Quand « l’adieu » arrive trop soudainement

Vous êtes ici

Quand « l’adieu » arrive trop soudainement

Benjamin Franklin a dit : « En ce monde, rien n’est certain, à part la mort et les impôts. » Pour chacun d’entre nous, il y a un temps pour la naissance, et un temps pour la mort, sans ignorer bien sûr le retour de Jésus-Christ possible dans un avenir proche. Lorsque nous sommes jeunes, nous pensons rarement à la mort. Nous imaginons avoir une longue vie devant nous et du temps pour réaliser nos rêves, nos aspirations et nos désirs. La mort semble bien loin.

Profitez maintenant de l’occasion de dire à ceux que vous chérissez que vous les aimez.

Pour ma part, je n’ai jamais affronté la mort d’un proche jusqu’à ce que je devienne adulte. Ainsi, pendant mon enfance, la mort me semblait être quelque chose qui arrivait aux personnes âgées qui avaient bien et longuement vécu.

Mais maintenant, j’ai assisté à de nombreuses obsèques. La mort récente d’une personne que je ne connaissais même pas m’a durement touchée. Cet homme est décédé subitement. Pourquoi son décès m’a-t-il tant touché ? Parce qu’il avait mon âge. J’ai réalisé qu’il aurait pu s’agir de moi. Il aurait pu être mon mari. Je ne suis pas prête à mourir maintenant, tout comme vous probablement. Il aurait pu s’agir de ma soeur ou de mon frère ? Je ne suis pas prête à ce qu’ils partent eux non plus.

Nous savons tous que notre vie physique aura une fin, mais nous ne savons pas quand cette fin surviendra pour nous ou pour l’un de nos proches. Elle peut arriver en un instant, lors d’un accident ou d’un problème de santé. Dans ce cas, il peut être trop tard pour dire « adieu » ou « je t’aime ». Alors, que devons-nous faire ?

Profitez maintenant de l’occasion de dire à ceux que vous chérissez que vous les aimez. Appelez un ami lointain et dites-lui que vous pensez à lui. Envoyez une carte à une tante bien-aimée et dites-lui que vous ne l’oubliez pas. Avant de vous coucher, dites à vos parents que vous les aimez et que vous appréciez tout ce qu’ils font pour vous.

Faites-le aujourd’hui. N’attendez pas demain ou la semaine prochaine, le mois prochain. Il sera peut être trop tard. La vie est courte et comme le dit Ecclésiaste 9:12 Ecclésiaste 9:12L'homme ne connaît pas non plus son heure, pareil aux poissons qui sont pris au filet fatal, et aux oiseaux qui sont pris au piège; comme eux, les fils de l'homme sont enlacés au temps du malheur, lorsqu'il tombe sur eux tout à coup.
Louis Segond×
: « L’homme ne connaît pas non plus son heure. » Rachetez le temps, restez en relation avec ceux que vous aimez et prenez soin d’eux. Il vient un moment où les Écritures seront accomplies : « Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur. » (Apocalypse 21:4 Apocalypse 21:4Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
Louis Segond×
)

Nous n’aurons plus à nous soucier de dire adieu. Mais en attendant ce moment, restez en contact avec ceux que vous aimez. Dites-leur que vous les aimez. Passez du temps avec eux. Appelez-les. Envoyez-leur un petit mot. Vous serez heureux de l’avoir fait !