Le péché du mensonge !

Le péché du mensonge !

Lorsque j’avais huit ans, à l’occasion de mon anniversaire, mon père m’abonna au magazine National Geographic. Il voulait que j’aiguise ma curiosité et que ma connaissance du monde s’élargisse au-delà de ce qui m’entourait.

Depuis 1955, ma famille et moi n’avons pas manqué un seul numéro de National Geographic, sauf lors des trois années passées à l’université pendant lesquelles je n’avais pas beaucoup d’argent. Comme le voulait mon père, la revue National Geographic m’ouvrit les yeux sur notre planète dans les domaines de la géographie, de l’archéologie, de l’anthropologie, de la biologie et bien plus encore.

Cependant, dernièrement, National Geographic s’est aventuré dans le monde de l’éthique et de la moralité. Tout en utilisant des méthodes scientifiques et empiriques d’enquête et de mesure, les auteurs et les éditeurs ne tiennent pas compte d’un facteur très important, celui des absolus divins concernant le comportement et le lien de cause à effet de notre conduite. Ceci se trouve dans un article intitulé « Pourquoi nous mentons ? » dans le numéro de juin 2017.

L’article du National Geographic prétend montrer que le mensonge est un élément normal de la vie. Certains peuvent faussement et dangereusement se sentir justifiés ou un peu plus à l’aise à l’idée de mentir. L’auteur souligne que les chercheurs en sciences sociales et les neuroscientifiques comprennent que le mensonge incontrôlé — le récit et le soutien d’un faux témoignage — est aujourd’hui reconnu comme « un trait humain profondément enraciné ».

L’auteur ne veut pas forcément en déduire que mentir est une bonne chose. Mais il confirme une terrible vérité : « Il se trouve que le mensonge est une chose pour laquelle la plupart d’entre nous sommes très doués. Nous mentons avec facilité, dans les plus grandes largeurs ou à de petites doses, à des inconnus, à nos collègues, nos amis et conjoints. » (« Pourquoi nous mentons », National Geographic, juin 2017, page 116)

L’omniprésence du mensonge

Personne n’est à l’abri du mensonge. Peu importe que nous soyons scientifiques, journalistes, professionnels, étudiants, conjoints, fonctionnaires ou même chrétiens. Presque tout le monde ment, parfois plusieurs fois par jour.

Quelquesfois, le mensonge est un petit « mensonge pieu », prononcé pour que quelqu’un se sente mieux. Parfois, il s’agit tout simplement d’une tromperie délibérée ou d’un déni afin de dissimuler des problèmes importants. Il peut aussi s’agir d’une série de mensonges élaborés et compliqués, comme ceux que Bernie Madoff, escroc condamné, inventa pour amasser et soutirer des milliards de dollars à beaucoup de gens. Parfois, les mensonges sont mélangés avec un peu de vérité pour produire un phénomène Internet très connu aujourd’hui sous le nom de « fake news » ou « fausses nouvelles ».

Nous devons tous comprendre et nous rappeler que mentir n’est pas une chose simple. Parfois, les gens se bercent d’illusions. Ils en arrivent au point où ils ne se rendent plus compte de ce qu’ils disent ou ne réalisent pas qu’ils sont entrain de propager un mensonge. D’autres mentent, délibérément, pour faire progresser leur carrière ou leur statut social. De nombreuses recherches montrent que les gens exagèrent ou mentent de façon éhontée au sujet de ce qu’ils font ou de ce qu’ils ont fait dans le passé sur les profils des médias sociaux tels que LinkedIn et Facebook.

Comment Dieu considère-t-Il le mensonge ?

Si mentir est si mal que ça, pourquoi le fait-on ?

Ceux qui se tournent vers la Bible savent très bien que le mensonge est en fait si terrible qu’il est l’un des actes spécifiquement condamnés dans les Dix Commandements. « Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain » est la façon dont le neuvième commandement est écrit dans la version Louis Segond (Exode 20:16 Exode 20:16Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
Louis Segond×
).

Tout au long de la Bible, le mensonge est défini comme un péché. En fait, un terrible verset déclare et prophétise que ceux qui ne se repentent jamais ou ne se repentent pas d’un mensonge habituel et volontaire, seront destinés à une destruction éternelle dans le redoutable étang de feu (Apocalypse 21:8 Apocalypse 21:8Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.
Louis Segond×
).

Ce fait devrait attirer l’attention de tous ! Mais, même cela n’arrête pas les gens. Grand ou petit, le mensonge est toujours pratiqué, partout et tous les jours.

D’où vient ce mensonge ?

Jésus-Christ nous révèle que Satan lui-même est le père du mensonge, affirmant que le diable « a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui… car il est menteur et le père du mensonge. »  (Jean 8:44 Jean 8:44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.
Louis Segond×
, nous mettons en italique). Le premier mensonge rapporté dans la Bible fut prononcé par Satan lorsqu’il trompa Ève dans le jardin d’Éden — un mensonge intentionnel qui l’a conduit à la mort, ce qui en fait, est aussi un meurtre, comme le dit Jésus.

Pourquoi les gens mentent-ils ?

Lorsque nous cherchons à sortir des voies de ce monde (2 Corinthiens 6:17 2 Corinthiens 6:17C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Louis Segond×
), il est important de penser à ceci afin d’éviter de mentir !

Quels sont les sujets à propos desquels les gens mentent ? Résumant certaines recherches récentes, l’article de National Geographic note que 22% des gens mentent pour dissimuler une transgression personnelle. Environ 16% utilisent le mensonge et la tromperie pour obtenir des avantages financiers ou économiques. Un autre 15% des mensonges est prononcé pour tirer des profits autres que financiers.

Environ 14% des mensonges sont centrés sur l’évitement ou pour se sortir du pétrin. Environ 8 % des mensonges sont dit afin de renforcer une image positive de soi-même. Le reste des mensonges est divisé entre le désir de faire rire les autres (raconter des histoires), essayer de blesser, tenter d’être simplement poli afin de ne pas blesser les sentiments d’une personne et bien d’autres raisons diverses.

Alors qu’il peut sembler petit et innocent sur le moment, le mensonge entraîne des coûts terribles à la société et à la vie. Il blesse les gens. Le mensonge et la tromperie détruisent la confiance qui est le ciment social pour un meilleur fonctionnement de la société humaine. Mentir anéantit les relations. Mentir coûte des milliards d’euros dans le domaine des affaires, de la vie gouvernementale et associative. Lorsqu’une personne commence à se mentir à elle-même, des choses bien plus terribles peuvent arriver.

L’auteur de l’article du National Geographic reconnaît en outre que, compte tenu des tendances actuelles, les êtres humains n’ont pas beaucoup d’espoir : « Alors, quel serait le meilleur moyen d’entraver l’avancée inexorable des mensonges et autres post-vérités dans nos vies collectives ? La réponse n’est pas évidente. »

La réponse n’est peut-être pas claire pour les spécialistes des sciences sociales, mais pour ceux d’entre nous qui se sont soumis à Dieu et à Son mode de vie, elle est limpide.

Le mensonge fait partie de la nature humaine corrompue. Il ne fait pas partie de la nature de Dieu. « Les lèvres fausses sont en horreur à l’Éternel, mais ceux qui agissent avec vérité lui sont agréables. » (Proverbes 12:22 Proverbes 12:22Les lèvres fausses sont en horreur à l'Éternel, Mais ceux qui agissent avec vérité lui sont agréables.
Louis Segond×
).

Rechercher l’aide de Dieu pour changer

Nous pouvons être agréables à Dieu en transformant nos vies avec l’aide de Son Saint-Esprit (Romains 12:2 Romains 12:2Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
Louis Segond×
). Le processus de transformation implique une prise de conscience et un aveu de nos faiblesses. Réfléchissez avant de parler. Avez-vous l’intention de tromper ou d’obscurcir la vérité ? Essayez-vous de vraiment transmettre la vérité ? Si ce n’est pas le cas, alors c’est un péché de le dire !              

La capacité et la facilité de mentir est quelque chose que chaque chrétien doit combattre tous les jours pour le reste de sa vie ! La Bible déclare clairement que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3:23 Romains 3:23Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;
Louis Segond×
). C’est un argument de taille qui justifie que son interdiction apparaisse directement dans les Dix Commandements.

Dieu nous donne les moyens de surmonter et de vaincre ce trait humain insidieux si nous Lui demandons de nous aider en toute conscience afin de développer la bonne habitude de toujours dire la vérité.

Si nous mentons, nous devrions immédiatement nous repentir et chercher le pardon. Nous devrions faire face au fait que même les chrétiens peuvent être la proie de cette maladie spirituelle. Comme le dit l’apôtre Paul : « Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres. » (Colossiens 3:9 Colossiens 3:9Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres,
Louis Segond×
)

Il est en effet encourageant de noter que le mot grec traduit souvent par « vaincre » dans le livre de l’Apocalypse peut aussi être traduit par « être victorieux ». Cela signifie qu’avec l’aide de Dieu par Son Saint-Esprit, nous pouvons vaincre et être victorieux en toutes choses, y compris de la libération du trait blessant et préjudiciable qu’est le mensonge.

C’est un travail difficile, mais il en vaut la peine ! L’apôtre Jean écrivit dans Apocalypse 3:21 Apocalypse 3:21Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.
Louis Segond×
« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. »

Ne nous lassons jamais de vaincre et de rechercher cette victoire éternelle !