Les objectifs de l'ONU pour ce millénaire, et ceux de Dieu !

Vous êtes ici

Les objectifs de l'ONU pour ce millénaire, et ceux de Dieu !

Imaginez un millénaire de paix, où régnerait la justice, où tous pourraient s'instruire sur l'essentiel, un millénaire d'innombrables guérisons miraculeuses ; d'aliments délicieux et abondants ; dans une écologie d'une pureté totale et, chaque année, une croissance économique exponentielle sans la moindre menace d'un quelconque conflit armé !

Pratiquement personne n'ose s'imaginer l'avenir en ces termes. Personne n'y croit plus.

Les objectifs que s'est fixée l'ONU au crépuscule du nouveau millénaire partagent plusieurs similitudes avec les prophéties de Jésus-Christ. Les uns, comme les autres, représentent une vision d'un avenir meilleur pour l'humanité ; ils visent les objectifs les plus pressants de cette dernière ; ils s'appuient sur l'idée du Millenium. Notre pauvre monde, englouti dans son inextricable scepticisme et paré d'un arrogant cynisme, n'y croit pas.

Ce qui distingue ces deux utopies, c'est que la vision de Jésus-Christ d'un « Millenium » de progrès fabuleux transcende, et de loin, ces objectifs. Elle promet de traiter les causes et les solutions des problèmes mondiaux de manière plus réaliste. Et elle semble d'autant plus impossible que Dieu va en être l'Auteur. En fait, c'est précisément parce qu'elle implique Dieu que tout n'est pas perdu.

Lorsque je me suis rendu au Nations Unies en juin 2005, je me suis entretenu avec la charismatique ghanéenne Marian Aggrey, du bureau d'informations publiques de l'ONU. Elle m'a parlé en détail des objectifs de l'Organisation pour le présent millénaire. Notre entrevue s'est déroulée dans l'impressionnant hall du Conseil de Sécurité.

Nous habitons, ma femme et moi et nos quatre enfants, dans un pavillon modeste de banlieue. Je ne voudrais pas que mes jeunes vivent comme les deux milliards d'individus les plus démunis sur notre planète, même si les objectifs des Nations Unies dont m'a parlé Mademoiselle Aggrey, et qui les concernent, sont atteints. La plupart de nos lecteurs partageront sans doute cet avis. Mademoiselle Aggrey m'a présenté au personnel de Jeffrey Sacks (l'expert mondial sur les besoins des pays sous développés) que j'étais venu interviewer sur les chances de mettre fin à la pauvreté dans le monde. Monsieur Sacks allait m'expliquer le besoin, pour l'ONU, d'avoir les objectifs qu'elle s'est fixée pour le présent millénaire. Plus de 1,5 milliard d'êtres humains disposent de moins de 1€ par jour pour vivre.

Les dirigeants du monde ont promis de faire tout leur possible pour réduire de moitié le nombre de personnes gagnant moins de 1€ par jour ; pour alimenter en eau potable les populations pauvres du monde, pour réduire de moitié le nombre de personnes souffrant le plus de malnutrition. Ils espèrent en outre extirper 1 million de personnes de leurs taudis d'ici à 2020.

Ces objectifs n'ont rien de méprisables ; ils sont louables. Néanmoins, ils ne sauraient suffire. Aussi ambitieux qu'ils soient, ils ne donneront pas d'espérance aux millions d'êtres humains qui seront abandonnés à leur sort et mourront.

Ce qui est positif, c'est que les objectifs des Nations Unies pour le millénaire ont commencé à globaliser un certain nombre de possibilités précises en matière de progrès humains. On a enfin fini par discuter sérieusement de la nécessité de mettre fin à la pauvreté. Un grand nombre de dirigeants gouvernementaux ont des objectifs louables afin d'aider tous les êtres humains à achever leur plein potentiel, à ne plus vivre dans une pauvreté irrémédiable, à ne plus avoir faim, à ne plus être malades et exploités.

Mais il faut bien reconnaître qu'ils ont affaire à l'espèce humaine pleine de défauts, et à une civilisation foncièrement aveuglée par son égoïsme. Ces problèmes sousjacents, l'ONU n'a pas le pouvoir de s'en débarrasser. Voila pourquoi une intervention divine est nécessaire pour palier ces faiblesses de base. Le monde ne déposera pas les armes, ne renoncera pas au billion annuel d'euros des armées et de l'armement, pour s'attaquer à l'élimination de la pauvreté la plus abjecte.

C'est surtout pour les centaines de millions d'êtres humains sans visages et sans noms, qui ne seront pas inclus dans les objectifs des Nations Unies que le miracle d'une autre réalité va se produire.

Notre monde incrédule

L'idée d'un millénaire de progrès humains universels est exposée dans une prophétie de l'Apocalypse (voir Apocalypse 20:4 Apocalypse 20:4Et je vis des trônes; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.
Louis Segond×
, Apocalypse 20:6 Apocalypse 20:6Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.
Louis Segond×
). Imaginez un monde dans lequel tous les pays africains seraient aussi prospères que l'Europe Occidentale, et où tous les pays asiatiques et sud-américains seraient plus prospères que n'importe quel pays au XXe siècle. Dans l'esprit de la plupart des gens, c'est là, pure fantaisie.

Or, ce n'est pas parce que l'humanité ne croit pas en un paradis céleste devenu réalité que cela n'aura pas lieu. Les hommes, de nos jours, ne voient guère plus loin que le terrorisme, la pauvreté, l'ignorance, l'arrogance aveugle des richesses et les politiques cyniques et ils sont bien incapables d'imaginer qu'une promesse divine, éliminant tout obstacles au progrès, puisse être tenue.

Les prophètes de la Bible, depuis Moïse, jusqu'à Jésus et Ses apôtres, ont parlé de l'inaptitude des êtres humains en général, à imaginer le Royaume de Dieu, tant ils sont absorbés par ce qu'ils font et tant est profond leur endurcissement.

Quant aux grandes religions de ce monde, elles n'ont aucune idée du monde à venir de justice et de progrès décrit dans nos Bibles, et elles n'en parlent pas davantage. On croit généralement que c'est au ciel que se trouve le paradis. On ne croit pas ce que Jésus a déclaré à propos de l'instauration prochaine, ici-bas, du Royaume de Dieu.

La prophétie millénaire du Christ à L'ONU

Comme c'est étrange ! Le bâtiment des Nations Unies lui-même reconnaît l'existence de ces prophéties idéalistes. Dans le large escalier menant à la rue appelée United Nations Way, en face du siège central de l'ONU, les visiteurs frôlent les fameuses prophéties d'Ésaïe sur le Millenium de Dieu. Elles expriment la réalité souhaitée soutenant la vision de la Charte des Nations Unies approuvée par tous les pays du monde. Cette inscription, à l'ONU, fait allusion à l'administration future de Jésus-Christ : « De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes:Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, et l'on n'apprendra plus la guerre » (Ésaïe 2:4 Ésaïe 2:4Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre.
Louis Segond×
).

Ce passage de l'Écriture apparaît également sous la fameuse statue, représentant un homme faisant d'une épée un soc de charrue, célébrant le désarmement de toutes les nations, et se trouvant dans le parc, à l'Est du bâtiment, le long de l'Hudson. Dans le monde de demain, les billions dépensés actuellement en armements par nos pays seront recyclés pour le développement, et non à des fins militaires.

Le merveilleux monde à venir

Jésus a proclamé un règne de l'existence divine, une autre dimension de réalité accessible pour l'homme, à l'avenir, grâce à la foi et à sa conversion. Cette réalité, cette autre dimension, notre Seigneur l'appelait le Royaume de Dieu. Il expliquait que les croyants fidèles, tout comme Lui, pourront aussi en faire partie.

Quand Dieu appelle une personne, Il ouvre son esprit pour qu'elle comprenne la réalité de Son Royaume, et lui offre une aide surnaturelle, même si cette personne est l'être le plus désespérément pauvre, abandonné dans l'une des régions les plus destituées du globe. Appelée, elle reçoit la foi, l'espérance, et le désir d'accomplir dans sa vie sa pleine potentialité divine. Sa foi en ce Royaume, et son obéissance envers l'Éternel, permettent à des liens de s'établir avec son Créateur. Notre Seigneur a déclaré que si l'on comprend ce dont il est question, on considère cet appel comme une perle de grand prix, car en cet appel précieux se trouve la promesse de la vie éternelle. C'est l'ultime dessein de la réalité inévitable dans laquelle toutes les vies humaines ont la possibilité d'appartenir un jour.

Les chrétiens, les musulmans et les Juifs, soit plus de la moitié de la population mondiale, ont besoin de comprendre que tous hériteront la promesse d'un avenir fabuleux ici-bas. Les nations du monde entier doivent comprendre qu'Abraham, le père des croyants, qui vécut il y a 4000 ans, croyait en cette vision d'un monde paisible basé sur une civilisation du futur « dont Dieu est l'architecte et le constructeur » (Hébreux 11:10 Hébreux 11:10Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.
Louis Segond×
). Quand on comprend ces vérités, les problèmes de ce monde prennent soudain une autre dimension.

Une nouvelle capitale mondiale

Dans le monde à venir, le centre du pouvoir mondial ne se trouvera jamais plus à New York, Washington, Paris, Rome, Québec ou ailleurs. Dieu, par Jésus-Christ, établira de manière surnaturelle, Sa capitale mondiale gouvernementale à Jérusalem (Ésaïe 2:2-3 Ésaïe 2:2-3 [2] Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. [3] Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel.
Louis Segond×
).

La nouvelle capitale du monde sera l'épicentre de développements sous lesquels toutes les nations s'uniront en une famille universelle spirituelle, sous une administration bienveillante et basée sur la charité, riche en possibilités. La terre sera transformée en un paradis par les réalisations brillantes des êtres humains libérés du carcan du mal et guidés par leur Rédempteur, Jésus-Christ.

Le monde de demain est comparé au Jardin d'Éden. Les écosystèmes seront modifiés. « Le désert […] fleurira comme un narcisse » (Ésaïe 35:1 Ésaïe 35:1Le désert et le pays aride se réjouiront; La solitude s'égaiera, et fleurira comme un narcisse;
Louis Segond×
). La nature des animaux elle-même sera génétiquement modifiée.

Ce nouveau gouvernement mondial instituera un processus de réconciliation entre tous les peuples. Les injustices sociales seront pardonnées et oubliées, le monde se repentant de son passé. Des millénaires de haine et de préjugés s'estomperont et disparaîtront ; pour ceux qui se soumettront de leur plein gré à ce nouveau gouvernement, toutes les injustices d'autrefois, toutes les amendes encourues par le mal s'évanouiront.

Les pratiques injustes, oppressives, ne seront plus tolérées. Toutes les pratiques culturelles ou religieuses s'opposant à l'amitié et à la fraternisation paisible de tous les pays seront éliminées. La foi en le Dieu d'Abraham deviendra universelle.

Tous apprendront à connaître l'Éternel. Les êtres humains ne s'opposeront plus à la « règle d'or » du Christ reproduite en lettres d'or sur une oeuvre d'art offerte par les Etats- Unis et accrochée à l'entrée du hall de l'Assemblée Générale des Nations Unies:« Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Luc 6:31 Luc 6:31Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.
Louis Segond×
).

Dans le monde à venir, une compréhension spirituelle commune, une nouvelle perception du coeur et de l'esprit, unira, à la base, tous les pays. L'homme aura la possibilité de revêtir la nature de Son Créateur.

Un jardin d'Éden universel

D'une prophétie fabuleuse (de ce Millenium) à l'autre, la transformation spectaculaire de la terre est décrite en des termes qui déroutent les théologiens.

Nombreux sont ceux qui ont vu en ces propos de simples métaphores et non une future réalité. Or, à présent, avec tous les progrès scientifiques des dernières décennies, une bonne partie, sinon la totalité des aspects matériels de ces prophéties, deviennent plus facilement concevables, du domaine du possible, à condition bien sûr qu'ils soient des outils aux mains d'un système mondial parfait. Or, sachez-le ; ce système parfait est pour bientôt.

Le monde de demain est comparé au Jardin d'Éden (Ésaïe 51:3 Ésaïe 51:3Ainsi l'Éternel a pitié de Sion, Il a pitié de toutes ses ruines; Il rendra son désert semblable à un Éden, Et sa terre aride à un jardin de l'Éternel. La joie et l'allégresse se trouveront au milieu d'elle, Les actions de grâces et le chant des cantiques.
Louis Segond×
; Ézéchiel 36:35 Ézéchiel 36:35et l'on dira: Cette terre dévastée est devenue comme un jardin d'Éden; et ces villes ruinées, désertes et abattues, sont fortifiées et habitées.
Louis Segond×
). Nos écosystèmes actuels vont être modifiés. « Le désert […] fleurira comme un narcisse » (Ésaïe 35:1 Ésaïe 35:1Le désert et le pays aride se réjouiront; La solitude s'égaiera, et fleurira comme un narcisse;
Louis Segond×
).

La pauvreté et la famine vont être éliminées. La nature des animaux elle-même va être génétiquement transformée:« Le loup habitera avec l'agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira […] Le nourrisson s'ébattra sur l'antre de la vipère […] Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte… » (Ésaïe 11:6-9 Ésaïe 11:6-9 [6] Le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. [7] La vache et l'ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte; Et le lion, comme le boeuf, mangera de la paille. [8] Le nourrisson s'ébattra sur l'antre de la vipère, Et l'enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. [9] Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.
Louis Segond×
).

« Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds » (Ésaïe 35:5 Ésaïe 35:5Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, S'ouvriront les oreilles des sourds;
Louis Segond×
). De bons enseignements et d'innombrables guérisons miraculeuses élimineront les maladies. Une nourriture saine et abondante sera produite (Amos 9:13 Amos 9:13Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où le laboureur suivra de près le moissonneur, Et celui qui foule le raisin celui qui répand la semence, Où le moût ruissellera des montagnes Et coulera de toutes les collines.
Louis Segond×
). La fabrication d'aliments néfastes sera éliminée, et la destruction de l'environnement par des poisons chimiques appartiendra au passé.

L'éducation sera universelle et les secrets de l'Éternel, intrinsèques à toute matière physique et à toute vie biologique, seront révélés.

La nature spirituelle du TOUT-PUISSANT Lui-même sera universellement enseignée et acceptée:« Car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11:9 Ésaïe 11:9Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.
Louis Segond×
).

Jésus-Christ réconciliera les plus violents ennemis du monde en les convertissant. Les adeptes de toutes les religions, anciens chrétiens, Juifs, musulmans, hindous, bouddhistes, etc. formeront une nouvelle fraternité universelle. Tous les autres pays seront unis pareillement. Les plus haïs des anciens ennemis au Moyen-Orient établiront entre eux des liens étroits, étant réunis par une religion et une culture communes, partageant des transports et des systèmes économiques communs, organisés depuis Jérusalem (Ésaïe 19:21-25 Ésaïe 19:21-25 [21] Et l'Éternel sera connu des Égyptiens, Et les Égyptiens connaîtront l'Éternel en ce jour-là; Ils feront des sacrifices et des offrandes, Ils feront des voeux à l'Éternel et les accompliront. [22] Ainsi l'Éternel frappera les Égyptiens, Il les frappera, mais il les guérira; Et ils se convertiront à l'Éternel, Qui les exaucera et les guérira. [23] En ce même temps, il y aura une route d'Égypte en Assyrie: Les Assyriens iront en Égypte, et les Égyptiens en Assyrie, Et les Égyptiens avec les Assyriens serviront l'Éternel. [24] En ce même temps, Israël sera, lui troisième, Uni à l'Égypte et à l'Assyrie, Et ces pays seront l'objet d'une bénédiction. [25] L'Éternel des armées les bénira, en disant: Bénis soient l'Égypte, mon peuple, Et l'Assyrie, oeuvre de mes mains, Et Israël, mon héritage!
Louis Segond×
).

Quel avenir stupéfiant ! Dites-vous bien que ces prophéties sont réelles. Elles ont été faites il y a plus de 2000 ans, (bien avant la fondation des Nations Unies) et l'objectif de ces dernières est notre futur millénaire.

Laquelle est la vision la plus magistrale ? La meilleure espérance ? Lesquels de ces objectifs préféreriez-vous voir se matérialiser ?

Il est temps que nous comprenions nos responsabilités en tant qu'êtres humains, le devoir que nous avons de nous entraider, de commencer à oeuvrer à ces objectifs et de les pratiquer dès à présent. Et pour nous orienter, nous devons accepter et croire que notre avenir commun est merveilleux au-delà de nos rêves les plus beaux. Prions ardemment, comme Jésus nous a dit de le faire. « Que ton règne vienne ! »