Notre époque est-elle la seule époque de salut ?

Vous êtes ici

Notre époque est-elle la seule époque de salut ?

Notre époque actuelle est-elle la seule époque durant laquelle les gens peuvent se repentir et être sauvés ?

Certains supposent que c’est ce que Paul voulait dire lorsqu’il écrivait : « Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. Car il dit : Au temps favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut. » (2 Corinthiens 6:1-2 2 Corinthiens 6:1-2 [1] Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. [2] Car il dit: Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.
Louis Segond×
)

Paul a écrit exactement ce qu’il voulait dire. Mais assurez-vous de bien noter ce qu’il n’a pas dit. Il n’a pas dit que notre époque est la seule époque de salut, et il n’avait sûrement pas l’intention de le faire.

Dans l’original grec, ce verset ne contient aucun modificateur devant l’expression « jour du salut ». La plupart des traductions ont ajouté « le » devant « jour du salut » dans l’intention de clarifier les paroles de Paul, mais, ce faisant, elles ont, par inadvertance, contribué à la mauvaise compréhension de ce verset. La version Darby met ici le mot « le » en italique pour bien indiquer qu’il a été ajouté. D’autres versions traduisent cette phrase par l’expression « un jour de salut » (Green’s Literal Translation, Living Oracles New Testament).

Malgré cela, d’autres versions continuent d’afficher un manque de cohérence, en traduisant la même phrase par « un jour de salut » au début du verset et « le jour du salut » à la fin du verset (American Standard Version, Bible in Basic English, Green’s Literal Translation, Modern King James Version, New Revised Standard Version, Phillips Modern English).

Pour ceux qui font partie de l’Église à l’époque présente, on peut dire que maintenant est leur jour de salut. Dieu les appelle maintenant. Le salut est aujourd’hui disponible à toute personne désireuse de se repentir. C’est là ce que Paul voulait dire. Le mot « le » pourrait même s’appliquer dans le contexte suivant : le jour du salut – en ce qui concerne ceux que Dieu appelle à cette époque – est maintenant.

Mais Paul n’a pas dit – pas plus qu’il n’a laissé entendre – que le salut est uniquement disponible à cette époque. Le jour du salut, pour le reste de l’humanité, est encore à venir. De toutes façons, Paul n’avait nullement l’intention de contredire les nombreux passages de la Bible qui montrent que le monde en général aura finalement accès au salut, mais en des temps encore à venir.