La vraie cause des guerres

Vous êtes ici

La vraie cause des guerres

Des volumes entiers ont été écrits sur les causes des guerres. Les Grecs de l'Antiquité avaient le sentiment que les comportements humains étaient guidés par la crainte, les intérêts individuels et l'honneur - des traits provoquant les guerres et l'instabilité. Quand ces traits de la nature humaine provoquent une crise, l'ordre est rompu et l'anarchie de la guerre en découle.

Les relations internationales, elles aussi, sont guidées par les intérêts nationaux. Quand ces derniers sont menacés, l'instinct naturel de préservation prend le dessus et une guerre s'ensuit.

L'apôtre Jacques a expliqué ce qui se passe : « D'où viennent les luttes, et d'où viennent les querelles parmi vous ? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ? Vous convoitez, et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir ; vous avez des querelles et des luttes... » (Jacques 4:1-2 Jacques 4:1-2 [1] D'où viennent les luttes, et d'ou viennent les querelles parmi vous? N'est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres? [2] Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.
Louis Segond×
).

Jacques identifie la convoitise, et la cupidité comme causes principales des conflits chez les êtres humains incapables de se concentrer sur leur relation avec Dieu. Il poursuit : « Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu » (Jacques 4:4 Jacques 4:4Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.
Louis Segond×
). L'égoïsme joue un rôle clef dans l'agressivité humaine. L'être humain, livré à lui-même, s'il n'entretient pas une relation avec son Créateur, a un coeur qui provoque des conflits.

Jésus l'a confirmé : « Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les débauches, les vols, les faux témoignages, les calomnies » (Matthieu 15:19 Matthieu 15:19Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.
Louis Segond×
). L'apôtre Paul nous dit que la nature humaine, instinctivement, est « inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas » (Romains 8:7 Romains 8:7car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.
Louis Segond×
).

La Bible révèle que la vraie source d'hostilité inhérente à tout être humain est Satan le diable. Dans une discussion avec les pharisiens qui s'opposaient à lui, Jésus déclara : « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge » (Jean 8:44 Jean 8:44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.
Louis Segond×
).

Paul parle de Satan comme contrôlant « la puissance de l'air », incitant les gens à la désobéissance sans même qu'ils en soient conscients.Tant que notre nature humaine ne subit pas un changement fondamental, nous vivons « selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées ». Nous sommes des « enfants de colère » mus, comme le restant de l'humanité, par un esprit de conflit (Éphésiens 2:2-3 Éphésiens 2:2-3 [2] dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. [3] Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres...
Louis Segond×
).

Un changement de coeur, et la présence, dans ce dernier, de l'Esprit de Dieu sont nécessaires pour que l'esprit humain cesse d'assouvir ses intérêts égoïstes et se mette à suivre l'Éternel. Tolstoï avait raison de dire : « Purgez l'homme du sang de ses veines et remplacez ce dernier par de l'eau ; il n'y aura plus de guerres ! » (Guerre et paix).

Quand le monde se placera sous l'alliance dans laquelle Dieu écrit Sa loi d'Amour dans les coeurs, grâce à Son Saint- Esprit, les guerres prendront fin. Entre temps, les conflits continueront et atteindront un paroxysme féroce, provoquant des dégâts inimaginables à mesure que les progrès techniques de l'humanité s'accentuent, fournissant des moyens de plus en plus sophistiqués pour tuer les êtres humains.