Dieu choisit-Il les chefs d’État ?

Vous êtes ici

Dieu choisit-Il les chefs d’État ?

La Bible nous dit que Nebucadnetsar, puissant dirigeant de l’Empire babylonien qui régna 600 ans av. J.-C., reçut une vision de Dieu. Le prophète Daniel interpréta ce rêve en expliquant que Dieu donna cette vision à Nebucadnetsar « afin que les vivants sachent que le Très-Haut domine sur le règne des hommes, qu’il le donne à qui il lui plaît, et qu’il y élève le plus vil des hommes. » (Daniel 4:17 Daniel 4:17Cette sentence est un décret de ceux qui veillent, cette résolution est un ordre des saints, afin que les vivants sachent que le Très Haut domine sur le règne des hommes, qu'il le donne à qui il lui plaît, et qu'il y élève le plus vil des hommes.
Louis Segond×
)

« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. »

Depuis une époque récente, peu de pays développés ont connu un dirigeant aussi violent.  Pourtant, la Bible montre clairement qu’à certains moments, Dieu met en place de terribles dirigeants à des postes de pouvoir dans le but explicite d’accomplir Ses plans. Comme le laisse entendre Daniel, Nebucadnetsar n’était pas un homme bon. Il jetait les gens vivants dans des fournaises ardentes s’ils ne s’inclinaient pas devant son idole. Il menaçait de tuer en masse tous ses conseillers s’ils n’interprétaient pas son rêve.

Cela fut aussi le cas du pharaon de l’Exode, dont le cœur s’endurcit à maintes reprises jusqu’à ce que l’Égypte fût humiliée pour le mauvais traitement infligé à Israël, le peuple de Dieu. Dieu envoya Moïse pour dire à Pharaon : « Mais je t’ai laissé subsister, afin que tu voies ma puissance, et que l’on publie mon nom par toute la terre. » (Exode 9:16 Exode 9:16Mais, je t'ai laissé subsister, afin que tu voies ma puissance, et que l'on publie mon nom par toute la terre.
Louis Segond×

Parfois, Dieu fut parfois directement impliqué dans l’accession de personnes à des postes très importants. Il inspira le prophète Ésaïe à prédire la montée au pouvoir de Cyrus le Grand pour que Son dessein s’accomplisse (Ésaïe 45:1 Ésaïe 45:1Ainsi parle l'Éternel à son oint, à Cyrus,
Louis Segond×
). Un siècle et demi plus tard, Dieu donna à Cyrus le pouvoir sur l’Empire perse.

Une autre fois, Daniel déclara : « Béni soit le nom de Dieu, d’éternité en éternité ! ... C’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois » (Daniel 2: 20-21). L’apôtre Paul, écrivant aux chrétiens de la capitale de l’Empire romain, déclara : « il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. » (Romains 13:1 Romains 13:1Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.
Louis Segond×
; voir aussi Psaumes 75:6-7 Psaumes 75:6-7 [6] (75:7) Car ce n'est ni de l'orient, ni de l'occident, Ni du désert, que vient l'élévation. [7] (75:8) Mais Dieu est celui qui juge: Il abaisse l'un, et il élève l'autre.
Louis Segond×
; Jean 19:10-11 Jean 19:10-11 [10] Pilate lui dit: Est-ce à moi que tu ne parles pas? Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te crucifier, et que j'ai le pouvoir de te relâcher? [11] Jésus répondit: Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir, s'il ne t'avait été donné d'en haut. C'est pourquoi celui qui me livre à toi commet un plus grand péché.
Louis Segond×
).

Cela signifie-t-il que Dieu « appuie » en quelque sorte n’importe quel dirigeant quels que soient ses défauts et ses faiblesses ? Non. Ce qu’il faut retenir est que Dieu a un dessein pour l’humanité, un objectif pour les événements actuels, et que celui s’accomplira par l’intermédiaire des chefs d’État qu’Il choisit ou auxquels Il permet d’accéder au pouvoir.

Les Écritures montrent que si Dieu décide parfois quel sera le principal dirigeant d’une nation, les gens ont toutefois le libre arbitre de choisir des leaders dont les valeurs ne sont pas celles enseignées dans les Écritures saintes, même si cela est à leur détriment. Il critiqua un jour par ces paroles le peuple qu’Il S’était Lui-même anciennement choisi : « Israël a rejeté le bien […] Ils ont établi des rois sans mon ordre, et des chefs sans se référer à moi. » (Osée 8:4 Osée 8:4Ils ont établi des rois sans mon ordre, Et des chefs à mon insu; Ils ont fait des idoles avec leur argent et leur or; C'est pourquoi ils seront anéantis.
Louis Segond×
) La leçon est claire : Dieu approuve seulement les dirigeants qui ne « rejette pas le bien » tel qu’Il le définit.

L’apôtre Paul donne ce superbe conseil aux chrétiens qui ne savent que penser des gouvernements sous lesquels ils vivent : « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. » (1 Timothée 2:1-2 1 Timothée 2:1-2 [1] J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, [2] pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.
Louis Segond×
, c’est nous qui soulignons)

Priez pour que Dieu mette en place des chefs d’État qui permettent aux croyants de « mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. » Cela est bon et digne aux yeux de Dieu.

Mais premièrement, il est essentiel de connaître et de pratiquer Sa volonté avant de s’attendre à ce qu’Il entende ces prières (voir 1 Jean 3:22 1 Jean 3:22Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.
Louis Segond×
). Même Jésus, ayant une foi totale dans les décisions de Dieu, pria ainsi : « Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » (Luc 22:42 Luc 22:42disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.
Louis Segond×
) C’est dans la Parole de Dieu, la Bible, que nous pouvons trouver Sa volonté révélée.