Qu’est-ce au juste que le légalisme ?

Vous êtes ici

Qu’est-ce au juste que le légalisme ?

Dans ce chapitre, nous parlons de l’approche légaliste des autorités religieuses qui accusaient Jésus-Christ de transgresser le sabbat. Mais que signifie le terme « légalisme » ? Certains dictionnaires donnent les définitions suivantes : « Souci de respecter minutieusement la loi », « Conformité stricte, littérale ou excessive à la loi ou à un code religieux ou moral ».

Aujourd’hui, le sens commun donné à ce mot est que toute forme d’observance de la loi biblique est du légalisme et, en conséquence, doit être évitée. Le mot est utilisé de manière péjorative, particulièrement pour viser des pratiques telles que l’observance du sabbat ou l’adhésion aux autres lois données dans l’Ancien Testament.

Cependant, cet usage du mot est incorrect. Ce n’est pas du légalisme que d’obéir aux lois de Dieu de la bonne façon. Être légaliste, c’est mal appliquer les lois divines, d’une façon que Dieu n’avait jamais prévue.

Les interprétations des pharisiens sapaient la loi de Dieu

Les pharisiens, une branche excessivement stricte du judaïsme, dont les interprétations religieuses dominaient la pensée populaire à l’époque du Christ, illustraient bien cela. Ils ajoutaient aux lois de Dieu beaucoup de leurs règles et règlements de conception humaine, ce qui avait pour effet de dénaturer et de mal utiliser les lois divines.

En ajoutant leurs interprétations, ils faussaient à tel point le but originel des lois de Dieu qu’ils les rendaient inefficaces et les annulaient (Matthieu 15:6 Matthieu 15:6Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.
Louis Segond×
). En suivant les interprétations et les décrets des pharisiens, le peuple ne suivait plus la loi de Dieu (Jean 7:19 Jean 7:19Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n'observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?
Louis Segond×
).

Cette conception erronée de la loi de Dieu fit que beaucoup de personnes rejetèrent Jésus-Christ, le Messie promis, bien que cette loi ait annoncé des prophéties à son sujet (Jean 5:39-40 Jean 5:39-40 [39] Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. [40] Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!
Louis Segond×
; Luc 24:44 Luc 24:44Puis il leur dit: C'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.
Louis Segond×
).

C’est pourquoi le Christ a condamné si vigoureusement la mauvaise compréhension et l’hypocrisie des dirigeants religieux de son époque. Il a enseigné un retour à l’enseignement correct et à la bonne pratique des lois de Dieu, selon leur intention et leur but d’origine ; et il a également enseigné qu’il était le Messie promis.

Paul condamnait la dénaturation de la loi

L’apôtre Paul, lui aussi, a écrit abondamment contre ceux qui dénaturaient la bonne utilisation de la loi de Dieu. Ceci est particulièrement évident dans le livre aux Galates. Le sujet que Paul traite n’est pas l’observance correcte de la loi de Dieu, que lui-même confirme par ailleurs (Romains 3:31 Romains 3:31Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! Au contraire, nous confirmons la loi.
Louis Segond×
; Romains 7:12 Romains 7:12La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.
Louis Segond×
; Romains 7:14 Romains 7:14Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.
Louis Segond×
; Romains 7:22 Romains 7:22Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur;
Louis Segond×
; Romains 7:25 Romains 7:25Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.
Louis Segond×
) ; mais il s’insurge contre l’affirmation selon laquelle la justification (le pardon et la restauration du pécheur à un état de justice) peut être atteinte par la circoncision et la stricte observance de la loi.

Certains faux enseignants (Galates 2:4 Galates 2:4Et cela, à cause des faux frères qui s'étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons en Jésus Christ, avec l'intention de nous asservir.
Louis Segond×
; Galates 5:10 Galates 5:10J'ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu'il soit, en portera la peine.
Louis Segond×
; Galates 5:12 Galates 5:12Puissent-ils être retranchés, ceux qui mettent le trouble parmi vous!
Louis Segond×
; Galates 6:12-13 Galates 6:12-13 [12] Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n'être pas persécutés pour la croix de Christ. [13] Car les circoncis eux-mêmes n'observent point la loi; mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair.
Louis Segond×
) déstabilisaient les Églises de Galatie en insistant, à tort, sur le fait que la circoncision et l’observance de la loi étaient des exigences suffisantes pour la justification et le salut, en dehors de la foi en Jésus-Christ.

Paul condamne cet enseignement erroné, en faisant remarquer que l’obéissance à la loi n’a jamais permis d’accéder à la vie éternelle (Galates 3:21 Galates 3:21La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu? Loin de là! S'il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi.
Louis Segond×
). Il met en évidence que la justification — être rendu juste aux yeux de Dieu, et obtenir ainsi l’accès à la vie éternelle — est seulement possible par Jésus-Christ (Galates 2:16 Galates 2:16Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.
Louis Segond×
; Galates 3:1-3 Galates 3:1-3 [1] O Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus Christ a été peint comme crucifié? [2] Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce par les oeuvres de la loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la prédication de la foi? [3] Etes-vous tellement dépourvus de sens? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair?
Louis Segond×
; Galates 3:10-11 Galates 3:10-11 [10] Car tous ceux qui s'attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n'observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. [11] Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit: Le juste vivra par la foi.
Louis Segond×
; Galates 3:22 Galates 3:22Mais l'Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus Christ à ceux qui croient.
Louis Segond×
; Galates 5:1-4 Galates 5:1-4 [1] C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. [2] Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. [3] Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu'il est tenu de pratiquer la loi tout entière. [4] Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.
Louis Segond×
).

Paul montre clairement que le pardon des péchés exige un sacrifice, et que même la plus stricte observance de la loi ne peut ôter la nécessité de ce sacrifice.

Toutefois, la loi de Dieu demeure la juste norme par laquelle toute l’humanité sera jugée (Jacques 2:8 Jacques 2:8Si vous accomplissez la loi royale, selon l'Écriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.
Louis Segond×
; Jacques 2:12 Jacques 2:12Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté,
Louis Segond×
). La loi n’est pas annulée ou abolie par la foi en Christ (Romains 3:31 Romains 3:31Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! Au contraire, nous confirmons la loi.
Louis Segond×
), comme beaucoup le croient à tort. Au contraire, Paul dit que l’usage convenable de la loi est établi par la foi.

Salomon, en concluant son discours par ces mots : « Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme » (Ecclésiaste 12:15 Ecclésiaste 12:15
Louis Segond×
), énonce le but immuable de Dieu pour toute l’humanité. L’apôtre Jean approuve cela en tirant aussi la conclusion que si nous aimons Dieu nous gardons ses commandements (1 Jean 5:3 1 Jean 5:3Car l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles,
Louis Segond×
).

Christ a dit à la femme surprise en adultère : « Ne pèche plus » (Jean 8:11 Jean 8:11Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.
Louis Segond×
), autrement dit : « Respecte la loi de Dieu ». Au jeune homme riche qui vint lui demander ce qu’il devait faire pour obtenir la vie éternelle, Jésus a répondu : « Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » (Matthieu 19:17 Matthieu 19:17Il lui répondit: Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels? lui dit-il.
Louis Segond×
)

Exemples bibliques de légalisme

Que nous dit la Bible au sujet du légalisme ?

Substituer aux lois de Dieu des lois de conception humaine, comme le faisaient les pharisiens, est du légalisme.

Compter sur l’observance de n’importe quelle loi, au lieu de la foi en Jésus-Christ, pour se rendre juste aux yeux de Dieu est du légalisme.

Si tout ce que l’on considère se résume à l’obéissance à la loi, sans tenir compte de la motivation de plaire à Dieu, d’aimer Dieu et d’aimer son prochain, alors le but de la loi est dénaturé (Matthieu 22:36-40 Matthieu 22:36-40 [36] Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? [37] Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. [38] C'est le premier et le plus grand commandement. [39] Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. [40] De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
Louis Segond×
; Romains 13:10 Romains 13:10L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.
Louis Segond×
), et c’est du légalisme. Si nous croyons que l’observance de la loi peut nous faire gagner le salut comme récompense, alors nous sommes coupables de légalisme.

L’obéissance technique, ou la stricte obéissance à la lettre précise de la loi, en cherchant des moyens de contourner le but et l’intention prioritaires de celle-ci, est du légalisme.

L’obéissance convenable n’est pas du légalisme

Mais Jésus-Christ et toute la Bible rendent parfaitement clair le fait que l’obéissance convenable à la loi de Dieu n’est pas du légalisme.

Après sa conversion, un chrétien reçoit une meilleure compréhension du but et de l’intention de la loi de Dieu. Il comprend l’importance de la foi en la personne de Jésus-Christ et en son sacrifice. Il lui est donné une compréhension plus complète de la raison de son obéissance. Mais c’est à lui d’obéir. Et ceci n’est pas du légalisme.

Obéir aux commandements bibliques divins, tels que celui de se souvenir du sabbat et de le sanctifier avec l’attitude qui convient, n’est pas du légalisme. Ne laissez personne vous leurrer par une notion fausse, en contradiction avec le commandement même de Jésus-Christ (Matthieu 5:19 Matthieu 5:19Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
Louis Segond×
).