Matthieu 24:41 parle-t-Il d’un enlèvement secret ?

Vous êtes ici

Matthieu 24:41 parle-t-Il d’un enlèvement secret ?

Matthieu 24:41 Matthieu 24:41de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée.
Louis Segond×
dit : « Deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée. » Ce verset est lié à une illustration similaire à celle de Matthieu 24:40 Matthieu 24:40Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé;
Louis Segond×
. La clé pour comprendre la Bible consiste à examiner un verset dans son contexte. Le contexte du passage dans Matthieu 24:36 Matthieu 24:36Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.
Louis Segond×
commence par : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait » et se termine dans Matthieu 24:44 Matthieu 24:44C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.
Louis Segond×
par : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait. » De toute évidence, il est question d’être prêts pour le Second avènement du Christ.

Dans le contexte immédiat, le Christ montre clairement que personne ne connaît le moment de Son retour sur Terre, et non de Son « approche de la Terre » comme le suggère la théorie de l’enlèvement. Son conseil aux chrétiens, à la lumière de ce fait, est que nous devons être constamment sur nos gardes, toujours dans un état de préparation spirituelle – « Veillez donc. » (Matthieu 24:42 Matthieu 24:42Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.
Louis Segond×
) La soudaineté de Son retour surprendra les gens qui ne s’y sont pas préparés. Son retour surprendra ceux qui vivent ou travaillent avec des chrétiens qui eux se seront préparés.

Toutefois, dans ses propos, Jésus parlait-Il de personnes qui seraient emportées dans les airs pour le rencontrer, ou bien simplement qu’une personne serait prise (ou emportée) et une autre laissée ? Remarquer que les gens à l’époque de Noé « ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous » (Matthieu 24:39 Matthieu 24:39et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme.
Louis Segond×
). Donc, être emportés, ou pris dans ce contexte-là, n’était pas une bonne chose – être pris dans une calamité, et par la mort.

En suivant cette logique, il semblerait que ceux qui sont « pris » aux temps de la fin, sont ceux qui seront « emportés » dans le tourbillon des évènements catastrophiques de la fin. Il semblerait que ceux qui seront « laissés », sont épargnés. Quoiqu’il en soit, il ne s’agit aucunement d’un enlèvement secret.