Que dit la Bible à propos du parler en langues ?

Vous êtes ici

Que dit la Bible à propos du parler en langues ?

Beaucoup demandent ce que la Bible dit à propos du parler en langues. Ce que beaucoup d’Églises appellent aujourd’hui « le parler en langues » n’a rien à voir avec ce que la Bible décrit dans les livres des Actes et les épîtres aux Corinthiens. Le miracle qui se produisit le jour de la Pentecôte en l’an 31 de l’ère chrétienne (Actes 2:4-8 Actes 2:4-8 [4] Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. [5] Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. [6] Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. [7] Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? [8] Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle?
Louis Segond×
) fut celui de la communication, tant dans la parole que dans l’auditoire. Le mot grec traduit par « langues » est glossa et signifie « langages ». Le miracle du parler en langues signifiait que chaque personne dans l’auditoire pouvait entendre les paroles de l’orateur dans sa propre langue maternelle (voir Actes 2:9-11 Actes 2:9-11 [9] Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, [10] la Phrygie, la Pamphylie, l'Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, [11] Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu?
Louis Segond×
).

De plus, certains membres de l’Église primitive, en particulier à Corinthe, connaissaient plusieurs langages. Il semble que parfois, les gens montraient leurs capacités, en parlant toutes les langues qu’ils connaissaient, peu importe si ceux qui les entendaient pouvaient comprendre ou non. Ils étaient emporté par leur vanité, ayant perdu de vue le fait qu’il faut toujours utiliser les dons spirituels pour servir autrui. Paul écrivit le chapitre 14 de 1 Corinthiens spécifiquement pour traiter de ce problème. Il souligne que l’usage approprié du don des langues serait de parler la langue ou les langues que la congrégation pourrait comprendre. Ce serait comme parler espagnol à un public hispanophone ou français à un public francophone.

Paul rappela aux chrétiens de Corinthe que le fait de parler différentes langues n’avait aucune valeur réelle si l’auditoire ne pouvait pas en comprendre les paroles. Il leur conseilla de se concentrer davantage sur une communication compréhensible que sur leurs capacités linguistiques.

Tous les exemples bibliques du parler en langues contrastent fortement avec le type de « parler en langues » pratiqué dans certaines Églises aujourd’hui, où l’orateur prononce une « langue » qui ressemble à du charabia et non pas à un langage humain.

Dans d’autres épîtres, Paul et Jean avertissent les chrétiens ne pas être attirés par des phénomènes d’apparence spirituelle, car ils indiquent que les esprits démoniaques imitent parfois les dons spirituels dans une tentative de semer la confusion (1 Timothée 4:1 1 Timothée 4:1Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
Louis Segond×
; 1 Jean 4:1 1 Jean 4:1Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
Louis Segond×
).