CHAPITRE 5 : Le péché et la loi de Dieu

Vous êtes ici

CHAPITRE 5 : Le péché et la loi de Dieu

Il existe, en fin de compte, deux façons de vivre. L’une est dénuée d’égoïsme ; elle remplie de bienveillance envers autrui — en d’autres termes, c’est la voie de l’amour, du désir de donner et d’aider. La voie de Dieu est l’incarnation même de l’amour (1 Jean 4:8 1 Jean 4:8Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
Louis Segond×
; 1 Jean 4:16 1 Jean 4:16Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
Louis Segond×
). Sa voie de vie est codifiée pour les êtres humains dans Sa loi qui exprime l’amour (Romains 13:10 Romains 13:10L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.
Louis Segond×
; 1 Jean 5:3 1 Jean 5:3Car l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles,
Louis Segond×
). À l’opposé de celle-ci se trouve la voie de la vanité et de l’égoïsme — le fait de s’efforcer constamment d’obtenir pour soi-même. Cette approche constitue un péché, la violation de la loi de Dieu (1 Jean 3:4 1 Jean 3:4Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
Louis Segond×
). C’est la voie de Satan, de ses démons et de l’humanité qui a suivi son exemple. (Voir le chapitre intitulé « Satan le Diable »)

Cependant, Dieu créa les êtres humains pour qu’ils deviennent finalement membres de Sa famille, qu’ils héritent l’immortalité et vivent une relation harmonieuse avec Lui et les uns avec les autres pour l’éternité (Hébreux 2:6-13 Hébreux 2:6-13 [6] Or quelqu'un a rendu quelque part ce témoignage: Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, Ou le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui? [7] Tu l'as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, [8] Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. [9] Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous. [10] Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut. [11] Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères, [12] lorsqu'il dit: J'annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée. [13] Et encore: Je me confierai en toi. Et encore: Me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés.
Louis Segond×
). Afin de partager l’éternité avec Dieu, nous devons aussi partager Ses pensées, accepter Son approche, adopter Sa voie de vie, apprécier et soutenir les valeurs exprimées dans Sa loi (Philippiens 2:5-13 Philippiens 2:5-13 [5] Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, [6] lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, [7] mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, [8] il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. [9] C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, [10] afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, [11] et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. [12] Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent; [13] car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.
Louis Segond×
). La révélation écrite de Dieu à l’humanité, les Saintes Écritures, nous dévoile cette connaissance essentielle à travers Ses lois et enseignements (2 Timothée 3:15-17 2 Timothée 3:15-17 [15] dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus Christ. [16] Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, [17] afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.
Louis Segond×
). Ceci constitue la fondation et la base de la relation perpétuelle que Dieu désire partager avec nous. Il est donc impératif que quiconque recherchant cette relation absolue avec Dieu prenne garde aux directives de la loi divine, révélées dans Sa parole.

Au sein du principe élargi de l’amour, Jésus-Christ, dans Matthieu 22:37-40 Matthieu 22:37-40 [37] Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. [38] C'est le premier et le plus grand commandement. [39] Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. [40] De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
Louis Segond×
résuma la loi de Dieu en deux grands commandements tirés de l’Ancien Testament : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée [tiré de Deutéronome 6:5 Deutéronome 6:5Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.
Louis Segond×
]. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même [tiré de Lévitique 19:18 Lévitique 19:18Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel.
Louis Segond×
]. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes [du Lévitique 19:18 Lévitique 19:18Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel.
Louis Segond×
]. »

Ces deux commandements résument et précisent la teneur des Dix Commandements (Exode 20 ; Deutéronome 5). Les quatre premiers commandements sont basés sur l’amour envers Dieu. Les six derniers concernent l’amour envers notre prochain — nos semblables. Nous devons comprendre ces commandements comme représentant la synthèse de principes plus généraux plutôt que de limiter chacun d’entre eux à la formulation stricte des mots inscrits.

Une des raisons de la venue de Jésus sur terre était de « magnifier la loi » (Ésaïe 42:21 Ésaïe 42:21L'Éternel a voulu, pour le bonheur d'Israël, Publier une loi grande et magnifique.
Louis Segond×
). Pour cela, Il montra la pleine intention spirituelle des commandements de Dieu — à la fois par Son enseignement et par Son exemple parfait d’obéissance.

Dans Son enseignement, Jésus expliqua que les commandements de Dieu s’appliquent bien au-delà de la lettre. Ils doivent même réglementer nos pensées. Par exemple, Il expliqua que le fait de se mettre en colère injustement contre une personne enfreint le sixième commandement de Dieu relatif au meurtre. Il poursuit en expliquant que le fait de convoiter une personne qui n’est pas son conjoint implique un adultère dans le cœur et constitue ainsi une transgression du septième commandement (Matthieu 5:21-28 Matthieu 5:21-28 [21] Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges. [22] Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne. [23] Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, [24] laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande. [25] Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. [26] Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé le dernier quadrant. [27] Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère. [28] Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.
Louis Segond×
). Dieu exige que nous obéissions à l’esprit de chacun des Dix Commandements. En commençant par les quatre premiers réservés à l’amour envers Dieu, le premier commandement interdit d’adorer d’autres dieux, ce qui signifie également que nous ne devons pas permettre à quoi que ce soit d’avoir priorité sur Dieu dans notre vie.

Le deuxième commandement nous dit de ne pas adorer des représentations physiques de Dieu, telles que des statues ou des images du Christ, mais il nous interdit également de limiter Dieu en ayant à l’esprit une fausse image de Lui.

Le troisième commandement nous demande de ne pas prendre le nom de Dieu en vain, ce qui signifie que nous devons être très prudents dans la façon de l’employer afin de ne pas déshonorer la réputation de Dieu par notre façon de vivre.

Le quatrième commandement consiste à garder le sabbat et à ne pas travailler ce jour-là. Il inclut également le principe de la structuration de notre semaine de travail autour de ce jour, afin de pouvoir maintenir une orientation spirituelle au cours de cette journée-là. (Voir le chapitre intitulé « Le jour du sabbat »)

Le groupe des six derniers commandements définissent l’amour envers notre prochain. Le cinquième commandement nous dit d’honorer nos parents, ce qui signifie qu’il faille leur obéir dans notre jeunesse, respecter leur sagesse quand nous sommes adultes, prendre soin d’eux lorsqu’ils sont âgés et de pas apporter la honte sur votre nom de famille. (Il est implicite que dans ce commandement, les parents doivent également être honorables.)

Le sixième commandement, comme déjà mentionné, interdit le meurtre. Selon la lettre de la loi, cela signifie qu’il est interdit d’usurper la prérogative de Dieu en prenant une vie humaine (puisque Lui seul a le pouvoir de le faire ou de demander à quelqu’un de le faire). Nous ne devons pas attenter à nos jours ou aider quelqu’un d’autre à se suicider et nous ne devons pas avoir recours à l’avortement. Selon l’esprit de la loi, nous ne devons pas haïr ou dénigrer une personne.

Le septième commandement interdit l’adultère, mais, dans son intention spirituelle, il interdit toute relation sexuelle en dehors du mariage ainsi que le fait de fantasmer sur ces relations. L’immoralité sexuelle en général, incluant les relations sexuelles avant le mariage et les relations homosexuelles, est interdite, comme cela est expliqué ailleurs dans les lois de Dieu.

Le huitième commandement interdit le vol, mais dans l’esprit de la loi, il inclut le fait d’avoir la responsabilité de prendre soin de ce qui appartient aux autres et de rechercher un gain honnête afin d’avoir la capacité de le partager avec d’autres qui seraient dans le besoin.

Le neuvième commandement dénonce le faux témoignage contre son prochain, mais dans sa pleine intention, il inclut la protection de la réputation d’autrui, le maintien de l’honnêteté et de l’intégrité dans toutes nos relations en disant toujours la vérité.

Et enfin, le dixième commandement condamne le fait de convoiter ce qui appartient à autrui ; ainsi, nous voyons que, même dans la lettre de la loi, ce commandement est spirituel et concerne les pensées d’une personne. Nous devons nous abstenir de convoiter ce que nous ne pouvons pas obtenir légalement.

Ces commandements sont étayés et clarifiés par d’autres lois et instructions dans les Écritures. En fait, Dieu utilise toute la Bible pour nous révéler Sa loi et Sa volonté. Pourtant, malheureusement, l’homme a rejeté la loi de Dieu dès la genèse de l’histoire humaine. Le péché, la transgression de la loi, fut proposé à l’humanité dans le jardin d’Éden. Satan mentit à Adam et Ève au sujet de l’arbre de la connaissance du bien et du mal (Genèse 3:4 Genèse 3:4Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point;
Louis Segond×
; Jean 8:44 Jean 8:44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.
Louis Segond×
). Contrairement à sa prédiction trompeuse, le premier homme et la première femme sont bien morts. Comme leurs descendants, nous sommes tous mortels (Hébreux 9:27 Hébreux 9:27Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement,
Louis Segond×
). Il n’est pas étonnant que la présence universelle du péché parmi les êtres humains (Romains 3:23 Romains 3:23Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;
Louis Segond×
) soit reliée à la mort et au refus du don de Dieu, la vie éternelle (Romains 6:23 Romains 6:23Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.
Louis Segond×
).

La nature omniprésente du péché et de la mort est démontrée par la tendance humaine à négliger et à désobéir à la loi de Dieu (Romains 8:7 Romains 8:7car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.
Louis Segond×
). L’aveuglement accompagne souvent cet éloignement des directives parfaites de Dieu (Jérémie 17:9 Jérémie 17:9Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître?
Louis Segond×
; Jérémie 10:23 Jérémie 10:23Je le sais, ô Éternel! La voie de l'homme n'est pas en son pouvoir; Ce n'est pas à l'homme, quand il marche, A diriger ses pas.
Louis Segond×
).

L’influence de Satan est indubitable dans ce modèle, à la fois directement (Éphésiens 2:1-3 Éphésiens 2:1-3 [1] Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, [2] dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. [3] Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres...
Louis Segond×
) et indirectement à travers ceux qu’il trompe (2 Corinthiens 11:13-15 2 Corinthiens 11:13-15 [13] Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. [14] Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. [15] Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres.
Louis Segond×
). Devenu l’adversaire de Dieu par sa propre rébellion, Satan enrôla secrètement l’espèce humaine dans son combat. Les êtres humains pécheurs sont devenus ennemis de Dieu, puisque tout péché, en plus des conséquences sur autrui, est en fait, par définition, commis contre Dieu (Genèse 39:9 Genèse 39:9Il n'est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m'a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu?
Louis Segond×
; Psaumes 51:4 Psaumes 51:4(51:6) J'ai péché contre toi seul, Et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, Sans reproche dans ton jugement.
Louis Segond×
).

La transgression de toute instruction de Dieu est péché (1 Jean 5:17 1 Jean 5:17Toute iniquité est un péché, et il y a tel péché qui ne mène pas à la mort.
Louis Segond×
). Ne pas faire ce que l’on devrait faire (Jacques 4:17 Jacques 4:17Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché.
Louis Segond×
) et ne pas agir selon sa conscience (Romains 14:23 Romains 14:23Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.
Louis Segond×
) constituent également des péchés. De plus, le péché est une puissance asservissante dont il nous faut être délivrés et rachetés (Romains 7:23-25 Romains 7:23-25 [23] mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. [24] Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... [25] Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.
Louis Segond×
). De par nous-mêmes, nous n’avons pas le pouvoir d’initier cette rédemption (1 Pierre 1:18-19 1 Pierre 1:18-19 [18] sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, [19] mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache,
Louis Segond×
). Puisque le péché sous toutes ses formes nous sépare de Dieu (Ésaïe 59:1-3 Ésaïe 59:1-3 [1] Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre. [2] Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter. [3] Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité.
Louis Segond×
; Éphésiens 4:17-19 Éphésiens 4:17-19 [17] Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c'est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. [18] Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur coeur. [19] Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d'impureté jointe à la cupidité.
Louis Segond×
) et entraîne finalement la mort, l’obéissance ne peut pas pour autant nous racheter de la conduite passée, bien qu’il faille obéir. Seul le sacrifice parfait de Jésus-Christ peut nous délivrer (Hébreux 2:14-15 Hébreux 2:14-15 [14] Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable, [15] et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.
Louis Segond×
) et nous réconcilier avec Dieu. (Voir les chapitres intitulés « Le sacrifice de Jésus-Christ » et « Le repentir et la foi »)

Avec le pardon des péchés, disponible par la grâce de Dieu (Romains 3:24 Romains 3:24et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ.
Louis Segond×
), les chrétiens trouvent la liberté en obéissant à la loi de Dieu (Jacques 1:21-25 Jacques 1:21-25 [21] C'est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été planté en vous, et qui peut sauver vos âmes. [22] Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. [23] Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, [24] et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. [25] Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.
Louis Segond×
). Au lieu d’être esclaves du péché par la désobéissance, nous servons Dieu en Lui obéissant et nous suivons le chemin qu’Il a tracé pour atteindre la vie éternelle dans Son royaume. Ce qui est un don gracieux et immérité de Sa part (Romains 6:16-23 Romains 6:16-23 [16] Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice? [17] Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. [18] Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. - [19] Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. [20] Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. [21] Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. [22] Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. [23] Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.
Louis Segond×
).

Retourner à son ancienne vie de péché est une chose sérieuse aux yeux de Dieu (2 Pierre 2:20-22 2 Pierre 2:20-22 [20] En effet, si, après s'être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils s'y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. [21] Car mieux valait pour eux n'avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l'avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné. [22] Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi, et la truie lavée s'est vautrée dans le bourbier.
Louis Segond×
). Le seul péché qui ne puisse cependant être pardonné est le rejet délibéré du sacrifice de Jésus-Christ, sacrifice par lequel est possible le pardon des péchés (Hébreux 6:4-6 Hébreux 6:4-6 [4] Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint Esprit, [5] qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, [6] et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie.
Louis Segond×
; Hébreux 10:26-31 Hébreux 10:26-31 [26] Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, [27] mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. [28] Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; [29] de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce? [30] Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution! et encore: Le Seigneur jugera son peuple. [31] C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.
Louis Segond×
). Ce péché est décrit par le Christ comme un « blasphème contre l’Esprit » (Matthieu 12:31 Matthieu 12:31C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné.
Louis Segond×
), un rejet conscient de la puissance et de l’autorité de Dieu. Après que tous les êtres humains auront eu l’occasion d’avoir le salut, ceux qui ne se repentiront pas malgré tout seront détruits (Apocalypse 20:14-15 Apocalypse 20:14-15 [14] Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu. [15] Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu.
Louis Segond×
). Ils recevront ainsi l’ultime salaire du péché — la seconde mort. (Voir le chapitre intitulé « Les résurrections et le jugement éternel »)

Bien que chaque personne soit responsable de ses propres péchés (Ézéchiel 18:4 Ézéchiel 18:4Voici, toutes les âmes sont à moi; l'âme du fils comme l'âme du père, l'une et l'autre sont à moi; l'âme qui pèche, c'est celle qui mourra.
Louis Segond×
; Ézéchiel 18:20 Ézéchiel 18:20L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l'iniquité de son père, et le père ne portera pas l'iniquité de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui.
Louis Segond×
), Satan le diable est identifié comme le séducteur de l’humanité et comme celui qui, en fin de compte, est responsable de conduire les hommes à pécher (Apocalypse 12:9 Apocalypse 12:9Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.
Louis Segond×
; Apocalypse 20:1-3 Apocalypse 20:1-3 [1] Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. [2] Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. [3] Il le jeta dans l'abîme, ferma et scella l'entrée au-dessus de lui, afin qu'il ne séduisît plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu'il soit délié pour un peu de temps.
Louis Segond×
). (Lire le chapitre intitulé « Satan le diable »)