Pour affronter les épreuves

Pour affronter les épreuves

En 1961, dès l’âge de 12 ans, je livrais chaque jour les journaux du soir à environ 75 foyers de ma communauté. Au cours des quatre années suivantes, je fis la connaissance de nombreux voisins sympathiques, dont une jeune famille de quatre personnes avec deux petites filles en âge de fréquenter l’école primaire. C’était agréable de connaître et de servir cette famille en particulier, car elle semblait toujours rayonner de gentillesse, de gaieté et d’enthousiasme.

Par un froid après-midi d’hiver, alors que je leur livrais le journal, je remarquai que leur petite maison, habituellement très éclairée, était sombre et vide. Le lendemain, j’en appris la terrible raison. Les parents avaient été tués et leurs filles gravement blessées dans un violent accident de voiture. Je fus stupéfait et profondément attristé par cette terrible tragédie.

Plusieurs mois plus tard, je rentrai chez moi un soir après avoir terminé ma tournée de journaux. Un de mes oncles assis sur notre canapé, sanglotait amèrement. Ma mère essayait en vain de réconforter son frère accablé par le chagrin. Elle m’annonça que mon grand-père, que j’aimais tant, était décédé d’une crise cardiaque fulgurante. Je n’oublierai jamais le stress et le chagrin que toute notre famille élargie éprouva à cause de cet événement inattendu et déchirant.

À la suite de ces évènements dramatiques survenus tôt dans ma vie, je compris que la détresse pouvait toucher n’importe qui, à n’importe quel moment. Même les personnes les plus gentilles et les plus honnêtes peuvent se retrouver dans l’adversité et au milieu de graves épreuves sur lesquelles elles n’ont aucun contrôle.

Souffrez-vous, comme tant d’autres, de stress et de pressions ? Comment pouvez-vous y faire face ? Quel rôle essentielle une foi vivante peut-elle jouer pour vous aider à bien gérer les périodes éprouvantes ?

Vivre à l’ère du stress

Il ne fait aucun doute que nous vivons dans un monde stressant qui peut affecter gravement la santé mentale, émotionnelle et physique des gens. Un article sur le site internet de la Croix-Rouge canadienne intitulé « L’impact de votre stress sur votre santé mentale » indique ce qui suit :

« Le stress a un impact psychologique qui se traduit notamment par : de l’irritabilité ou de l’agressivité, un sentiment de perte de contrôle, de l’insomnie ; de la fatigue ou de l’épuisement, de la tristesse ou des pleurs, des troubles de concentration ou de mémoire, etc. Le stress affecte non seulement la santé mentale, mais aussi la santé physique. Par exemple, il peut causer : une augmentation de la pression artérielle et du risque de maladies cardiaques, des problèmes gastro-intestinaux (diarrhée, brûlures ou ulcères d’estomac, etc.), des maux de tête, de dos ou du cou, etc. Il peut aussi favoriser des comportements malsains et des dépendances (Vanessa Racine, 2 octobre 2020).

Le même article souligne en outre qu’un « stress persistant peut mener à différents troubles, tels que la dépression, l’anxiété ou l’épuisement professionnel. »

La prolongation de la pandémie de COVID-19 a aggravé le poids du stress quotidien que subissent les gens. Nature.com a déclaré : « Les ravages de la pandémie — des millions de morts, des difficultés économiques et des restrictions sans précédent sur les interactions sociales — ont déjà eu un effet marqué sur la santé mentale des gens. » (Alison Abbott, Covid’s Mental-Health Toll: How Scientists Are Tracking a Surge in Depression [Les répercussions de la Covid sur la santé mentale : Comment les scientifiques suivent une forte hausse des cas de dépression], 3 février 2021)

Souffrez-vous, comme tant d’autres, de stress et de pressions ? Comment pouvez-vous y faire face ? Quel rôle essentielle une foi vivante peut-elle jouer pour vous aider à bien gérer les périodes éprouvantes ?

Faisant référence à la santé mentale et à d’autres problèmes découlant de la pandémie, un professeur et directeur de la Clinique du stress traumatique de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud à Sydney, en Australie, rapporta ce qui suit : « Alors que la pandémie entre dans sa deuxième année, de nombreuses personnes continueront à souffrir d’une mauvaise santé mentale ou seront confrontées à de nouveaux problèmes psychologiques. Les effets récurrents des confinements, les craintes quant à l’efficacité des vaccins, les restrictions de mouvement à l’intérieur et à l’extérieur de l’Australie et les sombres perspectives économiques ont un impact sur le bien-être psychologique. » (Richard Bryant, Covid’s Mental Health Fallout Will Last a Long Time. Here's How We’re Targeting Pandemic Depression and Anxiety [Les conséquences de la Covid sur la santé mentale sont à long termes. Voici comment nous tâchons d’enrayer la dépression et l’anxiété causées par la pandémie], The Conversation, 25 février 2021).

Les problèmes de santé mentale liés à la pandémie ne se sont pas limités aux adultes.

« La pandémie de COVID-19 et les différentes mesures qu’elle a engendrées ont impacté la santé mentale de toute la population dont celle des enfants et des adolescents. Suite à la mise en place du 2e confinement et à l’installation dans le temps de la crise sanitaire, certains signaux de dégradation de la santé mentale des adolescents (démotivation, décrochage scolaire, repli, refus scolaire anxieux) ont été constatés par des professionnels de l’Éducation nationale, des pédiatres et pédopsychiatres » (Santé Publique France, 11 juin 2021).

Pour ajouter au stress quotidien des européens, la pandémie a fait peser sur beaucoup un lourd fardeau financier. « Eurostat estime ainsi qu’en mars 2021, 15,52 millions de personnes étaient au chômage dans l’UE (7,3 % de la population active), dont 13,17 millions dans la zone euro (8,1 %). En un an, le chômage a ainsi augmenté de 2,019 millions de personnes dans l’UE et de 1,614 million dans la zone euro. » (Toute l’Europe, publié le 4 mai 2021 par Arthur Olivier)

De nombreuses personnes sont confrontées à des situations de détresse

Les commentaires ci-dessus ne sont qu’un petit échantillon des rapports provenant de nombreux pays sur les effets mentaux et physiques néfastes de la pandémie. En plus de ces troubles, les gens dans de nombreux endroits du monde ont été affectés par une augmentation des troubles civils impliquant de grandes manifestations de protestation, une violence extrême et une augmentation rapide des taux de criminalité.

Avoir une foi inébranlable en Lui est la clé essentielle — l’élément spirituel dynamique — dont vous avez besoin pour réagir de manière productive et fidèle lorsque vous affrontez des épreuves.

En plus de ces situations extrêmes, les habitants de tous les pays du monde doivent faire face à d’importants dilemmes quotidiens sur le plan conjugal, familial, financier et professionnel. D’autres sont très perturbés par des problèmes de santé, des dépendances chroniques, des violences domestiques, la dépression, la discrimination, la persécution, la pauvreté extrême ou une combinaison de ces problèmes et de bien d’autres souffrances.

En effet, il se peut que vous soyez vous-même confronté à l’une ou plusieurs de ces situations ou à d’autres circonstances troublantes et stressantes. Si tel est le cas, que pouvez-vous faire ?

Ce que vous pouvez contrôler lorsque les choses semblent vous échapper

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de changer complètement les circonstances auxquelles vous êtes confrontés, il existe deux éléments que vous pouvez personnellement contrôler. Il s’agit de votre attitude et de votre relation avec l’Éternel, votre Dieu Créateur. Examinons ces points clés. Premièrement, votre attitude.

Lorsque je réfléchis à ce sujet, je me souviens de l’exhortation de mon père à mes sept frères et sœurs et à moi-même, il y a de nombreuses années, selon laquelle « l’attitude est tout ». Il nous rappelait fréquemment que « la vie n’est pas toujours juste » et que nous avons le choix quant à la façon dont nous allons réagir à ses inévitables hauts et bas. Nous pouvons les affronter de manière confiante et positive en agissant ou bien, en sombrant dans un défaitisme morose et ne rien faire.

Mon père était un bon exemple de personne qui faisait face à la vie comme elle venait. Il n’était pas du genre à se plaindre ou à devenir anxieux face à des obstacles, des revers ou des mésaventures parfois inévitables. Il acceptait simplement les problèmes tels qu’ils étaient et commençait à trouver logiquement et systématiquement des moyens de les résoudre. Ses paroles et son exemple nous ont été bénéfiques, en particulier lorsque nous sommes devenus adultes.

Cependant, dans la société d’aujourd’hui, il semble que beaucoup de gens ne peuvent pas accepter le fait que la vie peut être inéquitable à certains moments. Plutôt que de faire face aux difficultés et d’agir en conséquence pour les résoudre, ils accusent les autres d’être responsables de leurs problèmes ou tentent de se cacher ou de fuir leur responsabilité personnelle.

En outre, certaines personnes laissent leurs émotions troubler leurs pensées et leurs raisonnements ou cherchent à fuir leurs problèmes par la drogue, l’alcool ou d’autres moyens. Alors, qu’en est-il de vous ? Comment pouvez-vous faire face à l’adversité du mieux possible ?

L’optimisme est important

Faire face à un problème de manière franche et rationnelle peut vous aider à trouver une solution efficace ou du moins un moyen de modérer la gravité du problème. Vous pouvez, soit considérer votre situation d’un point de vue négatif et laisser la situation s’aggraver, soit vous efforcer de la résoudre d’une manière positive et constructive.

Votre attitude face aux obstacles et aux défis peut faire une grande différence. Lorsque vous êtes confiant et optimiste, vous vous placez dans une meilleure position pour non seulement gérer la situation sainement, mais aussi pour devenir une personne plus posée et confiante dans le processus. Vous pouvez choisir la façon dont vous envisagez les défis auxquels vous êtes confronté et de ce que vous allez faire pour les relever.

Sonya Lyubomirsky, professeur de psychologie à l’Université de Stanford, et ses collègues ont analysé 225 études sur le bonheur, menées auprès de plus de 275 000 participants. Ils ont constaté que « les personnes qui ont une pensée positive sont en meilleure santé physique, plus productives au travail, plus sympathiques en général et vivent plus longtemps » (Energy Times, septembre 2008). D’autres études ont montré qu’une attitude positive conduit à moins de stress, ce qui a des effets positifs sur le corps humain de diverses manières.

L’importance vitale d’une foi authentique

S’il est important d’avoir une attitude positive et de faire face aux événements troublants de votre vie, vous avez également besoin d’un autre attribut essentiel. Il s’agit de cultiver et d’entretenir une relation solide, étroite et durable avec votre Créateur Éternel.

Cela signifie avoir foi en Lui et en Sa Parole, la Bible. Pourquoi est-ce si important ? Parce que votre force et votre détermination humaines ne vous mèneront pas très loin. Cependant, avec l’aide et les conseils considérables que Dieu peut vous apporter, vous bénéficiez d’un avantage exceptionnel.

Avoir une foi inébranlable en Lui est la clé essentielle — l’élément spirituel dynamique — dont vous avez besoin pour réagir de manière productive et fidèle lorsque vous affrontez des épreuves. Comme le dit le Psaumes 46:1 Psaumes 46:1(46:1) Au chef des chantres. Des fils de Koré. Sur alamoth. Cantique. (46:2) Dieu est pour nous un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse.
Louis Segond×
, « Dieu est pour nous un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse. » (Nous mettons en italique)

Pour beaucoup de gens, la « foi en Dieu » pourrait être simplement définie comme la croyance en Son existence. Mais cette idée ne fait qu’effleurer la surface de ce qu’est la foi authentique. Le point de départ de la foi est clairement indiqué dans Hébreux 11:6 Hébreux 11:6Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
Louis Segond×
, qui nous dit : « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. »

La foi implique donc de croire et de faire confiance à Dieu (Hébreux 11:1 Hébreux 11:1Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.
Louis Segond×
). Mais cette capacité ne peut être générée ou « travaillée » à partir de votre cœur et de votre esprit. Il s’agit plutôt d’un don divin (Éphésiens 2:8 Éphésiens 2:8Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
Louis Segond×
). Une fois donnée, elle doit être mise en pratique. La foi ne peut pas rester en sommeil. Elle doit engendrer des résultats positifs et productifs, car « la foi sans les œuvres est morte. » (Jacques 2:17-26 Jacques 2:17-26 [17] Il en est ainsi de la foi: si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même. [18] Mais quelqu'un dira: Toi, tu as la foi; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes oeuvres. [19] Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent. [20] Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est inutile? [21] Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel? [22] Tu vois que la foi agissait avec ses oeuvres, et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite. [23] Ainsi s'accomplit ce que dit l'Écriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu. [24] Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement. [25] Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les oeuvres, lorsqu'elle reçut les messagers et qu'elle les fit partir par un autre chemin? [26] Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte.
Louis Segond×
)

Une foi vivante exige une relation durable et intime avec votre Créateur. La vie de foi, après la repentance, le baptême et la réception du Saint-Esprit (voir Actes 2:38 Actes 2:38Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.
Louis Segond×
), est une vie dans laquelle vous vous efforcez activement de ressembler à votre Père céleste en caractère et en justice (voir Matthieu 5:48 Matthieu 5:48Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.
Louis Segond×
). La foi ne regarde pas en arrière en s’attardant sur les péchés et les erreurs du passé. Au contraire, elle se concentre, avec une confiance et une résolution fermes, sur un avenir brillant et exaltant en tant que fils ou fille de la famille divine et du Royaume de Dieu (voir 2 Corinthiens 6:18 2 Corinthiens 6:18Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout puissant.
Louis Segond×
).

La foi authentique implique de marcher avec Dieu jour après jour (Michée 6:8 Michée 6:8On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l'Éternel demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu.
Louis Segond×
). Ce faisant, vous êtes en contact permanent avec Lui par la prière et vous savez que, le moment venu, vous recevrez des réponses à vos prières.

En effet, lorsque nous sommes confrontés à des moments difficiles, nous pouvons nous approcher « avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » (Hébreux 4:16 Hébreux 4:16Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.
Louis Segond×
) La foi en Dieu vous aide à faire face aux inévitables incertitudes de la vie. Elle est comme une ancre qui vous stabilise dans les mers parfois orageuses et violentes de la vie.

Bien que vous viviez dans un monde stressant et incertain, vous ne devez pas vivre dans le doute. Pourquoi ? Parce que, lorsque vous avez la foi et que vous la mettez en pratique, vous savez, comme le dit le psalmiste, que votre « secours vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra pas que ton pied soit ébranlé, Celui qui te garde ne sommeille pas » (Psaumes 121:2-3 Psaumes 121:2-3 [2] Le secours me vient de l'Éternel, Qui a fait les cieux et la terre. [3] Il ne permettra point que ton pied chancelle; Celui qui te garde ne sommeillera point.
Louis Segond×
).

En outre, comme l’écrivit l’apôtre Paul, « nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » (Romains 8:28 Romains 8:28Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.
Louis Segond×
)

Paul explique en outre que l’inquiétude et l’appréhension sont inutiles lorsque vous avez une relation étroite avec Dieu : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. » (Philippiens 4:6-7 Philippiens 4:6-7 [6] Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. [7] Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus Christ.
Louis Segond×
).

Comment pouvez-vous obtenir la paix d’esprit que Dieu offre généreusement ? Là encore, la clé est de combiner une attitude optimiste avec une foi vivante en Lui et l’obéissance à Ses commandements (Romains 8:6 Romains 8:6Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix;
Louis Segond×
; Romains 15:13 Romains 15:13Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint Esprit!
Louis Segond×
; Colossiens 3:15 Colossiens 3:15Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos coeurs. Et soyez reconnaissants.
Louis Segond×
; 2 Corinthiens 13:11 2 Corinthiens 13:11Au reste, frères, soyez dans la joie, perfectionnez-vous, consolez-vous, ayez un même sentiment, vivez en paix; et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous.
Louis Segond×
; Galates 5:22 Galates 5:22Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;
Louis Segond×
; Psaumes 119:165 Psaumes 119:165Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, Et il ne leur arrive aucun malheur.
Louis Segond×
).

Exemples de foi biblique

Le jeune David de l’ancien Israël est un exemple de foi vivante lorsqu’il dut affronter et vaincre le géant philistin Goliath dans un combat singulier. Alors que les soldats professionnels avaient reculé par peur, le jeune berger David fit preuve d’une foi et d’une confiance totales en Dieu et en Sa puissance invincible pour surmonter tout obstacle. Il ne laissa pas les pensées sombres, les émotions négatives, la peur de la hauteur ou de la force de Goliath le dissuader, parce qu’il savait que Dieu était bien plus fort et plus puissant (voir 1 Samuel 17:24-48 1 Samuel 17:24-48 [24] A la vue de cet homme, tous ceux d'Israël s'enfuirent devant lui et furent saisis d'une grande crainte. [25] Chacun disait: Avez-vous vu s'avancer cet homme? C'est pour jeter à Israël un défi qu'il s'est avancé! Si quelqu'un le tue, le roi le comblera de richesses, il lui donnera sa fille, et il affranchira la maison de son père en Israël. [26] David dit aux hommes qui se trouvaient près de lui: Que fera-t-on à celui qui tuera ce Philistin, et qui ôtera l'opprobre de dessus Israël? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l'armée du Dieu vivant? [27] Le peuple, répétant les mêmes choses, lui dit: C'est ainsi que l'on fera à celui qui le tuera. [28] Éliab, son frère aîné, qui l'avait entendu parler à ces hommes, fut enflammé de colère contre David. Et il dit: Pourquoi es-tu descendu, et à qui as-tu laissé ce peu de brebis dans le désert? Je connais ton orgueil et la malice de ton coeur. C'est pour voir la bataille que tu es descendu. [29] David répondit: Qu'ai-je donc fait? ne puis-je pas parler ainsi? [30] Et il se détourna de lui pour s'adresser à un autre, et fit les mêmes questions. Le peuple lui répondit comme la première fois. [31] Lorsqu'on eut entendu les paroles prononcées par David, on les répéta devant Saül, qui le fit chercher. [32] David dit à Saül: Que personne ne se décourage à cause de ce Philistin! Ton serviteur ira se battre avec lui. [33] Saül dit à David: Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse. [34] David dit à Saül: Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, [35] je courais après lui, je le frappais, et j'arrachais la brebis de sa gueule. S'il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais. [36] C'est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l'ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l'un d'eux, car il a insulté l'armée du Dieu vivant. [37] David dit encore: L'Éternel, qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David: Va, et que l'Éternel soit avec toi! [38] Saül fit mettre ses vêtements à David, il plaça sur sa tête un casque d'airain, et le revêtit d'une cuirasse. [39] David ceignit l'épée de Saül par-dessus ses habits, et voulut marcher, car il n'avait pas encore essayé. Mais il dit à Saül: Je ne puis pas marcher avec cette armure, je n'y suis pas accoutumé. Et il s'en débarrassa. [40] Il prit en main son bâton, choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa gibecière de berger et dans sa poche. Puis, sa fronde à la main, il s'avança contre le Philistin. [41] Le Philistin s'approcha peu à peu de David, et l'homme qui portait son bouclier marchait devant lui. [42] Le Philistin regarda, et lorsqu'il aperçut David, il le méprisa, ne voyant en lui qu'un enfant, blond et d'une belle figure. [43] Le Philistin dit à David: Suis-je un chien, pour que tu viennes à moi avec des bâtons? Et, après l'avoir maudit par ses dieux, [44] il ajouta: Viens vers moi, et je donnerai ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs. [45] David dit au Philistin: Tu marches contre moi avec l'épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l'Éternel des armées, du Dieu de l'armée d'Israël, que tu as insultée. [46] Aujourd'hui l'Éternel te livrera entre mes mains, je t'abattrai et je te couperai la tête; aujourd'hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu'Israël a un Dieu. [47] Et toute cette multitude saura que ce n'est ni par l'épée ni par la lance que l'Éternel sauve. Car la victoire appartient à l'Éternel. Et il vous livre entre nos mains. [48] Aussitôt que le Philistin se mit en mouvement pour marcher au-devant de David, David courut sur le champ de bataille à la rencontre du Philistin.
Louis Segond×
).

C’est cette même attitude que démontra le roi Ézéchias, descendant de David. Dans une situation terrifiante, l’armée largement supérieure de l’empire assyrien menaçait d’anéantir la nation de Juda et de réduire son peuple en esclavage.

Quelle fut la réaction d’Ézéchias face à ce péril ? Il dit à ses concitoyens : « Fortifiez-vous et ayez du courage ! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant le roi d’Assyrie et devant toute la multitude qui est avec lui ; car avec nous il y a plus qu’avec lui. Avec lui est un bras de chair, et avec nous l’Éternel, notre Dieu, qui nous aidera et qui combattra pour nous. Le peuple eut confiance dans les paroles d’Ézéchias, roi de Juda. » (2 Chroniques 32:7-8 2 Chroniques 32:7-8 [7] Fortifiez-vous et ayez du courage! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant le roi d'Assyrie et devant toute la multitude qui est avec lui; car avec nous il y a plus qu'avec lui. [8] Avec lui est un bras de chair, et avec nous l'Éternel, notre Dieu, qui nous aidera et qui combattra pour nous. Le peuple eut confiance dans les paroles d'Ézéchias, roi de Juda.
Louis Segond×
)

Parce que le roi et le peuple mirent toute leur foi en Dieu en Le priant humblement pour qu’Il les défende, Il répondit en exterminant de manière surnaturelle « tous les vaillants hommes, les princes et les chefs » de l’armée d’invasion (2 Chroniques 32:21 2 Chroniques 32:21Alors l'Éternel envoya un ange, qui extermina dans le camp du roi d'Assyrie tous les vaillants hommes, les princes et les chefs. Et le roi confus retourna dans son pays. Il entra dans la maison de son dieu, et là ceux qui étaient sortis de ses entrailles le firent tomber par l'épée.
Louis Segond×
). Si Dieu fit cela pour toute la nation de Juda, ne vous aidera-t-Il pas de manière appropriée lorsque vous serez confronté à une épreuve, une difficulté ou une affliction personnelle ?

Par la foi en la force toute-puissante de Dieu, vous pouvez rester fort, ne pas reculer, et vaincre les nombreux stress de la vie. Comme l’apôtre Paul l’écrivit : « Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. » (Éphésiens 6:10 Éphésiens 6:10Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.
Louis Segond×
) Chaque fois que vous êtes confronté à des événements troublants, vous pouvez rechercher Dieu par une prière fidèle, et Lui demander d’être votre première ligne de défense.

Si vous faites cela, en restant fidèle et obéissant, en continuant à compter sur Son aide, Il promet de vous donner l’endurance spirituelle nécessaire pour tenir bon et triompher (1 Corinthiens 10:12-13 1 Corinthiens 10:12-13 [12] Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber! [13] Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.
Louis Segond×
). Il vous aidera à affronter et à résoudre les problèmes qui semblent défier la logique ou les solutions humaines.

Il peut s’agir de problèmes familiaux, personnels, financiers, professionnels ou liés à la santé. L’un d’entre eux pourrait impliquer votre déchirement et votre désespoir les plus profonds après la mort d’un être cher. Il peut aussi s’agir de votre douleur et de votre détresse après la trahison ou la duplicité d’un compagnon ou d’un bon ami.

Quelle que soit l’ampleur ou la profondeur de votre souffrance ou de votre chagrin, si vous continuez à obéir à Dieu et à rechercher diligemment Son aide par une prière fervente, Il vous aidera, vous fortifiera et vous sauvera. Comme l’explique le Psaumes 34:20 Psaumes 34:20(34:21) Il garde tous ses os, Aucun d'eux n'est brisé.
Louis Segond×
: « Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Éternel l’en délivre toujours. »

Dieu vous aidera à gérer l’imprévu

Il est certain que des événements inattendus et traumatisants peuvent sur le moment, vous donner le sentiment d’être « coincé », un sentiment de panique et de solitude (Psaumes 38:21 Psaumes 38:21(38:22) Ne m'abandonne pas, Éternel! Mon Dieu, ne t'éloigne pas de moi!
Louis Segond×
; Psaumes 119:8 Psaumes 119:8Je veux garder tes statuts: Ne m'abandonne pas entièrement!
Louis Segond×
). Cependant, vous pouvez compter entièrement sur votre Père céleste pour vous aider dans toute situation choquante et imprévue (voir Psaumes 91).

En expérimentant de tels événements, il se peut que vous ne voyiez aucune issue apparente. Mais Dieu la voit ! Il vous montrera le chemin ! « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » (1 Corinthiens 10:13 1 Corinthiens 10:13Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.
Louis Segond×
)

Ce principe spirituel fut illustré dans l’Histoire par un autre personnage biblique, l’ancien patriarche Job. Ayant enduré la mort soudaine de ses enfants et la perte rapide de presque tous ses biens terrestres, son découragement immédiat était évident puisqu’il « déchira son manteau, et se rasa la tête » en signe de deuil (Job 1:20 Job 1:20Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête; puis, se jetant par terre, il se prosterna,
Louis Segond×
).

Mais Job tint bon. Qu’est-ce qui le poussa à continuer ? C’est son amour et son profond respect pour Son grand Créateur. Tout au long de sa longue et intense épreuve, Job ne perdit jamais la foi.

Quelle que soit l’ampleur ou la profondeur de votre souffrance ou de votre chagrin, si vous continuez à obéir à Dieu et à rechercher diligemment Son aide par une prière fervente, Il vous aidera, vous fortifiera et vous sauvera.

Bien sûr, comme dans le cas de Job, il serait vital que vous vous souveniez que Dieu ne répondra pas toujours immédiatement de la manière dont vous le demandez pour résoudre les problèmes que vous rencontrez. Il peut parfois décider de vous faire attendre patiemment une réponse. Mais pourquoi ? Pour renforcer votre foi et former votre caractère (Psaumes 37:7-9 Psaumes 37:7-9 [7] Garde le silence devant l'Éternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. [8] Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. [9] Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Éternel posséderont le pays.
Louis Segond×
; Jérémie 17:10 Jérémie 17:10Moi, l'Éternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses oeuvres.
Louis Segond×
; Romains 5:3-4 Romains 5:3-4 [3] Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, [4] la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance.
Louis Segond×
). Néanmoins, Il est fidèle pour vous donner l’aide dont vous avez besoin.

L’apôtre Pierre l’avait bien compris et, tout en réconfortant et en encourageant ses compagnons chrétiens qui étaient « attristés par diverses épreuves », il souligna que c’était « afin que l’épreuve de votre foi, […] ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. » (1 Pierre 1:7 1 Pierre 1:7afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus Christ apparaîtra,
Louis Segond×
)

Que vous souffriez d’une longue maladie invalidante, que vous perdiez un être cher, que vous voyiez un emploi ou une carrière se terminer beaucoup plus tôt que prévu, que vous subissiez un revers économique qui vous laisse face à des conditions financières difficiles, ou toute autre mauvaise circonstance, vous pouvez avoir la certitude et la confiance absolues que Dieu ne vous laissera jamais tomber. Deutéronome 31:8 Deutéronome 31:8L'Éternel marchera lui-même devant toi, il sera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t'abandonnera point; ne crains point, et ne t'effraie point.
Louis Segond×
offre cette merveilleuse promesse : « L’Éternel marchera lui-même devant toi, Il sera lui-même avec toi, Il ne te délaissera point, Il ne t’abandonnera point ; ne crains point, et ne t’effraie point. »

Ainsi, tout comme David, Ézéchias et Job, vous avez le choix de ce que vous ferez lorsque vous rencontrerez les tensions et les contraintes inévitables de la vie. Il ne s’agit pas de savoir si vous rencontrerez des moments difficiles, car ils viendront. Au contraire, votre bien-être dans la vie dépend de la façon dont vous réagissez à ces difficultés. Vous pouvez rester figé dans l’apitoiement sur vous-même, dans la victimisation et le désespoir ou bien, vous pouvez être positif et optimiste tout en faisant appel aux ressources considérables de l’amour immense de votre Père céleste (Hébreux 4:16 Hébreux 4:16Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.
Louis Segond×
).

Quel seront vos choix ? Dieu attend votre réponse !


Méthodes pratiques pour gérer le stress

Voici plusieurs méthodes pour gérer le stress, lesquelles vous aideront à améliorer votre vie quotidienne tout en développant une foi véritable.

- Reposez-vous suffisamment. Tenter de fonctionner efficacement sans avoir suffisamment de repos et de sommeil ne marche tout simplement pas. Les problèmes peuvent parfois sembler insurmontables lorsque vous êtes trop fatigué et stressé. Faites de votre mieux pour obtenir le repos dont vous avez besoin.

- Essayez de changer de rythme. Faites une balade en voiture de temps en temps, allez pique-niquer, visitez des endroits avec de beaux paysages, prenez un week-end de vacances. Une variété d’activités peut aider à soulager le stress et vous donner un sentiment de vigueur juvénile, même à un âge avancé.

- Soyez physiquement actif. Une activité physique régulière, si vous en êtes capable, peut soulager le stress. Elle peut être rafraîchissante pour votre corps et votre esprit. Le simple fait de faire une promenade relaxante dans un parc ou dans votre quartier peut être agréable et revigorant.

- Améliorez votre alimentation. Saviez-vous que le stress peut entraîner une prise de poids ? Selon les experts, il serait bon d’avoir sous la main des aliments sains, comme des fruits et des légumes frais, en cas de périodes stressantes. Ce sont de bonnes alternatives à la consommation d’aliments sucrés et riches en graisses, lesquels engendrent des excès de graisse corporelle et d’autres problèmes de santé.

- Regardez vos problèmes en face. Prenez la responsabilité personnelle de résoudre les préoccupations et les problèmes liés au stress. Ne les ignorez pas, ne procrastinez pas et ne blâmez pas les autres. En relevant ce défi, vous éprouverez le sentiment inestimable de contrôler les évènements et d’accomplir quelque chose.

- Améliorez la gestion du temps. Concentrez-vous sur ce qui est le plus important. Passez du temps avec votre famille. Créez des amitiés qui dureront toute votre vie. Aidez vos collègues de travail, vos voisins et d’autres personnes en cas de besoin. Prenez le temps d’avoir un contact étroit et régulier avec Dieu par la prière et l’étude de la Bible.

- Changez votre façon de penser. Avec l’aide de Dieu, méditez sur ce qui est positif et édifiant. Mettez en priorité la construction d’un caractère saint et juste et le fait de rester fidèle à votre Créateur, qui vous a donné la vie et la maintient gracieusement.

- Concentrez-vous sur l’avenir. Évitez de réfléchir au passé stressant et frustrant que vous avez pu connaître. Préparez-vous plutôt avec diligence à jouer votre rôle dans le Royaume de Dieu qui viendra bientôt. Ce dernier gouvernera fidèlement tous les peuples dans la justice, partout dans le monde.

Lorsque vous réussissez à gérer le stress tout en développant une foi profonde, vous pouvez être un exemple positif pour votre famille et pour tous ceux qui vous connaissent !


Développer la fidélité et la résilience

La fidélité est une qualité qui fait preuve de dévouement, de fiabilité et l’assurance d’être digne de confiance. La définition de la résilience est la capacité à s’adapter ou à se remettre de l’adversité. Lorsque la fidélité envers Dieu et la résilience sont réunies, vous pouvez mieux résister aux inévitables tempêtes de la vie. Non seulement vous trouverez un sens et un but à votre vie grâce à une relation avec Dieu, mais avec Son aide et Son réconfort considérables, vous pourrez rebondir après les revers que vous subirez. Voici trois moyens de vous aider à développer la fidélité et la résilience.

1. Découvrez et poursuivez le grand dessein de Dieu

Vous êtes plus qu’un être physique et psychologique. Vous êtes également une étonnante création spirituelle. Pour découvrir et poursuivre votre but divin, vous devez regarder au-delà de vos intérêts et objectifs terrestres. Cherchez et consacrez-vous à votre Créateur Éternel qui désire sincèrement avoir une relation personnelle avec vous. En Le priant et en étudiant Sa Parole, la Bible, vous découvrirez Son grand plan pour toute l’humanité. Au fur et à mesure que vous découvrirez votre avenir brillant et passionnant dans le futur Royaume de Dieu, votre fidélité envers Lui grandira et vous trouverez plus facile de faire preuve de résilience face aux problèmes de la vie. (Pour en savoir plus, téléchargez ou demandez notre brochure gratuite « Quelle est votre destinée ? »)

2. Assumez votre responsabilité personnelle

Puisque Dieu vous a fait le don de la vie, assumez la responsabilité personnelle de vos pensées, de vos sentiments et de vos actions. Résistez à la tendance courante de la société actuelle qui consiste à vous considérer comme une victime à cause des actions des autres. Bien que vous ne puissiez pas toujours contrôler les événements, vous pouvez faire preuve de résilience dans votre façon de réagir. Demandez à Dieu dans la prière de vous aider à gérer la colère, les blessures et les autres émotions négatives. Étudiez les nombreux exemples bibliques montrant comment le peuple de Dieu fut confronté à de nombreuses difficultés et, grâce à une profonde fidélité, s’est appuyé sur Lui pour bénéficier de Son puissant soutien et de Ses conseils. Appliquez ces leçons à vos situations difficiles et voyez les résultats exceptionnels, peut-être même miraculeux.

3. Établissez des liens avec les autres

La proximité de la famille et des amis peut vous aider à vous soutenir lorsque les dilemmes de la vie vous assaillent. Des études ont montré que les personnes résilientes ont au moins une autre personne avec qui communiquer. Prenez le temps de développer des liens étroits avec des personnes positives et encourageantes. En fin de compte, ce sont vos interactions constructives avec d’autres personnes, votre relation intime avec Dieu et votre fidélité à Son égard qui vous aideront à ne pas perdre pied dans les moments difficiles.