et Jésus-Christ – est disponible pour tous ! Ainsi, si nous faisons un zoom arrière pour avoir une vue d’ensemble de l’histoire de la Bible, nous constatons – dans le cadre du dessein de Dieu qui nous a créés pour faire partie de Sa famille pour toujours – que l’arbre de vie marque la fin de l’étonnant voyage de l’humanité.

Comme la Bible le révèle, Dieu amène actuellement beaucoup de fils et de filles à la gloire (Hébreux 2:10 Hébreux 2:10Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut.
Louis Segond×
). Vous pouvez être l’un d’entre eux !

Lorsque vous percevez la perspective de Dieu sur ce que nous, dans notre vision limitée, voyons de manière si petite, vous constaterez la cohérence de Son plan ainsi que Son amour pour tous les hommes. Cela a vraiment du sens. Face à certaines des questions les plus difficiles de la vie, les réponses merveilleuses sont juste là devant nous. Il nous faut simplement être capables de voir ce que Dieu nous montre.

Quelle merveilleuse histoire que la nôtre ! Continuez à étudier la Parole de Dieu, vivez à travers elle et profitez de Sa perspective.