Les tragédies sont-elles le résultat d’une punition divine ?

Vous êtes ici

Les tragédies sont-elles le résultat d’une punition divine ?

L’intervention directe de Dieu, et la punition qui en résulte, telles que la Bible les décrit, constituent l’exception plutôt que la règle. Cela est dû à Sa patience suprême (Psaumes 103:8 Psaumes 103:8L'Éternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et riche en bonté;
Louis Segond×
) motivée par Son amour envers nous et Son désir de nous réconcilier avec Lui pour le salut. La Bible enseigne que la colère divine est précédée d’un avertissement afin de laisser aux gens l’occasion de se repentir (Amos 3:7 Amos 3:7Car le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.
Louis Segond×
), contrairement aux nombreux événements tragiques qui frappent ce monde quotidiennement et inopinément.

Jésus-Christ parla directement des accidents, des catastrophes naturelles et même des persécutions quand Il se réfère aux péchés d’une personne. Dans Luc 13:1-5 Luc 13:1-5 [1] En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. [2] Il leur répondit: Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte? [3] Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. [4] Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tuées, croyez-vous qu'elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? [5] Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.
Louis Segond×
, Il donna deux exemples de personnes ayant souffert – certaines avaient été massacrées par les Romains, d’autres avaient été tuées lorsqu’une grande tour s’écroula soudainement sur elles. Il souligna que ces gens qui sont morts ainsi n’étaient pas de « plus grands pécheurs » que ceux de la même ville, qui ne furent pas blessés, mais Il enseigna plutôt que « si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. » Cela démontre la réalité que tout le monde est sous la même pénalité du péché, c’est-à-dire, la mort – à moins que nous ne nous repentions pour suivre Dieu.

Inversement, même ceux qui suivent Dieu et observent Ses commandements connaîtront parfois la souffrance, et certains meurent de façon tragique. Pour eux, les Écritures enseignent qu’il ne s’agit pas d’un jugement divin, mais que « tout dépend pour eux du temps et des circonstances » (Ecclésiaste 9:11 Ecclésiaste 9:11J'ai encore vu sous le soleil que la course n'est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances.
Louis Segond×
). Suivre Dieu est une question de salut éternel qui ne nous exempte pas des dangers physiques, des épreuves ou des malheurs causés par un accident.

Le péché est la cause profonde de toute mort, maladie, souffrance et corruption dans le monde actuel. L’effet destructeur et cumulatif du péché dans le monde entraîne la mort par maladie, par accident, par catastrophe naturelle ou par autres événements tragiques sans qu’il n’existe aucun lien avec nos propres actions individuelles. Alors que « tous ont péché » (Romains 3:23 Romains 3:23Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;
Louis Segond×
), il arrive que ceux qui vivent une tragédie ne reçoivent pas la punition en fonction de leur propre péché. Il y a beaucoup de cas où des gens souffrent des suites directes de leur péché, mais cela ne nécessite pas l’intervention divine. Par exemple, les adultères subiront des dommages émotionnels dans leur mariage avec les possibilités supplémentaires de maladies sexuellement transmissibles ou de représailles de la part du partenaire de l’autre personne, mais ce type de « punition » est simplement le résultat d’un lien de cause à effet.

Dans les cas particuliers où la colère divine est citée dans la Bible, Dieu a agi suite à des cas extrêmes de dépravation morale, et le résultat fut une dévastation complète et totale d’une ampleur qui va bien au-delà des catastrophes naturelles ou des tragédies locales que nous connaissons aujourd’hui. La destruction de Sodome et de Gomorrhe illustre ce point, où seuls Lot et ses deux filles survécurent. À nouveau, lors du déluge de l’époque de Noé, seulement huit personnes sur la face de la Terre furent épargnées. La Bible enseigne et parle du jugement et de la colère à venir de Dieu ici-bas, mais ce n’est pas seulement pour punir le péché – ce sera pour une double raison : briser les institutions corrompues du monde et instaurer Son juste Royaume sous le règne de Jésus-Christ et de Ses saints (Romains 8:22-23 Romains 8:22-23 [22] Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. [23] Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps.
Louis Segond×
; Apocalypse 11:15 Apocalypse 11:15Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles.
Louis Segond×
).

Pour plus d’informations sur la cause de la mort, des douleurs et des souffrances dans le monde – ainsi que la solution de Dieu au péché pour toute l’humanité – veuillez consulter notre brochure gratuite : « Pourquoi Dieu permet-Il la souffrance ? »