L’Église en tant qu’épouse de Christ

Vous êtes ici

L’Église en tant qu’épouse de Christ

L’Église de Dieu est la famille de Dieu — constituée de chrétiens qui sont les enfants de Dieu le Père et les « frères » de Jésus-Christ (1 Jean 3:1-2 1 Jean 3:1-2 [1] Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu. [2] Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.
Louis Segond×
; Hébreux 2:11-12 Hébreux 2:11-12 [11] Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères, [12] lorsqu'il dit: J'annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée.
Louis Segond×
). Le but ultime du Père est que chaque être humain devienne un de Ses enfants, et les rapports entre parents et enfants, et entre frères et sœurs — sur le plan humain — ont été donnés dans le but d’illustrer cette réalité spirituelle dont la portée est plus grande encore.

Mais il y a une autre relation familiale qui illustre également une réalité spirituelle dont la portée est plus grande — celle du mariage. Le mariage d’un homme et d’une femme était destiné à illustrer le mariage de Jésus-Christ et de l’Église. Individuellement, les chrétiens sont frères du Christ. Mais, collectivement, ils constituent Son épouse, dont le statut actuel est celui d’une fiancée, mais celle-ci sera plus tard unie à Lui par les liens d’un mariage divin qui durera pour toute l’éternité.

Le mariage humain fut institué avec le premier homme et la première femme, Adam et Ève. Dieu fit tomber Adam dans un profond sommeil, puis Il ouvrit ses flancs pour en prélever une de ses côtes, à partir de laquelle il forma Ève pour qu’elle devienne son épouse — une aide appropriée et complémentaire pour l’homme. Lorsque Dieu la lui présenta, Adam dit : « Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair » (Genèse 2:23 Genèse 2:23Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme.
Louis Segond×
). De fait, Ève était une partie d’Adam — littéralement de son corps.

Dieu dit : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » (Genèse 2:24 Genèse 2:24C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
Louis Segond×
) Dans un sens, cela fait référence à la relation physique représentée par l’union sexuelle. Il apparaît immédiatement que tous deux étaient nus et n’en éprouvaient aucune honte (Genèse 2:25 Genèse 2:25L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte.
Louis Segond×
). Mais cela fait aussi référence, au sens figuré, à l’union de deux vies dans une profonde harmonie. Jésus dit : « Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair » (Matthieu 19:6 Matthieu 19:6Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.
Louis Segond×
).

De nombreux versets se réfèrent à l’Église de Dieu comme étant le corps de Christ, les personnes qui le composent pouvant être comparées aux différentes parties d’un corps (Romains 12:4-5 Romains 12:4-5 [4] Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, [5] ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.
Louis Segond×
; 1 Corinthiens 12:12-27 1 Corinthiens 12:12-27 [12] Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. [13] Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. [14] Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres. [15] Si le pied disait: Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps-ne serait-il pas du corps pour cela? [16] Et si l'oreille disait: Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, -ne serait-elle pas du corps pour cela? [17] Si tout le corps était oeil, où serait l'ouïe? S'il était tout ouïe, où serait l'odorat? [18] Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. [19] Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? [20] Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. [21] L'oeil ne peut pas dire à la main: Je n'ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n'ai pas besoin de vous. [22] Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires; [23] et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur, [24] tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait, [25] afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. [26] Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. [27] Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.
Louis Segond×
; Éphésiens 1:22-23 Éphésiens 1:22-23 [22] Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église, [23] qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.
Louis Segond×
; Éphésiens 4:12 Éphésiens 4:12pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ,
Louis Segond×
; Colossiens 1:24 Colossiens 1:24Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Église.
Louis Segond×
). Et Jésus est « la tête du corps, de l’Église » (Colossiens 1:18 Colossiens 1:18Il est la tête du corps de l'Église; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.
Louis Segond×
). C’est pourquoi le mari est le chef de la femme dans le mariage terrestre.

L’apôtre Paul élabore sur cette relation physique qui est également divine et spirituelle dans Éphésiens 5:22-33 Éphésiens 5:22-33 [22] Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; [23] car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. [24] Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. [25] Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, [26] afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, [27] afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. [28] C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. [29] Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Église, [30] parce que nous sommes membres de son corps. [31] C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. [32] Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église. [33] Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.
Louis Segond×
: « Femmes, que chacune soit soumise à son mari, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses. Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole, pour faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. C’est ainsi que le mari doit aimer sa femme comme son propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. Car jamais personne n’a haï sa propre chair, mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Église, parce que nous sommes membres de son corps. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. »

De toute évidence, le mariage humain est destiné à représenter la relation maritale ultime. L’union en une seule chair, sur le plan physique, a un parallèle spirituel dans la relation spéciale et intime que le Christ partage avec Son peuple. Paul ajoute : « Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. » (1 Corinthiens 6:17 1 Corinthiens 6:17Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.
Louis Segond×
)

Cependant, comme cela a été mentionné, les membres de l’Église ne sont pas encore entrés dans la plénitude de cette relation nuptiale avec le Christ. Ils ne sont, à l’heure actuelle, que fiancés à Lui, avec la responsabilité de rester spirituellement purs. Paul dit à certains qu’il avait aidés à parvenir à la conversion : « je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. » (2 Corinthiens 11:2 2 Corinthiens 11:2Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure.
Louis Segond×
)

Et lorsque Jésus-Christ reviendra finalement, on fera cette déclaration : « Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’Agneau sont venues, son épouse s’est préparée, […] » (Apocalypse 19:7 Apocalypse 19:7Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée,
Louis Segond×
).

La Nouvelle Alliance, l’alliance que les disciples de Jésus-Christ ont contractée, est en fait une alliance de mariage. Cette nouvelle alliance avait été promise à l’ancien Israël bien avant que le Christ ne vienne en la chair (Jérémie 31). Elle avait été rendue nécessaire du fait que la nation avait violé les termes de l’ Ancienne Alliance, que Dieu avait conclue avec Israël au Mont Sinaï — « Alliance qu’ils ont violée, quoique je sois leur maître, dit l’Éternel » (Jérémie 31:32 Jérémie 31:32Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Égypte, Alliance qu'ils ont violée, Quoique je fusse leur maître, dit l'Éternel.
Louis Segond×
). Ainsi, l’Ancienne Alliance fut également une alliance de mariage.

Israël était donc l’épouse de Dieu, et il est important de comprendre que Celui que les Israélites connaissaient comme étant le Dieu de l’Ancien Testament n’était nul autre que Celui qui naquit plus tard sous le nom de Jésus-Christ (voir 1 Corinthiens 10:4 1 Corinthiens 10:4et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ.
Louis Segond×
). L’Épouse du Christ était donc Israël, mais la nation brisa ses vœux de mariage — adorant même d’autres divinités, ce que Dieu considérait comme un adultère spirituel et une prostitution (Lévitique 17:7 Lévitique 17:7Ils n'offriront plus leurs sacrifices aux boucs, avec lesquels ils se prostituent. Ce sera une loi perpétuelle pour eux et pour leurs descendants.
Louis Segond×
; Jérémie 3:1 Jérémie 3:1Il dit: Lorsqu'un homme répudie sa femme, Qu'elle le quitte et devient la femme d'un autre, Cet homme retourne-t-il encore vers elle? Le pays même ne serait-il pas souillé? Et toi, tu t'es prostituée à de nombreux amants, Et tu reviendrais à moi! dit l'Éternel.
Louis Segond×
; Jérémie 3:6 Jérémie 3:6L'Éternel me dit, au temps du roi Josias: As-tu vu ce qu'a fait l'infidèle Israël? Elle est allée sur toute montagne élevée et sous tout arbre vert, et là elle s'est prostituée.
Louis Segond×
).

L’Ancienne Alliance fut résiliée avec la mort de Jésus-Christ. Mais à présent qu’Il est ressuscité, Christ a toujours l’intention de se marier avec Israël, mais dans le cadre d’une Nouvelle Alliance — un nouvel accord marital. Cette alliance est ouverte à tous, mais tous doivent devenir, en Christ, des Israélites spirituels. L’Église est l’Israël spirituel — elle joue le rôle de précurseur dans cette relation qui est placée sous le signe de la Nouvelle Alliance.

Dans l’Ancien Testament, Dieu mentionne aussi qu’Il est marié à la ville de Jérusalem, laquelle représentait tout Israël (Ézéchiel 16). De même, la Nouvelle Jérusalem à venir est mentionnée comme étant « l’épouse, la femme de l’Agneau » (Apocalypse 21:9-10 Apocalypse 21:9-10 [9] Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau. [10] Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu.
Louis Segond×
). Il en est ainsi parce que cette Nouvelle Jérusalem sera composée de tous ceux qui sont fidèles à Dieu ; elle sera, en effet, la demeure éternelle de Dieu et de Son peuple. Notez que l’Église elle-même est appelée « une habitation de Dieu en Esprit » (Éphésiens 2:22 Éphésiens 2:22En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.
Louis Segond×
), Dieu le Père et Jésus-Christ vivant parmi les membres de l’Église par le biais du Saint-Esprit.

Puissions-nous tous rester fidèles aujourd’hui, projetant avec anticipation nos regards vers une éternité joyeuse, marquée par une union parfaite avec Jésus-Christ dans le cadre de la famille de Dieu.