Jésus-Christ : Victime de vol d’identité !

Vous êtes ici

Jésus-Christ

Victime de vol d’identité !

En ce jour fatidique où la vie physique de Jésus était en jeu, les habitants de Jérusalem ont eu l’occasion de demander la libération de Jésus ou de Barabbas, un criminel condamné. En surface, il y avait une apparence d’équité.

Ponce Pilate, le gouverneur romain de Judée, laissait le peuple de Jérusalem décider qui devait bénéficier d’un pardon.

Malheureusement, Jésus et les citoyens de cette ville antique ont été victimes d’une campagne efficace et mortelle. Les chefs religieux ont habilement mis au point leur plan visant à éliminer celui qui avait exposé leur hypocrisie et sapé leur position privilégiée dans l’esprit du peuple. Ils étaient en colère, et de leur point de vue ils étaient en droit d’agir.

Auparavant, Caïphe, souverain sacrificateur avait suggéré qu’il pourrait être nécessaire qu’un homme meure pour le bien de la nation (Jean 11:50-51 Jean 11:50-51 [50] vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. [51] Or, il ne dit pas cela de lui-même; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.
Louis Segond×
). Cela semblait si noble et si patriotique !

Mais la plupart des gens n’avaient aucune idée de ce qui se passait vraiment et de ce qui allait arriver.

Puis, après l’arrestation de Jésus et son procès illégal qu’ils avaient tenu la nuit afin que la population ne puisse pas voir ou entendre ce qui se passait, les efforts déployés par les principaux sacrificateurs et les anciens ont pris une intensité accrue. Ils « persuadaient les foules de choisir Barabbas et de faire périr Jésus » (Matthieu 27:20 Matthieu 27:20Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus.
Louis Segond×
).

À la fin de la journée, les chefs religieux avaient réussis. La foule avait été manipulée, et Jésus avait été mis à mort par crucifixion. Mais finalement, la vérité allait être révélée.

Aujourd’hui, les gens savent que Jésus de Nazareth a été mis à mort par jalousie et sur de fausses accusations. Mais ce que la plupart ne savent pas c’est que la vie humaine de Jésus n’était pas la seule cause perdue. Au fil du temps, Jésus a également été dépouillé de son identité. Le résultat est que beaucoup adorent aujourd’hui sans le savoir, le culte d’une contrefaçon de Jésus et croient à un évangile altéré.

La Bible nous dit que Jésus était connu pour être un charpentier, un constructeur impliqué dans des constructions importantes et qu’Il était en relation avec des pêcheurs

La même campagne pour déformer la personne de Jésus et Son message se poursuit aujourd’hui, et il est fort possible que vous, comme les citoyens du 1er siècle à Jérusalem, soyez également induits en erreur par cette tromperie. Vous avez besoin de connaître le reste de l’histoire !

Un changement total de Son identité

L’usurpation d’identité moderne est devenue un problème mondial qui touche chaque année environ 3% des citoyens aux États- Unis, ainsi qu’un nombre important de personnes dans d’autres pays. Les voleurs ne connaissent pas de frontières.

Aujourd’hui, quand un voleur dérobe les informations privées d’une personne, il n’est pas rare qu’il utilise ces données pour obtenir un permis de conduire et/ou d’autres documents avec sa propre photo et adresse. Cela donne au voleur une apparence de légitimité pour tous types de vols tels que des emprunts au nom de la victime.

Ceux qui ont volé l’identité de Jésus ont suivi un processus similaire. Au fil du temps, Jésus a subit une transformation totale qui a modifié son regard, changé sa date de naissance et floué son origine culturelle.

Parlons de son apparence physique !

Quand les gens pensent à Jésus aujourd’hui, ils ont l’image d’une personne avec des cheveux longs, d’un homme efféminé se promenant avec une auréole audessus de sa tête. Pourtant, rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité. Le vrai Jésus n’avait pas d’auréole, cela est tout simplement une invention d’artistes peintres. Il ressemblait à n’importe quel autre homme juif du premier siècle.

L’histoire nous apprend que les hommes à cette époque avaient les cheveux coupés courts. Les Juifs du premier siècle considéraient comme une pratique honteuse pour un homme d’avoir les cheveux longs. Compte tenu de cette perspective, Paul instruisait les membres de l’Église de Corinthe en disant : « La nature elle-même ne nous enseigne- t-elle pas que c’est une honte pour un homme de porter les cheveux longs ? » (1 Corinthiens 11:14 1 Corinthiens 11:14La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux,
Louis Segond×
).

Bien sûr, le fait que les hommes portent les cheveux courts était aussi répandu dans les autres cultures prédominantes du 1er siècle. Des statues et des pièces de monnaie de cette époque montrent des hommes grecs et romains avec les coupes de cheveux similaires. Le fait que Jésus avait les cheveux courts comme les autres hommes juifs lui a permit de disparaître dans la foule, à deux reprises (Luc 4:28-30 Luc 4:28-30 [28] Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu'ils entendirent ces choses. [29] Et s'étant levés, ils le chassèrent de la ville, et le menèrent jusqu'au sommet de la montagne sur laquelle leur ville était bâtie, afin de le précipiter en bas. [30] Mais Jésus, passant au milieu d'eux, s'en alla.
Louis Segond×
; Jean 8:59 Jean 8:59Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.
Louis Segond×
).

Même si les gens ont essayé de le lapider, Jésus s’est enfui parce qu’il ressemblait à tout le monde. Des cheveux longs, une auréole autour de sa tête et un aspect doux et féminin l’auraient trahis.

La Bible nous dit que Jésus était connu pour être un « charpentier » (Marc 6:3 Marc 6:3N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? et ses soeurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et il était pour eux une occasion de chute.
Louis Segond×
), le mot grec tekton ici signifie un constructeur ou un artisan impliqué dans des constructions importantes (tels que la maçonnerie), et qu’Il était en relation avec des pêcheurs. En tant que tel, sans aucun doute, il a passé beaucoup de temps à l’extérieur et était un homme viril. Il ne ressemblait pas du tout à ce que tant d’artistes ont représenté.

Une nouvelle date de naissance en conflit avec les récits bibliques

En plus d’une nouvelle apparence, une nouvelle date de naissance lui a été attribuée. Le 25 décembre a été choisi pour correspondre avec le jour pendant lequel les païens célébraient la naissance du dieu soleil. Les chefs religieux ont pensé que cette date aiderait les gens à quitter le paganisme pour aller vers le christianisme. Après la transition, on a supposé que cette fête serait abandonnée.

Bien sûr, cela n’a pas été le cas. Noël est maintenant l’une des plus grandes fêtes de l’année. Pour beaucoup, la fête de Noël est maintenant une partie essentielle de l’adoration de Dieu. Ils ne peuvent tout simplement pas imaginer qu’un chrétien ne rende pas honneur à la naissance de Jésus.

Mais les faits montrent que Jésus n’a pas pu naitre le 25 décembre en raison de deux événements majeurs enregistrés dans Luc 2. D’abord, un recensement romain était en cours (Luc 2:1-6 Luc 2:1-6 [1] En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. [2] Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. [3] Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. [4] Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David, [5] afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. [6] Pendant qu'ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva,
Louis Segond×
), et cela n’aurait jamais été fait en hiver, quand il était difficile de voyager.

Deuxièmement, les bergers étaient dans les champs et gardaient leurs troupeaux la nuit au moment de la naissance de Jésus (Luc 2:7-8 Luc 2:7-8 [7] et elle enfanta son fils premier-né. Elle l'emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie. [8] Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux.
Louis Segond×
). Décembre est froid et pluvieux en Judée, les bergers ne seraient pas restés dehors avec leurs troupeaux dans les champs, mais probablement selon les archives, seraient restés à l’abri à cette époque de l’année.

Les chercheurs qui étudient soigneusement toutes les preuves du récit de Luc se rendent compte qu’il est fort probable que Jésus soit né à l’automne. Une étude attentive de la naissance de Jean-Baptiste et le fait qu’il soit né six mois avant Jésus-Christ (Luc 1:26 Luc 1:26Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
Louis Segond×
, Luc 1:36 Luc 1:36Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois.
Louis Segond×
) indique que Jésus est probablement né en Septembre ou en début Octobre. L’idée populaire que Jésus est né le 25 décembre est tout simplement un compromis avec le paganisme, dit William Walsh dans son livre « L’histoire de Santa Klaus. »

Son mode de vie juif peu connu

Connu aujourd’hui par la plupart des gens, (ce nouveau Jésus) a été aussi, largement dépouillé de ses origines juives et de sa culture. Même si la Bible déclare clairement : « Il est évident que notre Seigneur est sorti de Juda » (Hébreux 7:14 Hébreux 7:14car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n'a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce.
Louis Segond×
), la plupart de ceux qui prétendent l’adorer aujourd’hui sont mal à l’aise, ou carrément hostiles envers ses origines juives.

L’apôtre Jean a écrit : « Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même ». L’ironie est qu’une personne qui suit aujourd’hui le style de vie de Jésus est considérée comme étant non-chrétienne.

Beaucoup ne réalisent pas que Jésus a vécu une vie dans une société qui allait régulièrement à la synagogue le samedi, le Sabbat hebdomadaire (Luc 4:16 Luc 4:16Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,
Louis Segond×
), qui observait les Jours saints bibliques (Lévitique 23, Luc 2:41 Luc 2:41Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque.
Louis Segond×
, Matthieu 26:17 Matthieu 26:17Le premier jour des pains sans levain, les disciples s'adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque?
Louis Segond×
; Jean 7:2 Jean 7:2Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche.
Louis Segond×
, Jean 7:10 Jean 7:10Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret.
Louis Segond×
) et qui ne mangeait pas de porc ni crustacés (Lévitique 11 ; Deutéronome 14).

Ceux qui ne connaissent pas Jésus, pensent qu’Il a jugé son mode de vie trop sévère et exigeant, et qu’Il l’a vécu pour nous afin que personne n’est à suivre ces prescriptions à nouveau. Mais Jésus n’a jamais dit qu’il rejetait la culture dans laquelle il avait vécu ou qu’il voulait que ses disciples rejettent l’enseignement biblique de ces pratiques.

Après la mort de Jésus, ses disciples ont continué à suivre son mode de vie, et ils ont enseigné aux nouveaux croyants à faire de même. Paul dit : « Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ » (1 Corinthiens 11:1 1 Corinthiens 11:1Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.
Louis Segond×
). Lorsque Paul a voyagé, il a continué à honorer Dieu le jour du sabbat (Actes 13:5 Actes 13:5Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient Jean pour aide.
Louis Segond×
, Actes 13:14 Actes 13:14De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent.
Louis Segond×
; Actes 16:13 Actes 16:13Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies.
Louis Segond×
; Actes 17:02 Actes 17:02Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Écritures,
Louis Segond×
; Actes 18:4 Actes 18:4Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs.
Louis Segond×
), de même que Jésus l’avait fait.

Lorsque les Gentils (non-Israélites) de la ville d’Antioche voulaient entendre les paroles de Paul, ils se réunissaient avec les Juifs le sabbat suivant (Actes 13:42-44 Actes 13:42-44 [42] Lorsqu'ils sortirent, on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses; [43] et, à l'issue de l'assemblée, beaucoup de Juifs et de prosélytes pieux suivirent Paul et Barnabas, qui s'entretinrent avec eux, et les exhortèrent à rester attachés à la grâce de Dieu. [44] Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu.
Louis Segond×
). Au lieu d’accepter la vérité biblique claire, beaucoup ont adopté le faux argument disant que Paul avait enseigné aux païens de se réunir le dimanche au lieu du samedi. Il est communément admis que le jour de culte a été changé en l’honneur du jour de la résurrection de Jésus (un autre mensonge puisque Jésus a été ressuscité le samedi soir autour du coucher du soleil).

L’hostilité à l’égard du sabbat du septième jour était évidente dans l’Eglise catholique romaine et plusieurs siècles plus tard, le dimanche fut établi comme jour d’adoration hebdomadaire. Pour expliquer ce changement, des leaders religieux ont clairement dit qu’ils voulaient séparer l’église de tout ce qui pouvait être juif. Ils ont déclaré comme anathème (séparé ou coupé de l’église) toute personne qui « judaïserait » en observant le sabbat du septième jour.

En plus de l’observance du sabbat, Jésus était fidèle aux Jours saints bibliques. Il a sans doute accompagné ses parents « chaque année » à Jérusalem pour observer « la fête de la Pâque » (Luc 2:41 Luc 2:41Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque.
Louis Segond×
), et il a continué à observer les jours de culte biblique tout au long de son ministère (Matthieu 26:17-19 Matthieu 26:17-19 [17] Le premier jour des pains sans levain, les disciples s'adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque? [18] Il répondit: Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz: Le maître dit: Mon temps est proche; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. [19] Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque.
Louis Segond×
; Luc 22:14-15 Luc 22:14-15 [14] L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. [15] Il leur dit: J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir;
Louis Segond×
). Les disciples de Jésus ont observé ces mêmes « fêtes de l’Éternel » (Lévitique 23:4 Lévitique 23:4Voici les fêtes de l'Éternel, les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés.
Louis Segond×
) et ont enseigné aux croyants à faire de même.

Vers la fin du premier siècle, Jean, le disciple de Jésus a écrit : « Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même » (1 Jean 2:6 1 Jean 2:6Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.
Louis Segond×
). Donc, lui aussi, a enseigné aux croyants à vivre leur vie comme Jésus l’avait fait. L’ironie est qu’une personne qui suit aujourd’hui le style de vie de Jésus est considérée comme étant non- chrétienne. Une telle pensée ne fait que refléter le succès profond de ceux qui ont conçu la nouvelle identité de Jésus aujourd’hui.

L’enseignement erroné d’aujourd’hui qui demande aux gens de rejeter l’exemple de Jésus est le plus souvent justifié par une fausse hypothèse selon laquelle Paul aurait changé l’Évangile, le message de Jésus, à cause de son enseignement mentionné dans le livre des Galates. Mais s’il est vrai que Paul a reçu une formation directe de notre Seigneur, celle-ci n’a pas changé le message de l’Évangile.

Paul décrit ce qu’il a enseigné aux Corinthiens, et il a clairement dit que son enseignement était le même que celui des autres apôtres. Ses mots exacts : « C’est pourquoi, que ce soit moi ou que ce soit eux (les autres apôtres) voilà ce que nous prêchons et c’est ce que vous avez cru » (1 Corinthiens 15:11 1 Corinthiens 15:11Ainsi donc, que ce soit moi, que ce soient eux, voilà ce que nous prêchons, et c'est ce que vous avez cru.
Louis Segond×
), cela montre qu’il n’a pas enseigné un autre évangile.

Un message pervers au sujet de la grâce

Alors que le changement de l’apparence de Jésus et de son contexte culturel a suscité beaucoup de confusion, le résultat le plus dommageable du vol de son identité a été le faux enseignement au sujet des responsabilités de ceux qui Le suivent.

Au lieu de vivre en conformité avec les lois de Dieu en ce qui concerne le sabbat, les jours saints et les lois alimentaires, les gens ont été enseignés à tort qu’une personne qui suit l’exemple de Jésus, rejette la grâce de Dieu et pratique le légalisme, c’est à dire qu’il faut gagner son salut par des oeuvres.

Alors que la Bible enseigne clairement que le salut s’obtient par la grâce, par la foi plutôt que par des oeuvres (Ephésiens 2:8-9), il est également clair que « nous sommes ... créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres » (Ephésiens 2:10). En effet, ce sera «ceux qui observent Ses commandements » qui auront accès à l’arbre de vie représentant la vie éternelle (Apocalypse 22:14 Apocalypse 22:14Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville!
Louis Segond×
).

Les propres mots du Christ montrent également qu’il n’y a pas de conflit entre la grâce et l’obéissance. Jésus dit avec force : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui là seul qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux. Beaucoup me diront en ce jour, Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom, n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom, et n’avons nous fait beaucoup de miracles par ton nom ? Et puis je leur déclarerai : « Je ne vous connais pas, retirez vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ! » (Matthieu 7:21-23 Matthieu 7:21-23 [21] Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. [22] Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? [23] Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
Louis Segond×
).

Jésus s’attend toujours à ce que nous obéissions à Ses commandements. Autrement dit, une relation authentique avec le Christ aura pour résultat un changement de vie. À une autre occasion Jésus dit : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements » (Jean 14:15 Jean 14:15Si vous m'aimez, gardez mes commandements.
Louis Segond×
). Mais, plutôt que de suivre l’enseignement de Jésus, de faux ministres, au premier siècle ont commencé à dire qu’il n’était plus nécessaire d’obéir aux lois de Dieu. Leur enseignement était une perversion de la grâce de Dieu. Ils ont faussement déclaré que la grâce de Dieu couvrait tout et qu’Il ne s’attendait rien en retour.

Cet enseignement erroné donne tous les avantages et ne demande aucun devoir. Jude décrit ces faux docteurs comme ceux « qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution [licence pour le péché], et qui renient notre seul Maître et Seigneur, Jésus-Christ » (Jude 1:4 Jude 1:4Car il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus Christ.
Louis Segond×
). Malheureusement, ce message erroné est considéré aujourd’hui comme le vrai christianisme.

Lorsque nous comprenons bien l’observation de Jude, nous notons que ce merveilleux don de Dieu de la grâce a été déprécié et sali par le faux enseignement qui légalise le péché. Le résultat de ce processus sordide, est que Dieu et le vrai Seigneur Jésus-Christ ont été rejetés. Le même résultat se poursuit encore aujourd’hui lorsque les gens acceptent aveuglément une contrefaçon de Jésus et une grâce frauduleuse.

Surmonter les effets néfastes.

Si vous avez été victime de ce faux message, inexacte, et contrefait sur la personne du Christ, vous pouvez en guérir. Pour tous ceux qui se repentiront et se sentiront sincèrement désolés de leur désobéissance et désireront changer pour une vie tournée vers Dieu, Il est prompt à montrer la miséricorde et ne se « lasse pas de pardonner » (Esaïe 55:7).

Jésus veut vraiment avoir une relation avec vous (2 Pierre 3:9 2 Pierre 3:9Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.
Louis Segond×
), mais cela doit se faire selon Ses conditions. Si ce n’est pas le cas, vous vous trompez vous-mêmes et vous retournerez dans la déception. Ce n’est pas agréable de changer lorsqu’on se rend compte que l’on est dans l’erreur, cependant nous n’avons pas d’autre choix si nous voulons recevoir la vie éternelle. Comme Jude l’a noté, nous devons combattre pour la foi qui a été transmises aux saints une fois pour toutes (Jude 1:3 Jude 1:3Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
Louis Segond×
).

Dans l’une de ses dernières prières au Père avant sa crucifixion, Jésus a noté que « la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé Jésus-Christ » (Jean 17:3 Jean 17:3Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
Louis Segond×
). Afin de vivre éternellement, nous devons connaître le vrai Jésus et faire ce qu’Il dit.

Le fait que vous avez lu cet article jusqu’ici indique que vous êtes sérieux au sujet de votre relation avec Dieu et vous pourriez bénéficier d’une meilleure compréhension de la véritable personne de Jésus et de son enseignement authentique.

Ne suivez pas un mythe savamment conçu, un personnage de fiction sans fondement biblique. Soyez celui (ou celle) qui comprend la véritable identité de Jésus et répondez à son appel. Si vous le faites, votre vie maintenant et à l’avenir ne sera plus jamais la même !