L’imposition des mains est-elle nécessaire pour recevoir l’Esprit Saint ?

Vous êtes ici

L’imposition des mains est-elle nécessaire pour recevoir l’Esprit Saint ?

Qu’est-ce que le baptême de Jean accomplit ? Sans aucun doute, cela les aida à se préparer à la conversion, car il prêchait la repentance. Cela renforça probablement leur détermination à obéir à Dieu. Mais le baptême n’engendra pas leur conversion ou n’eut pour résultat la réception de l’Esprit Saint. De toute évidence, de nombreux facteurs doivent être réunis pour que cela se produise, y compris la connaissance du péché (la transgression de la loi de Dieu, 1 Jean 3:4 1 Jean 3:4Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
Louis Segond×
), la conscience du besoin de pardon, la vraie repentance (passer du péché à l’obéissance) et une compréhension claire des obligations d’un chrétien. De plus, le baptême devrait, dans des circonstances normales, être administré par un ministre de la vraie Église de Dieu, suivi de l’imposition des mains et de la prière pour recevoir le don du Saint-Esprit.

Vous pouvez lire cela dans Actes 19:1-6 Actes 19:1-6 [1] Pendant qu'Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l'Asie, arriva à Éphèse. Ayant rencontré quelques disciples, il leur dit: [2] Avez-vous reçu le Saint Esprit, quand vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint Esprit. [3] Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean. [4] Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c'est-à-dire, en Jésus. [5] Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. [6] Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.
Louis Segond×
, où vous verrez que Paul, après avoir conseillé les croyants, les baptisa à nouveau et leur imposa les mains.

Comme le baptême, la pratique de l’imposition des mains tire ses racines historiques de l’Ancien Testament. Dans les temps anciens, cette pratique, souvent accompagnée d’une onction d’huile, servait à mettre les hommes à part pour servir Dieu dans les rôles du roi ou du sacrificateur. Il en était aussi question parfois pour mettre de côté des sacrifices ou autre chose pour un usage sacré. De même, l’imposition des mains après le baptême signifie que la personne nouvellement baptisée a été mise à part pour Dieu.

Depuis l’époque des apôtres, l’imposition des mains après le baptême signifiait le moment réel de la réception du Saint-Esprit et la mise à part d’une personne convertie en tant qu’enfant de Dieu. C’est seulement par le don de l’Esprit de Dieu que nous pouvons développer une attitude pieuse faite d’obéissance et de foi. La pratique de l’imposition des mains pour recevoir l’Esprit de Dieu est mentionnée dans Actes 8:17 Actes 8:17Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint Esprit.
Louis Segond×
; Actes 19:6 Actes 19:6Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.
Louis Segond×
; et 2 Timothée 1:6 2 Timothée 1:6C'est pourquoi je t'exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l'imposition de mes mains.
Louis Segond×
.

Pour plus d’informations, veuillez lire notre brochure « Le Chemin de la vie éternelle ».