Que dit la Bible sur le fait d’être végétarien ?

Vous êtes ici

Que dit la Bible sur le fait d’être végétarien ?

La Bible n’aborde pas directement le végétarisme comme une préférence alimentaire pour des raisons de santé. La Bible indique cependant que manger de la viande est acceptable. En fait, les sacrificateurs lévitiques devaient manger des animaux sacrificiels sous l’Alliance du Sinaï.

L’apôtre Paul aborde le végétarisme pour des raisons religieuses (probablement afin d’éviter de manger de la viande sacrifiée aux idoles) dans Romains 14:2 Romains 14:2Tel croit pouvoir manger de tout: tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes.
Louis Segond×
: « Tel croit pouvoir manger de tout ; tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes. » La faiblesse dont il parle ici est spirituelle, et non physique, comme le premier verset l’indique : « Accueillez celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas les opinions. » En qualifiant de « faibles » ceux qui s’abstiennent de manger de la viande pour cette raison-là, Paul indique qu’il considère cette solution au problème des viandes sacrifiées aux idoles comme étant extrême et déséquilibrée.

Ce n’est pas un péché que d’être végétarien pour des raisons de santé ou de convictions religieuses. Mais une personne dont le choix est de ne pas manger de viande ne devrait pas mépriser celle qui fait un autre choix. Un consommateur de viande ne devrait pas non plus condamner celui qui choisit de ne pas en manger. Paul continue : « Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l’a accueilli. » (Romains 14:3 Romains 14:3Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l'a accueilli.
Louis Segond×
)

Certains supposent à tort que ces versets impliquent que les chrétiens peuvent manger n’importe quelle viande, et que les lois alimentaires de Dieu interdisant le porc, les crevettes, etc. ne s’appliquent plus. Cependant, la Bible ne dit pas que les lois bibliques sur l’alimentation n’ont jamais été abrogées.