Le futur paradis terrestre

Vous êtes ici

Le futur paradis terrestre

Susanne, une amie d'enfance, n'avait pas vu ma famille depuis que nous avions déménagé à Portland, dans l'Oregon. Vivant dans le Minnesota, elle avait l'habitude des paysages peu accidentés du Midwest américain, y ayant vécu toute sa vie.

À la vue du sommet enneigé du mont Hood, et des kilomètres de chutes d'eau situées dans les gorges du fleuve Columbia, une idée lui vint.

Étant croyante et très pieuse, Susanne eut le souffle coupé à la vue d'une chute particulièrement spectaculaire dans la jungle verdoyante de cette partie de la forêt du Pacific Northwest. Elle s'écria : « Pourquoi aller au ciel quand on peut vivre dans un endroit pareil ? »

Le site effectivement, a de quoi nous inciter à penser à un paradis terrestre.

Quel choix faire ?

Certains sites terrestres semblent parfois nettement plus superbes que les descriptions du paradis proposées par la culture populaire ou la religion. Si vous aviez le choix entre l'idée que se font la plupart des gens du paradis, et une terre paisible et d'une splendeur à vous couper le souffle, que choisiriez-vous ?

Opteriez-vous de vivre éternellement dans une communauté mondiale paisible jouissant d'une prospérité constante, d'une parfaite santé, étant entouré d'amis, profitant d'une quantité infinie d'occasions de faire preuve de créativité et ayant toujours quelque chose de significatif à accomplir ? Ne serait-ce pas le paradis ? Vous seriez sans doute l'un des premiers à vous inscrire.

Gardez cette idée présente à l'esprit. Si vous avez pris connaissance des dernières opinions scientifiques à propos de la place unique qu'occupe la terre dans l'univers, et si vous connaissez votre Bible - ouvrage que la plupart des églises de ce monde ignorent -- vous devriez tirer la conclusion que Dieu a des plans grandioses pour cette planète - des plans dépassant, et de loin, notre imagination.

En fait, si vous prenez l'Apocalypse au sérieux, vous devez inévitablement croire que Dieu a l'intention de venir ici-bas. Il y est en effet écrit que l'Éternel va venir habiter sur la terre.

Une planète idéale pour la vie

Si l'on en croit les spectacles de science fiction d'Hollywood, et plusieurs autres concepts imaginaires du même genre, il semblerait que les preuves de la présence d'autres formes de vies dans cet univers abondent. À partir d'idées non prouvées avancées par Charles Darwin il y a quelque 150 ans, et que ses adeptes intellectuels actuels ont adoptées, certains savants désireux de manipuler le public continuent d'inciter les gens à croire en la présence d'autres formes de vies ailleurs dans l'univers.

Or, après avoir dépensé des milliards et des milliards d'Euros, l'astrophysique, la biologie expérimentale, l'astronomie et la recherche spatiale, et plusieurs centaines de missions - y compris sur la lune, Mars,Vénus et Jupiter, n'ont toujours pas été en mesure de fournir la moindre preuve étayant la présence d'autres formes de vies ailleurs dans l'univers.

Pas la moindre preuve scientifique qu'il existe une forme supérieure d'intelligence matérielle ailleurs que sur notre planète ! Les savants ont pourtant fait tout leur possible pour en trouver au moins une ; ils ont même scruté le cosmos à la recherche de signaux radio intelligents. En vain !

Les savants sont aujourd'hui nombreux à se poser des questions pertinentes. Dans cet univers parfaitement structuré, où des propriétés chimiques et physiques déterminent tous les processus relatifs à la matière et à l'énergie, comment expliquer la présence d'êtres intelligents uniquement sur terre ? Les savants qui sont objectifs sont contraints de poser des questions philosophiques profondes comme celle de la présence de l'homme sur terre, et celle du choix de notre planète plutôt qu'une autre.

Deux constatations récentes, au niveau scientifique, poussent un nombre croissant d'érudits à déduire que l'univers entier a été conçu tout spécialement pour abriter la vie humaine sur la planète terre, et nulle part ailleurs.

« Lorsque nous scrutons l'univers et que nous identifions les nombreux " accidents " dont nous avons bénéficiés, on dirait que l'univers, en somme, a dû être prévenu de notre arrivée » (Freeman Dyson, physicien et professeur à l'Institute for Advanced Study)

La première constatation est la prise de conscience du fait que notre univers est structuré de manière à permettre aux billions d'éléments, solidaires les uns des autres, d'adopter une configuration particulière, à un endroit précis, à un moment donné, afin de permettre à la vie de se développer de façon à permettre à l'homme -- l'expression transcendante physique et biologique de la vie -- d'exister. La seconde constatation est le fait qu'il soit littéralement impossible que l'univers existe, et que l'homme s'y trouve, par pur hasard- sans que cela ait été intelligemment planifié. Si l'on se fie aux dernières découvertes scientifiques, il s'avère que l'univers semble avoir été créé pour abriter la vie humaine, et que le centre de ce projet sur n'importe quelle vie dans l'univers se trouve ici, sur la magnifique planète bleue qu'est la terre.

Un environnement idéal pour la vie et pour les êtres humains

« …Dans un univers qui aurait pu être totalement hostile aux besoins de la vie », a écrit Michael Corey dans son dernier livre intitulé The God Hypothesis (L’Hypothèse Dieu), « nous avons découvert que c'est précisément le contraire qui est le cas, et qu'en fait l'univers veille littéralement à ce que les besoins des organismes vivants soient satisfaits de mille façons » (2001, p vii).

Plus les savants réfléchissent à ce qu'ils voient dans les innombrables galaxies, plus ils apprécient la combinaison des conditions présentes sur la surface de notre globe, sa distance de la lune et du soleil, et la composition chimique qui sont si précis qu'il est mathématiquement impossible - qu'il n'y a aucune raison de croire - que la vie existe ailleurs. De tout l'univers, il n'y a qu'ici-bas, que les conditions requises pour la vie existent, et ces conditions sont idéales.

Située à une distance de quelque 149 millions de km du soleil, notre planète jouit de températures idéales pour les milliards de réactions chimiques nécessaires à la vie. Ces températures ne fluctuent que de quelque 65o C, et la vie n'existe que dans une infime portion de notre système solaire où celles-ci varient entre -273o C (dans la portion sombre de l'espace interplanétaire) et plus de 15 000 000o C au noyau du soleil.

Tous les éléments relatifs à la position et aux échanges chimiques de notre planète sont idéaux pour la vie. La vitesse de rotation journalière de la terre sur son axe, sa course elliptique annuelle autour du soleil, son inclinaison (responsable des saisons) et la force d'attraction gravitationnelle, créent des conditions idéales pour toutes les formes de vies.

« L'interaction gravitationnelle de la terre avec la lune est, elle aussi, délicatement équilibrée, pour ce qui est de la vie », déclare le Dr Corey. « Si elle était plus forte, les courants dans l'atmosphère de notre globe, les marées des océans, et la période de rotation de notre globe auraient été trop aigus. Et dans le cas contraire, les changements dans l'oblique orbitale auraient provoqué une grave instabilité climatique sur tous les systèmes naturels du globe » (p 126).

Vingt-quatre heures sur vingt-quatre, les sept jours de la semaine, sur notre planète, se joue une symphonie d'une complexité inimaginable de réactions chimiques dans tout notre environnement. Des milliards de réactions chimiques, dans notre corps, ont lieu chaque instant - des milliers d'oligo-éléments et de composés se mélangeant, se combinant ou se désintégrant au gré de notre respiration, lorsque nous nous alimentons et lors de notre digestion.

Toutes ces réactions exigent des températures variant entre 0oet 43oC et permettent aux divers éléments d'exister sous forme solide, liquide ou gazeuse et de fonctionner convenablement.

Chaque réaction est parfaitement programmée dans nos gènes, eux-mêmes disposés de manière séquentielle par les 3 milliards de caractères de nos chromosomes. Chaque groupe d'instructions se trouve dans chacune des 40 billions de cellules de notre organisme. Chaque processus exige un mélange parfait dans un environnement où abondent l'eau, l'oxygène, et une foule d'autres éléments chimiques.

Chaque atome, (la moindre molécule) dans cette chimie de la vie, est parfaitement sélectionné. Songez, par exemple, aux composés et aux molécules d'azote. Ce sont des éléments de base des protéines - structures fondamentales de notre chair, de nos os, de notre sang, de nos muscles, etc.

Sur les quelque 110 éléments de base de notre monde physique, « aucun autre élément ne pourrait remplacer l'azote, et si les propriétés moléculaires de ce dernier étaient légèrement modifiées, les protéines et les acides nucléiques n'auraient jamais pu se former » (Corey p 119).

Sans doute l'oxygène - un élément rare ailleurs dans l'univers - est-il encore plus étonnant.

« La quantité d'oxygène dans l'atmosphère semble, elle aussi, être idéale pour la vie. Si elle avait été plus importante, les plantes et autres matériaux combustibles auraient brûlé beaucoup plus facilement ; dans le cas contraire, les animaux n'auraient pas eu assez d'oxygène à respirer » (p 127).

Certains sites terrestres semblent parfois nettement plus superbes que les descriptions du paradis proposées par la culture populaire ou la religion. Que choisiriez- vous ?

L'ozone -- un composé réactif de l'oxygène -- forme une couche protectrice en altitude dans l'atmosphère entourant notre planète. « Si ce composé avait été en trop grande quantité, la température à la surface de la terre aurait été trop basse », écrit le Dr Corey. « Par contre, s'il avait été plus rare, la température [moyenne] à la surface de notre globe aurait été trop élevée et un plus grand bombardement d'ultraviolets sur cette dernière aurait causé des dégâts » (p 127).

Certains savants pensent que la structure de l'univers semble pleine d'« accidents » voulus. Il y a plus de 30 ans, le physicien Freeman Dyson écrivit : « Lorsque nous scrutons l'univers et que nous identifions les nombreux accidents de la physique et de l'astronomie dont nous avons bénéficiés, on dirait que l'univers - dans un certain sens - a dû être prévenu de notre arrivée » (Energy in the Universe, Scientific American, septembre 1971, p 59 ; c'est nous qui soulignons).

Il semble -- si l'on s'appuie sur la science -- que l'homme soit le centre d'attention de l'élaboration de l'univers, tant au niveau intelligence qu'à celui de sa conception. Comme l'a encore fait remarquer le Dr Corey, « Il se trouve que la taille de l'être humain représente la moyenne géométrique entre la taille d'une planète et celle d'un atome… Ceci semble placer l'humanité au coeur même de la hiérarchie cosmique des choses » (p 141).

Dieu seul le sait

La science actuelle a de plus en plus le sentiment qu'un architecte suprême est responsable de l'existence de l'homme et de l'univers.

Le Dr Corey fait remarquer : « Il n'est pas nécessaire d'être un génie pour s'apercevoir que les preuves en faveur d'un architecte intelligent sont écrasantes ; c'est pour cela que tant de savants parlent ouvertement de lui. Effectivement, on trouve de longues discussions sur l'existence éventuelle de Dieu dans de nombreux traités qui - habituellement - ne font aucune mention de Lui… » (p 23).

Si certains savants, par leurs découvertes, en arrivent à reconnaître l'intelligence suprême responsable de l'univers, ils ignorent, par contre, pourquoi ce dernier existe et la raison pour laquelle l'homme est l'intention de ce projet stupéfiant.

Dieu seul peut expliquer pourquoi la vie humaine, sur terre, semble se situer au coeur même de cet univers complexe. La Bible, en ce domaine, est unique en ce sens qu'elle élucide cette question. Elle seule explique « Pourquoi l'homme ? » Et « Pourquoi sur terre ? »

Ce que Dieu déclare dans la Bible est à la fois déroutant et choquant pour la science et la religion - y compris le christianisme pratiqué par la plupart des églises.

La Bible commence par la déclaration suivante : « Dieu créa les cieux et la terre » (Genèse 1:1 Genèse 1:1Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
Louis Segond×
). Pourquoi cela ? Pour faire « l'homme à [l'] image, selon [la] ressemblance » divines (Genèse 1:26 Genèse 1:26Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Louis Segond×
). Ce premier livre de la Bible nous dit que Dieu a conçu l'incroyable complexité interplanétaire et tous les systèmes de la planète terre, comme demeure pour l'homme..

Quel projet fascinant ! La science et la Bible, en somme, tirent la même conclusion sur ce sujet capital de la présence de l'homme et sur l'aspect de l'univers. Ce dernier, d'après la science et d'après la Bible, a été conçu pour l'homme.

Ce qui suit est encore plus fascinant. La science ignore l'avenir que l'Éternel réserve à notre planète.

Les cieux ou la terre ?

L'idée selon laquelle les justes montent au ciel à leur décès, pour y passer l'éternité avec Dieu, est la croyance la plus répandue chez les chrétiens. Or, quiconque étudie sérieusement la Bible sait pertinemment que ce n'est pas ce que Jésus, et l'Église primitive, enseignaient (voir, entre autres, Jean 3:13 Jean 3:13Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.
Louis Segond×
; Actes 2:34 Actes 2:34Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite,
Louis Segond×
) ; Cette idée fut adoptée bien plus tard.

Le Christ a toujours promis à ses fidèles qu'ils « hériteront la terre » (Matthieu 5:5 Matthieu 5:5Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre!
Louis Segond×
), et la Bible indique que Dieu va venir habiter sur ce globe.

Le paradis va être instauré sur terre : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; Car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. J'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux » (Apocalypse 21:1-3 Apocalypse 21:1-3 [1] Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. [2] Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. [3] Et j'entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
Louis Segond×
).

Si, de nos jours, pour bien des gens, ce passage ne signifie pas que Dieu viendra sur terre, les premiers chrétiens, eux, le croyaient.

Scientifiquement, c'est logique. La science sait que la terre est en tous points unique, absolument magnifique, et est la seule planète à abriter une forme de vie intelligente dans l'univers. Nous ne sommes néanmoins pas les seules créatures intelligentes.

Un Dieu invisible d'une intelligence insondable a créé l'univers qui - d'après les meilleurs calculs des astronomes - s'étend sur quelque 15 milliards d'années lumières. Et si l'on en croit les derniers calculs, 70 sixtillions d'étoiles (7, suivi de 22 zéros) sont visibles de la terre, grâce à nos télescopes.

Notre univers représente une réserve si gigantesque de puissance, d'énergie et de matière que nous, gens modernes, ne pouvons faire mieux pour exprimer notre émerveillement, que le roi David, il y a quelque 3000 ans, quand il écrivit : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains » (Psaumes 19:1 Psaumes 19:1(19:1) Au chef des chantres. Psaume de David. (19:2) Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains.
Louis Segond×
).

De notre demeure, sur cette planète, dans un coin de l'univers, nous imaginons Dieu, en coulisses, sur un autre plan d'existence, gérant le cosmos. Son domaine n'est pas temporaire comme le nôtre ; Il ne dépend pas de la chair avec ses atomes, ses molécules, son eau et ses protéines en changement perpétuel. Son existence est spirituelle, éternelle, d'une perfection divine et d'une puissance indescriptible.

Le premier livre de la Bible déclare que Dieu a conçu l'incroyable complexité interplanétaire et tous les systèmes de notre planète, comme demeure pour l'homme.

Pourquoi a-t-Il décidé de venir ici ? Pourquoi pas ailleurs dans l'univers ?

Comment les 6000 ans de l'histoire humaine -dans sa complexité infinie, sa variété, ses tragédies et ses triomphes, dans tout ce qu'elle a de hideux mais aussi de remarquable, dans sa futilité mais aussi ses desseins éternels -- ont-ils faits de notre monde ce qu'il est devenu ?

Cela, Dieu nous le révèle dans la Bible. Il a conçu notre planète de manière à ce qu'elle demeure ainsi jusqu'à ce qu'elle soit « affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu » (Romains 8:21 Romains 8:21avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.
Louis Segond×
).

Le royaume céleste

C'est ici-bas, sur la terre, que nous devons découvrir le sens de la vie révélé par Dieu dans sa Parole. Bien que créés à l'image divine, nous devons comprendre que nous sommes foncièrement incapables d'atteindre notre potentialité sans le pouvoir de l'amour divin, sans l'éclairage de Sa loi, sans la foi et l'espérance qu'Il nous révèle. C'est de la poussière que l'homme a été créé pour comprendre que son avenir et sa potentialité sont entre les mains du seul Dieu vivant, de l'Esprit Éternel Créateur.

Lors du premier Avènement du Christ, Dieu nous a montré la destinée de l'homme - sa perfection divine et son caractère ultime ultérieurs. Comme l'Évangile selon Jean l'indique, la Parole de Dieu « a été faite chair, et elle a habité parmi nous […] nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce » (Jean 1:14-16 Jean 1:14-16 [14] Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. [15] Jean lui a rendu témoignage, et s'est écrié: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi. [16] Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;
Louis Segond×
).

Or, Jésus a dit que la plupart des hommes n'apprennent pas ces leçons. Notre civilisation, nos gouvernements, nos cultures et nos religions ne veulent pas que le Très-Haut vienne ici-bas. L'humanité s'apprête, en fait, à plonger le monde dans un cataclysme inouï dont le Christ devra la délivrer !

Sous peu, les puissances de l'univers déchireront les cieux au-dessus de la terre, et le règne de l'Esprit Divin sera révélé, au retour du Christ glorifié.

Dans un avenir plus proche que nous ne le pensons peut-être, le gouvernement divin dirigé par le Christ régnera pendant mille ans ici-bas. Le Fils de Dieu s'apprête à venir sur terre. Il s'apprête à faire de notre planète sa demeure. Par la suite, notre Père Éternel, lui aussi, descendra du ciel et viendra habiter sur notre globe, dans la nouvelle Jérusalem actuellement en cours de préparation au ciel.

Êtes-vous prêts à les accueillir ?