Réponses bibliques pour nous aider à gérer notre stress

Réponses bibliques pour nous aider à gérer notre stress

Si vous êtes comme la plupart d’entre nous, vous ressentez du stress en raison des circonstances de votre vie. Parfois, le niveau de stress peut vous sembler intolérable. Même le stress quotidien peut avoir des effets néfastes. Les professionnels de la santé nous préviennent que le stress tue. Il constitue un facteur de risque pour les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux et bien d’autres maladies. Compte tenu de l’incidence que le stress peut avoir sur notre vie, il est important de l’envisager du point de vue de la Bible pour savoir comment le gérer.

La Bible est un guide de vie. Dieu nous y explique comment vivre. Comme nous le verrons plus loin, la Bible renferme des solutions pratiques aux problèmes et aux défis auxquels nous devons tous faire face, notamment au stress. Nous vous encourageons à toujours la consulter lorsque vous avez besoin d’aide. Par ailleurs, n’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez besoin de plus amples renseignements ou si vous souhaitez vous entretenir personnellement avec un de nos ministres.

Faire face à un monde plein de défis

Comment décririez-vous notre monde actuel ? Plein de défis, incroyablement rapide, dangereux, instable, immoral ? L’apôtre Paul décrit les derniers jours comme des « temps difficiles » (2 Timothée 3:1), ce qui se traduit par du stress ! Il nous arrive de nous sentir anxieux et appréhensifs en ce qui concerne l’effet que de telles conditions peuvent avoir sur nous personnellement, ce qui nous rend à bout de nerfs.

On a demandé à quelques personnes de noter certains des facteurs de stress dans leur vie. Voici quelques-unes des réponses obtenues :

« Ce que je trouve le plus stressant, c’est de gérer mes problèmes de santé, de payer les factures et de me sentir inutile parce que je ne peux plus faire ce que j’avais l’habitude de faire. »

« J’ai tendance à m’inquiéter – qu’arrivera-t-il si telles ou telles choses surviennent, ou comment puis-je résoudre ce problème ? Je m’inquiète au sujet de mes difficultés, qu’elles soient réelles ou non – mon statut professionnel, ma situation financière, ma colère qui refait surface parfois. »

« J’entreprends plus que ce dont je me sens capable. Je ne sais pas dire “Non, c’est trop pour moi en ce moment.” Je m’inquiète de tout ! »

« C’est très difficile pour moi de ne pas pouvoir contenter tout le monde. Cela me stresse. »

Face à tout cela, où devons-nous d’abord chercher de l’aide ? Encore une fois, la Bible est le guide de vie que Dieu met à notre disposition. La Bible nous donne les réponses à nos questions ainsi que le réconfort, la paix et l’espoir d’un avenir meilleur.  

Examinons certains principes bibliques susceptibles de nous aider à gérer notre stress.

Dieu nous montre-t-Il comment atténuer notre stress ?

« Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. » (Philippiens 4:8 Philippiens 4:8Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.
Louis Segond×
)

Lorsque vous devez affronter des expériences et des situations négatives et que les circonstances semblent accablantes, prenez une pause, inspirez profondément et concentrez-vous sur quelque chose de bon et d’agréable. Pour vaincre le stress, il faut d’abord être capable de maîtriser nos pensées. Nous devons nous concentrer sur les aspects positifs et encourageants de l’œuvre divine.

Dieu peut-Il nous aider lorsque nos problèmes semblent écrasants ?

« […] déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. » (1 Pierre 5:7)

« Jésus les regarda, et dit : Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu. » (Marc 10:27)

Nous ne pouvons pas changer les choses, mais Dieu peut le faire. Le croyez-vous ? Avez-vous déjà songé à demander à Dieu de vous aider à modifier une situation qui vous stresse ?

Comment puis-je trouver du réconfort en gérant les difficultés et le stress dans ma vie ?

«  Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans l’affliction ! » (2 Corinthiens 1:3-4 ; c’est nous qui mettons l’accent sur certains passages.)

Dieu promet de nous réconforter en période de stress. Que diriez-vous d’essayer de réconforter quelqu’un d’autre qui éprouve encore plus de difficultés que vous ? Réconforter ou aider quelqu’un d’autre constitue habituellement un autre moyen de ressentir de la satisfaction et de la joie car Dieu nous dit : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » (Actes 20:35) En partie, la gestion du stress consiste à apprendre à envisager celui-ci sous le bon angle.

Puis-je m’attendre à ce que ma vie soit plus paisible si je demande à Dieu de m’aider ?

« Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants. » (Colossiens 3:15)

Dieu projette d’instaurer la paix dans un monde perturbé au retour de Jésus-Christ. Nous pouvons ressentir cette paix dès maintenant si nous suivons Son plan de paix. Cela suppose un changement de notre mode de vie et de notre cœur. La paix fait partie des fruits du Saint-Esprit de Dieu (Galates 5:22).

Y a-t-il encore de l’espoir même si j’ai l’impression d’avoir atteint mes limites dans une situation stressante très grave ?  

« Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » (1 Corinthiens 10:13)

Songez aux exemples de personnages bibliques qui durent surmonter de rudes épreuves. Peu importe l’épreuve, lorsqu’ils demandèrent à Dieu de les aider, Il leur donna la force et l’aide nécessaires pour traverser cette épreuve. Jésus-Christ Lui-même était « en agonie » et Sa « sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre », alors qu’Il priait avant Sa crucifixion (Luc 22:44). Dieu Le fortifia et Il nous fortifiera aussi si nous Lui demandons de le faire.

Pourquoi dois-je subir autant de stress dans ma vie ? Pourquoi Dieu ne l’élimine-t-Il pas lorsque je le Lui demande ?

« Mes bien-aimés, ne trouvez pas étrange d’être dans la fournaise de l’épreuve, comme s’il vous arrivait quelque chose d’extraordinaire. Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l’allégresse lorsque sa gloire apparaîtra. » (1 Pierre 4:12-13)

« Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. » (Jacques 1:2-4)

Nous devons croire que nos épreuves ont leur raison d’être et que Dieu a le dernier mot. Il n’est pas distant et indifférent. Il œuvre véritablement dans notre vie pour nous transformer en ce qu’Il veut que nous devenions. Nous devons accepter les épreuves et les tests ainsi que le rôle qu’ils jouent dans notre vie.

Quelle est la véritable raison d’être de mes épreuves stressantes ?

« C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. » (1 Pierre 1:6-7)

« Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. » (1 Pierre 5:10 ; à comparer avec Actes 14:22.)

Quelle que soit l’épreuve que vous traversez, elle ne peut vous séparer de l’amour de Dieu. Il vous comprend ! Jésus-Christ sait ce que c’est que d’être humain. Il nous aime.

Nous devons subir de rudes épreuves dans un but précis : laisser Dieu œuvrer en nous ! Il désire que nous devenions forts et mûrs en adoptant Son caractère. Il œuvrait en Joseph alors qu’il était au fond d’un puits et lorsqu’il était dans une prison égyptienne. Joseph avait une bonne raison d’être à bout de nerfs. Lorsque Daniel était dans la fosse aux lions, lui aussi avait une bonne raison d’être à bout de nerfs. Lorsque Schadrac, Méschac et Abed-Nego durent faire face à une épreuve pénible, eux aussi avaient une bonne raison de se sentir extrêmement stressés.

Or, ils continuèrent d’aller de l’avant et obéirent à Dieu ! Ils affrontèrent leurs doutes et leurs craintes. Ils ne s’effondrèrent pas en s’apitoyant sur leur sort et ils ne cessèrent pas d’avoir confiance en Dieu. Lorsque vous saisirez qu’il existe un motif divin à l’origine de vos épreuves, le stress lié à leur gestion devrait diminuer.

Puis-je croire avec certitude que Dieu comprend mon stress ?

« Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? […] ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 8:35, 38-39)

« Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. » (Hébreux 4:15)

Quelle que soit l’épreuve que vous traversez, elle ne peut vous séparer de l’amour de Dieu. Il vous comprend ! Jésus-Christ sait ce que c’est que d’être humain. Il nous aime.

Demandez à Dieu de vous aider à apprendre les leçons qu’Il a en tête pour vous. Demandez-Lui de vous aider à acquérir Son caractère en traversant vos épreuves. Il n’y a pas de mal à Lui dire que vous éprouvez des difficultés et que vous avez besoin de Son aide. Au contraire, Il veut que vous ayez confiance en Lui et que vous comptiez sur Lui !


Mettez ces conseils en pratique dès maintenant

Nous sommes aux prises avec de nombreux types de situations stressantes, mais la liste suivante peut vous fournir quelques lignes de conduite à mettre en pratique dans votre propre situation. Certaines d’entre elles sont tirées du site Helpguide.org.

Parcourez cette liste et choisissez trois suggestions susceptibles de vous aider cette semaine, et essayez-les. La semaine prochaine, vous pourriez en essayer une ou deux autres.

  • Apprenez à dire « Non ».
  • Raccourcissez votre liste de « choses à faire » en éliminant celles « qu’il serait bon de faire et en conservant celles que vous « devez vraiment faire ». Inscrivez les tâches qui ne sont pas vraiment nécessaires en bas de la liste ou éliminez-les complètement.
  • Apprenez à déterminer ce qui est vraiment important dans votre vie et faites-en votre priorité (voir Luc 10:38-42).
  • Apprenez à déléguer dans la mesure du possible. Lisez l’histoire du conseil que Moïse reçut de son beau-père Jéthro dans Exode 18:13-24.
  • Ne dites rien et ne faites rien qui pourrait irriter quelqu’un continuellement. Sachez quand faire preuve de tact et de respect concernant certains sujets (voir Éphésiens 4:31‑32).
  • Exprimez vos sentiments au lieu de les refouler. Si quelque chose ou quelqu’un vous dérange, communiquez vos préoccupations avec franchise et respect.
  • N’hésitez pas à faire un compromis en ce qui concerne vos désirs (mais pas vos valeurs), si un tel compromis vous aidera à résoudre le problème.
  • Examinez la situation dans son ensemble. Prenez du recul. Quelle importance aura-t-elle à long terme ? Sera-t-elle importante dans un an ? Cela vaut-il la peine de vous mettre en colère ? Sinon, concentrez-vous sur autre chose.
  • Entretenez des liens avec d’autres personnes, en particulier si elles sont positives. Un réseau de soutien solide vous protégera contre les effets du stress.
  • Prévoyez une période de repos et de détente à votre horaire quotidien. Ne laissez rien d’autre vous empêcher d’en profiter, car c’est le moment que vous avez choisi pour refaire le plein d’énergie. Méditez sur des sujets pieux. Écoutez de la musique paisible. C’est surprenant de constater ce que 10 minutes de ce type de relaxation et de tranquillité peuvent faire.  
  • Tous les jours, prenez le temps de vous livrer à des activités de loisir que vous aimez. Faites une promenade ; prenez le temps d’apprécier le parfum des fleurs ; riez. Le rire aide l’organisme à lutter contre le stress de plusieurs façons (voir Proverbes 17:22 Proverbes 17:22Un coeur joyeux est un bon remède, Mais un esprit abattu dessèche les os.
    Louis Segond×
    ).
  • Faites de l’exercice physique régulièrement et adoptez des habitudes saines comme bien manger, dormir suffisamment et diminuer votre consommation de caféine ou de sucre.
  • Sachez bien gérer votre temps. Bien établir vos priorités signifie aussi « racheter le temps » (Éphésiens 5:16) – en vous assurant d’accorder du temps à votre famille et, par-dessus tout, de forger une relation personnelle avec Dieu.
  • Tenez-vous à votre budget. De nombreuses personnes ont des problèmes financiers. Établissez un budget et respectez-le.
  • Encore une fois, choisissez certaines de ces suggestions pour les mettre en pratique cette semaine et au cours des semaines à venir. Vous pourriez être surpris de voir à quel point votre niveau de stress a diminué !

Quelle que soit l’épreuve que vous traversez, elle ne peut vous séparer de l’amour de Dieu. Il vous comprend ! Jésus-Christ sait ce que c’est que d’être humain. Il nous aime.