Comment Jésus était-Il assuré de résister au péché ?

Vous êtes ici

Comment Jésus était-Il assuré de résister au péché ?

De nombreuses promesses et prophéties bibliques dépendaient du fait que Jésus ne pécherait jamais. Comment Dieu pouvait-Il être certain que Jésus ne pécherait jamais en tant qu’être humain, du fait qu’Il allait être tenté de le faire, comme nous (Hébreux 4:15 Hébreux 4:15Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Louis Segond×
), ce qui impliquait qu’Il était capable de pécher ? Comment a-t-Il pu réussir à ne jamais pécher, pour ensuite devenir notre Sauveur ? Sa victoire était assurée pour plusieurs raisons interreliées, notamment :

1. Jésus avait établi de bonnes habitudes depuis l’éternité — et, par conséquent, une certaine « inertie » de caractère Le poussait toujours à demeurer droit ou vertueux et à éviter le péché.

2. Jésus n’a pas acquis de défaut ni de faiblesse ou de tendance à succomber à la tentation au cours de Son enfance et de Son adolescence, sous l’influence de Satan, comme le reste de l’humanité — de sorte qu’Il n’a pas eu à devenir vertueux.

3. Jésus n’a jamais échoué et n’a jamais été rongé par la culpabilité et la honte, et Il n’a jamais ressenti le désespoir ou le défaitisme quant à Sa capacité de vaincre le péché.

4. Tout au long de Sa vie, Jésus a entretenu une relation intime parfaite avec Son Père, et cette relation L’a galvanisé contre la tentation et le péché.

5. L’accès illimité au Saint-Esprit a procuré à Jésus le pouvoir supplémentaire dont Il avait besoin pour résister à la tentation.

6. Jésus était conscient de Sa vie antérieure remplie de gloire divine, aux côtés de Son Père, ce qui L’a aidé à remettre les plaisirs éphémères du péché en perspective et à les considérer comme insignifiants comparativement à Son existence extraordinaire.

7. Ayant vécu avec Son Père pendant l’éternité, Jésus avait une parfaite foi en Lui, en Son dessein, en Son plan divin ainsi que dans les récompenses qui attendent ceux qui obéissent à la loi divine — Il n’a jamais été envahi par le doute, l’inquiétude, la peur ou un faux raisonnement humain.

8. Jésus était toujours conscient de Sa mission dont dépendait le monde entier — et Son amour pour tous était parfait, de sorte qu’Il désirait la mener à bien pour eux, et pour plaire à Son Père.

9. Jésus savait fort bien là où mènerait le fait de céder à la tentation ainsi que les conséquences du péché, et par conséquent, Satan fut incapable de Le séduire.

10. Jésus était toujours conscient du fait qu’Il devait demeurer en étroite relation avec Son Père, au risque de tout perdre, tant pour Lui que pour le reste de l’humanité. Il était donc hors de question de s’écarter de Son Père, ne serait-ce qu’un bref instant.

11. La victoire constante de Jésus face à la tentation et au péché engendra d’autres victoires. Le succès engendrant le succès, la droiture de Jésus s’en trouvait constamment rehaussée.

12. Comme Dieu le Père, Jésus-Christ savait ce qu’Il devait faire pour demeurer vertueux, et compte tenu de tous les facteurs exposés ici, Ils étaient tous deux persuadés qu’Il allait ressortir vainqueur. Et ce fut précisément le cas !