Choisir l’amour

Vous êtes ici

Choisir l’amour

Je regardais un téléroman populaire qui présente plusieurs situations déchirantes d’amour non partagé et de relations brisées ou difficiles. Au point culminant de l’émission, la protagoniste a une discussion houleuse avec une autre personne et en larmes, s’écrie : « On ne choisit pas la personne qu’on aime ! »

Cela était censé être la grande vérité illustrée dans cette émission : l’amour a ses hauts et ses bas. Il peut être merveilleux ou dévastateur. En fin de compte, nous devons accepter ce que nous en retirons, parce que nous ne choisissons pas la personne que nous aimons.

Presque aussitôt que ces paroles sont sorties de la bouche de ce personnage, je me suis écrié : « Non, c’est faux ! » en direction du téléviseur.

Comme celui-ci n’était pas en mesure de m’entendre, j’ai continué ma tirade en me tournant vers ma femme : « En fait, nous avons le choix. L’amour n’est pas un accident incontrôlable. Ces scénaristes disent certaines choses et racontent des histoires fictives en guise de présumée preuve. Les gens les croient et leur vie s’en trouve gâchée ! »

Certes, j’ai des convictions profondes à ce sujet. Cela est dû au fait que de nombreux jeunes croient le mythe voulant que l’on ne puisse pas choisir pas la personne qu’on aime. Ainsi, ils ratent l’occasion de connaître le bonheur susceptible de transformer leur vie. Le concept de « l’amour accidentel » est tout à fait erroné ! Nous avons beaucoup plus de contrôle que nous ne le croyons. Les choix faits en matière d’amour sont liés aux choix relatifs à notre emploi du temps.

Ce qu’est l’amour

Pour pouvoir faire un choix en amour, nous devons d’abord comprendre ce qu’est l’amour. Vous êtes peut-être déjà en désaccord avec moi parce que vous êtes « tombé(e) amoureux ou amoureuse » et cela semble être survenu à l’improviste et être entièrement incontrôlable. Tout le monde vit une telle expérience à un moment donné et c’est merveilleux et exaltant. Mais l’amour, c’est plus que cela — beaucoup plus !

Le Webster’s New Universal Unabridged Dictionary fournit 24 définitions distinctes du mot « amour ». Il est évident que ce terme est utilisé dans une foule de contextes différents.

La définition de base est la suivante : « sentiment d’attachement et de bienveillance à l’égard d’autrui », mais nous avons souvent celle-ci en tête : « sentiment profond de tendresse ou d’affection passionnée à l’égard d’une personne de l’autre sexe ». Et c’est sur cette définition que nous nous concentrerons brièvement. Bien entendu, le verbe aimer signifie « éprouver » de tels sentiments. Allons maintenant au‑delà des définitions du dictionnaire pour comprendre que l’amour — le véritable amour profond — est plus qu’un sentiment.

Ceux qui ont l’esprit cartésien se tournent vers la Bible comme source de vérité ultime — car elle en dit long sur l’amour ! Elle montre que l’amour inclut des sentiments, mais elle met aussi l’accent sur nos actions. L’apôtre Jean a écrit ce qu’on pourrait appeler une définition biblique de l’amour en ce qui concerne notre relation avec Dieu : « Et l’amour consiste à marcher selon ses commandements [les commandements de Dieu] » (2 Jean 6; c’est nous qui mettons l’accent sur certains passages).

Premièrement, il vaut mieux tomber amoureux avec une personne compatible. Les scénaristes de la télévision ont beau dire qu’on ne choisit pas la personne qu’on aime, cela est faux ; il est au moins possible de choisir la personne avec laquelle on n’a pas l’intention de nourrir une relation amoureuse.

Les sentiments et la motivation intérieure doivent se concrétiser. Comme l’apôtre Jean a ajouté, « Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. » (1 Jean 3:18 1 Jean 3:18Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité.
Louis Segond×
).

Autrement dit, « Les belles paroles s’envolent, mais c’est par des gestes concrets que nous démontrons notre amour. » Faire quelque chose exige l’engagement d’une partie de notre temps limité.

Le refrain d’une chanson populaire il y a quelque temps renfermait les paroles suivantes : « L’amour n’est pas un sentiment, c’est un acte de volonté. » Je suis partiellement en désaccord avec cette phrase, parce que l’amour inclut aussi des sentiments — des sentiments profonds d’affection et d’altruisme — mais c’est toutefois beaucoup plus que ce que l’on ressent. C’est aussi les gestes que l’ont fait.

C’est là que nous avons tous un certain degré de contrôle et que nous pouvons faire certains choix. Quelquefois, il peut nous sembler impossible de maîtriser nos sentiments, mais lorsque nous maîtrisons notre emploi du temps, nous maîtrisons également nos sentiments. Eh oui, même lorsqu’il s’agit de tomber amoureux.

Aimer qui et quand ?

Dans une relation amoureuse, c’est qui et quand nous devons aimer qu’il importe le plus de contrôler.

Bon nombre de gens croient que tomber amoureux survient uniquement par pur hasard — sans préavis. Il est possible d’être attiré vers quelqu’un de cette manière, mais il faut plus de temps pour que se développe un sentiment d’amour. Il est impossible de ressentir de l’amour romantique pour un inconnu et il est impossible de connaître une personne à moins de passer du temps avec elle. La première clé du succès pour choisir qui aimer consiste donc à choisir avec qui on veut passer du temps et comment le faire.

Dans presque tous les cas, il vaut mieux préparer sa carrière avant de se marier. Trop de jeunes hommes et de jeunes femmes ont abandonné leurs études universitaires ou collégiales, ou ont choisi une carrière inférieure à celle qu’ils visaient, pour être avec un ou une petite amie.

Mieux vaut décider d’avance à quelle étape de votre vie il serait préférable d’avoir une relation amoureuse et attendre ensuite de parvenir à cette étape pour sortir ou passer beaucoup de temps avec une personne de l’autre sexe. Dans la Bible, le roi Salomon conseille de ne pas éveiller l’amour avant l’arrivée du moment propice (voir le Cantique des Cantiques 8:4 Cantique des Cantiques 8:4Je vous en conjure, filles de Jérusalem, Ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, Avant qu'elle le veuille. -
Louis Segond×
). En attendant, passez du temps avec diverses personnes. Découvrez les traits de caractère qui sont les plus compatibles avec les vôtres. Puis, lorsque le bon moment surviendra, vous connaîtrez le type de personnes à qui consacrer votre temps.

Un défi à relever avec franchise

Cela peut s’avérer difficile. Si vous commencez à ressentir une forte attirance pour quelqu’un, vous devrez peut-être vous forcer à passer moins de temps avec cette personne jusqu’à l’arrivée du moment opportun. Sinon, vous pourriez renoncer au choix que vous devriez faire à tête reposée. Vous choisissez la personne que vous pourriez aimer en choisissant avec qui vous passez votre temps.

Il n’est pas nécessaire de garder votre motivation secrète. En disant ouvertement à la personne que vous l’aimez bien, mais que vous n’êtes pas encore prêt ou prête à approfondir votre relation avec elle, vous créerez une situation gagnant-gagnant. Cela n’écarte pas la possibilité de nourrir cette relation lorsque le moment sera propice. Par contre, vous ne pouvez choisir ce que ressentira cette personne à votre égard — mais cela déborde le cadre du présent article.

Il est essentiel de contrôler le type de personnes avec qui vous passez du temps pour pouvoir choisir la personne dont vous tomberez amoureux ou amoureuse — c’est encore plus important que de contrôler le moment choisi pour ce faire. L’amour commence habituellement par une attirance mutuelle, mais il ne peut grandir qu’en présence de champs d’intérêt, de normes et de buts communs.

Certains traits de caractère sont plus importants que d’autres. Un homme qui aime le rock ‘n’ roll peut avoir un mariage heureux avec une femme qui aime la musique country. Cependant, lorsqu’un homme et une femme tombent amoureux l’un de l’autre alors qu’ils sont fondamentalement en désaccord sur des points comme la religion, la politique, voire leurs habitudes financières, ils se préparent à devenir comme les personnages de téléromans qui semblent souffrir terriblement en amour.

Premièrement, il vaut mieux tomber amoureux avec une personne compatible. Les scénaristes de la télévision ont beau dire qu’on ne choisit pas la personne qu’on aime, cela est faux ; il est au moins possible de choisir la personne avec laquelle on n’a pas l’intention de nourrir une relation amoureuse.

Si une flamme potentielle a des valeurs différentes des vôtres, ne lui accordez pas beaucoup de temps — même si elle vous attire beaucoup. Sinon, vous risquez de vous retrouver en larmes et de vous demander pourquoi vous n’avez pas choisi d’aimer une personne qui vous convenait. Vous pouvez faire un tel choix en déterminant à qui vous désirez consacrer du temps. Le choix peut s’avérer difficile, mais cela en vaut grandement la peine. Les choix judicieux au sujet de votre emploi du temps signifient des choix judicieux pour ce qui touche votre vie amoureuse et matrimoniale future.