Les ennemis de la foi

Les ennemis de la foi

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi nous ne voyons pas plus de manifestations de la foi ? La Bible identifie plusieurs facteurs qui peuvent miner la foi. Ils incluent :
 

  • Le souci. Jésus nous met en garde : « Ne vous inquiétez pas [...] Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu [...] » (Matthieu 6:25-33 Matthieu 6:25-33 [25] C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? [26] Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux? [27] Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? [28] Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; [29] cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux. [30] Si Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi? [31] Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? [32] Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. [33] Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
    Louis Segond×
    ).
     
  • La peur. Alors qu’ils se trouvaient sur un bateau, au milieu d’une tempête, les disciples réveillèrent Jésus et le supplièrent de les sauver de la noyade. Il répondit : « Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? » (Matthieu 8:23-26 Matthieu 8:23-26 [23] Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. [24] Et voici, il s'éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui, il dormait. [25] Les disciples s'étant approchés le réveillèrent, et dirent: Seigneur, sauve-nous, nous périssons! [26] Il leur dit: Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme.
    Louis Segond×
    ) Puis il menaça la mer qui devint calme.
     
  • Le doute. Pierre vit Jésus marcher sur l’eau de la mer de Galilée et demanda à faire de même. Jésus l’invita à le rejoindre, et Pierre commença à marcher sur l’eau : « Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur » et il commença à couler. « Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » (Matthieu 14:30-31 Matthieu 14:30-31 [30] Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauve-moi! [31] Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?
    Louis Segond×
    )
     
  • Le raisonnement humain en l’absence de compréhension spirituelle. Jésus avertit ses disciples : « Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens. » (Matthieu 16:6 Matthieu 16:6Jésus leur dit: Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens.
    Louis Segond×
    ) Il les mettait en garde contre les enseignements des dirigeants religieux qui, en apparence, semblaient corrects (Matthieu 16:12 Matthieu 16:12Alors ils comprirent que ce n'était pas du levain du pain qu'il avait dit de se garder, mais de l'enseignement des pharisiens et des sadducéens.
    Louis Segond×
    ), mais manquaient néanmoins de compréhension spirituelle. Parce que les disciples ne comprenaient pas ce principe spirituel, leur raisonnement s’en trouvait faussé (Matthieu 16:7-12 Matthieu 16:7-12 [7] Les disciples raisonnaient en eux-mêmes, et disaient: C'est parce que nous n'avons pas pris de pains. [8] Jésus, l'ayant connu, dit: Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de peu de foi, sur ce que vous n'avez pas pris de pains? [9] Etes-vous encore sans intelligence, et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés, [10] ni les sept pains des quatre mille hommes et combien de corbeilles vous avez emportées? [11] Comment ne comprenez-vous pas que ce n'est pas au sujet de pains que je vous ai parlé? Gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens. [12] Alors ils comprirent que ce n'était pas du levain du pain qu'il avait dit de se garder, mais de l'enseignement des pharisiens et des sadducéens.
    Louis Segond×
    ).