Pourquoi le commandement du sabbat n’est-il pas répété dans le Nouveau Testament ?

Vous êtes ici

Pourquoi le commandement du sabbat n’est-il pas répété dans le Nouveau Testament ?

Du fait que le commandement du sabbat n’est pas explicitement répété dans le Nouveau Testament, certaines personnes croient qu’il n’est plus obligatoire.

Il n’y avait pas lieu de répéter ce commandement dans le Nouveau Testament, tout simplement parce que les gens auxquels Jésus-Christ et les apôtres prêchaient n’en auraient pas vu la nécessité.

Les Écritures qui, plus tard, furent appelées l’Ancien Testament étaient leur Bible, leur guide de vie (Romains 15:4 Romains 15:4Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l'espérance.
Louis Segond×
). Paul les décrit comme étant « inspirée[s] de Dieu, et utile[s] pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre » (2 Timothée 3:16-17 2 Timothée 3:16-17 [16] Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, [17] afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.
Louis Segond×
). Les Saintes Écritures leur commandaient clairement d’observer le sabbat ; et la grande majorité des gens acceptaient cela comme une instruction inspirée de Dieu.

Jésus-Christ et les apôtres vivaient et enseignaient dans une société qui observait le sabbat. Les confrontations de Jésus avec les pharisiens portaient sur la façon d’observer le sabbat, mais jamais sur la question de savoir s’il fallait ou non l’observer.

Lorsque les apôtres portèrent leur message au-delà des limites de la Judée, l’observance du sabbat était bien connue dans les autres parties de l’Empire romain. L’historien juif Joseph, à l’époque de l’Église du Nouveau Testament, a écrit : « La multitude de l’humanité elle-même a eu longtemps une grande inclination à suivre nos observances religieuses; car il n’y a aucune ville des Grecs, ni aucune ville des Barbares, ni aucune nation, où ne soit allée notre coutume du repos du septième jour […] De la même façon que le monde entier est imprégné de Dieu, ainsi notre loi a aussi traversé le monde entier. » (Contre Apion, 2, 40)

Les exemples de Jésus et des apôtres confirment qu’ils croyaient et obéissaient aux dix commandements. Tout au long du livre des Actes — écrit par Luc, un Gentil — le sabbat hebdomadaire et les sabbats annuels (décrits dans Lévitique 23) sont mentionnés très régulièrement (Actes 13:14 Actes 13:14De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent.
Louis Segond×
; Actes 13:42 Actes 13:42Lorsqu'ils sortirent, on les pria de parler le sabbat suivant sur les mêmes choses;
Louis Segond×
; Actes 16:13 Actes 16:13Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies.
Louis Segond×
; Actes 17:2 Actes 17:2Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Écritures,
Louis Segond×
; Actes 18:4 Actes 18:4Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs.
Louis Segond×
; Actes 18:21 Actes 18:21Mais il n'y consentit point, et il prit congé d'eux, en disant: Il faut absolument que je célèbre la fête prochaine à Jérusalem. Je reviendrai vers vous, si Dieu le veut. Et il partit d'Éphèse.
Louis Segond×
; Actes 20:6 Actes 20:6Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours.
Louis Segond×
; Actes 20:16 Actes 20:16Paul avait résolu de passer devant Éphèse sans s'y arrêter, afin de ne pas perdre de temps en Asie; car il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte.
Louis Segond×
; Actes 27:9 Actes 27:9Un temps assez long s'était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l'époque même du jeûne était déjà passée.
Louis Segond×
). Les observer ou non était une question qui ne se posait même pas.