Dieu, la science et la Bible : Des nouvelles scientifiques à propos de Dieu et de la Bible : Le mystère de la matière sombre

Vous êtes ici

Dieu, la science et la Bible : Des nouvelles scientifiques à propos de Dieu et de la Bible

Le mystère de la matière sombre

Plus les savants étudient l'univers, et plus il leur paraît étrange.

Saviez-vous, par exemple, qu'environ 96% des forces soutenant l'univers ne sont pas le produit de matière ordinaire ou d'énergie ?

Depuis 1933, les savants mesurent la force gravitationnelle qui maintient ensemble les amas galactiques, les galaxies et les systèmes solaires, et ils ont calculé que seulement 4% d'entre eux sont composés de matière ordinaire ? En d'autres termes, si l'on amalgamait toute la matière connue dans l'univers, celle de toutes les étoiles, de toutes les planètes, de la poussière et des gaz cosmiques, et si l'on mesurait l'effet gravitationnel que leur masse exerce, cela n'équivaudrait qu'à 4% de l'énergie requise pour maintenir toute cette matière agglomérée.

On se demande où sont passés les 96% de la masse manquante. Les astronomes se grattent la tête. On dirait que 90% de l'univers se composent d'autre chose que d'atomes et de photons, fondement de la matière et de l'énergie ordinaires.

Les savants concluent que l'énergie invisible qui maintient tout ensemble doit être produite par un autre type de force, qu'ils appellent, faute de mieux, « matière sombre » ou « énergie sombre » (« sombre », du fait qu'elle n'émet aucun rayonnement humainement mesurable, sous forme de lumière visible ou autre).

Cette « matière sombre », d'après les savants, coexiste avec la matière ordinaire, mais ils ignorent de quoi il s'agit. Et puis il y a cette « énergie sombre », encore plus étrange, car elle semble agir sur des distances énormes et inversement à la pesanteur. Cette force « antigravitationnelle » semble produire le rythme accéléré de l'expansion constante de l'univers.

Récemment, la présence de cette « matière sombre » a été prouvée, des astronomes ayant observé deux amas énormes de galaxies s'entrechoquant. La matière sombre et la matière ordinaire semblent avoir été bombardées lors de la gigantesque collision de ces deux amas galactiques. Cette découverte, effectuée grâce à l'observatoire Chandra de la NASA à rayons X et plusieurs autres télescopes, prouve l'existence de cette « matière sombre ».

« Un univers dominé par une matière sombre, cela semble tellement ridicule que nous avons cherché à savoir si notre raisonnement n'était pas faussé, a déclaré le responsable de l'expérience, Doug Clowe, de University of Arizona, à Tucson. Ces résultats prouvent l'existence de matière sombre » (Communiqué de presse de la NASA, 21 août 2006).

Cette découverte confirme en outre la notion que la gravitation newtonienne sur notre planète et dans le système solaire agit aussi à l'échelle des amas galactiques. « Nous avons comblé cette lacune à propos de la gravitation, cette matière invisible s'est avérée présente comme jamais auparavant », a déclaré le Dr Cowe. (ibid).

« Observer la matière sombre et savoir de quoi il s'agit, ce n'est pas du tout la même chose, était-il précisé dans un éditorial du New York Times du 23 août 2006, et nous sommes loin de savoir de quoi il s'agit. De surcroît, passé le problème de la matière sombre, surgit celui, encore plus épineux, de l'énergie sombre. C'est là un univers mystérieux, et on dirait que plus on apprend, plus le mystère s'approfondit ».

Hum ! Matière sombre … énergie sombre … constituant 96% de l'énergie qui maintient tout en place, et en dépit de notre technologie moderne, plus de 10 fois la masse connue de l'univers … invisible aux yeux des savants ?

Osera-t-on qualifier cette force invisible maintenant l'univers en place de… force spirituelle ? Va-t-on oser ?

Lorsque nous nous tournons vers la Bible, n'est-il pas intéressant d'y découvrir que « c'est par la foi que nous reconnaissons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles » ? (Hébreux 11:3 Hébreux 11:3C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles.
Louis Segond×
; c'est nous qui soulignons).

N'est-il pas en outre écrit, à propos de Jésus- Christ, « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts » (Hébreux 1:1-4 Hébreux 1:1-4 [1] Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, [2] Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde, [3] et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, [4] devenu d'autant supérieur aux anges qu'il a hérité d'un nom plus excellent que le leur.
Louis Segond×
).

Où est la masse manquante – la matière sombre et l'énergie sombre – exerçant cette force incalculable sur tout l'univers ? Se pourrait- il que la réponse à cette question, nous l'ayons eue sous les yeux pendant tout ce temps, dans la Bible ?