Qu’est-ce que Mardi gras ? Les chrétiens devraient-ils célébrer Mardi gras ?

Vous êtes ici

Qu’est-ce que Mardi gras ? Les chrétiens devraient-ils célébrer Mardi gras ?

L’idée sous-jacente du Mardi gras ou des célébrations de carnaval est de faire des abus avant de renoncer à quelque chose lors du Carême, qui commence le lendemain du Mercredi des cendres. (Le Carême est la période de 40 jours ouvrables du Mercredi des cendres à Pâques observée par les Églises catholiques romaines, orientales et certaines Églises protestantes comme une période de pénitence et de jeûne).

Notez l’extrait suivant, tiré d’une encyclopédie :

« Certains érudits ont noté des similitudes entre les célébrations modernes de Mardi gras et Lupercalia, une fête de la fertilité qui se tenait chaque année en février dans la Rome antique. Cependant, les traditions modernes du carnaval se sont développées en Europe au cours du Moyen Âge (du Ve au XVe siècle) dans le cadre du calendrier rituel de l’Église catholique romaine.

« Aujourd’hui, les carnavals qui précèdent le Carême sont célébrés principalement dans les communautés catholiques romaines d’Europe et des Amériques. Les villes célèbres pour leurs célébrations incluent Nice, en France ; Cologne, en Allemagne ; et Rio de Janeiro, au Brésil. La Nouvelle-Orléans, en Louisiane organise le carnaval le plus célèbre du Mardi gras aux États-Unis. Les habitants de la Nouvelle-Orléans célèbrent Mardi gras depuis le XVIIIe siècle » (« Mardi gras, » Encarta).

Mardi gras « est une célébration vivante et colorée, [sans parler de la débauche et de l’avilissement] qui se déroule la veille du début du Carême », précise l’Encyclopédie mondiale du livre. Elle « remonte à une ancienne coutume romaine qui consiste à faire la fête avant une période de jeûne. » Dans des endroits comme à la Nouvelle-Orléans, des réjouissances telles que des bals et des carnavals se poursuivent sur une période de plusieurs semaines avant le Mardi gras.

Il fut suggéré par certains érudits que la pratique païenne de « pleurer pour Thammuz » qu’Ézéchiel décrit (Ézéchiel 8:14 Ézéchiel 8:14Et il me conduisit à l'entrée de la porte de la maison de l'Éternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz.
Louis Segond×
) était la véritable origine du Carême. Thammuz était un dieu païen associé à la mort et à la renaissance de la nature et le mari de la déesse Ishtar (voir le commentaire biblique sur Ézéchiel 8 pour de plus amples détails).

L’idée de faire la fête avant de se repentir semble signifier la volonté de jouir du maximum de réjouissances et de péchés que possibles avant de décider de faire quoi que ce soit à ce sujet. Mais cette attitude ne démontre pas que la voie de Dieu est vraiment juste et que le péché est vraiment mauvais, nuisible et à éviter étant donné qu’il fait la guerre à notre âme (1 Pierre 2:11 1 Pierre 2:11Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.
Louis Segond×
) et est contraire aux instructions de Dieu (Romains 13:13-14 Romains 13:13-14 [13] Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l'ivrognerie, de la luxure et de l'impudicité, des querelles et des jalousies. [14] Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.
Louis Segond×
). Cela ne montre pas un engagement à 100 % voulu par Dieu (Romains 12:1-2 Romains 12:1-2 [1] Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. [2] Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
Louis Segond×
).

Dieu dit que nous devrions toujours mener des vies saintes et obéir à Ses lois parce qu’elles sont bonnes pour nous (Deutéronome 10:12-13 Deutéronome 10:12-13 [12] Maintenant, Israël, que demande de toi l'Éternel, ton Dieu, si ce n'est que tu craignes l'Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d'aimer et de servir l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur et de toute ton âme; [13] si ce n'est que tu observes les commandements de l'Éternel et ses lois que je te prescris aujourd'hui, afin que tu sois heureux?
Louis Segond×
). Satan est celui qui veut que nous pensions que faire de mauvaises choses est amusant, et sa séduction rencontre beaucoup de succès (Apocalypse 12:9 Apocalypse 12:9Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.
Louis Segond×
; 1 Jean 2:16 1 Jean 2:16car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
Louis Segond×
).

Ni Mardi gras ni le Carême ne sont commandés dans la Bible, mais ils proviennent de coutumes préchrétiennes et païennes. Que pense Dieu de ces coutumes païennes ?

« Lorsque l’Éternel, ton Dieu, aura exterminé les nations que tu vas chasser devant toi, [...] garde-toi de te laisser prendre au piège en les imitant, après qu’elles auront été détruites devant toi. Garde-toi de t’informer de leurs dieux et de dire : Comment ces nations servaient-elles leurs dieux ? Moi aussi, je veux faire de même. Tu n’agiras pas ainsi à l’égard de l’Éternel, ton Dieu ; car elles servaient leurs dieux en faisant toutes les abominations qui sont odieuses à l’Éternel, [...] Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne ; vous n’y ajouterez rien, et vous n’en retrancherez rien. » (Deutéronome 12:29-32 Deutéronome 12:29-32 [29] Lorsque l'Éternel, ton Dieu, aura exterminé les nations que tu vas chasser devant toi, lorsque tu les auras chassées et que tu te seras établi dans leur pays, [30] garde-toi de te laisser prendre au piège en les imitant, après qu'elles auront été détruites devant toi. Garde-toi de t'informer de leurs dieux et de dire: Comment ces nations servaient-elles leurs dieux? Moi aussi, je veux faire de même. [31] Tu n'agiras pas ainsi à l'égard de l'Éternel, ton Dieu; car elles servaient leurs dieux en faisant toutes les abominations qui sont odieuses à l'Éternel, et même elles brûlaient au feu leurs fils et leurs filles en l'honneur de leurs dieux. [32] Vous observerez et vous mettrez en pratique toutes les choses que je vous ordonne; vous n'y ajouterez rien, et vous n'en retrancherez rien.
Louis Segond×
)

Le Nouveau Testament poursuit sur ce thème. L’apôtre Paul aborda la question de savoir si les coutumes et les pratiques religieuses extérieures avaient une place parmi les chrétiens :

« Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? Ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Je serai pour vous un Père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant » (2 Corinthiens 6:14-18 2 Corinthiens 6:14-18 [14] Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? [15] Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? [16] Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. [17] C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. [18] Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout puissant.
Louis Segond×
; 2 Corinthiens 7:1 2 Corinthiens 7:1Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.
Louis Segond×
).

Au lieu de transformer certaines coutumes païennes en coutumes chrétiennes ou de permettre aux nouveaux convertis de conserver certaines de leurs anciennes pratiques, Paul leur ordonna de laisser derrière eux toutes ces formes de culte.

Les célébrations de Mardi gras n’ont rien à voir avec les Jours saints commandés par Dieu. Au contraire, ils font partie du système dont le peuple de Dieu doit se séparer.

Pour plus d’informations, lisez notre brochure « Les fêtes divines ».